On peut être jaloux sans avoir de jalousie

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

En russe, le terme jalousie [жалюзи] désigne les "rideaux" d'intérieur à "planches" qui permettent d ajuster l'entrée de lumière dans une pièce.. et aussi de pouvoir éventuellement voir dehors sans être vu.

Posté le

android

(50)

Répondre

C’est marrant car je pensais que c’était un terme très connu. A lyon tout le monde connaît ça. J’ignorai que c’était une particularité architecturale de la ville.

La jalousie n’est pas un terme employé correctement.

On est jaloux quand on est un dragon et qu’on attaque quiconque s’approche de son trésor.
On dit que le dragon garde « jalousement » son trésor. La jalousie est donc un terme proche de « possessif ». Il traduit plutôt la peur de perdre ce qu’on possède déjà.

Quand on dit qu’on est jaloux de quelqu’un et de ce qu’il a, on veut en réalité dire qu’on est envieux de lui, de sa situation, de ce qu’il possède.


Tous les commentaires (18)

En russe, le terme jalousie [жалюзи] désigne les "rideaux" d'intérieur à "planches" qui permettent d ajuster l'entrée de lumière dans une pièce.. et aussi de pouvoir éventuellement voir dehors sans être vu.

Posté le

android

(50)

Répondre

C’est marrant car je pensais que c’était un terme très connu. A lyon tout le monde connaît ça. J’ignorai que c’était une particularité architecturale de la ville.

La jalousie n’est pas un terme employé correctement.

On est jaloux quand on est un dragon et qu’on attaque quiconque s’approche de son trésor.
On dit que le dragon garde « jalousement » son trésor. La jalousie est donc un terme proche de « possessif ». Il traduit plutôt la peur de perdre ce qu’on possède déjà.

Quand on dit qu’on est jaloux de quelqu’un et de ce qu’il a, on veut en réalité dire qu’on est envieux de lui, de sa situation, de ce qu’il possède.

a écrit : La jalousie n’est pas un terme employé correctement.

On est jaloux quand on est un dragon et qu’on attaque quiconque s’approche de son trésor.
On dit que le dragon garde « jalousement » son trésor. La jalousie est donc un terme proche de « possessif ». Il traduit plutôt la peur de perdre ce qu’on
possède déjà.

Quand on dit qu’on est jaloux de quelqu’un et de ce qu’il a, on veut en réalité dire qu’on est envieux de lui, de sa situation, de ce qu’il possède.
Afficher tout
On est d'accord, le Hollandais volant :)

Sauf que encore plus généralement, une personne qualifiée de "jaloux", l'est vis à vis de son partenaire de vie (petite amie... époux... enfin, toute la panoplie quoi).
C'est souvent un qualification qui est donné par autrui. Une accusation en fait (fondé ou pas).
Cela concerne l'amour, mais aussi l'amitié. Enfin, soit-disant. Car alors, cela rejoins exactement la 1ère des définition que tu donnes : celui de perdre quelque chose qu'on possède (enfin, qu'on ne possède pas en réalité).

Ce que je veux dire, c'est que la plus part du temps, le terme de jalousie (non architectural) est utilisé pour ce que tu indique : la peur de perdre son précieux.
(Et souvent lié plus à un manque de confiance en soit).

L'utilisation erronée de jalousie pour envieux, et à mon sens minoritaire. ...

a écrit : En russe, le terme jalousie [жалюзи] désigne les "rideaux" d'intérieur à "planches" qui permettent d ajuster l'entrée de lumière dans une pièce.. et aussi de pouvoir éventuellement voir dehors sans être vu. Tu veux dire que c'est exactement ce qui est décrit dans l'anecdote et que c'est le même mot en russe ?

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : La jalousie n’est pas un terme employé correctement.

On est jaloux quand on est un dragon et qu’on attaque quiconque s’approche de son trésor.
On dit que le dragon garde « jalousement » son trésor. La jalousie est donc un terme proche de « possessif ». Il traduit plutôt la peur de perdre ce qu’on
possède déjà.

Quand on dit qu’on est jaloux de quelqu’un et de ce qu’il a, on veut en réalité dire qu’on est envieux de lui, de sa situation, de ce qu’il possède.
Afficher tout
Je le savais déjà, Homer l'explique à Lisa dans le huitième épisode de la vingt-sixième saison des Simpson ("Covercraft").

Dans le temps, dans les pays chauds, on mettait aux fenêtres des lames de verre (horizontales avec une inclinaison vers le bas) simplement tenues aux extrémités par un support pivotant, et ça permettait d'avoir à la fois de la lumière et de la ventilation, tout en protégeant de la pluie, mais maintenant on trouve des jalousies de sécurité : chaque lame de verre est fixée sur un axe solide sur toute sa longueur, et chaque axe est donc un barreau, et ce type de jalousie protège donc de la pluie mais aussi des voleurs ! Ça évite d'avoir à mettre une grille, en plus, devant la jalousie. Car, bien sûr, l'intérêt de la jalousie c'est de laisser passer l'air donc on ne met pas de volets à ces fenêtres.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Je le savais déjà, Homer l'explique à Lisa dans le huitième épisode de la vingt-sixième saison des Simpson ("Covercraft"). J’ai appris la différence entre ces deux termes aussi grâce à Homer ;)

Je suis étonné pour l’anecdote car je pensais que c’était connu ;)

a écrit : J’ai appris la différence entre ces deux termes aussi grâce à Homer ;)

Je suis étonné pour l’anecdote car je pensais que c’était connu ;)
Le rapport entre les "Je me coucherai moins bête" et les "Je le savais déjà" laisse penser que oui, c'est quand même pas mal connu !

a écrit : Tu veux dire que c'est exactement ce qui est décrit dans l'anecdote et que c'est le même mot en russe ? L'anecdote parle volets orientables (sous entendu d'extérieur) et lui de rideaux (d'intérieur).

En France, une succession de lames parallèles, orientables ou non, ayant pour but de briser la vue tout en laissant passer l'air s'appelle "jalousies" ou "persiennes".

On parle souvent de persiennes sur les "volets à persiennes”. Sur les fenêtres on parle plutôt de jalousies. Quand aux rideaux on appelle ca des ”store venitiens” en général.

Ça existe également sur les autos, c'était très tendance dans les années 70/80 sur les lunettes arrières.

Posté le

android

(16)

Répondre

Il y a aussi un dessert qui s’appelle jalousie, généralement aux pommes et qui rappelle la forme des jalousies de fenêtre

a écrit : En russe, le terme jalousie [жалюзи] désigne les "rideaux" d'intérieur à "planches" qui permettent d ajuster l'entrée de lumière dans une pièce.. et aussi de pouvoir éventuellement voir dehors sans être vu. En allemand également

a écrit : La jalousie n’est pas un terme employé correctement.

On est jaloux quand on est un dragon et qu’on attaque quiconque s’approche de son trésor.
On dit que le dragon garde « jalousement » son trésor. La jalousie est donc un terme proche de « possessif ». Il traduit plutôt la peur de perdre ce qu’on
possède déjà.

Quand on dit qu’on est jaloux de quelqu’un et de ce qu’il a, on veut en réalité dire qu’on est envieux de lui, de sa situation, de ce qu’il possède.
Afficher tout
Et jalousie peut être synonyme de "peur d'un rival" pour un être humain, ou peur de ne pas posséder un bien" qu'aurait autrui ...

Posté le

android

(0)

Répondre

Est ce que cest l équivalent des persiennes?
En parlant de persiennes je ne sais pas si ca vous est dejà arrivé den trouver sur les portes des wc publiques, mais je peux vous dire que cest tres, mais alors très troublant de se soulager en voyant tt ce qui se passe au-dehors...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tu veux dire que c'est exactement ce qui est décrit dans l'anecdote et que c'est le même mot en russe ? Ça ne m'étonne pas, c'est aussi exactement le même mot en allemand qui veut dire persienne. En plus on prononce à la française "die Jalousie" et pas "die Yalousie" comme on devrait si on suivait les règles de prononciation allemandes. C'est peut-être une des conséquences du rayonnement de la langue française dans toute l'Europe il y a quelques siècles...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C’est marrant car je pensais que c’était un terme très connu. A lyon tout le monde connaît ça. J’ignorai que c’était une particularité architecturale de la ville. C’est clairement spécifique a l’architecture Lyonnaise

Cette anecdote me fait penser à l'ancienne pub TV pour le parfum Égoïste

a écrit : C’est clairement spécifique a l’architecture Lyonnaise A l'Afrique aussi visiblement puisque j'en ai vu au Sénégal et même sur l'île de la réunion.
Je vais peut-être dire une bêtise mais je pense (a vérifier) que l'origine est à trouver du côté des colonies françaises.

Posté le

android

(0)

Répondre