Le dernier transport de passagers par locomotive à vapeur a été fait en 1969

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (25)

a écrit : J'ai jamais dit qu'il fallait descendre du train, j'ai dit qu'il fallait prendre le bateau (c'était compris dans le prix du billet), ensuite, de Terminus à Terminus de la ligne, c'est Londres-Istanbul, mais si tu veux on peux aussi compter toutes les gares où le train s'arrêtait pour faire descendre où monter des passagers, charger du charbon, faire le plein d'eau... ça en fait un paquet des arrêts entre Paris et Milan pour un train à vapeur! ^^

L'Orient Express, c'est une ligne de chemin de fer, ce n'est pas un train.

Et non, je ne suis pas fan de trains, je les aime, c'est tout ;)
Afficher tout
Encore faux : l'Orient-Express c'est une ligne et un train qui avait ses voitures dédiées. Et l'Orient-Express n'allait pas jusqu'à Londres même si on pouvait partir ou arriver à Londres sans descendre de voiture parce que des voitures du train de Londres pouvaient être rattachées ou détachées de l'Orient-Express en cours de route. Il y a eu des déclinaisons pour profiter de la notoriété du nom Orient-Express comme Arlberg-Orient-express (la ligne qui partait de Londres) ou Simplon-Orient-Express (la ligne qui empruntait le tunnel éponyme) mais sinon l'Orient-Express tout court ça a toujours été Paris-Vienne-Constantinople.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Encore faux : l'Orient-Express c'est une ligne et un train qui avait ses voitures dédiées. Et l'Orient-Express n'allait pas jusqu'à Londres même si on pouvait partir ou arriver à Londres sans descendre de voiture parce que des voitures du train de Londres pouvaient être rattachées ou détachées de l'Orient-Express en cours de route. Il y a eu des déclinaisons pour profiter de la notoriété du nom Orient-Express comme Arlberg-Orient-express (la ligne qui partait de Londres) ou Simplon-Orient-Express (la ligne qui empruntait le tunnel éponyme) mais sinon l'Orient-Express tout court ça a toujours été Paris-Vienne-Constantinople. Afficher tout Donc ce n'est pas un train, tu dis toi-même que les convois pouvaient être dispatchés (on dispatche des gares et des voitures pour un train, on ne dispatche pas une ligne, quoi), il avait peut être des voitures spéciales, mais c'est tout. Et en plus, des convois pour l'orient express, y'en avait pas qu'un, vu la longueur du voyage, y'en avait des dizaines, les départs étaient quotidiens.

Ce que je veux dire, c'est que c'est comme si tu me disais que le Transsibérien est un train, c'est le même cas de figure, tout le monde pense ça, mais c'est faux, le Transsibérien, comme l'Orient Express, ce sont des lignes de chemin de fer avec un terminus à chaque bout. Cela dit, on peut u faire circuler des trains spéciaux auxquels on donne le nom... de la ligne!

Autre exemple, le TGV Paris-Marseille, c'est pas un train, c'est aussi une ligne de chemin de fer, même si y'a que des TGV qui roulent dessus. Tu vois le truc? ;)

Enfin bref, j'arrêta la, sympa comme discussion n'empêche :)

a écrit : Encore faux : l'Orient-Express c'est une ligne et un train qui avait ses voitures dédiées. Et l'Orient-Express n'allait pas jusqu'à Londres même si on pouvait partir ou arriver à Londres sans descendre de voiture parce que des voitures du train de Londres pouvaient être rattachées ou détachées de l'Orient-Express en cours de route. Il y a eu des déclinaisons pour profiter de la notoriété du nom Orient-Express comme Arlberg-Orient-express (la ligne qui partait de Londres) ou Simplon-Orient-Express (la ligne qui empruntait le tunnel éponyme) mais sinon l'Orient-Express tout court ça a toujours été Paris-Vienne-Constantinople. Afficher tout Bon j'ai pigé, le TGV, c'est un train, l'Orient Express, c'est un train affecté à une ligne, c'est comme si on peignait les TGV Paris Marseille avec une couleur spéciale.

C'est confus pour moi c'est pour ça que je me montrais pointilleux ^^

Allez, à la revoyure ;)

Et si je me souviens bien, le dernier voyage commercial passager de la SNCF, parti en 1969 comme le dit l'anecdote, l'a été de la gare de Paris-Bastille à Marles-en-Brie via Vincennes, aussi connue sous le nom de ligne de Vincennes. Dans Paris on voit ses restes avec les jolies arches avenue Daumesnil (au croisement de la rue de Lyon), jusqu'à Reuilly-Diderot. La ligne franchissait les fortifs' par la porte de Montempoivre si je me souviens bien.
En dehors de Paris, on la voit à partir de Vincennes : c'est le tronçon Est du RER A (branche Boissy-St-Léger) qui est repris dans la ligne jusqu'au terminus de Boissy-St-Léger, donc. Et au-delà ? C'est une jolie coulée piétonne surnommée le chemin aux roses, que j'ai faite en vélo jusqu'à Mormant (dans le 77), entre bois et campagnes, viaducs et tranchées. Un réel plaisir.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et qui a râlé pour la suppression de la prime de l'œil dans les années 90/2000? Celle-ci même qui donne aux cheminots une prime de risque car ils peuvent devenir aveugle quand ils regardent par la fenêtre pour vérifier si tout va bien avec leur cargaison... De charbon? Jamais entendu parler de cette prime.