La zone rouge fut un témoignage dramatique de la Première Guerre mondiale

Proposé par
Invité
le

En France, à la sortie de la Première Guerre mondiale, la zone rouge était une zone d'environ 120 000 hectares sur laquelle étaient interdites de nombreuses activités. Paysage lunaire sans végétation, elle était remplie de cadavres (humains et d'animaux) et de munitions non explosées. Elle fut pour sa majeure partie reboisée.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Cette zone rouge était bien sûr dans la région autour de Verdun qui a connu une bataille particulièrement acharnée : ce sont plusieurs tonnes de munitions par m2 qui se sont abattues sur cette région au cours de ce conflit. Enfin du littoral du Pas-de-Calais jusqu'au Vosges c'est une vision très large de la région autour de Verdun

a écrit : Cette zone rouge était bien sûr dans la région autour de Verdun qui a connu une bataille particulièrement acharnée : ce sont plusieurs tonnes de munitions par m2 qui se sont abattues sur cette région au cours de ce conflit. Pas du tout ! La zone rouge va de Verdun à Lille et elle est surtout présente entre Arras et Cambrai.
Notamment à cause de la bataille de la Somme, de la bataille de Cambrai, d'Arras ... Ce secteur va connaitre des bombardements important durant tout le long de la guerre, alors que la zone de Verdun a surtout été active en 1916.

Il y a aussi de petites zones rouge dans les environs de Nancy, mais les combats étaient "moins" violent que sur le reste du front.


Tous les commentaires (31)

Cette zone rouge était bien sûr dans la région autour de Verdun qui a connu une bataille particulièrement acharnée : ce sont plusieurs tonnes de munitions par m2 qui se sont abattues sur cette région au cours de ce conflit.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Cette zone rouge était bien sûr dans la région autour de Verdun qui a connu une bataille particulièrement acharnée : ce sont plusieurs tonnes de munitions par m2 qui se sont abattues sur cette région au cours de ce conflit. Enfin du littoral du Pas-de-Calais jusqu'au Vosges c'est une vision très large de la région autour de Verdun

a écrit : Cette zone rouge était bien sûr dans la région autour de Verdun qui a connu une bataille particulièrement acharnée : ce sont plusieurs tonnes de munitions par m2 qui se sont abattues sur cette région au cours de ce conflit. Pas du tout ! La zone rouge va de Verdun à Lille et elle est surtout présente entre Arras et Cambrai.
Notamment à cause de la bataille de la Somme, de la bataille de Cambrai, d'Arras ... Ce secteur va connaitre des bombardements important durant tout le long de la guerre, alors que la zone de Verdun a surtout été active en 1916.

Il y a aussi de petites zones rouge dans les environs de Nancy, mais les combats étaient "moins" violent que sur le reste du front.

Des milliers de mètres cubes d'acier sur des milliers de mètres carrés de terre tuant des millions d'êtres humains et animaux.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Enfin du littoral du Pas-de-Calais jusqu'au Vosges c'est une vision très large de la région autour de Verdun En effet, ça aurait été plus correct de dire que la région de Verdun faisait bien sûr partie de la zone rouge et y est restée durablement, mais c'est trop tard pour corriger. Juste après la guerre, toute la ligne de front, des Vosges jusqu'à Lille, a été classée en zone rouge, mais je crois quand même que c'est autour de Verdun que le sol à été le plus dévasté et est devenu irrécupérable, alors qu'ailleurs le sol a pu être nettoyé des obus et des cadavres assez rapidement et n'était alors plus dans la zone rouge interdite.

Posté le

android

(12)

Répondre

Dans le château de ma mère, l'image de david Magnan alias Lili des Bellons, tombé en 1918 d'un balle en plein front sur des touffes de plantes froides, n'est pas réaliste. C’était plutôt un paysage lunaire, des cratères avec de la terre boueuse qui ensevelissait les corps.

c'est marrant la civilisation : elle et son complice, la religion, nous emmerdent pendant des siècles avec la "dignité humaine", incompatible moralement avec tel ou tel comportement (par exemple, certaines activités sexuelles), et à la moindre guerre la civilisation montre qu'elle n'en a jamais rien eu à foutre de la dignité humaine (carcasses d'animaux mélangées à des carcasses humaines, charniers humains, soldats qu'on obligeait à porter les vêtements de morts qui n'avaient même pas été nettoyés...). La civilisation est peut-être technologiquement un progrès, mais moralement c'est une imposture

a écrit : c'est marrant la civilisation : elle et son complice, la religion, nous emmerdent pendant des siècles avec la "dignité humaine", incompatible moralement avec tel ou tel comportement (par exemple, certaines activités sexuelles), et à la moindre guerre la civilisation montre qu'elle n'en a jamais rien eu à foutre de la dignité humaine (carcasses d'animaux mélangées à des carcasses humaines, charniers humains, soldats qu'on obligeait à porter les vêtements de morts qui n'avaient même pas été nettoyés...). La civilisation est peut-être technologiquement un progrès, mais moralement c'est une imposture Afficher tout Quelle est l'autre solution que vivre en civilisation ?

Si tu me dis la nature, je ne vois pas vraiment en quoi c'est moins violent...ou plus moral.

Il me semble bien qu'il existe encore des zones, (mais sont-elles nommées zone rouge ?) où il est interdit d'avoir des activités de fouilles ou autre à cause des corps (ou morceaux) pouvant encore s'y trouver...
Il y a même quelques communes qui ont totalement disparues sous les bombardements mais qui ont gardé une existence administrative, avec un maire qui je crois est nommé par le prefet.
Quelqu'un peut peut-être confirmer tout cela ?

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Il me semble bien qu'il existe encore des zones, (mais sont-elles nommées zone rouge ?) où il est interdit d'avoir des activités de fouilles ou autre à cause des corps (ou morceaux) pouvant encore s'y trouver...
Il y a même quelques communes qui ont totalement disparues sous les bombardements mais
qui ont gardé une existence administrative, avec un maire qui je crois est nommé par le prefet.
Quelqu'un peut peut-être confirmer tout cela ?
Afficher tout
La source wiki confirme tout cela.

a écrit : En effet, ça aurait été plus correct de dire que la région de Verdun faisait bien sûr partie de la zone rouge et y est restée durablement, mais c'est trop tard pour corriger. Juste après la guerre, toute la ligne de front, des Vosges jusqu'à Lille, a été classée en zone rouge, mais je crois quand même que c'est autour de Verdun que le sol à été le plus dévasté et est devenu irrécupérable, alors qu'ailleurs le sol a pu être nettoyé des obus et des cadavres assez rapidement et n'était alors plus dans la zone rouge interdite. Afficher tout C'est surtout au niveau des forts autour de Verdun que la pluie d'acier s'est massivement abattue, venant tantôt d'un camp, tantôt de l'autre, donc pas spécialement sur une ligne de front continue, ça a été plus "facile" à réhabiliter car les zones de combat étaient relativement réduites (même si des obus sont aussi tombé un peu partout entre ces zones, bien évidement)

Tous les ans, les artificiers font encore exploser des tas d'obus que l'on trouve par ci par là et pas forcément dans les zones rouges, faut dire que le front a pas mal bougé pendant la guerre, déminer des centaines de milliers d'hectares, d'après les estimations, ca devrait être fini d'ici 300 ans, et encore, ce chiffre est avancé car d'ici là les bombes non explosées seront tellement pourries qu'elles ne seront plus dangereuses (en théorie^^)

Un autre souci c'est que certaines grosses bombes se sont plantées tellement profondément dans le sol qu'elles y resteront, et actives pendant longtemps car bien protégées des intempéries, ca pourra péter à tout moment pendant des siècles et on ne peut absolument rien y faire.

a écrit : c'est marrant la civilisation : elle et son complice, la religion, nous emmerdent pendant des siècles avec la "dignité humaine", incompatible moralement avec tel ou tel comportement (par exemple, certaines activités sexuelles), et à la moindre guerre la civilisation montre qu'elle n'en a jamais rien eu à foutre de la dignité humaine (carcasses d'animaux mélangées à des carcasses humaines, charniers humains, soldats qu'on obligeait à porter les vêtements de morts qui n'avaient même pas été nettoyés...). La civilisation est peut-être technologiquement un progrès, mais moralement c'est une imposture Afficher tout La civilisation nous permet de ne plus avoir de guerre en France depuis plus de 70 ans.
Sans elle, tu prendrais le risque que le premier costaud que tu croises te casses la tête juste parce tes pompes lui plaisent.

Ha non je suis bête, sans civilisation on n’aurait même pas de chaussures !!

a écrit : La civilisation nous permet de ne plus avoir de guerre en France depuis plus de 70 ans.
Sans elle, tu prendrais le risque que le premier costaud que tu croises te casses la tête juste parce tes pompes lui plaisent.

Ha non je suis bête, sans civilisation on n’aurait même pas de chaussures !!
vous pourriez bien avoir une guerre dans pas longtemps. Avec toutes les guerres que mène l'Occident contre des pays d'autres cultures depuis des dizaines d'années ...

a écrit : vous pourriez bien avoir une guerre dans pas longtemps. Avec toutes les guerres que mène l'Occident contre des pays d'autres cultures depuis des dizaines d'années ... Tu voulais certainement dire que les gouvernements occidentaux choisissent de mener des guerres pour défendre leur intérêt économique à court terme.
Parce que moi personnellement je suis en guerre contre personne.

a écrit : vous pourriez bien avoir une guerre dans pas longtemps. Avec toutes les guerres que mène l'Occident contre des pays d'autres cultures depuis des dizaines d'années ... l'occident, ce n'est pas une entité propre, ce n'est même pas une zone géographique précise et encore moins un pays au même titre que l'orient, à la limite on peut dire que c'est un mode de vie mais pas plus.
On ne peut pas dire que l'occident soit en guerre, ca n'a aucun sens.

Techniquement on est tous l'occident de quelqu'un d'autre.
Du coup je me dis que si Nicontrarié me demandait si j'étais en guerre contre lui c'est qu'il pensait que j'étais à l'ouest !?

a écrit : c'est marrant la civilisation : elle et son complice, la religion, nous emmerdent pendant des siècles avec la "dignité humaine", incompatible moralement avec tel ou tel comportement (par exemple, certaines activités sexuelles), et à la moindre guerre la civilisation montre qu'elle n'en a jamais rien eu à foutre de la dignité humaine (carcasses d'animaux mélangées à des carcasses humaines, charniers humains, soldats qu'on obligeait à porter les vêtements de morts qui n'avaient même pas été nettoyés...). La civilisation est peut-être technologiquement un progrès, mais moralement c'est une imposture Afficher tout La civilisation a en tous cas developpé la philosophie pour apprendre à avoir une pensée cohérente et construite (quelle qu'en soit l'opinion).
A en juger par ce niveau d'argumentation je comprends que tu en aies après la civilisation car elle n'est visiblement pas arrivée jusqu'à toi...

a écrit : vous pourriez bien avoir une guerre dans pas longtemps. Avec toutes les guerres que mène l'Occident contre des pays d'autres cultures depuis des dizaines d'années ... Le monde est vaste. Il existe plein d'endroits sans hommes, et même des populations non touchées par la civilisation occidentale.
Pourquoi ne quittes tu pas cette civilisation cause de tous les maux pour partir dans un de ces endroits ? Tu habites en Corée du Nord et on t'empêche de partir ?