Une reine des abeilles réintroduite doit être protégée en cage

Proposé par
le
dans

Lorsqu’une ruche perd sa reine, il est nécessaire d’introduire une nouvelle reine dans la colonie d’abeilles. Le remérage est réalisé en plaçant la future reine dans une cage à l’intérieur de la ruche qui permet de protéger la reine le temps qu’elle soit acceptée en tant que future reine.


Commentaires préférés (3)

Et comment on voit que la reine est morte ? On fait l'appel tous les matins ?

Posté le

android

(66)

Répondre

Il me semblait que la reine produisait une substance spéciale, et qu'en l'absence de celle-ci, certaines ouvrières pouvaient "se transformer" en reine (le développement de leurs ovaires étant désinhibé).
Ci-joint, un lien vers un article qui en parle (www.apiculture-haut-bugey.com/?p=3098). En le relisant, j'apprends en fait que les ouvrières se mettent à pondre, mais les oeufs non fécondés ne donneront que des mâles, et donc la ruche est condamnée...

Cette opération n'est nécessaire que si la ruche ne dispose pas d'oeufs "frais" (de moins de 3 jours) qui pourront servir à élever une nouvelle reine. Si il y a des oeufs frais, les ouvrières élèveront certains de ces oeufs uniquement avec de la gelée royale permettant ainsi à cet oeuf à la destinée banale de devenir une reine.
Dans le cas où les conditions météorologiques sont compliquées et/ou que la saison ne permet pas d'attendre qu'une nouvelle reine vienne au monde, l'apiculteur peut décider d'introduire directement une reine fécondée ou non.

Source : je suis apiculteur amateur :)

Posté le

android

(194)

Répondre


Tous les commentaires (35)

Et comment on voit que la reine est morte ? On fait l'appel tous les matins ?

Posté le

android

(66)

Répondre

et comment la nouvelle rein est-elle "choisie"?

Il me semblait que la reine produisait une substance spéciale, et qu'en l'absence de celle-ci, certaines ouvrières pouvaient "se transformer" en reine (le développement de leurs ovaires étant désinhibé).
Ci-joint, un lien vers un article qui en parle (www.apiculture-haut-bugey.com/?p=3098). En le relisant, j'apprends en fait que les ouvrières se mettent à pondre, mais les oeufs non fécondés ne donneront que des mâles, et donc la ruche est condamnée...

a écrit : Et comment on voit que la reine est morte ? On fait l'appel tous les matins ? Les ruches doivent être contrôlées régulièrement. Il y a plusieurs technique. Mais en gros on s'assure qu'elle soit là. Donc pour répondre à ta dernière question : OUI.

Cette opération n'est nécessaire que si la ruche ne dispose pas d'oeufs "frais" (de moins de 3 jours) qui pourront servir à élever une nouvelle reine. Si il y a des oeufs frais, les ouvrières élèveront certains de ces oeufs uniquement avec de la gelée royale permettant ainsi à cet oeuf à la destinée banale de devenir une reine.
Dans le cas où les conditions météorologiques sont compliquées et/ou que la saison ne permet pas d'attendre qu'une nouvelle reine vienne au monde, l'apiculteur peut décider d'introduire directement une reine fécondée ou non.

Source : je suis apiculteur amateur :)

Posté le

android

(194)

Répondre

a écrit : Et comment on voit que la reine est morte ? On fait l'appel tous les matins ? On regarde si elle respire encore

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Cette opération n'est nécessaire que si la ruche ne dispose pas d'oeufs "frais" (de moins de 3 jours) qui pourront servir à élever une nouvelle reine. Si il y a des oeufs frais, les ouvrières élèveront certains de ces oeufs uniquement avec de la gelée royale permettant ainsi à cet oeuf à la destinée banale de devenir une reine.
Dans le cas où les conditions météorologiques sont compliquées et/ou que la saison ne permet pas d'attendre qu'une nouvelle reine vienne au monde, l'apiculteur peut décider d'introduire directement une reine fécondée ou non.

Source : je suis apiculteur amateur :)
Afficher tout
"Destinée banale", pondre toute la journée, je ne suis pas sur que ce soit plus excitant que d'aller butiner toute la journée du pollen :)

a écrit : "Destinée banale", pondre toute la journée, je ne suis pas sur que ce soit plus excitant que d'aller butiner toute la journée du pollen :) Avant ( et c'est plus rock'n roll ), il y a la fécondation par des centaines de mâles en plein vol, le "vol nuptiale ", première et dernière sortie de sa vie ( sauf exception ) de la reine....
Après elle sera trop grosse et restera dans la ruche à pondre !
L'exception étant si la ruche devient trop petite, il y a essaimage et division de l'essain en deux avec fabrication d'une nouvelle reine ( larve nourrie par les ouvrières à la gelée royale ) et la "vieille" reine maigrit et part avec la moitié des ouvrières.
C'est au printemps, on en voit parfois voler, se poser dans des arbres, des cheminée etc....

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Avant ( et c'est plus rock'n roll ), il y a la fécondation par des centaines de mâles en plein vol, le "vol nuptiale ", première et dernière sortie de sa vie ( sauf exception ) de la reine....
Après elle sera trop grosse et restera dans la ruche à pondre !
L'exception étant si la ru
che devient trop petite, il y a essaimage et division de l'essain en deux avec fabrication d'une nouvelle reine ( larve nourrie par les ouvrières à la gelée royale ) et la "vieille" reine maigrit et part avec la moitié des ouvrières.
C'est au printemps, on en voit parfois voler, se poser dans des arbres, des cheminée etc....
Afficher tout
Certes, mais ça reste une sortie (comme la reine fourmi), là où les ouvrières vont occuper plusieurs rôles dans leur vie et sortir beaucoup plus.
D'ailleurs ce seul avantage n'est même pas envié par les ouvrières qui sont totalement asexuelles.

a écrit : Certes, mais ça reste une sortie (comme la reine fourmi), là où les ouvrières vont occuper plusieurs rôles dans leur vie et sortir beaucoup plus.
D'ailleurs ce seul avantage n'est même pas envié par les ouvrières qui sont totalement asexuelles.
Oui t'as raison.
Après une abeille ouvrière n'est pas considérée comme une "entité" à part entière, c'est l'essain qui l'est. L'ouvrière vit une vingtaine de jours de mémoire l'été ( un peu plus l'hiver quand elles hibernent dans la ruche ) alors que la reine c'est plutôt 5 ans.
Et elle est indispensable à la survie de l'essain.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Et comment on voit que la reine est morte ? On fait l'appel tous les matins ? les ouvrières se mettent à pondre mais cela ne donne que des bourdons

quand il y a trop de bourdon la ruche fait un bruit particulier (la ruche bourdonne), a ce moment la l'apiculteur sais qu'elle est orpheline et qu'il faut y mettre une reine (on peu en acheter dans les boutique spécialisé)

a écrit : Oui t'as raison.
Après une abeille ouvrière n'est pas considérée comme une "entité" à part entière, c'est l'essain qui l'est. L'ouvrière vit une vingtaine de jours de mémoire l'été ( un peu plus l'hiver quand elles hibernent dans la ruche ) alors que la reine c&#
039;est plutôt 5 ans.
Et elle est indispensable à la survie de l'essain.
Afficher tout
une ouvrière d’été a une espérance de vie de 5-6 semaine une d'hiver de 5-6 mois

la reine de 3-5 ans

Compliqué la vie de monarque ..!
De toute façon sauvage ou non cette espèce est en déclin on ne peut plus flagrant.
Pas de débat pas le moins du monde laissons ça aux élites ;)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Compliqué la vie de monarque ..!
De toute façon sauvage ou non cette espèce est en déclin on ne peut plus flagrant.
Pas de débat pas le moins du monde laissons ça aux élites ;)
C'est surtout les abeilles domestiques qui sont en déclin grave avec les conneries qu'on fait en agriculture intensive, les sauvages, elles sont pas plus en déclin que n'importe quel autre animal sauvage.

Les abeilles domestiques ont besoin des humains pour survivre, de nos champs, de nos cultures, des ruches qu'on leur construit et des déplacement pour trouver des fleurs à polliniser, et les pesticides ne font pas la distinction entre les abeilles et les autres insectes, les sauvages, il suffit juste de leur foutre la paix, elles n'ont pas besoin de nous pour survivre, mais elles ont besoin qu'on arrête de transformer la planète en monoculture et en parkings.

J'ajoute un truc, les abeilles à gros essaims, ca n'existe pas souvent dans la nature, la plupart des abeilles sont solitaires, mais c'est des sauvages, ca ne suffit pas pour polliniser 5 hectares de blé, ces trucs là. les gros essaims sauvages, on en trouve plus que dans les régions les plus reculées de la planète, en tout cas, ca n'existe quasiment plus en France.

a écrit : C'est surtout les abeilles domestiques qui sont en déclin grave avec les conneries qu'on fait en agriculture intensive, les sauvages, elles sont pas plus en déclin que n'importe quel autre animal sauvage.

Les abeilles domestiques ont besoin des humains pour survivre, de nos champs, de nos c
ultures, des ruches qu'on leur construit et des déplacement pour trouver des fleurs à polliniser, et les pesticides ne font pas la distinction entre les abeilles et les autres insectes, les sauvages, il suffit juste de leur foutre la paix, elles n'ont pas besoin de nous pour survivre, mais elles ont besoin qu'on arrête de transformer la planète en monoculture et en parkings.

J'ajoute un truc, les abeilles à gros essaims, ca n'existe pas souvent dans la nature, la plupart des abeilles sont solitaires, mais c'est des sauvages, ca ne suffit pas pour polliniser 5 hectares de blé, ces trucs là. les gros essaims sauvages, on en trouve plus que dans les régions les plus reculées de la planète, en tout cas, ca n'existe quasiment plus en France.
Afficher tout
secouchermoinsbete.fr/68562-la-plupart-des-abeilles-sauvages-sont-solitaires

a écrit : C'est surtout les abeilles domestiques qui sont en déclin grave avec les conneries qu'on fait en agriculture intensive, les sauvages, elles sont pas plus en déclin que n'importe quel autre animal sauvage.

Les abeilles domestiques ont besoin des humains pour survivre, de nos champs, de nos c
ultures, des ruches qu'on leur construit et des déplacement pour trouver des fleurs à polliniser, et les pesticides ne font pas la distinction entre les abeilles et les autres insectes, les sauvages, il suffit juste de leur foutre la paix, elles n'ont pas besoin de nous pour survivre, mais elles ont besoin qu'on arrête de transformer la planète en monoculture et en parkings.

J'ajoute un truc, les abeilles à gros essaims, ca n'existe pas souvent dans la nature, la plupart des abeilles sont solitaires, mais c'est des sauvages, ca ne suffit pas pour polliniser 5 hectares de blé, ces trucs là. les gros essaims sauvages, on en trouve plus que dans les régions les plus reculées de la planète, en tout cas, ca n'existe quasiment plus en France.
Afficher tout
Et bien là tu m'en apprends une sur la distinction entre abeilles "sauvages" et "domestiques"... Ce qui voudrait dire que si on pose une ruche domestique dans un endroit "sauvage", totalement naturel, où l'homme n'a rien planté, rien cultivé, à des km à la ronde, ces abeilles de cette ruche là ne trouveraient pas le chemin de la survie ? C'est curieux quand même... Ce serait dû à quoi ? On les a rendues trop con ? :)

a écrit : Et bien là tu m'en apprends une sur la distinction entre abeilles "sauvages" et "domestiques"... Ce qui voudrait dire que si on pose une ruche domestique dans un endroit "sauvage", totalement naturel, où l'homme n'a rien planté, rien cultivé, à des km à la ronde, ces abeilles de cette ruche là ne trouveraient pas le chemin de la survie ? C'est curieux quand même... Ce serait dû à quoi ? On les a rendues trop con ? :) Afficher tout ben regarde nos animaux d'élevage et tu va comprendre. Colle un troupeau de moutons domestique en pleine cambrousse en le laissant se démerder tout seul pendant un an et tu retrouvera que des os parce qu'ils seront morts de faim et de froid. T'as pas l'air de sortir souvent de la ville toi, hein? Je te signale quand même que dans la nature, la lute pour la vie, c'est la lutte pour la bouffe, y'a pas de containers de poubelles à fouiller dans la cambrousse. Et dans la nature, ben y'a pas grand chose à bouffer, alors ta ruche domestique qui est habituée a avoir de vastes prairies fleuries au printemps bien irriguées et enrichies à la bouse de vaches et à être boostée au sucre juste avant l'hiver, ben, ca, ca n'existe pas dans la nature. Ta ruche domestique qui y est habituée, elle sera condamnée à mort dans l'hiver dans 90% des cas, voir plus.

Sinon tu peux aussi taper: "Abeilles sauvages solitaires" sur internet, et après on en parle. C'est assez sympa comme animal, c'est les trucs qui cherchent des trous pour pondre au Printemps et que tout le monde bombe au Baygon parce qu'ils ne savent pas que ce sont des abeilles solitaires sauvages. Elles sont un peu agressives, mais bon, elles sont sauvages, quoi! ;)

C'est pour cela que les abeilles meurent dans la nature.
Tissus de mensonge, les abeilles sont capables de produire une reine toutes seules.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ben regarde nos animaux d'élevage et tu va comprendre. Colle un troupeau de moutons domestique en pleine cambrousse en le laissant se démerder tout seul pendant un an et tu retrouvera que des os parce qu'ils seront morts de faim et de froid. T'as pas l'air de sortir souvent de la ville toi, hein? Je te signale quand même que dans la nature, la lute pour la vie, c'est la lutte pour la bouffe, y'a pas de containers de poubelles à fouiller dans la cambrousse. Et dans la nature, ben y'a pas grand chose à bouffer, alors ta ruche domestique qui est habituée a avoir de vastes prairies fleuries au printemps bien irriguées et enrichies à la bouse de vaches et à être boostée au sucre juste avant l'hiver, ben, ca, ca n'existe pas dans la nature. Ta ruche domestique qui y est habituée, elle sera condamnée à mort dans l'hiver dans 90% des cas, voir plus.

Sinon tu peux aussi taper: "Abeilles sauvages solitaires" sur internet, et après on en parle. C'est assez sympa comme animal, c'est les trucs qui cherchent des trous pour pondre au Printemps et que tout le monde bombe au Baygon parce qu'ils ne savent pas que ce sont des abeilles solitaires sauvages. Elles sont un peu agressives, mais bon, elles sont sauvages, quoi! ;)
Afficher tout
Oh meme pas trop aggressives si tu les emmerdes pas...
Je les trouve très marrantes et calmes en fait.
Mais malheureusement, on en voit moins ces derniers temps.

Par contre j'ai une question :
Autant les abeilles, on sait qu'elles sont importantes pour l'ecosystème et que du moment qu'on les embete pas, elles font de même.
Mais à quoi servent ces p***** de guêpes et frelons ? (Qui par ailleurs s'attaquent aux abeilles)

a écrit : Oh meme pas trop aggressives si tu les emmerdes pas...
Je les trouve très marrantes et calmes en fait.
Mais malheureusement, on en voit moins ces derniers temps.

Par contre j'ai une question :
Autant les abeilles, on sait qu'elles sont importantes pour l'ecosystème et que d
u moment qu'on les embete pas, elles font de même.
Mais à quoi servent ces p***** de guêpes et frelons ? (Qui par ailleurs s'attaquent aux abeilles)
Afficher tout
A manger des insectes, et donc réguler leur population. Ils mangent aussi les fruits en décomposition et les cadavres.

Le frelons européens est d'ailleurs très peu agressif, il est le prédateur des guêpes. Il ne s'attaque pas ou pratiquement jamais aux abeilles contrairement au frelon asiatique (qui est en fait une grosse guêpes).

Si vous avez l'occasion de voir une guêpe ou un frelons manger un bout de viande faites le ! C'est impressionnant de les voir avec leurs mandibules découper la viande et partir avec ! De vrais ciseaux.