Han Solo aurait pu ne pas sortir de son sommeil

Proposé par
Invité
le
dans

Dans Star Wars : L'empire contre attaque, Han Solo est fait prisonnier par Jabba The Hutt et gelé dans de la carbonite. Le scénario originel ne prévoyait pas cela mais Georges Lucas n'était au moment du tournage pas certain que Harrison Ford rempilerait pour un troisième épisode, et cette astuce lui donnait la possibilité de faire réapparaître ou non le personnage dans le troisième volet.


Commentaires préférés (3)

Jabba n'apparaît pas dans l'empire contre attaque. Il n'en est même pas fait mention il est fait prisonnier par l'empire et bobba fett

Posté le

android

(58)

Répondre

D'ailleurs dans la scène de la carbonite, quand Leia avoue aimer Han Solo, il était à la base supposé répondre "moi aussi".
C'est Harrisson Ford qui eut l'idée de lui faire dire "je sais", trouvant que cela collait mieux au personnage.

Posté le

android

(101)

Répondre

a écrit : Et ça devient une des (pour ne pas dire la) meilleures répliques du film. Pour ce qui est de LA meilleure réplique, à mon avis le "je suis ton père" l'emporte vis à vis de la postérité tant c'est devenu ultra culte. Même ma grand mère la connait, c'est dire.


Tous les commentaires (20)

Jabba n'apparaît pas dans l'empire contre attaque. Il n'en est même pas fait mention il est fait prisonnier par l'empire et bobba fett

Posté le

android

(58)

Répondre

D'ailleurs dans la scène de la carbonite, quand Leia avoue aimer Han Solo, il était à la base supposé répondre "moi aussi".
C'est Harrisson Ford qui eut l'idée de lui faire dire "je sais", trouvant que cela collait mieux au personnage.

Posté le

android

(101)

Répondre

a écrit : D'ailleurs dans la scène de la carbonite, quand Leia avoue aimer Han Solo, il était à la base supposé répondre "moi aussi".
C'est Harrisson Ford qui eut l'idée de lui faire dire "je sais", trouvant que cela collait mieux au personnage.
Et ça devient une des (pour ne pas dire la) meilleures répliques du film.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et ça devient une des (pour ne pas dire la) meilleures répliques du film. Pour ce qui est de LA meilleure réplique, à mon avis le "je suis ton père" l'emporte vis à vis de la postérité tant c'est devenu ultra culte. Même ma grand mère la connait, c'est dire.

a écrit : Pour ce qui est de LA meilleure réplique, à mon avis le "je suis ton père" l'emporte vis à vis de la postérité tant c'est devenu ultra culte. Même ma grand mère la connait, c'est dire. C’est d’ailleurs une super anecdote scmb :
« Avant la sortie du film Star Wars Épisode V : L'Empire contre-attaque, Georges Lucas souhaitait garder secret le fait que Dark Vador était le père de Luke Skywalker. Pour cela, seuls les scénaristes et Mark Hamill étaient au courant, et pour le cacher lors du tournage, le comédien jouant Dark Vador dit : "Obi-Wan Kenobi a tué ton père". »
D'ailleurs, contrairement à l'idée très répandue, Dark Vador ne dit pas "Luke, je suis ton père", mais "Non, je suis ton père".

a écrit : Jabba n'apparaît pas dans l'empire contre attaque. Il n'en est même pas fait mention il est fait prisonnier par l'empire et bobba fett Le scenario indique : "...Vador le livre ensuite à Boba Fett, un chasseur de primes à la solde de Jabba le Forestier..."
Une note sur Wikipédia précise : "Dans la version française du film (L'Empire contre-attaque), le personnage de Jabba le Hutt est appelé «Jabba le Forestier». Dans Le Retour du Jedi, le personnage retrouve son nom original."

a écrit : C’est d’ailleurs une super anecdote scmb :
« Avant la sortie du film Star Wars Épisode V : L'Empire contre-attaque, Georges Lucas souhaitait garder secret le fait que Dark Vador était le père de Luke Skywalker. Pour cela, seuls les scénaristes et Mark Hamill étaient au courant, et pour le cacher lors du tou
rnage, le comédien jouant Dark Vador dit : "Obi-Wan Kenobi a tué ton père". »
D'ailleurs, contrairement à l'idée très répandue, Dark Vador ne dit pas "Luke, je suis ton père", mais "Non, je suis ton père".
Afficher tout
Exact : www.youtube.com/watch?v=5OQiE9Nj3ko
(j'ai été obligé de vérifier, j'étais sûr du "Luke, je suis ton père")

Vous voulez parler de Yan Solo.
Sinon, il faudrait dire Darth Vader.

a écrit : D'ailleurs dans la scène de la carbonite, quand Leia avoue aimer Han Solo, il était à la base supposé répondre "moi aussi".
C'est Harrisson Ford qui eut l'idée de lui faire dire "je sais", trouvant que cela collait mieux au personnage.
C'est surtout qu'ils n'arrivaient pas à faire sonner le "moi aussi" de manière convaincante. À un moment, Ford en a eu marre et a balancé un "je sais". Ça faisait plein de fois qu'ils la refaisaient. Mais du coup ça colle grave au personnage

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est surtout qu'ils n'arrivaient pas à faire sonner le "moi aussi" de manière convaincante. À un moment, Ford en a eu marre et a balancé un "je sais". Ça faisait plein de fois qu'ils la refaisaient. Mais du coup ça colle grave au personnage Ford est donc un habitué puisque dans Indiana Jones, dans une scène où il va se battre, il abrège la lutte en usant de son revolver (ce qui n était pas prévu au script mais étant malade, Ford voulait vite finir la scène).
Il y a l anecdote sur SCMB.

Bref ne manquerait il pas de patience ???

a écrit : Ford est donc un habitué puisque dans Indiana Jones, dans une scène où il va se battre, il abrège la lutte en usant de son revolver (ce qui n était pas prévu au script mais étant malade, Ford voulait vite finir la scène).
Il y a l anecdote sur SCMB.

Bref ne manquerait il pas de patience ???
Il comprend rapidement son personnage et improvise parfois quelques scènes. C'est ce qui fait de lui un très bon acteur. Il ne suit pas exactement toutes les directives, prend quelques libertés et rend son personnage unique.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Vous voulez parler de Yan Solo.
Sinon, il faudrait dire Darth Vader.
Dark étant de toute façon une erreur de traduction, c'est bien Darth qu'il faudrait dire. C'est un titre inventé, pas un mot.
La Vf a ammené pas mal de modifications hasardeuses...

Posté le

android

(5)

Répondre

Technique du scénario ajusté à l’acteur dans les séries TV : si il dégringole dans les sondages ou si il demande une augmentation ou si il décide de partir on le fait mourir dans le scénario suivant...

a écrit : Ford est donc un habitué puisque dans Indiana Jones, dans une scène où il va se battre, il abrège la lutte en usant de son revolver (ce qui n était pas prévu au script mais étant malade, Ford voulait vite finir la scène).
Il y a l anecdote sur SCMB.

Bref ne manquerait il pas de patience ???
je dirais plutôt qu'il savait se mettre dans son rôle, pas mal de grandes scènes de films on été faites à l'instinct, par les acteurs, instinctivement.

Je citerai la scène de La grande vadrouille, De Funès, assis sur les épaules de Bourvil qui était une totale improvisation, Bourvil était sensé descendre sitôt le mur passé mais De Funès avance, Bourvil...
-Arrêtez... Arrêtez. (en fait il voulait arrêter le tournage de la scène pour descendre mais les chiens tiraient la laisse)
De Funès
-Pourquoi voulez-vous que l'on s'arrète?
Et là le scénariste fait le geste: "CONTINUEZ" alors que la caméra tourne, et les acteurs ont fait ce qu'ils avaient à faire, leur travail;) et finalement la meilleure scène du film, comme pour cette mythique réplique du "Je sais!" dans star wars, et on voit bien que Ford hésite à répondre ça, et c'est pour ça que ça sonne vrai! :)

a écrit : Dark étant de toute façon une erreur de traduction, c'est bien Darth qu'il faudrait dire. C'est un titre inventé, pas un mot.
La Vf a ammené pas mal de modifications hasardeuses...
C'est un truc qui ressort souvent mais finalement, quand un subordonné interpelle Darth Vador, il l'appelle toujours, "Seigneur Vador".
Je pense que c'est la meilleure traduction possible, parce qu'il n'y a jamais eu de seigneurs (au sens européen du terme, de roi, d'empereur, de maître absolu de par son nom) aux USA.

Des fois ça improvise. Dans Indianna Jones (l’arche perdue), c'est Harrison Ford qui inspira la scène de combat du marché avec le pistolet. Initialement c’était un combat au sabre et au fouet.

a écrit : Des fois ça improvise. Dans Indianna Jones (l’arche perdue), c'est Harrison Ford qui inspira la scène de combat du marché avec le pistolet. Initialement c’était un combat au sabre et au fouet. Il avait la chiasse, Ford. Et effectivement, excellente scène au final.
Ca a rigolé dans les salles de cinéma! ;)