L'incident de Niihau a eu des conséquences sur tous les nippo-américains

Proposé par
le
dans

Le 7 décembre 1941, un pilote Japonais ayant participé à Pearl Harbor et dont l'avion avait été touché se posa sur l'île de Niihauu dans l'archipel d'Hawaï. Il profita de la complicité d'Américains d'origine japonaise pour tenter de s'enfuir, en vain. Cet incident influença grandement Roosevelt et eut pour conséquence l'internement de tous les Nippo-Americains jusqu'à la fin du conflit.

La marine japonaise avait indiqué l'île comme lieu de recueillement pour pilote abattu, la pensant inhabitée.


Commentaires préférés (3)

On estime à 125000 le nombre de nippo-américains enfermés dans ces camps durant la durée de la guerre.
Roosevelt avouant lui-même que la Constitution était violée.

Posté le

android

(105)

Répondre

On ne peut pas être nippo-américain, seulement américain d'origine japonaise (et vice versa), le Japon refuse de vous laisser la nationalité japonaise si vous en recevrez une deuxième.

Posté le

android

(153)

Répondre

Des volontaires d'origine japonaise internés dans ces camps se sont engagés dans l'armée américaine. Une unité militaire constituée à peu près exclusivement de cette population a été constituée. C'est le bataillon ayant subi le plus de pertes, et ayant reçu le plus de distinctions (pour les survivants) de l'armée américaine lors de la 2ème Guerre Mondiale. Certainement dû au fait qu'on les envoyait au casse-pipe sur les missions les plus dangereuses, et qu'ils avaient cette volonté de se faire bien voir pour leur honneur et celui de leur famille.
Source : un reportage sur ce bataillon atypique.

Posté le

android

(102)

Répondre


Tous les commentaires (43)

*Niihau, un seul u suffira, il y a déjà deux i, on s'en sort plus après si on double tout... ^^

Posté le

android

(6)

Répondre

Encore, ils s'en sont bien sortis. Les précédents , Indiens d'Amérique, ont subit un génocide à l'échelle du continent et les quelques survivants sont encore parqués dans des réserves.
Non, décidément, ce pays, j'ai du mal ...

Posté le

android

(11)

Répondre

A mon avis il fallait une excuse pour les parquer. Il est d'ailleurs étonnant que personne n'ai dit que c'était pour les protéger d'américain mal intentionné.

Posté le

android

(7)

Répondre

On estime à 125000 le nombre de nippo-américains enfermés dans ces camps durant la durée de la guerre.
Roosevelt avouant lui-même que la Constitution était violée.

Posté le

android

(105)

Répondre

On ne peut pas être nippo-américain, seulement américain d'origine japonaise (et vice versa), le Japon refuse de vous laisser la nationalité japonaise si vous en recevrez une deuxième.

Posté le

android

(153)

Répondre

a écrit : Encore, ils s'en sont bien sortis. Les précédents , Indiens d'Amérique, ont subit un génocide à l'échelle du continent et les quelques survivants sont encore parqués dans des réserves.
Non, décidément, ce pays, j'ai du mal ...
Si seulement c était les seuls ..

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Encore, ils s'en sont bien sortis. Les précédents , Indiens d'Amérique, ont subit un génocide à l'échelle du continent et les quelques survivants sont encore parqués dans des réserves.
Non, décidément, ce pays, j'ai du mal ...
l'Amérique c'est Satan ! Vive l'humanité de la France... Quoi? Quelle génocide ? En Afrique aussi ? La déportation ? Euh... Ah ben non, oubliez ce que j'ai dit...

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Encore, ils s'en sont bien sortis. Les précédents , Indiens d'Amérique, ont subit un génocide à l'échelle du continent et les quelques survivants sont encore parqués dans des réserves.
Non, décidément, ce pays, j'ai du mal ...
Ne t'inquiète pas la France a son lot de cadavre aussi et ça continue même aujourd'hui on a rien à envier.
Mais c'est pas le sujet de l'anecdote.

Posté le

android

(16)

Répondre

Des volontaires d'origine japonaise internés dans ces camps se sont engagés dans l'armée américaine. Une unité militaire constituée à peu près exclusivement de cette population a été constituée. C'est le bataillon ayant subi le plus de pertes, et ayant reçu le plus de distinctions (pour les survivants) de l'armée américaine lors de la 2ème Guerre Mondiale. Certainement dû au fait qu'on les envoyait au casse-pipe sur les missions les plus dangereuses, et qu'ils avaient cette volonté de se faire bien voir pour leur honneur et celui de leur famille.
Source : un reportage sur ce bataillon atypique.

Posté le

android

(102)

Répondre

a écrit : Encore, ils s'en sont bien sortis. Les précédents , Indiens d'Amérique, ont subit un génocide à l'échelle du continent et les quelques survivants sont encore parqués dans des réserves.
Non, décidément, ce pays, j'ai du mal ...
Ce ne serait pas encore un commentaire anti-américain? Quelle originalité

a écrit : Encore, ils s'en sont bien sortis. Les précédents , Indiens d'Amérique, ont subit un génocide à l'échelle du continent et les quelques survivants sont encore parqués dans des réserves.
Non, décidément, ce pays, j'ai du mal ...
O tempora o mores
Les Africains ont réduit beaucoup d'Européens en esclavage. C'est d'ailleurs la plus grande traite de tous les temps, mais évidemment, avec le progressisme ambiant, c'est un fait qu'il vaut mieux taire.
Le mot anglais slave vient d'ailleurs du fait qu'un ezclave, souvent, est d'origine slave (Pologne, etc...)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : On estime à 125000 le nombre de nippo-américains enfermés dans ces camps durant la durée de la guerre.
Roosevelt avouant lui-même que la Constitution était violée.
D'où l'intérêt d'avoir une prison à Guantánamo. N'étant pas située aux USA, elle ne peut pas violer la constitution des USA, peu importe ce qui s'y passe ou qui s'y trouve.

On ne pourra pas dire que les Américains n'apprennent pas de leurs erreurs.

a écrit : l'Amérique c'est Satan ! Vive l'humanité de la France... Quoi? Quelle génocide ? En Afrique aussi ? La déportation ? Euh... Ah ben non, oubliez ce que j'ai dit... La France en Afrique s’est quand même bien mieux comporté que les belges par exemple, et a laissé des pays souvent très bien armés en terme de développement. Si vous pensiez à l’esclavage sachez que les européens ont l’air d’amateurs face aux africains et aux arabes, pour ce qui est de la déportation oui ça n’est pas super mais d’un autre côté on peut se « consoler » en soulignant le fait que la France est l’un des pays qui as le plus protégé ses ressortissants juifs. Maintenant on peut dire ce que l’on veut, des erreurs ont certainement été commises, mais en attendant on ne se fait pas héraut de la liberté en chantant nos louanges et niant nos défauts a chaque occasions...

a écrit : O tempora o mores
Les Africains ont réduit beaucoup d'Européens en esclavage. C'est d'ailleurs la plus grande traite de tous les temps, mais évidemment, avec le progressisme ambiant, c'est un fait qu'il vaut mieux taire.
Le mot anglais slave vient d'ailleurs du fait qu'un
ezclave, souvent, est d'origine slave (Pologne, etc...) Afficher tout
Non, slave en anglais, comme esclave en français, viennent bien du latin sclavus, qui est lui-même un dérivé de slavus, mais si les Romains employaient ce terme, c'est parce que les Germains réduisaient de nombreux Slaves en esclavage. Les Africains ont eux aussi pratiqué l'esclavage, mais en premier lieu sur des personnes de leur continent. Ils n'ont commencé à réduire des Européens en esclavage que bien après la chute de l'Empire romain!
Il ne faut pas oublier que depuis la Haute Antiquité, l'esclavage est la solution habituelle pour se procurer de la main-d'œuvre à moindre coût, et qu'il est pratiqué par tous, et sur tout type de population. On réduit en esclavage les prisonniers de guerre, les populations des pays conquis, ceux qu'on considère comme des barbares (en gros, tous les étrangers), et même des concitoyens qui n'ont pas payé leurs dettes ou qui ont commis certains délits...

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : D'où l'intérêt d'avoir une prison à Guantánamo. N'étant pas située aux USA, elle ne peut pas violer la constitution des USA, peu importe ce qui s'y passe ou qui s'y trouve.

On ne pourra pas dire que les Américains n'apprennent pas de leurs erreurs.
Idem pour le procédé qui était utilisé par la CIA et connu sous le terme de "Extraordinary Rendition", qui consistait à enlever clandestinement un individu pour le transférer hors des procédures normales d'extradition vers un pays allié, où il pouvait être détenu arbitrairement, voire torturé ou exécuté sans que la constitution US puisse s'appliquer...
Bien que totalement contraire aux principes moraux prônés par les USA, les renditions étaient parfaitement légales, puisque formellement autorisées par Clinton dans sa Presidential Decision Directive 39. Plusieurs prisons de la CIA, ou black sites, ont même été installées en Europe ( Roumanie, Kosovo, Macédoine du Nord, Lituanie, Pologne, Bulgarie, Ukraine,...).

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : On ne peut pas être nippo-américain, seulement américain d'origine japonaise (et vice versa), le Japon refuse de vous laisser la nationalité japonaise si vous en recevrez une deuxième. Ils peuvent pas savoir si tu as une deuxième nationalité

a écrit : Ils peuvent pas savoir si tu as une deuxième nationalité ha?
bien sûr que si, la chose qui a toujours le mieux marché sur cette planète est le renseignement administratif. Chaque pays qui accorde sa nationalité à un ressortissant étranger en publie régulièrement le nom dans des avis officiels, le Journal Officiel de la République Française en France

En se basant sur cette anecdote, estimez le comportement des populations d'origine étrangères en France si une guerre éclatait contre leurs pays d'origine.
Vous avez 3h.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : En se basant sur cette anecdote, estimez le comportement des populations d'origine étrangères en France si une guerre éclatait contre leurs pays d'origine.
Vous avez 3h.
Ca dépend a qui tu veux faire la guerre. Par exemple, si c'est avec les Russes on est vraiment mal barrés parce que d'un coté ceux qui sont ici on va avoir beaucoup de mal à les contenir, mais en plus ils se vengeront quand on la perdra, cette guerre. ^^

Il a choisi une solution radicalement efficace en dépit de toute éthique,
Même si le japonais fesait tout pour "tenter de d'enfuir" :o

Posté le

android

(2)

Répondre