Les anciens détecteurs de fumée sont radioactifs

Proposé par
le

Si les détecteurs de fumée qui surveillent aujourd'hui nos locaux fonctionnent avec des capteurs optiques, cela n'a pas toujours été le cas. Équipés de sources d'américium 241, un composé radioactif, les 7 millions de détecteurs ioniques de fumée présents en France font depuis 2011 l'objet d'un plan de démantèlement.


Tous les commentaires (22)

a écrit : Ça satisferait ma curiosité, et c'est déjà pas mal.

C'est marrant ce que tu dis car une fois en en démontant quelques uns dans un foyer pour handicapés, justement l'un des résidants en avait pris un et avait commencé à le mettre dans sa bouche.

Si je me demande la quantité qui p
ourrait avoir disparu, c'est aussi parque ces détecteurs existent depuis les années 40, avec d'autres types de sources qui devaient certainement rayonner beaucoup plus.
On peut donc imaginer une grande quantité.

En 1966 il y eu un décret interdisant la vente de ce types de détecteurs au particuliers, mais il a été constaté longtemps après que ce décret n'avait pas été respecté, et qu'il n'y avait aucune indication sur les détecteur. (voir le lien).

Un enfant aurait donc pu facilement le démonter pour jouer avec par exemple.
Pour ma part, je demontais tout quand j'étais gamin, pour comprendre comment ça fonctionnait.

Donc comme je suis assez curieux, j'aimerais bien savoir, rien de plus.

www.criirad.org/faq/objets/detecteurs.html
Afficher tout
Tes commentaires me font penser au jeune américain qui avait tenté de créer un surgenerateur nucléaire. Un des ingrédients de base étant... Des détecteurs de fumée fumée ^^ fr.m.wikipedia.org/wiki/David_Hahn

Posté le

android

(1)

Répondre