Fantomas fit preuve de bravoure

Proposé par
le

L'acteur Jean Marais est notamment connu pour son rôle de Fantomas dans la série de films du même nom. En 1944, il s'engagea dans l'armée française et sa bravoure fut saluée, restant au volant de son char lors du bombardement de sa colonne à Marckolsheim en Alsace.


Tous les commentaires (28)

a écrit : Je ne trouve aucune source (même celle de l'anecdote) rapportant Jean Marais comme conducteur de char. Il est décrit partout en tant que conducteur de jeep puis de camion pour ravitailler les tanks en vivres et munitions.

Son fait d'arme est d'être resté dans son camion lors du bombardement
de sa colonne, ce qu'il expliquera modestement par une envie de rester au chaud à manger de la confiture de cerise (après tout le courage est parfois un savant mélange entre bravoure et stupidité).

Donc l'anedcote a raison en disant "volant". Mais pas avec le char.

Pour en revenir à l'acteur même, il a touché les étoiles au cinéma notamment avec son film "La belle et la bête". Personne ne pensait au succès de ce film... et pourtant il a fait rentrer Jean Marais dans la légende du cinéma français. Il n'a jamais caché être homosexuel, ce qui était très rare à l'époque.
Malheureusement pour lui (c'est mon analyse personnel) il n'a pas su évoluer son jeu d'acteur. Dans Fantomas on retrouve un Jean Marais trop cliché, trop sur de lui, trop fort, trop séducteur... Bef l'acteur d'Hollywood ultra-cliché. Face à lui, un Louis de Funès qui va ramener un style nouveau et voler la vedette. Cela insupportera Jean Marais qui passe de rôle principale à premier rôle secondaire. Il arrêtera le cinéma pour se consacrer de nouveau au théàtre.

Et en même temps Louis de Funès est si bon dans cette trilogie ! Sans lui on n'aurait jamais eu des répliques du genre :
- Le cheval !
- Où ça ?
- Là !
- Mais c'est un merle !
- Sous le merle.
- Y a pas de cheval sous le merle...
- Mais si !
- Ah ben je vois plus le merle...
- Vous voyez le cheval ?
- Oui !
- Au dessus.
Afficher tout
“... mon cheval parle ! “

a écrit : “... mon cheval parle ! “ -On rentre ?
-Oui oui on fait comme ça, si vous le dites

a écrit : Je fais mon relou mais un char n’a pas de volant. Il y a un levier droit et un levier gauche qui ralentisse ou accélère respectivement la chenille droite ou la chenille gauche.

Cela n’empêche pas que les unités des blindés faisaient partie des unités les plus durement touchées lors des combats contraireme
nt à l’idée reçu. Bref être dans un engin blindé donne une fausse idée de sécurité sur un théâtre d’opération. Afficher tout
Et en marche avant, c'est la chenille qui redémarre... ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : “... mon cheval parle ! “ Jean Gabin a participé a la seconde guerre mondiale de son proche chef et a des postes dangereux. Il était conducteur de char. Y a une anecdote a son sujet a propos de bibine embarquée dans les chars (prise de guerre)

a écrit : Pour moi Jean Marais c'est "le Capitan"
J'ai vu ce film un nombre incalculable de fois... Ah la nostalgie.

EDIT : il me semble, dans un des reportages où il parle de cet évènement, qu'il était au volant d'un camion de ravitaillement et non d'un char.
Ce qui n'enlève rien au fait d'armes, bien au contraire ;)
Je ne savais pas cet aspect de la vie de Jean Marais.
Après résumer sa carrière à ces 4 films (si mes souvenirs sont bons) est restrictif. Il a une carrière tellement énorme :-).
Je ne parle pas de sa culture. Je pense que même lorsqu'il disait bonjour à quelqu'un, on devait apprendre quelque chose. Oui, je le reconnais, j'aime beaucoup cet acteur :-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je fais mon relou mais un char n’a pas de volant. Il y a un levier droit et un levier gauche qui ralentisse ou accélère respectivement la chenille droite ou la chenille gauche.

Cela n’empêche pas que les unités des blindés faisaient partie des unités les plus durement touchées lors des combats contraireme
nt à l’idée reçu. Bref être dans un engin blindé donne une fausse idée de sécurité sur un théâtre d’opération. Afficher tout
Cf : bataille de Koursk...

Pour moi , Jean Marais c’est avant tout le bombé de La soupe aux choux .

a écrit : Pour moi , Jean Marais c’est avant tout le bombé de La soupe aux choux . Tu confonds avec Jean Carmet... ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre