De l'eau pour améliorer les panneaux solaires ?

Proposé par
le
dans

Le capteur solaire Rawlemon est une boule transparente pleine d’eau capable de convertir environ 70% d’énergie de plus qu’un panneau solaire classique. Ce dispositif fonctionne de jour comme de nuit et est muni d’un capteur permettant de suivre les mouvements solaires et lunaires.


Tous les commentaires (28)

Le problème de taille c'est que le coût du kWh qui est beaucoup beaucoup plus élevé qu'avec des panneaux classiques.

Ne croyez pas à la super bonne idée qu'aurait eu un architecte dans son coin et que pourtant personne n'utiliserait dans l'industrie idée (cette super invention date de plusieurs années d’ailleurs et personne ne l'utilise...).

Je travaille dans le solaire depuis plus de 10 ans. Du solaire a concentration existe depuis plus de 30 ans. cela s'appelle du CPV pour le photovoltaïque et CSP pour le thermique. Le concept est le même avec des systèmes moins coûteux qu'une énorme boule. Ce sont des lentilles ou des miroirs.
Et pourtant, cette filière à concentration ne s'impose pas fasse au classique panneaux avec des cellule en silicium. Pourquoi ? Le prix bien sûr. Aujourd'hui un panneau, quand il est acheté en volume, coûte environ 100€ alors qu'il coûtait plus de 1000€ il y a 10 ans..

Cette boule est très joli mais ce n'est pas ne la production d'électricité.
Le rendement de 70% d'ou sort il ? de nul part c'est juste physiquement impossible. Les cellules triple jonction peine à dépassé les 40%.
La production avec la lune: complètement négligeable voir nul.
Cette boule n'est en rien un idée révolutionnaire.

L’industrie du solaire vie aujourd'hui une véritable révolution avec des projets ayant des prix de vente de moins de 30$/MWh. Record à ce jour 17.5$/MWh au brésil. Plus de 5 fois moins chère que le tarif garantie pour la centrale nucléaire d'Hinkley Point. Et tout ça pas avec des boules remplis d'eau, avec des panneaux en silicium avec un rendement de 18%....

Après lecture des diverses sources, il semble que le projet soit inachevé, les sphères photovoltaïques ne sont plus vendues.
Pas tellement étonnant, la petite sphère produit 9Wh en 1 journée au soleil, ce qui est tout juste de quoi recharger un smartphone. La productivité est faible, pour un coût de 159€ .

Ce fake d'un architecte, il suffit de lire pour comprendre que les chiffres avancés ne reposent sur rien et que c'était juste un coup marketing il y a déjà 5 ans... Pas de quoi en faire une anecdote...

Posté le

android

(0)

Répondre