Rockefeller a participé à la restauration du château de Versailles

Proposé par
le
dans

Entre la fin du XIXe siècle et la Première Guerre mondiale, le Château de Versailles subit un cruel manque d’entretien. L’américain John D. Rockefeller, impressionné par ce chef-d'oeuvre, décida alors de mener une vaste opération de sauvetage. En 1924 et en 1927, il effectua deux donations majeures qui permirent de réparer le gros œuvre, de refaire la toiture du Château et de restaurer le Petit Trianon et son hameau.

Après la Seconde Guerre mondiale, Gérald Van der Kemp, conservateur du Château, dut faire appel à la générosité de riches philanthropes, souvent américains, pour compléter les crédits de l’Etat.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Ce qui me gêne, ce qui m'outre, ce qui développe mon incompréhension, dans ces évènements (le château de Versailles n'est pas le seul exemple, on voit ça aujourd'hui encore partout), c'est qu'un Etat comme la France (5ème ou 6ème puissance mondiale, je ne sais plus) ait besoin de mécènes pour restaurer son patrimoine historique. Afficher tout C’est peut-être l’ampleur du patrimoine justement qui ne permet pas d’être partout à la fois et de devoir recourir à des mécènes ?

a écrit : La révolution a été faite pour détruire ces sortes de privilèges, ce n'est pas a la République de les restaurer, elle a suffisamment de mal a se procurer des masques en ce moment, que les vieilles pierres peuvent attendre. Sauf que le château de Versailles, outre sa valeur historique, est une aubaine culturelle et économique pour le pays. Ce qui doit suffisamment motiver la République pour en prendre soin.
S'il y a privilège, c'est que la France ait ce genre de bâtiment et rayonnement culturel.

Un grand historien disait en substance (si quelqu'un a la réf je veux bien qu'il partage) que celui qui renie le passé monarchique de la France autant que celui qui néglige la Révolution ne pourra jamais vraiment comprendre la France.

Posté le

android

(53)

Répondre

a écrit : Et ?
Ça n'a absolument aucun rapport.

Le problème d'approvisionnement des masques n'est pas un problème de moyen.
Suite à h1n1, il a été décidé de ne plus garder de stock. En effet à l'époque on jugeait la possibilité mondiale de fabriquer des masques en quantité suffisante
.
D'autres pays sont dans le même cas (la chine avait même appelé les usine française)
Était-ce une erreur ? Certainement.
Et a mon avis cette erreur ne se reproduira pas. On va refaire 1 stock suffisant.
Afficher tout
Il ne faut pas oublier dans cette histoire que les stocks de masques faits pour le H1N1 sont quasiment tous partis à la poubelle car ils n'ont pas été utilisés et se sont périmés. C'est une des raisons pour lesquels on a arrêté de faire des stocks trop importants car à l'époque cela avait fait polémique d'avoir dépensé autant pour rien. Roselyne Bachelot en a pris pour son grade à l'époque et je me demande si ça ne lui a pas couté son poste de ministre de la santé. J'imagine qu'elle doit rire jaune de la situation actuelle.

Pour l'anecdote, l'appel au mécène existe depuis très longtemps (depuis Mécène en fait) et heureusement que l'on fait attention à ces vieilles pierres qui sont des chef d'oeuvres à préserver. Dans ce genre de cas, les responsabilités ne sont pas du seul ressort de l'état mais aussi parfois des régions, des départements ou des communes et il est bien difficile d'avoir assez de budget pour maintenir en état des édifices très coûteux.


Tous les commentaires (19)

Ce qui me gêne, ce qui m'outre, ce qui développe mon incompréhension, dans ces évènements (le château de Versailles n'est pas le seul exemple, on voit ça aujourd'hui encore partout), c'est qu'un Etat comme la France (5ème ou 6ème puissance mondiale, je ne sais plus) ait besoin de mécènes pour restaurer son patrimoine historique.

on a les mêmes recommandations youtube

a écrit : Ce qui me gêne, ce qui m'outre, ce qui développe mon incompréhension, dans ces évènements (le château de Versailles n'est pas le seul exemple, on voit ça aujourd'hui encore partout), c'est qu'un Etat comme la France (5ème ou 6ème puissance mondiale, je ne sais plus) ait besoin de mécènes pour restaurer son patrimoine historique. Afficher tout C’est peut-être l’ampleur du patrimoine justement qui ne permet pas d’être partout à la fois et de devoir recourir à des mécènes ?

La révolution a été faite pour détruire ces sortes de privilèges, ce n'est pas a la République de les restaurer, elle a suffisamment de mal a se procurer des masques en ce moment, que les vieilles pierres peuvent attendre.

a écrit : La révolution a été faite pour détruire ces sortes de privilèges, ce n'est pas a la République de les restaurer, elle a suffisamment de mal a se procurer des masques en ce moment, que les vieilles pierres peuvent attendre. Et ?
Ça n'a absolument aucun rapport.

Le problème d'approvisionnement des masques n'est pas un problème de moyen.
Suite à h1n1, il a été décidé de ne plus garder de stock. En effet à l'époque on jugeait la possibilité mondiale de fabriquer des masques en quantité suffisante.
D'autres pays sont dans le même cas (la chine avait même appelé les usine française)
Était-ce une erreur ? Certainement.
Et a mon avis cette erreur ne se reproduira pas. On va refaire 1 stock suffisant.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : La révolution a été faite pour détruire ces sortes de privilèges, ce n'est pas a la République de les restaurer, elle a suffisamment de mal a se procurer des masques en ce moment, que les vieilles pierres peuvent attendre. Sauf que le château de Versailles, outre sa valeur historique, est une aubaine culturelle et économique pour le pays. Ce qui doit suffisamment motiver la République pour en prendre soin.
S'il y a privilège, c'est que la France ait ce genre de bâtiment et rayonnement culturel.

Un grand historien disait en substance (si quelqu'un a la réf je veux bien qu'il partage) que celui qui renie le passé monarchique de la France autant que celui qui néglige la Révolution ne pourra jamais vraiment comprendre la France.

Posté le

android

(53)

Répondre

a écrit : Et ?
Ça n'a absolument aucun rapport.

Le problème d'approvisionnement des masques n'est pas un problème de moyen.
Suite à h1n1, il a été décidé de ne plus garder de stock. En effet à l'époque on jugeait la possibilité mondiale de fabriquer des masques en quantité suffisante
.
D'autres pays sont dans le même cas (la chine avait même appelé les usine française)
Était-ce une erreur ? Certainement.
Et a mon avis cette erreur ne se reproduira pas. On va refaire 1 stock suffisant.
Afficher tout
Il ne faut pas oublier dans cette histoire que les stocks de masques faits pour le H1N1 sont quasiment tous partis à la poubelle car ils n'ont pas été utilisés et se sont périmés. C'est une des raisons pour lesquels on a arrêté de faire des stocks trop importants car à l'époque cela avait fait polémique d'avoir dépensé autant pour rien. Roselyne Bachelot en a pris pour son grade à l'époque et je me demande si ça ne lui a pas couté son poste de ministre de la santé. J'imagine qu'elle doit rire jaune de la situation actuelle.

Pour l'anecdote, l'appel au mécène existe depuis très longtemps (depuis Mécène en fait) et heureusement que l'on fait attention à ces vieilles pierres qui sont des chef d'oeuvres à préserver. Dans ce genre de cas, les responsabilités ne sont pas du seul ressort de l'état mais aussi parfois des régions, des départements ou des communes et il est bien difficile d'avoir assez de budget pour maintenir en état des édifices très coûteux.

Purée au deuxième paragraphe j'ai lu 'pendant' au lieu de 'apres' et 'general' au lieu de 'gerald'.. ouf!

Ils utilisèrent l'argent pris a la France durant 14 18 pour restaurer un château laissé volontairement à l'abandon par la République.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La révolution a été faite pour détruire ces sortes de privilèges, ce n'est pas a la République de les restaurer, elle a suffisamment de mal a se procurer des masques en ce moment, que les vieilles pierres peuvent attendre. Le patrimoine historique doit être sauvegardé.

Les soignants ont des masques.
Les autres personnes sont confinées. Elles peuvent aussi se couvrir le visage avec un foulard.
Je ne crois pas que c’est le manque de masque qui favorise la diffusion du virus, en ce moment
Évidemment, ce serait mieux mais ce n’est pas LA solution à cette grave crise.

a écrit : Et ?
Ça n'a absolument aucun rapport.

Le problème d'approvisionnement des masques n'est pas un problème de moyen.
Suite à h1n1, il a été décidé de ne plus garder de stock. En effet à l'époque on jugeait la possibilité mondiale de fabriquer des masques en quantité suffisante
.
D'autres pays sont dans le même cas (la chine avait même appelé les usine française)
Était-ce une erreur ? Certainement.
Et a mon avis cette erreur ne se reproduira pas. On va refaire 1 stock suffisant.
Afficher tout
Bien sur que je sais que ça n'a aucun rapport, c'est de l'ironie a l'AAPLR,
Pour le profit que la France en tire, ça chacun sa vision, personne ne sera jamais d'accord.

Tout à fait d’accord avec les commentaires dit plus hauts.
La conservation du patrimoine historique est un enjeu pour la France mais aussi pour l Italie par exemple, et dans les cas c’est absolument impossible de débloquer les fonds nécessaires.

En tout cas certains anti américain devraient peut être se rappeler de ce genre d’informations, on oublie souvent les choses positives c’est dommage...

Le patrimoine français...

Ok, ok, mais il faut bien prendre conscience d'un truc: ce patrimoine, il a été construit via limite du racket sur la population, que ce soit des églises où des châteaux. Pour entretenir tout ça aujourd'hui, ben, on en a tout simplement pas les moyens vu que l'essentiel des revenus de l'état sont aujourd'hui redistribués dans les services publics, et pas pour l'entretien du château de "La Croutinière" ^^

A la limite faudrait essayer de le rentabiliser, ce patrimoine, et au pire le refourguer sous obligation de le garder en état, ca se fait plus souvent qu'on le pense. Quand j'ai lu il y a pas longtemps que Versailles a été loué pour une fiesta de bourge, je répond: Je ne vois pas où est le problème! ;)

A noter aussi que Versailles, malgré les revenus des visites et des mécènes, ca perd de l'argent, mais bon, c'est patrimoine majeur. Je ne compte plus les vieux châteaux médiévaux où renaissance qui s'écroulent un peu partout mais bon, je répète, on a pas les moyens de garder tout ça debout, il faut choisir. C'est triste, mais c'est ainsi. Il faut choisir où on met le pognon.

a écrit : Le patrimoine français...

Ok, ok, mais il faut bien prendre conscience d'un truc: ce patrimoine, il a été construit via limite du racket sur la population, que ce soit des églises où des châteaux. Pour entretenir tout ça aujourd'hui, ben, on en a tout simplement pas les moyens vu que l'essen
tiel des revenus de l'état sont aujourd'hui redistribués dans les services publics, et pas pour l'entretien du château de "La Croutinière" ^^

A la limite faudrait essayer de le rentabiliser, ce patrimoine, et au pire le refourguer sous obligation de le garder en état, ca se fait plus souvent qu'on le pense. Quand j'ai lu il y a pas longtemps que Versailles a été loué pour une fiesta de bourge, je répond: Je ne vois pas où est le problème! ;)

A noter aussi que Versailles, malgré les revenus des visites et des mécènes, ca perd de l'argent, mais bon, c'est patrimoine majeur. Je ne compte plus les vieux châteaux médiévaux où renaissance qui s'écroulent un peu partout mais bon, je répète, on a pas les moyens de garder tout ça debout, il faut choisir. C'est triste, mais c'est ainsi. Il faut choisir où on met le pognon.
Afficher tout
Je suis d'accord avec toi, et pour Versailles, meme si le château lui même perd de l'argent, je suppose que le fait qu'il attire des touristes qui vont aussi visiter la région, aller au restau, etc. j'imagine que ca doit valoir le coût.. malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le patrimoine français.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je suis d'accord avec toi, et pour Versailles, meme si le château lui même perd de l'argent, je suppose que le fait qu'il attire des touristes qui vont aussi visiter la région, aller au restau, etc. j'imagine que ca doit valoir le coût.. malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le patrimoine français. Exact, les revenus indirects, le mec qui visite Versailles, il lui faut un hôtel, des restaurants, un taxi...

indirectement ce château est rentable pour le tourisme c'est indiscutable. Le rayonnement de la France! La côte d'azur aussi! ^^

Ma toute première anecdote publiée! J’espère qu’elle vous a plu! Merci également aux commentaires permettant d’apporter plus de donnés! Et plus important encore prenez soins de vous en ces temps difficiles. Merci à tous

a écrit : Il ne faut pas oublier dans cette histoire que les stocks de masques faits pour le H1N1 sont quasiment tous partis à la poubelle car ils n'ont pas été utilisés et se sont périmés. C'est une des raisons pour lesquels on a arrêté de faire des stocks trop importants car à l'époque cela avait fait polémique d'avoir dépensé autant pour rien. Roselyne Bachelot en a pris pour son grade à l'époque et je me demande si ça ne lui a pas couté son poste de ministre de la santé. J'imagine qu'elle doit rire jaune de la situation actuelle.

Pour l'anecdote, l'appel au mécène existe depuis très longtemps (depuis Mécène en fait) et heureusement que l'on fait attention à ces vieilles pierres qui sont des chef d'oeuvres à préserver. Dans ce genre de cas, les responsabilités ne sont pas du seul ressort de l'état mais aussi parfois des régions, des départements ou des communes et il est bien difficile d'avoir assez de budget pour maintenir en état des édifices très coûteux.
Afficher tout
Petit complément. Le stock de masques fonctionne comme un roulement. Les plus anciens sont envoyés dans les hôpitaux et les pharmacies, tandis que les plus récents sont stockés. C’est une gestion de stock en FIFO (First in - first out). Le seul coût du stock est donc celui de la logistique. Voilà voilà. (PS : la Suisse a du stock pour chacun des produits de nécessité, mais le fair à travers les entreprises privées les obligeant à avoir une quantité en stock sur le territoire, tout simplement).

Je trouve que c'est plutôt le conservateur qui a fait un travail phénoménal. On parle d'un mec qui s'est fait tenir en joue par les nazis et a préféré se faire fusiller que d'avouer où il avait planqué tous les tableaux du palais.
Les nazis ont finalement renoncé à le tuer mais il a clairement porté son métier dans son coeur.

a écrit : Je trouve que c'est plutôt le conservateur qui a fait un travail phénoménal. On parle d'un mec qui s'est fait tenir en joue par les nazis et a préféré se faire fusiller que d'avouer où il avait planqué tous les tableaux du palais.
Les nazis ont finalement renoncé à le tuer mais il a clairemen
t porté son métier dans son coeur. Afficher tout
Fais en une anecdote ;)

Posté le

android

(1)

Répondre