Face à la cacophonie, il existe l'euphonie

Proposé par
le

En linguistique, l'euphonie (opposée à la cacophonie) modifie certaines orthographes afin de rendre harmonieuse la prononciation. Lors des inversions sujet-verbe, il est ainsi courant d'ajouter un accent ("me trompé-je ?") ou d'ajouter un T ou un L pour éviter un hiatus ("A-t-il mangé ?", "si l'on").

Le S que l'on rajoute parfois à la seconde personne de l'impératif quand le verbe est suivi des adverbes "y" ou "en" sert également de consonne euphonique : "vas-y", "acceptes-en".


Tous les commentaires (30)

Beau qui devient bel, fou et fol, mou et mol...
Ça compte aussi ?

a écrit : En fait, les cas d'euphonie sont bien plus courants que les exemples de l'anecdote.

- Les adjectifs possessifs "ma", "ta", "sa" deviennent masculins devant les mots au féminin qui commencent par une voyelle ou un h muet.
ex: ton épaule, mon arrivée
- Les articles définis contractés comme "de le" qui devient "du", "de les" qui devient "des", "à le" qui devient "au", "à les" qui devient "aux"
ex: je rentre "du" magasin
- L'élision de la voyelle de l'article devant les mots commençant par une voyelle
ex: l'école, l'oxygène
Afficher tout
''Un film de les Nuls'' c'est correct?

a écrit : ''Un film de les Nuls'' c'est correct? J’aurais tendance à dire que c’est grammaticalement correct mais moche du coup c’est déconseillé.
Je ne sais pas.

a écrit : Pas d’arbitraire dans le « H » aspiré. Il concerne les mots d’origine germanique (et probablement anglo-saxonne, quelqu’un peut confirmer?), si je me souviens bien. Une hache, un hérisson, un havre... En revanche, les mots d’origine grecque ne sont pas concernés: une hérésie, un hérétique, un hélicoptère.
En gros
, ont un « H » aspiré les mots de la vie courante du temps des invasions germaniques. N’en ont pas les mots « savants » d’origine grecque. Afficher tout
Le “H” oblige l’elision et la liaison non seulement dans les lots d’origine grecque mais aussi ceux à base latine ou même ceux dont le “H” est apparu à cause de la calligraphie du Moyen-Age (e.g : “Huile” qui vient du latin “Olea”, le “H”étant nécessaire à cause de la proximité entre les lettres “U” et “V” en calligraphie.

a écrit : Le “H” oblige l’elision et la liaison non seulement dans les lots d’origine grecque mais aussi ceux à base latine ou même ceux dont le “H” est apparu à cause de la calligraphie du Moyen-Age (e.g : “Huile” qui vient du latin “Olea”, le “H”étant nécessaire à cause de la proximité entre les lettres “U” et “V” en calligraphie. Afficher tout Pour ne pas confondre avec Vile (« ville »).

Je suis choqué de ne jamais avoir entendu cette information. Ça mériterais presque que tu fasses une anecdote si elle n’existe pas encore.

Merci JMCMB !

Je ne sais pas vous mais j'ai toujours dit donne moi en au lieu de donne m'en .. je trouve ca beaucoup moins poetique et je bloque sur cette erreur :)

a écrit : Je ne sais pas vous mais j'ai toujours dit donne moi en au lieu de donne m'en .. je trouve ca beaucoup moins poetique et je bloque sur cette erreur :) Tu peux même dire "donne moi-z-en" pour utiliser l'euphonie !

a écrit : Cette règle, qui ne s’applique qu’aux verbes du 1er Groupe, s’appelle communément la règle des ânes car elle concerne l’ajout d’un S que pour les verbes à la deuxième personne de l’impératif subis de « y - en / Hi -Han », soit le cri de l’âne !
Elle ne s’applique donc pas pour le « vas-y » car « tu y vas ».
Pour info le verbe aller est le seul verbe en "er" du 3ème groupe.