Un aide de camp de Napoléon le sauva deux fois

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Un aide de camps ca fait un peu écuyer, mousse ou larbin. Il n'en est rien, il s'agit d'un officier particulièrement méritant et doué qui tient un rôle similaire à Alfred dans Batman : garde du corps, service intelligence, homme de confiance, bon ordre de l'entourage de l'empereur, confident, conseiller, personne à qui on confie des tâches difficiles et périlleuses etc.
C'est un électron libre aux ordres directs de l'empereur, un individu au qualité tactique, stratégique et militaire excellente et sera amené à occuper de haute positions.
Il est d'ailleurs monté au grade de général durant sa carrière et a même finit député.

Posté le

android

(168)

Répondre

Ce que vous ignoriez (peut-être) à propos de Napoléon....

Il souffrait ailurophobie... La phobie des chats. Il se dit d'ailleurs que la veille de la Bataille de Waterloo, il aperçut un chat noir, et entra dans une colère monstre.
Présage ?

Idem, il ne supportait pas les portes ouvertes.

C'est à Napoléon que nous devons ( en partie) les boîtes de conserve.
...Ainsi que le sucre issu des betteraves sucrières, afin de pallier le blocus sur les importations issues des plantations de canne à sucre d'outre-mer.

Napoléon était un maniaque du nettoyage et de la propreté. Durant ses campagnes militaires, il était indispensable de faire suivre une garde-robe fournie dans ses déplacements. La moindre tâche sur un vêtement se transformait en obsession, l'obligeant à se changer.

Napoléon portait toujours une petite fiole au cou, celle-ci contenant un poisson. Il en fit usage en 1814, mais ceci ne lui produisit que des maux d'estomac.

Il adorait mesurer sa popularité auprès des gens du Peuple. Pour celà, il se vêtissait parfois de "civil" et se promenait dans la rue, visitant les commerces et conversant avec eux.

En France, Il est illegal d'appeler un cochon "Napoléon".
Tant est il que dans la version Française de "La révolte des animaux" (1945), célebre livre de George Orwell, le cochon se prénomme César.

Quant au référant à son attribut masculin.... Je vous laisse fouiller le Net, pour avoir la réponse.

Posté le

android

(81)

Répondre

a écrit : Ce que vous ignoriez (peut-être) à propos de Napoléon....

Il souffrait ailurophobie... La phobie des chats. Il se dit d'ailleurs que la veille de la Bataille de Waterloo, il aperçut un chat noir, et entra dans une colère monstre.
Présage ?

Idem, il ne supportait pas les po
rtes ouvertes.

C'est à Napoléon que nous devons ( en partie) les boîtes de conserve.
...Ainsi que le sucre issu des betteraves sucrières, afin de pallier le blocus sur les importations issues des plantations de canne à sucre d'outre-mer.

Napoléon était un maniaque du nettoyage et de la propreté. Durant ses campagnes militaires, il était indispensable de faire suivre une garde-robe fournie dans ses déplacements. La moindre tâche sur un vêtement se transformait en obsession, l'obligeant à se changer.

Napoléon portait toujours une petite fiole au cou, celle-ci contenant un poisson. Il en fit usage en 1814, mais ceci ne lui produisit que des maux d'estomac.

Il adorait mesurer sa popularité auprès des gens du Peuple. Pour celà, il se vêtissait parfois de "civil" et se promenait dans la rue, visitant les commerces et conversant avec eux.

En France, Il est illegal d'appeler un cochon "Napoléon".
Tant est il que dans la version Française de "La révolte des animaux" (1945), célebre livre de George Orwell, le cochon se prénomme César.

Quant au référant à son attribut masculin.... Je vous laisse fouiller le Net, pour avoir la réponse.
Afficher tout
La ferme des animaux en français le titre original : animal farm ;-)


Tous les commentaires (12)

Un aide de camps ca fait un peu écuyer, mousse ou larbin. Il n'en est rien, il s'agit d'un officier particulièrement méritant et doué qui tient un rôle similaire à Alfred dans Batman : garde du corps, service intelligence, homme de confiance, bon ordre de l'entourage de l'empereur, confident, conseiller, personne à qui on confie des tâches difficiles et périlleuses etc.
C'est un électron libre aux ordres directs de l'empereur, un individu au qualité tactique, stratégique et militaire excellente et sera amené à occuper de haute positions.
Il est d'ailleurs monté au grade de général durant sa carrière et a même finit député.

Posté le

android

(168)

Répondre

Ce que vous ignoriez (peut-être) à propos de Napoléon....

Il souffrait ailurophobie... La phobie des chats. Il se dit d'ailleurs que la veille de la Bataille de Waterloo, il aperçut un chat noir, et entra dans une colère monstre.
Présage ?

Idem, il ne supportait pas les portes ouvertes.

C'est à Napoléon que nous devons ( en partie) les boîtes de conserve.
...Ainsi que le sucre issu des betteraves sucrières, afin de pallier le blocus sur les importations issues des plantations de canne à sucre d'outre-mer.

Napoléon était un maniaque du nettoyage et de la propreté. Durant ses campagnes militaires, il était indispensable de faire suivre une garde-robe fournie dans ses déplacements. La moindre tâche sur un vêtement se transformait en obsession, l'obligeant à se changer.

Napoléon portait toujours une petite fiole au cou, celle-ci contenant un poisson. Il en fit usage en 1814, mais ceci ne lui produisit que des maux d'estomac.

Il adorait mesurer sa popularité auprès des gens du Peuple. Pour celà, il se vêtissait parfois de "civil" et se promenait dans la rue, visitant les commerces et conversant avec eux.

En France, Il est illegal d'appeler un cochon "Napoléon".
Tant est il que dans la version Française de "La révolte des animaux" (1945), célebre livre de George Orwell, le cochon se prénomme César.

Quant au référant à son attribut masculin.... Je vous laisse fouiller le Net, pour avoir la réponse.

Posté le

android

(81)

Répondre

a écrit : Ce que vous ignoriez (peut-être) à propos de Napoléon....

Il souffrait ailurophobie... La phobie des chats. Il se dit d'ailleurs que la veille de la Bataille de Waterloo, il aperçut un chat noir, et entra dans une colère monstre.
Présage ?

Idem, il ne supportait pas les po
rtes ouvertes.

C'est à Napoléon que nous devons ( en partie) les boîtes de conserve.
...Ainsi que le sucre issu des betteraves sucrières, afin de pallier le blocus sur les importations issues des plantations de canne à sucre d'outre-mer.

Napoléon était un maniaque du nettoyage et de la propreté. Durant ses campagnes militaires, il était indispensable de faire suivre une garde-robe fournie dans ses déplacements. La moindre tâche sur un vêtement se transformait en obsession, l'obligeant à se changer.

Napoléon portait toujours une petite fiole au cou, celle-ci contenant un poisson. Il en fit usage en 1814, mais ceci ne lui produisit que des maux d'estomac.

Il adorait mesurer sa popularité auprès des gens du Peuple. Pour celà, il se vêtissait parfois de "civil" et se promenait dans la rue, visitant les commerces et conversant avec eux.

En France, Il est illegal d'appeler un cochon "Napoléon".
Tant est il que dans la version Française de "La révolte des animaux" (1945), célebre livre de George Orwell, le cochon se prénomme César.

Quant au référant à son attribut masculin.... Je vous laisse fouiller le Net, pour avoir la réponse.
Afficher tout
La ferme des animaux en français le titre original : animal farm ;-)

a écrit : Ce que vous ignoriez (peut-être) à propos de Napoléon....

Il souffrait ailurophobie... La phobie des chats. Il se dit d'ailleurs que la veille de la Bataille de Waterloo, il aperçut un chat noir, et entra dans une colère monstre.
Présage ?

Idem, il ne supportait pas les po
rtes ouvertes.

C'est à Napoléon que nous devons ( en partie) les boîtes de conserve.
...Ainsi que le sucre issu des betteraves sucrières, afin de pallier le blocus sur les importations issues des plantations de canne à sucre d'outre-mer.

Napoléon était un maniaque du nettoyage et de la propreté. Durant ses campagnes militaires, il était indispensable de faire suivre une garde-robe fournie dans ses déplacements. La moindre tâche sur un vêtement se transformait en obsession, l'obligeant à se changer.

Napoléon portait toujours une petite fiole au cou, celle-ci contenant un poisson. Il en fit usage en 1814, mais ceci ne lui produisit que des maux d'estomac.

Il adorait mesurer sa popularité auprès des gens du Peuple. Pour celà, il se vêtissait parfois de "civil" et se promenait dans la rue, visitant les commerces et conversant avec eux.

En France, Il est illegal d'appeler un cochon "Napoléon".
Tant est il que dans la version Française de "La révolte des animaux" (1945), célebre livre de George Orwell, le cochon se prénomme César.

Quant au référant à son attribut masculin.... Je vous laisse fouiller le Net, pour avoir la réponse.
Afficher tout
Merci pour ce complément sur Napoléon aussi intéressant que l'anecdote elle-même, la dernière phrase sur son attribut m'a laissé sans voix (sur le net), ça mériterait même une anecdote sur SCMB :)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : La ferme des animaux en français le titre original : animal farm ;-) Merci pour avoir rectifié. C'est exact.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Merci pour ce complément sur Napoléon aussi intéressant que l'anecdote elle-même, la dernière phrase sur son attribut m'a laissé sans voix (sur le net), ça mériterait même une anecdote sur SCMB :) Fais-toi le plaisir de la formuler....

Quand une anecdote de SCMB parle de sexe, le succès est garanti.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce que vous ignoriez (peut-être) à propos de Napoléon....

Il souffrait ailurophobie... La phobie des chats. Il se dit d'ailleurs que la veille de la Bataille de Waterloo, il aperçut un chat noir, et entra dans une colère monstre.
Présage ?

Idem, il ne supportait pas les po
rtes ouvertes.

C'est à Napoléon que nous devons ( en partie) les boîtes de conserve.
...Ainsi que le sucre issu des betteraves sucrières, afin de pallier le blocus sur les importations issues des plantations de canne à sucre d'outre-mer.

Napoléon était un maniaque du nettoyage et de la propreté. Durant ses campagnes militaires, il était indispensable de faire suivre une garde-robe fournie dans ses déplacements. La moindre tâche sur un vêtement se transformait en obsession, l'obligeant à se changer.

Napoléon portait toujours une petite fiole au cou, celle-ci contenant un poisson. Il en fit usage en 1814, mais ceci ne lui produisit que des maux d'estomac.

Il adorait mesurer sa popularité auprès des gens du Peuple. Pour celà, il se vêtissait parfois de "civil" et se promenait dans la rue, visitant les commerces et conversant avec eux.

En France, Il est illegal d'appeler un cochon "Napoléon".
Tant est il que dans la version Française de "La révolte des animaux" (1945), célebre livre de George Orwell, le cochon se prénomme César.

Quant au référant à son attribut masculin.... Je vous laisse fouiller le Net, pour avoir la réponse.
Afficher tout
Et la fiole contenait quel poisson ?

Après tout ce temps dans une fiole, le manger en 1814, c'était sur qu'il allait avoir une indigestion ;)

Si j'arrête les plaisanteries, le sexe de Napoléon... rien n'est moins sur. Il faudrait faire une analyse et sa taille ne veut rien dire... Il a été laissé longtemps à l'air libre et à considérablement rétrécit à cause des mauvaises conditions de conservations. En plus, pas moins de 3 personnes dans le monde prétendent avoir le vrai pénis.

D'ailleurs plusieurs médias parlent de son pénis en mettant en parallèle sa petite taille. Or tout le monde qui s'est un tout petit peu renseigné sur Napoléon, sait qu'il faisait la taille moyenne de l'époque (environ 1m70). Donc pas vraiment des articles sérieux, plus du sensationnalisme pour avoir du clic.
Cette raillerie vient du fait que ce moquer de la taille d'un homme c'est rabaisser sa virilité et qu'il était toujours accompagné de ces grenadiers qui eux faisaient minimum 1m80 avec leur shako qui les grandit encore.

a écrit : Et la fiole contenait quel poisson ?

Après tout ce temps dans une fiole, le manger en 1814, c'était sur qu'il allait avoir une indigestion ;)

Si j'arrête les plaisanteries, le sexe de Napoléon... rien n'est moins sur. Il faudrait faire une analyse et sa taille ne veut
rien dire... Il a été laissé longtemps à l'air libre et à considérablement rétrécit à cause des mauvaises conditions de conservations. En plus, pas moins de 3 personnes dans le monde prétendent avoir le vrai pénis.

D'ailleurs plusieurs médias parlent de son pénis en mettant en parallèle sa petite taille. Or tout le monde qui s'est un tout petit peu renseigné sur Napoléon, sait qu'il faisait la taille moyenne de l'époque (environ 1m70). Donc pas vraiment des articles sérieux, plus du sensationnalisme pour avoir du clic.
Cette raillerie vient du fait que ce moquer de la taille d'un homme c'est rabaisser sa virilité et qu'il était toujours accompagné de ces grenadiers qui eux faisaient minimum 1m80 avec leur shako qui les grandit encore.
Afficher tout
Les anecdotes à propos de Napoléon ne manquent pas.
A propos de son attribut masculin, l'on dit aussi que, tout comme Hitler, il "n'en avait qu'une".
Si j'ai fait exprès d'aiguiser votre curiosité, poussant à aller fouiller le Net, c'est justement parce que le doute existe.

Il y a une autre, à propos d'une statue de Copernic en Pologne, où, pour une raison de dates, elle ne semble pas véridique dans sa totalité.

Quant à parler de la raison pour laquelle il avait l'habitude de glisser sa main dans son gilet, là, les explications diverses foisonnent.

Une petite dernière.
Le sauté Marengo est aussi attribué indirectement à Napoléon.
Pour l'explication, c'est ici :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Saut%C3%A9_Marengo

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce que vous ignoriez (peut-être) à propos de Napoléon....

Il souffrait ailurophobie... La phobie des chats. Il se dit d'ailleurs que la veille de la Bataille de Waterloo, il aperçut un chat noir, et entra dans une colère monstre.
Présage ?

Idem, il ne supportait pas les po
rtes ouvertes.

C'est à Napoléon que nous devons ( en partie) les boîtes de conserve.
...Ainsi que le sucre issu des betteraves sucrières, afin de pallier le blocus sur les importations issues des plantations de canne à sucre d'outre-mer.

Napoléon était un maniaque du nettoyage et de la propreté. Durant ses campagnes militaires, il était indispensable de faire suivre une garde-robe fournie dans ses déplacements. La moindre tâche sur un vêtement se transformait en obsession, l'obligeant à se changer.

Napoléon portait toujours une petite fiole au cou, celle-ci contenant un poisson. Il en fit usage en 1814, mais ceci ne lui produisit que des maux d'estomac.

Il adorait mesurer sa popularité auprès des gens du Peuple. Pour celà, il se vêtissait parfois de "civil" et se promenait dans la rue, visitant les commerces et conversant avec eux.

En France, Il est illegal d'appeler un cochon "Napoléon".
Tant est il que dans la version Française de "La révolte des animaux" (1945), célebre livre de George Orwell, le cochon se prénomme César.

Quant au référant à son attribut masculin.... Je vous laisse fouiller le Net, pour avoir la réponse.
Afficher tout
On peut ajouter que Napoléon dormait moins de cinq heures par nuit ...

a écrit : Les anecdotes à propos de Napoléon ne manquent pas.
A propos de son attribut masculin, l'on dit aussi que, tout comme Hitler, il "n'en avait qu'une".
Si j'ai fait exprès d'aiguiser votre curiosité, poussant à aller fouiller le Net, c'est justement parce que le d
oute existe.

Il y a une autre, à propos d'une statue de Copernic en Pologne, où, pour une raison de dates, elle ne semble pas véridique dans sa totalité.

Quant à parler de la raison pour laquelle il avait l'habitude de glisser sa main dans son gilet, là, les explications diverses foisonnent.

Une petite dernière.
Le sauté Marengo est aussi attribué indirectement à Napoléon.
Pour l'explication, c'est ici :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Saut%C3%A9_Marengo
Afficher tout
Ce que je veux dire, c'est qu'on est plus sur du ragots de bas-étage que sur des faits. Napoléon ayant contre lui toute l'Europe, bon nombre de personnes voulaient ternir son image.

On attribue aussi à Napoléon le fromage en forme de pyramide avec le sommet coupé : un général l'a fait pour lui rendre hommage avec la campagne d'Egypte. Napoléon a gouté au premier. Puis les deux hommes se sont disputer et pour se venger le général a coupé le sommet de ses fromages, leur donnant la forme que l'on connait.

a écrit : Ce que je veux dire, c'est qu'on est plus sur du ragots de bas-étage que sur des faits. Napoléon ayant contre lui toute l'Europe, bon nombre de personnes voulaient ternir son image.

On attribue aussi à Napoléon le fromage en forme de pyramide avec le sommet coupé : un général l'a fait
pour lui rendre hommage avec la campagne d'Egypte. Napoléon a gouté au premier. Puis les deux hommes se sont disputer et pour se venger le général a coupé le sommet de ses fromages, leur donnant la forme que l'on connait. Afficher tout
Et moi qui pensait que la partie tronquée n'était autre que pour une raison technique de fabrication.
Mais non ! Elle découle donc d'une brouille, où, à mode de vengeance, le fabricant aurait fait savoir sa désapprobation par ce geste.

Toujours pour rester dans le domaine de la Gastronomie.
Napoléon n'était pas un fin gourmet. Ses repas étaient expéditifs ( 10 minutes ) et il n'était pas autorisé de parler à table. Tout au plus se permettait-il la largesse de rester à table durant une vingtaine de minutes, au cours des repas de famille.

Le "Napoléon" est aussi un gâteau Russe, similaire a notre mille-feuilles, originairement en forme du chapeau de l'empereur. Il est apparu au moment du 100eme anniversaire de la défaite (1912).
fr.rbth.com/gastronomie/82769-recette-gateau-russe-napoleon

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On peut ajouter que Napoléon dormait moins de cinq heures par nuit ... Ce qui le satisfait d'autant plus, d'ailleurs, vu que il était un accro' au boulot.

En fait, Napoléon était un de ces privilégiés que sont les petits dormeurs.
Aujourd'hui, grâce aux progrès en matière de génétique, ont été découverts plusieurs gènes jouant un rôle crucial dans la fonction réparatrice du sommeil, et où certaines mutations permettent d'obtenir le même résultat, avec un nombre d'heures moindre.

Si le sujet t'intéresse, voici un article simpa :
amp-sante.lefigaro.fr/article/petits-ou-gros-dormeurs-une-question-de-genes/

Posté le

android

(2)

Répondre