Le changement d'alimentation a influencé les sons du langage humain

Proposé par
le

Tous les commentaires (51)

a écrit : Le Zoulou a un vocabulaire riche, le clic est juste un son de plus que dans d'autres langues. En Français, il y a quelques mots, qu'on sait dire mais pas écrire, avec par exemple le son (claquement de langue) pour faire avancer un cheval, qui est un son à clic...
Par contre, pour les Japonais et l'
;Anglais, je ne suis pas sûr qu'ils parlent plus l'Anglais que les Français.
japon-fr.com/voyage-au-japon-sans-parler-japonais.htm
Afficher tout
Il y a aussi le tchip qui permet d'exprimer sa désapprobation pour les Antillais (notamment) et qui est impossible à reproduire par ceux qui n'ont pas eu la chance d'être élevés par une maman antillaise !

Posté le

android

(4)

Répondre

Le meilleur moyen d'apprendre une langue est d'être immergé dedans. J'ai réussi à parler couramment anglais grâce à mon déménagement aux États Unis quand j'avais 15. Après seulement 4 mois j'avais presque plus l'accent français.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : La langue la plus difficile à prononcer, en Europe, c'est le Hongrois, certains n'y arrivent pas avant leur 16 ou 17 ans
Il parait que le Finnois, c'est pas mal non plus
Enfin, j'ai compté sur mes doigts, entre le collège, le lycée, la fac et les formations internes, j'ai eu 12 ans
de cours d'Anglais, et j'ai beaucoup de mal à suivre une conversation au téléphone, quant aux chansons, je n'arrive toujours pas à comprendre toutes les paroles. Pour ça, il est vrai qu'un de mes profs m'avait dit "parce que vous comprenez toutes les paroles de chansons françaises?" Afficher tout
Essayez de regarder vos programmes en VOSTFR et vous verrez que ça rentre tout seul sans s’en rendre compte !
Cela fait maintenant 8 ans que je regarde en VOST et honnêtement j’ai tendance à plutôt bien capter la plupart des textes de chansons (Bon le rap c’est chaud quand même beaucoup trop d’argot).
Après je ne dis pas que vous allez être capable d’échanger aisément mais au moins la compréhension est là :)

a écrit : Essayez de regarder vos programmes en VOSTFR et vous verrez que ça rentre tout seul sans s’en rendre compte !
Cela fait maintenant 8 ans que je regarde en VOST et honnêtement j’ai tendance à plutôt bien capter la plupart des textes de chansons (Bon le rap c’est chaud quand même beaucoup trop d’argot).
Aprè
s je ne dis pas que vous allez être capable d’échanger aisément mais au moins la compréhension est là :) Afficher tout
Ca rentre tout seul en 8 ans...

L'expérience m à prouvé que c'est faux. Depuis plusieurs mois déjà j'ai changé l'alimentation de mon chien, qui de gros bouts d os et de carne est passé à de la bête boîte de Lidl, et il est toujours aussi nul pour prononcer les F et les V.

a écrit : Essayez de regarder vos programmes en VOSTFR et vous verrez que ça rentre tout seul sans s’en rendre compte !
Cela fait maintenant 8 ans que je regarde en VOST et honnêtement j’ai tendance à plutôt bien capter la plupart des textes de chansons (Bon le rap c’est chaud quand même beaucoup trop d’argot).
Aprè
s je ne dis pas que vous allez être capable d’échanger aisément mais au moins la compréhension est là :) Afficher tout
C'est un début en tout cas, parce que je fais la même chose depuis des années, et autant je crois pouvoir me vanter (encore :D) d'avoir un bon niveau d'angliche sur le papier, autant dès que j'échange avec un anglo saxon natif, c'est déjà plus compliqué de tout capter, surtout s'il vient d'un patelin perdu, voire d'un pays genre Australie où ils ont juste un accent pas possible (et oui j'ai eu une prof d'angliche australienne...).

Bref le VOSTFR je trouve que c'est bien pour les premiers mois, après il faut faire comme ton VDD timdead, s'immerger parmi des gens qui pratiquent couramment, voire même nativement.

Selon les recherches effectuées par Christophe Coupe (CNRS de Lyon) et Ian Maddieson ( Université du Nouveau Mexique), l'Environnement a également une influence sur l'évolution des langues. Au fil de milliers ou dizaines de milliers d'années, les langues se sont façonnées, privilégiant les consonnes ou les voyelles dans la communication, en fonction de facteurs tels que la température du climat, l' humidité, la densité de végétation et même l'altitude. De la synthèse obtenue par l'étude de 600 langues locales ou régionales, il en ressort que plus le climat est chaud et humide, dans une zone a la végétation luxuriante, plus le ratio de voyelles sera important. Ceci se note, par exemple, dans le language natif de Hawaï, ou encore dans le Rokotas de Nouvelle Guinée, dont son alphabet ne comporte que 6 consonnes et 5 voyelles
A l'opposé, celles issues de climats plus froids, fait usage de plus de consonnes, tel l'Allemand, les langues Scandinaves ou le Russe, par exemple.
L'explication de cette adaptation est acoustique, vu que la fréquence des consonnes est plus élevée, et se dégrade plus vite dans un climat a tendance tropicale, humide et en un lieu à abondante végétation.
Cette adaptation avait déjà été observée dans les années 70, par Eugène Morton, mais chez les oiseaux, où des "dialectes" de gazouillis avaient été observés au sein d'une même espèceen fonction de ces facteurs. C'est en voulant voir si cette corrélation existait également chez les humains, que ces deux chercheurs ont trouvé ces différences entre ces centaines de langues.
A noter que les langues les plus réparties sur Terre (Anglais, Français et Espagnol) ne présentent pas, -pour le moment! - ou peu, ces adaptations à l'Environnement.
D'autres facteurs entrent également en jeu dans l'évolution des langues, et sont principalement sociaux.

a écrit : La langue la plus difficile à prononcer, en Europe, c'est le Hongrois, certains n'y arrivent pas avant leur 16 ou 17 ans
Il parait que le Finnois, c'est pas mal non plus
Enfin, j'ai compté sur mes doigts, entre le collège, le lycée, la fac et les formations internes, j'ai eu 12 ans
de cours d'Anglais, et j'ai beaucoup de mal à suivre une conversation au téléphone, quant aux chansons, je n'arrive toujours pas à comprendre toutes les paroles. Pour ça, il est vrai qu'un de mes profs m'avait dit "parce que vous comprenez toutes les paroles de chansons françaises?" Afficher tout
Pour moi (c'est donc mon idée et pas une vérité ) le problème vient
- De l'enseignement des langues étrangères en France, enseignement fait par des profs français ayant un accent le plus souvent pourri
- le fait que nous ayons tous les films doublés et donc qu'on n'éduque pas notre cerveau.
- le fait qu'on se moque des autres pour leurs fautes ou leurs accents


Enfin même en parlant bien une langue étrangère comme l'anglais il est difficile de comprendre un film puisqu'il y a beaucoup d'argot (alors que suivre une discussion en réel est plus facile)

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : La tante de ma femme est japonaise et hormis le R qui n est pas toujours évident pour le reste ils sont meilleurs en anglais que nous ;)
Par contre non je ne pensais pas que la langue à clic soit une langue officielle, je l’aurai sans doute classer à tort comme un moyen de communication car je doute d une grande
variété de mots. Afficher tout
Pour travailler à l'international, je n'ai vraiment pas l'impression que les japonais parlent mieux anglais.

Pour moi c'est difficile de trouver quelqu'un parlant correctement anglais pourtant à un niveau d'études élevées.

Et c'est pire pour les chinois, coréen...etc...

C'est ce que je remarque dans mon domaine d'activité (mais est-ce la réalité ?)

Posté le

android

(2)

Répondre

Non c’est plus « Guy »

a écrit : La langue la plus difficile à prononcer, en Europe, c'est le Hongrois, certains n'y arrivent pas avant leur 16 ou 17 ans
Il parait que le Finnois, c'est pas mal non plus
Enfin, j'ai compté sur mes doigts, entre le collège, le lycée, la fac et les formations internes, j'ai eu 12 ans
de cours d'Anglais, et j'ai beaucoup de mal à suivre une conversation au téléphone, quant aux chansons, je n'arrive toujours pas à comprendre toutes les paroles. Pour ça, il est vrai qu'un de mes profs m'avait dit "parce que vous comprenez toutes les paroles de chansons françaises?" Afficher tout
On parle de certains Hongrois qui n'y parviennent pas avant 16 ou 17 ans où de certains étrangers à la langue?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : La langue la plus difficile à prononcer, en Europe, c'est le Hongrois, certains n'y arrivent pas avant leur 16 ou 17 ans
Il parait que le Finnois, c'est pas mal non plus
Enfin, j'ai compté sur mes doigts, entre le collège, le lycée, la fac et les formations internes, j'ai eu 12 ans
de cours d'Anglais, et j'ai beaucoup de mal à suivre une conversation au téléphone, quant aux chansons, je n'arrive toujours pas à comprendre toutes les paroles. Pour ça, il est vrai qu'un de mes profs m'avait dit "parce que vous comprenez toutes les paroles de chansons françaises?" Afficher tout
Pour ce qu'on appelle la chanson française, oui, on comprend toutes les paroles, le texte prévalant sur la musique. Pour la variété, pop, rock... c'est moins évident parfois, et c'est même quelques fois préférable

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Si je comprends bien, certaines « particularités » physiques peuvent nous aider à mieux prononcer un son ? Du coup, il est plus difficile voir impossible d’apprendre certaines langues ?

C’est donc pour ça que je suis nul en anglais x)
A la naissance, un nourrisson est « conçu » de manière à pouvoir prononcer et apprendre toutes les langues du monde. Si on prend un bébé né en France, de parents français et qu’il est adopté par une famille brésilienne très tôt, il parlera brésilien couramment et sans aucun accent français. Logique!
C’est à l’âge où l’enfant se redresse, c’est-à-dire qu’il est capable de se tenir assis que cela se joue. Son larynx va se former et se solidifier. Alors, certaines possibilités seront automatiquement éliminées car jamais entendues ni babillées. L’enfant ne sera donc pas capable plus tard, de parler une langue qui utilise un son qui n’existe pas dans sa langue maternelle sans aucun accent (il reste toujours une légère trace, parfois juste sur quelques mots ou sur un son spécifique ou sur une tonalité..).
Exemple le fameux « th » en anglais si difficile pour les français qui n’ont pas ce son dans leur système phonétique ;)
Source : mes cours de licence de sciences du langage.

a écrit : A la naissance, un nourrisson est « conçu » de manière à pouvoir prononcer et apprendre toutes les langues du monde. Si on prend un bébé né en France, de parents français et qu’il est adopté par une famille brésilienne très tôt, il parlera brésilien couramment et sans aucun accent français. Logique!
C’est à l’âg
e où l’enfant se redresse, c’est-à-dire qu’il est capable de se tenir assis que cela se joue. Son larynx va se former et se solidifier. Alors, certaines possibilités seront automatiquement éliminées car jamais entendues ni babillées. L’enfant ne sera donc pas capable plus tard, de parler une langue qui utilise un son qui n’existe pas dans sa langue maternelle sans aucun accent (il reste toujours une légère trace, parfois juste sur quelques mots ou sur un son spécifique ou sur une tonalité..).
Exemple le fameux « th » en anglais si difficile pour les français qui n’ont pas ce son dans leur système phonétique ;)
Source : mes cours de licence de sciences du langage.
Afficher tout
Ça n'est pas surtout dû au cerveau qui n'apprend pas à commander les organes de la parole pendant qu'il est le plus malléable, et c'est trop tard après, plutôt que dû aux organes eux-mêmes qui se développeraient différemment ? Pour en être sûr, il faudrait pouvoir greffer un cerveau d'une personne sur le corps d'une autre personne de langue différente et voir quelle langue parle le mieux la personne résultant de la greffe. Il y a des chirurgiens qui prétendent vouloir essayer la greffe de cerveau justement...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La langue la plus difficile à prononcer, en Europe, c'est le Hongrois, certains n'y arrivent pas avant leur 16 ou 17 ans
Il parait que le Finnois, c'est pas mal non plus
Enfin, j'ai compté sur mes doigts, entre le collège, le lycée, la fac et les formations internes, j'ai eu 12 ans
de cours d'Anglais, et j'ai beaucoup de mal à suivre une conversation au téléphone, quant aux chansons, je n'arrive toujours pas à comprendre toutes les paroles. Pour ça, il est vrai qu'un de mes profs m'avait dit "parce que vous comprenez toutes les paroles de chansons françaises?" Afficher tout
Vivant en Finlande, le finnois n’est pas compliqué à prononcer: Il est compliqué à parler car la grammaire est complexe. Cette même grammaire se trouve aussi en hongrois.
Pour mes collègues français, certains ont du mal avec le R qui est roulé (langue-palais). On est loin des v et f de l’anecdote.

Alors par contre, c'est denture pas dentition dans ce cas !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On parle de certains Hongrois qui n'y parviennent pas avant 16 ou 17 ans où de certains étrangers à la langue? Certains Hongrois

Il y a un reportage sur arte qui parle de ce sujet qui s'intitule c'est quoi le rapport agriculture et langage je vous le conseille

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour travailler à l'international, je n'ai vraiment pas l'impression que les japonais parlent mieux anglais.

Pour moi c'est difficile de trouver quelqu'un parlant correctement anglais pourtant à un niveau d'études élevées.

Et c'est pire pour les chinois, coré
en...etc...

C'est ce que je remarque dans mon domaine d'activité (mais est-ce la réalité ?)
Afficher tout
Le problème de l expérience personnelle : est ce réelle ou un cas particulier que l on connaît.

Tout ce que je sais concernant l apprentissage des langues c est qu’en France nous avons un très gros handicap lié à son apprentissage scolaire. Nous apprenons la langue étrangère comme le français : avec des grands auteurs. Ce problème est régulièrement mis en avant sur le sujet.
Les techniques innovantes et payantes pour décrocher un Toeic repose sur du « basique ». Il y a la partie théorique mais très rapidement mise en pratique : compréhension d extrait de journal ou gestion d une situation anodine : réserver un vol en avion, prendre un rendez vous, parler boulot ... c est un apprentissage pratique.
Pour avoir tester les deux techniques et la deuxième récemment. Même si je ne parle pas bien anglais au moins je sais me débrouiller et je comprends mieux la VOSTFR.
Le mieux reste l immersion pour ceux qui ont cette chance, d ailleurs de nombreuses grandes écoles imposent désormais un semestre ou plus à l’étranger pour valider un diplôme international.