Les anciens détecteurs de fumée sont radioactifs

Proposé par
le

Si les détecteurs de fumée qui surveillent aujourd'hui nos locaux fonctionnent avec des capteurs optiques, cela n'a pas toujours été le cas. Équipés de sources d'américium 241, un composé radioactif, les 7 millions de détecteurs ioniques de fumée présents en France font depuis 2011 l'objet d'un plan de démantèlement.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Sécurité, vous avez dit ? Les détecteurs ont sauvé des milliers de vies et tuées… aucune (?), donc oui : sécurité^^.

Autrement, y a des tas d’autres appareils contenant du matérial radioactifs dans la vie de tous les jours :

– porte clés lumineux (contient du tritium)
– camping-gaz (du thorium)
– four à micro-ondes (thorium également)
– régulateur France Télécom (tritium, radium, radon…)
– Vieux pacemaker (plutonium)
– les phares xénon (krypton)
– les paratonnerres (américium)
– …

Voir là pour les explications : couleur-science.eu/?d=bf99b0--la-radioactivite-dans-les-objets-du-quotidien


Les paratonnerres radioactifs sont de loin les éléments les plus dangereux de cette liste (radioactivité mesurée en méga-becquerels, parfois).

Mais là c’est pareil : il faut faire le ratio entre le nombre de personnes effectivement tuées/lésées spécifiquement par leur radioactivité, et le nombre de personnes sauvées d’un impact de foudre, de l’incendie que cet impact aurait pu créer ou des destructions causées par l’eau des pompiers pour éteindre l’incendie en question.

Comme d’hab, on ne peut pas dénombrer des morts empêchées par un dispositif de protection, aussi imparfait soit-il.

Si un paratonnerre a sauvé 1000 personnes par son bon fonctionnement mais tuée 1 personne par un mauvais fonctionnement, on ne peut compter et on ne retiendra toujours que la mort de cette seule personne… Ça ne veut pas dire qu’il faut retirer le paratonnerre pour autant.

a écrit : Sécurité, vous avez dit ? C'est surprenant, tous les commentaires que tu postes sur ce site, tu sautes à pieds joints dedans... C'est une volonté de respecter ton pseudo ? Au point de recréer un compte manifestement

Posté le

android

(34)

Répondre

a écrit : Il faut rajouter dans ta liste un produit vraiment scandaleux : la laine de verre. Au moins, dans ta liste, les matières radioactives ont une utilité à un moment ou à un autre dans le processus de fonctionnement.. Mais dans la laine de verre, au cours de la fabrication de ce produit, on rajoute volontairement des résidus de production de l'uranium, et ce, non pas pour en améliorer ses caractéristiques, mais uniquement pour se débarrasser de ces résidus. Les fabricants reçoivent les matériaux à intégrer dans leurs produits, et probablement le chèque qui va avec.
La fabrication à éviter est celle d'"i####r", qui est quatre fois plus radioactive que celles de ses concurrents.
Si, une nuit d'hiver, vous avez du mal à dormir, pensez à la grosse couche d'isolation au dessus de votre tête, qui vous protège du froid
Mais pas des radiations
Afficher tout
C'est très intéressant ce que tu viens de dire.
Du coup en regardant sur le Web, je suis tombé sur un rapport de commission de la sécurité des consommateurs, qui stipule au paragraphe 21 (voir le lien), que c'est à la suite de l'affaire que tu viens de siter, qu'il a été décidé en 2000, de recenser tous les matériels contenant des sources radioactives, tels que les détecteurs et les paratonnerres, et de s'assurer de l'indispensabilité de cette radioactivité dans les produits !

www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/cnc/Avis_CSC/2000_Avis_radioactivite_laineverre.pdf&ved=2ahUKEwjdnYq12cHkAhUByxoKHaUhBJYQFjADegQIBxAB&usg=AOvVaw1V9MPbS3I_RpQtkAJdiamJ

Posté le

android

(14)

Répondre


Tous les commentaires (22)

a écrit : Sécurité, vous avez dit ? Les détecteurs ont sauvé des milliers de vies et tuées… aucune (?), donc oui : sécurité^^.

Autrement, y a des tas d’autres appareils contenant du matérial radioactifs dans la vie de tous les jours :

– porte clés lumineux (contient du tritium)
– camping-gaz (du thorium)
– four à micro-ondes (thorium également)
– régulateur France Télécom (tritium, radium, radon…)
– Vieux pacemaker (plutonium)
– les phares xénon (krypton)
– les paratonnerres (américium)
– …

Voir là pour les explications : couleur-science.eu/?d=bf99b0--la-radioactivite-dans-les-objets-du-quotidien


Les paratonnerres radioactifs sont de loin les éléments les plus dangereux de cette liste (radioactivité mesurée en méga-becquerels, parfois).

Mais là c’est pareil : il faut faire le ratio entre le nombre de personnes effectivement tuées/lésées spécifiquement par leur radioactivité, et le nombre de personnes sauvées d’un impact de foudre, de l’incendie que cet impact aurait pu créer ou des destructions causées par l’eau des pompiers pour éteindre l’incendie en question.

Comme d’hab, on ne peut pas dénombrer des morts empêchées par un dispositif de protection, aussi imparfait soit-il.

Si un paratonnerre a sauvé 1000 personnes par son bon fonctionnement mais tuée 1 personne par un mauvais fonctionnement, on ne peut compter et on ne retiendra toujours que la mort de cette seule personne… Ça ne veut pas dire qu’il faut retirer le paratonnerre pour autant.

a écrit : Sécurité, vous avez dit ? C'est surprenant, tous les commentaires que tu postes sur ce site, tu sautes à pieds joints dedans... C'est une volonté de respecter ton pseudo ? Au point de recréer un compte manifestement

Posté le

android

(34)

Répondre

a écrit : Les détecteurs ont sauvé des milliers de vies et tuées… aucune (?), donc oui : sécurité^^.

Autrement, y a des tas d’autres appareils contenant du matérial radioactifs dans la vie de tous les jours :

– porte clés lumineux (contient du tritium)
– camping-gaz (du thorium)
– four
à micro-ondes (thorium également)
– régulateur France Télécom (tritium, radium, radon…)
– Vieux pacemaker (plutonium)
– les phares xénon (krypton)
– les paratonnerres (américium)
– …

Voir là pour les explications : couleur-science.eu/?d=bf99b0--la-radioactivite-dans-les-objets-du-quotidien


Les paratonnerres radioactifs sont de loin les éléments les plus dangereux de cette liste (radioactivité mesurée en méga-becquerels, parfois).

Mais là c’est pareil : il faut faire le ratio entre le nombre de personnes effectivement tuées/lésées spécifiquement par leur radioactivité, et le nombre de personnes sauvées d’un impact de foudre, de l’incendie que cet impact aurait pu créer ou des destructions causées par l’eau des pompiers pour éteindre l’incendie en question.

Comme d’hab, on ne peut pas dénombrer des morts empêchées par un dispositif de protection, aussi imparfait soit-il.

Si un paratonnerre a sauvé 1000 personnes par son bon fonctionnement mais tuée 1 personne par un mauvais fonctionnement, on ne peut compter et on ne retiendra toujours que la mort de cette seule personne… Ça ne veut pas dire qu’il faut retirer le paratonnerre pour autant.
Afficher tout
Pour compléter la réponse, il me semble que les paratonnerres radioactifs n’ont jamais prouvé une efficacité supérieure à des dispositifs plus classiques.
Donc pour cette exemple on peut considérer que ce fut une belle erreur d’en disséminer partout, et que s’il y a un impact sanitaire associé, il aurait pu être évité en positionnant des paratonnerres sans matières radioactives

a écrit : Les détecteurs ont sauvé des milliers de vies et tuées… aucune (?), donc oui : sécurité^^.

Autrement, y a des tas d’autres appareils contenant du matérial radioactifs dans la vie de tous les jours :

– porte clés lumineux (contient du tritium)
– camping-gaz (du thorium)
– four
à micro-ondes (thorium également)
– régulateur France Télécom (tritium, radium, radon…)
– Vieux pacemaker (plutonium)
– les phares xénon (krypton)
– les paratonnerres (américium)
– …

Voir là pour les explications : couleur-science.eu/?d=bf99b0--la-radioactivite-dans-les-objets-du-quotidien


Les paratonnerres radioactifs sont de loin les éléments les plus dangereux de cette liste (radioactivité mesurée en méga-becquerels, parfois).

Mais là c’est pareil : il faut faire le ratio entre le nombre de personnes effectivement tuées/lésées spécifiquement par leur radioactivité, et le nombre de personnes sauvées d’un impact de foudre, de l’incendie que cet impact aurait pu créer ou des destructions causées par l’eau des pompiers pour éteindre l’incendie en question.

Comme d’hab, on ne peut pas dénombrer des morts empêchées par un dispositif de protection, aussi imparfait soit-il.

Si un paratonnerre a sauvé 1000 personnes par son bon fonctionnement mais tuée 1 personne par un mauvais fonctionnement, on ne peut compter et on ne retiendra toujours que la mort de cette seule personne… Ça ne veut pas dire qu’il faut retirer le paratonnerre pour autant.
Afficher tout
Il faut rajouter dans ta liste un produit vraiment scandaleux : la laine de verre. Au moins, dans ta liste, les matières radioactives ont une utilité à un moment ou à un autre dans le processus de fonctionnement.. Mais dans la laine de verre, au cours de la fabrication de ce produit, on rajoute volontairement des résidus de production de l'uranium, et ce, non pas pour en améliorer ses caractéristiques, mais uniquement pour se débarrasser de ces résidus. Les fabricants reçoivent les matériaux à intégrer dans leurs produits, et probablement le chèque qui va avec.
La fabrication à éviter est celle d'"i####r", qui est quatre fois plus radioactive que celles de ses concurrents.
Si, une nuit d'hiver, vous avez du mal à dormir, pensez à la grosse couche d'isolation au dessus de votre tête, qui vous protège du froid
Mais pas des radiations

a écrit : Il faut rajouter dans ta liste un produit vraiment scandaleux : la laine de verre. Au moins, dans ta liste, les matières radioactives ont une utilité à un moment ou à un autre dans le processus de fonctionnement.. Mais dans la laine de verre, au cours de la fabrication de ce produit, on rajoute volontairement des résidus de production de l'uranium, et ce, non pas pour en améliorer ses caractéristiques, mais uniquement pour se débarrasser de ces résidus. Les fabricants reçoivent les matériaux à intégrer dans leurs produits, et probablement le chèque qui va avec.
La fabrication à éviter est celle d'"i####r", qui est quatre fois plus radioactive que celles de ses concurrents.
Si, une nuit d'hiver, vous avez du mal à dormir, pensez à la grosse couche d'isolation au dessus de votre tête, qui vous protège du froid
Mais pas des radiations
Afficher tout
C'est très intéressant ce que tu viens de dire.
Du coup en regardant sur le Web, je suis tombé sur un rapport de commission de la sécurité des consommateurs, qui stipule au paragraphe 21 (voir le lien), que c'est à la suite de l'affaire que tu viens de siter, qu'il a été décidé en 2000, de recenser tous les matériels contenant des sources radioactives, tels que les détecteurs et les paratonnerres, et de s'assurer de l'indispensabilité de cette radioactivité dans les produits !

www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/cnc/Avis_CSC/2000_Avis_radioactivite_laineverre.pdf&ved=2ahUKEwjdnYq12cHkAhUByxoKHaUhBJYQFjADegQIBxAB&usg=AOvVaw1V9MPbS3I_RpQtkAJdiamJ

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Les détecteurs ont sauvé des milliers de vies et tuées… aucune (?), donc oui : sécurité^^.

Autrement, y a des tas d’autres appareils contenant du matérial radioactifs dans la vie de tous les jours :

– porte clés lumineux (contient du tritium)
– camping-gaz (du thorium)
– four
à micro-ondes (thorium également)
– régulateur France Télécom (tritium, radium, radon…)
– Vieux pacemaker (plutonium)
– les phares xénon (krypton)
– les paratonnerres (américium)
– …

Voir là pour les explications : couleur-science.eu/?d=bf99b0--la-radioactivite-dans-les-objets-du-quotidien


Les paratonnerres radioactifs sont de loin les éléments les plus dangereux de cette liste (radioactivité mesurée en méga-becquerels, parfois).

Mais là c’est pareil : il faut faire le ratio entre le nombre de personnes effectivement tuées/lésées spécifiquement par leur radioactivité, et le nombre de personnes sauvées d’un impact de foudre, de l’incendie que cet impact aurait pu créer ou des destructions causées par l’eau des pompiers pour éteindre l’incendie en question.

Comme d’hab, on ne peut pas dénombrer des morts empêchées par un dispositif de protection, aussi imparfait soit-il.

Si un paratonnerre a sauvé 1000 personnes par son bon fonctionnement mais tuée 1 personne par un mauvais fonctionnement, on ne peut compter et on ne retiendra toujours que la mort de cette seule personne… Ça ne veut pas dire qu’il faut retirer le paratonnerre pour autant.
Afficher tout
Dans ta liste y'a un truc qui me semble bizarre... Du krypton dans des phares au xénon ???

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Dans ta liste y'a un truc qui me semble bizarre... Du krypton dans des phares au xénon ??? Bah oui t'es pas au '' courant '' c'est comme ça que superman allume ses phares ;-)
Krypton, planète fictive d'origine de superman !!!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il faut rajouter dans ta liste un produit vraiment scandaleux : la laine de verre. Au moins, dans ta liste, les matières radioactives ont une utilité à un moment ou à un autre dans le processus de fonctionnement.. Mais dans la laine de verre, au cours de la fabrication de ce produit, on rajoute volontairement des résidus de production de l'uranium, et ce, non pas pour en améliorer ses caractéristiques, mais uniquement pour se débarrasser de ces résidus. Les fabricants reçoivent les matériaux à intégrer dans leurs produits, et probablement le chèque qui va avec.
La fabrication à éviter est celle d'"i####r", qui est quatre fois plus radioactive que celles de ses concurrents.
Si, une nuit d'hiver, vous avez du mal à dormir, pensez à la grosse couche d'isolation au dessus de votre tête, qui vous protège du froid
Mais pas des radiations
Afficher tout
En quoi est-ce scandalaux ? D'une, ce ne sont pas des résidus d'uranium mais du zirconium, de deux ce n'était pas "uniquement pour se débarasser de ces résidus" mais simplement parce que les décharges de matériaux recyclés dans lesquels Saint-Gobain puisait pour la fabrication de cette laine de verre en contenaient, et surtout de trois il n'y avait aucun impact sanitaire pour les clients.
On parle d'une augmentation de l'exposition de 0,004mSv par an pour quelqu'un vivant dans une maison avec une telle isolation. Rappel, la radioactivité naturelle moyenne en France (le simple fait de vivre à la surface du globe, de manger des bananes, de visiter un copain dans une maison en granit et de faire un scanner quoi) est de 4mSv, soit mille fois plus.

Donc tes formules à la "vraiment scandaleux", excuse-moi mais c'est la même daube que Greenpeace, les anti-vaxx et compagnie, simplement de la belle démagogie chiant allègrement sur la science...

Pour en transporter tous les jours, nous avons dû faire une étude de cas auprès de l’autorité compétente.
Il faut savoir que la réglementation française fixe à 1 millisievert par an la dose efficace maximale admissible résultant des activités humaines en dehors de la radioactivité naturelle qui est 2,4 millisieverts

Etude de cas
Pour 1 chauffeur
Qui charge et décharge 30 colis par jour avec 1000 kg becquerel (dose maximale) par colis
Avec un temps de chargement 30 secondes par colis à 30cm de la poitrine
Avec un temps de déchargement 30 secondes par colis à 30cm de la poitrine
Durant 4 jours/semaine ou 47 semaine/an = 188 jours soit 5 640 colis contenant des détecteurs de fumée de 1000 kg becquerel (dose maximale)
= 14.6 µSv/an = 0.146 millisievert par an

A titre de comparaison, une radiographie des poumons = 0,140 millisievert !!

a écrit : Pour en transporter tous les jours, nous avons dû faire une étude de cas auprès de l’autorité compétente.
Il faut savoir que la réglementation française fixe à 1 millisievert par an la dose efficace maximale admissible résultant des activités humaines en dehors de la radioactivité naturelle qui est 2,4 millisiev
erts

Etude de cas
Pour 1 chauffeur
Qui charge et décharge 30 colis par jour avec 1000 kg becquerel (dose maximale) par colis
Avec un temps de chargement 30 secondes par colis à 30cm de la poitrine
Avec un temps de déchargement 30 secondes par colis à 30cm de la poitrine
Durant 4 jours/semaine ou 47 semaine/an = 188 jours soit 5 640 colis contenant des détecteurs de fumée de 1000 kg becquerel (dose maximale)
= 14.6 µSv/an = 0.146 millisievert par an

A titre de comparaison, une radiographie des poumons = 0,140 millisievert !!
Afficher tout
Ce que vous transportez, vos colis, c'est de la laine de verre ou des cartons de détecteurs ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour en transporter tous les jours, nous avons dû faire une étude de cas auprès de l’autorité compétente.
Il faut savoir que la réglementation française fixe à 1 millisievert par an la dose efficace maximale admissible résultant des activités humaines en dehors de la radioactivité naturelle qui est 2,4 millisiev
erts

Etude de cas
Pour 1 chauffeur
Qui charge et décharge 30 colis par jour avec 1000 kg becquerel (dose maximale) par colis
Avec un temps de chargement 30 secondes par colis à 30cm de la poitrine
Avec un temps de déchargement 30 secondes par colis à 30cm de la poitrine
Durant 4 jours/semaine ou 47 semaine/an = 188 jours soit 5 640 colis contenant des détecteurs de fumée de 1000 kg becquerel (dose maximale)
= 14.6 µSv/an = 0.146 millisievert par an

A titre de comparaison, une radiographie des poumons = 0,140 millisievert !!
Afficher tout
Ah oui, détecteurs pardon...
Quand vous dites nous avons dû...
Vous êtes transporteur pour une grande marque ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans ta liste y'a un truc qui me semble bizarre... Du krypton dans des phares au xénon ??? Le xénon permet d’avoir un arc électrique très blanc.

Le krypton 85 (radioactif) permet d’amorcer l’arc plus facilement, sans recourir à une très haute tension électrique.

La radioactivité du krypton ionise l’air, et de l’air ionisé est conducteur d’électricité. C’est ça qui favorise l’amorçage de l’arc lectrique.

a écrit : Le xénon permet d’avoir un arc électrique très blanc.

Le krypton 85 (radioactif) permet d’amorcer l’arc plus facilement, sans recourir à une très haute tension électrique.

La radioactivité du krypton ionise l’air, et de l’air ionisé est conducteur d’électricité. C’est ça qui favorise l’amo
rçage de l’arc lectrique. Afficher tout
Aaahhhhh... Merci pour le coup de lumière... si je peux m'exprimer ainsi...

Posté le

android

(0)

Répondre

Perso, je travaille dans une société de sécurité incendie, nous sommes obligés de démanteler tous les detecteurs dit ioniques et de les répertorier (par l'ASN), la plupart ne sont pas dangereux, sauf quelques reliques datant des années 90 voir avant, et pour atteindre la source radioactive, il faut vraiment le vouloir. Celle-ci est confinée dans une partie du détecteur tres resistante... en attendant, cette technologie a fait ses preuves et permettait de detecter très rapidement les fumées. Bien plus rapidement que certains optiques de nos jours, mais pouvait creer des déclenchements intempestifs de temps en temps car le détecteur (optique ou ionique) ne differencie pas la poussière, buée ou insectes, de la fumée.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Perso, je travaille dans une société de sécurité incendie, nous sommes obligés de démanteler tous les detecteurs dit ioniques et de les répertorier (par l'ASN), la plupart ne sont pas dangereux, sauf quelques reliques datant des années 90 voir avant, et pour atteindre la source radioactive, il faut vraiment le vouloir. Celle-ci est confinée dans une partie du détecteur tres resistante... en attendant, cette technologie a fait ses preuves et permettait de detecter très rapidement les fumées. Bien plus rapidement que certains optiques de nos jours, mais pouvait creer des déclenchements intempestifs de temps en temps car le détecteur (optique ou ionique) ne differencie pas la poussière, buée ou insectes, de la fumée. Afficher tout C'est sur, dans les conditions normales d'utilisation, ils ne sont pas dangereux, et la source est scellée, de manière à être protégée mécaniquement.

Mais moi ce que je j'aimerai vraiment savoir dans tout ça, c'est combien de pastilles (sources) on été fournies, et combien seront démantelées...!
Quelle quantité ne sera jamais retrouvé...?

(ceux des années 90 ne sont pas dangereux, ceux des années 60 ou 70 rayonnent plus...)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est sur, dans les conditions normales d'utilisation, ils ne sont pas dangereux, et la source est scellée, de manière à être protégée mécaniquement.

Mais moi ce que je j'aimerai vraiment savoir dans tout ça, c'est combien de pastilles (sources) on été fournies, et combien seront démant
elées...!
Quelle quantité ne sera jamais retrouvé...?

(ceux des années 90 ne sont pas dangereux, ceux des années 60 ou 70 rayonnent plus...)
Afficher tout
Et moi ce que j'aimerais comprendre dans ta réflexion, c'est qu'est-ce que ça peut bien te faire "combien de pastilles seront démantelées" ?
On parle d'objets qui te fournissent l'équivalent de 30min d'exposition naturelle si tu les léchais copieusement.

a écrit : Ah oui, détecteurs pardon...
Quand vous dites nous avons dû...
Vous êtes transporteur pour une grande marque ?
Pour l'un des deux plus importants prestataires de services en termes de réparation, validation, maintenance, etc...

a écrit : Et moi ce que j'aimerais comprendre dans ta réflexion, c'est qu'est-ce que ça peut bien te faire "combien de pastilles seront démantelées" ?
On parle d'objets qui te fournissent l'équivalent de 30min d'exposition naturelle si tu les léchais copieusement.
Ça satisferait ma curiosité, et c'est déjà pas mal.

C'est marrant ce que tu dis car une fois en en démontant quelques uns dans un foyer pour handicapés, justement l'un des résidants en avait pris un et avait commencé à le mettre dans sa bouche.

Si je me demande la quantité qui pourrait avoir disparu, c'est aussi parque ces détecteurs existent depuis les années 40, avec d'autres types de sources qui devaient certainement rayonner beaucoup plus.
On peut donc imaginer une grande quantité.

En 1966 il y eu un décret interdisant la vente de ce types de détecteurs au particuliers, mais il a été constaté longtemps après que ce décret n'avait pas été respecté, et qu'il n'y avait aucune indication sur les détecteur. (voir le lien).

Un enfant aurait donc pu facilement le démonter pour jouer avec par exemple.
Pour ma part, je demontais tout quand j'étais gamin, pour comprendre comment ça fonctionnait.

Donc comme je suis assez curieux, j'aimerais bien savoir, rien de plus.

www.criirad.org/faq/objets/detecteurs.html

Posté le

android

(1)

Répondre