Les commandos marine portent le béret incliné à droite

Proposé par
Invité
le
dans

Les commandos marine sont les seuls soldats français à porter un béret incliné sur l’oreille droite, comme les soldats anglais. Cette particularité est due à leur origine, car ils furent créés pendant la Seconde Guerre mondiale par des Français exilés formés et équipés par les Anglais.


Commentaires préférés (3)

Béret de couleur verte,comme les légionnaires qui eux le "portent" à gauche,moyen memo-technique pour les différencier (quand le badge du béret n'est pas visible)vu que ce sont les deux seuls unités à avoir un béret de cette couleur,les premiers légionnaires à porter le beret de cette couleur sont ceux de la 13e DBLE puis ceux des BEP qui officialiseront le geste

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : Béret de couleur verte,comme les légionnaires qui eux le "portent" à gauche,moyen memo-technique pour les différencier (quand le badge du béret n'est pas visible)vu que ce sont les deux seuls unités à avoir un béret de cette couleur,les premiers légionnaires à porter le beret de cette couleur sont ceux de la 13e DBLE puis ceux des BEP qui officialiseront le geste Afficher tout J'attendais le moyen mnémotechnique promis en lisant la suite du commentaire... mais il n'y en a pas. Un moyen mnémotechnique ça serait si on pouvait, par exemple, associer l'initiale de ces régiment avec le sens d'inclinaison, pour s'en souvenir facilement. Sinon c'est juste un signe distinctif.

Posté le

android

(68)

Répondre

D'après les sources, pour rejoindre les commandos marine, environ 170 postulants tentent chaque année le fameux stage commando (le STAC) qui dure 3 mois, mais seulement une trentaine le réussit. 
On comprend vite pourquoi quand on voit les épreuves qu'ils doivent endurer : exercices physiques et pression psychologique intense, parcours, tir, maniement d’explosifs, combat au corps à corps, exercices de franchissement, technique de descente en rappel, nage, apnée, navigation, topographie, parachutisme.
Il se déroule à Lorient, au sein de l'ecole des fuisilliers marins.

Posté le

android

(60)

Répondre


Tous les commentaires (31)

Béret de couleur verte,comme les légionnaires qui eux le "portent" à gauche,moyen memo-technique pour les différencier (quand le badge du béret n'est pas visible)vu que ce sont les deux seuls unités à avoir un béret de cette couleur,les premiers légionnaires à porter le beret de cette couleur sont ceux de la 13e DBLE puis ceux des BEP qui officialiseront le geste

Posté le

android

(25)

Répondre

Les membres de la Brigade Franco-Allemande le portent également de cette manière, ainsi que tout militaire français projeté avec l'ONU (le béret bleu est lui aussi "à l'envers").

Permettez moi de contredire cette publication, les soldats français de la brigade franco allemande l’ont aussi coté droit.

a écrit : Béret de couleur verte,comme les légionnaires qui eux le "portent" à gauche,moyen memo-technique pour les différencier (quand le badge du béret n'est pas visible)vu que ce sont les deux seuls unités à avoir un béret de cette couleur,les premiers légionnaires à porter le beret de cette couleur sont ceux de la 13e DBLE puis ceux des BEP qui officialiseront le geste Afficher tout J'attendais le moyen mnémotechnique promis en lisant la suite du commentaire... mais il n'y en a pas. Un moyen mnémotechnique ça serait si on pouvait, par exemple, associer l'initiale de ces régiment avec le sens d'inclinaison, pour s'en souvenir facilement. Sinon c'est juste un signe distinctif.

Posté le

android

(68)

Répondre

a écrit : J'attendais le moyen mnémotechnique promis en lisant la suite du commentaire... mais il n'y en a pas. Un moyen mnémotechnique ça serait si on pouvait, par exemple, associer l'initiale de ces régiment avec le sens d'inclinaison, pour s'en souvenir facilement. Sinon c'est juste un signe distinctif. C’est peut être pour ça qu’il parle de moyen mémo-technique !

D'après les sources, pour rejoindre les commandos marine, environ 170 postulants tentent chaque année le fameux stage commando (le STAC) qui dure 3 mois, mais seulement une trentaine le réussit. 
On comprend vite pourquoi quand on voit les épreuves qu'ils doivent endurer : exercices physiques et pression psychologique intense, parcours, tir, maniement d’explosifs, combat au corps à corps, exercices de franchissement, technique de descente en rappel, nage, apnée, navigation, topographie, parachutisme.
Il se déroule à Lorient, au sein de l'ecole des fuisilliers marins.

Posté le

android

(60)

Répondre

a écrit : J'attendais le moyen mnémotechnique promis en lisant la suite du commentaire... mais il n'y en a pas. Un moyen mnémotechnique ça serait si on pouvait, par exemple, associer l'initiale de ces régiment avec le sens d'inclinaison, pour s'en souvenir facilement. Sinon c'est juste un signe distinctif. Désolé pour le doublon

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : J'attendais le moyen mnémotechnique promis en lisant la suite du commentaire... mais il n'y en a pas. Un moyen mnémotechnique ça serait si on pouvait, par exemple, associer l'initiale de ces régiment avec le sens d'inclinaison, pour s'en souvenir facilement. Sinon c'est juste un signe distinctif. Effectivement,un autre moyen "clair" que le sens du port du béret aurait été plus convenu ou suffisant,mais bien vu tout de même.
Je complète donc avec :commanDo à Droite,léGionnaire à Gauche

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Permettez moi de contredire cette publication, les soldats français de la brigade franco allemande l’ont aussi coté droit. Comme dirait l’autre: « la réponse est dans la question ». L’unité est bi-nationale donc il n’est pas forcément étonnant que ses insignes se démarquent de ceux des unités nationales. Il fallait bien choisir sur les points où les 2 armées diffèrent.
Ajoutons que cette prévision figure dans l’article Wikipedia. Il suffit de lire les sources.

Faux ce n’est pas les seuls soldats portant le béret. Les chasseurs alpins portent aussi le béret.

a écrit : D'après les sources, pour rejoindre les commandos marine, environ 170 postulants tentent chaque année le fameux stage commando (le STAC) qui dure 3 mois, mais seulement une trentaine le réussit. 
On comprend vite pourquoi quand on voit les épreuves qu'ils doivent endurer : exercices physiques et pressio
n psychologique intense, parcours, tir, maniement d’explosifs, combat au corps à corps, exercices de franchissement, technique de descente en rappel, nage, apnée, navigation, topographie, parachutisme.
Il se déroule à Lorient, au sein de l'ecole des fuisilliers marins.
Afficher tout
Le STAC est notamment célèbre pour sa « cube »: un bassin d’eau stagnante, bien trouble et dépassant rarement les 10 degrés dont lequel le stagiaire doit plonger en apnée à plusieurs mètre de profondeur. L’échec est éliminatoire.
Les stagiaires y passent à plusieurs reprises. Généralement après avoir déjà enduré plusieurs épreuves bien éprouvantes plus tôt dans la journée.

Comme toutes candidats à une unité d’élite (autres forces spéciales, GIGN, service action...), ils ont aussi droit à une petite séance de coxage. Là aussi très éprouvante mais indispensable pour des hommes qui risquent la capture par un ennemi à tout moment.

a écrit : Faux ce n’est pas les seuls soldats portant le béret. Les chasseurs alpins portent aussi le béret. Est-ce que tu as remarqué qu'il y a aussi beaucoup de soldats qui portent une arme ?

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Faux ce n’est pas les seuls soldats portant le béret. Les chasseurs alpins portent aussi le béret. A porter le béret INCLINÉ SUR L’OREILLE DROITE...

a écrit : Faux ce n’est pas les seuls soldats portant le béret. Les chasseurs alpins portent aussi le béret. Plus qu'un béret, les chausseurs alpins portent la tarte.

Posté le

android

(9)

Répondre

Il me semble que les fusiliers marins, dont sont issu 99% des commandos marines, portent aussi le béret à l'anglaise.

Posté le

android

(2)

Répondre

Complètement faux
La brigade franco allemande porte les bérets sur l oreille droite aussi du au fait que les régiment était en Allemagne
Source personnel ancien militaire :)

a écrit : Complètement faux
La brigade franco allemande porte les bérets sur l oreille droite aussi du au fait que les régiment était en Allemagne
Source personnel ancien militaire :)
L’anecdote fait peut être le distinguo entre les unités uniquement françaises et franco allemandes.

a écrit : Le STAC est notamment célèbre pour sa « cube »: un bassin d’eau stagnante, bien trouble et dépassant rarement les 10 degrés dont lequel le stagiaire doit plonger en apnée à plusieurs mètre de profondeur. L’échec est éliminatoire.
Les stagiaires y passent à plusieurs reprises. Généralement après avoir déjà enduré
plusieurs épreuves bien éprouvantes plus tôt dans la journée.

Comme toutes candidats à une unité d’élite (autres forces spéciales, GIGN, service action...), ils ont aussi droit à une petite séance de coxage. Là aussi très éprouvante mais indispensable pour des hommes qui risquent la capture par un ennemi à tout moment.
Afficher tout
Intéressant, mais le bassin dont tu parles s'appelle "la cuve", profonde d’une quinzaine de mètres.
J'ai lu un article que je mets en lien pour ceux que ça intéresse et après l'avoir lu, on comprend mieux pourquoi ces gaillards sont l'élite de l'armée et envoyés dans les opérations les plus délicates à travers le globe.
Extrait de l'article :
"Durant la semaine écoulée, les stagiaires n’ont pas eu plus de trois à six heures de sommeil par nuit. « Nous faisons en sorte qu’ils perdent leurs repères. Nous leur confisquons leur montre, interrompons régulièrement leurs phases de sommeil et ne les prévenons jamais des activités à venir », confirme le premier-maître Rocky. Ajoutée aux exercices intensifs, la pression décourage les moins motivés et, chez ceux qui restent, empêche toute velléité de simulation. Privés des systèmes de défense qui régissent les échanges sociaux ordinaires, ils dévoilent leur nature profonde. « On lit alors en eux comme dans un livre ouvert », conclut Gurwan. Tanguy, 19 ans, fusilier-marin depuis moins d’un an, n’a pas échappé à cette règle implacable. « Je voulais essayer, ça faisait plaisir à mon père. Puis, j’ai vu mes camarades craquer et quitter le stage, j’ai complètement perdu le moral. Et il y a le froid, ce fichu froid. » Tanguy quittera le stage de lui-même, après une épreuve dans une eau à 8 degrés. Pour les autres, la course continue. Lundi matin, 6 heures, sortie de la cuve."

commandos-marine.com/recrutement.html

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Intéressant, mais le bassin dont tu parles s'appelle "la cuve", profonde d’une quinzaine de mètres.
J'ai lu un article que je mets en lien pour ceux que ça intéresse et après l'avoir lu, on comprend mieux pourquoi ces gaillards sont l'élite de l'armée et envoyés dans les opérat
ions les plus délicates à travers le globe.
Extrait de l'article :
"Durant la semaine écoulée, les stagiaires n’ont pas eu plus de trois à six heures de sommeil par nuit. « Nous faisons en sorte qu’ils perdent leurs repères. Nous leur confisquons leur montre, interrompons régulièrement leurs phases de sommeil et ne les prévenons jamais des activités à venir », confirme le premier-maître Rocky. Ajoutée aux exercices intensifs, la pression décourage les moins motivés et, chez ceux qui restent, empêche toute velléité de simulation. Privés des systèmes de défense qui régissent les échanges sociaux ordinaires, ils dévoilent leur nature profonde. « On lit alors en eux comme dans un livre ouvert », conclut Gurwan. Tanguy, 19 ans, fusilier-marin depuis moins d’un an, n’a pas échappé à cette règle implacable. « Je voulais essayer, ça faisait plaisir à mon père. Puis, j’ai vu mes camarades craquer et quitter le stage, j’ai complètement perdu le moral. Et il y a le froid, ce fichu froid. » Tanguy quittera le stage de lui-même, après une épreuve dans une eau à 8 degrés. Pour les autres, la course continue. Lundi matin, 6 heures, sortie de la cuve."

commandos-marine.com/recrutement.html
Afficher tout
Pas facile de dire "cuve" sans que ça ressemble à "cube" avec de la boue plein la bouche !

a écrit : Pas facile de dire "cuve" sans que ça ressemble à "cube" avec de la boue plein la bouche ! Oui j'avoue :)

Posté le

android

(0)

Répondre