Le massacre des Hereros tua 80% de leur population

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (52)

a écrit : C'est vrai que la nuance est étroite et qu'il est difficile de trouver le "point de rupture" qui fait d'un massacre un génocide.
Il y a quand même dans ton exemple une différence assez importante à mes yeux : ce n'était pas une guerre civile en Namibie, comme en Vendée : les allemand
s n'étaient pas chez eux, pas dans leur pays. On est là dans un cadre de colonisation violente d'un pays qui veut prendre la place de l'autre, prêt à tout pour arriver à ses faims de conquêtes. Ce n'était pas ça en Vendée : c'était une répression "politique" intérieure. Ca fait quand même à mon sens une grande nuance dans les intentions initiales entre des allemands qui savaient très bien ce qui risquait d'arriver sur place, qui y sont allés pour ça, et des révolutionnaires français dont la Vendée n'était absolument pas dans les esprits en 1789. Afficher tout
Il te reste juste à définir ce qu'est "chez eux" : on est chez soi au bout de combien de temps qu'on est installé sur place ? Parce que, inversement, les juifs n'étaient peut-être pas chez eux en Allemagne et les Allemands auraient eu raison de se battre contre ces envahisseurs avec ta définition...

a écrit : Il n'y avait aucun héros pour les sauver... C est vraiment désespérant de voir ce genre de commentaires...

a écrit : Il parle de l'URSS et de la Chine et toi tu dis "dans le même le coin un peu plus au sud" pour décrire l'Afrique du Sud qui de trouve dans un autre continent à l'autre bout du monde ?
J'ai pas compris ton commentaire.
Mon commentaire apparaît comme une réponse au précédent alors qu'il concerne directement l'anecdote. Donc "plus au sud" de la Namibie, évidemment...

a écrit : Je ne connaissais pas ce génocide. Le génocide arménien et surtout l’holocauste ont été tellement médiatisé (attention, je ne critique pas cela, c’est même important de le rappeler pour les prochaines générations) que d’autres grands massacres sont écartés, voir oubliés. Et les cagots, finalement disparus dans les années 30, sur notre sol : en France métropolitaine, après des siècles de persécutions, qui en parle ?
Ils étaient notamment obligés de porter un triangle jaune cousu sur leurs vêtements pour les différencier du reste de la population ...
Une idée reprise plus tard dans un contexte similaire par le gouvernement nazi.

a écrit : Ai je le droit de penser (enfin surtout de l'écrire :)) que l'appréciation de l'humour (comme celle de la beauté... ) est très personnelle et que votre débat pour savoir si la blague est drôle ou non ne rime a rien ? Oui tu as droit pour le coup car c'est juste !

a écrit : La Terreur durant la Révolution ça compte ? Parce que en soit un génocide c'est l'extermination systèmatique d'un groupe ethnique ou sociale, or si on tue tous les nobles c'est le cas non ? La noblesse n'a pas été éliminée, seuls ceux qui ont ouvertement été anti révolutionnaires ont été tués, 15 a 20 %. Les chouans, qui n'étaient pas des nobles, ont bien plus souffert. Et ce n'était pas un génocide non plus. Juste une guerre civile relevant du combat politique

a écrit : Je pense que c'est plutôt toi qui manque d'humour. On peut plaisanter sur un génocide (oui) mais uniquement quand la blague est drôle, ce qui n'est pas du tout le cas ici Chacun son point de vue sur ce qui est drôle ou pas.

a écrit : Et les cagots, finalement disparus dans les années 30, sur notre sol : en France métropolitaine, après des siècles de persécutions, qui en parle ?
Ils étaient notamment obligés de porter un triangle jaune cousu sur leurs vêtements pour les différencier du reste de la population ...
Une idée reprise plus ta
rd dans un contexte similaire par le gouvernement nazi. Afficher tout
Les cagots n'étaient pas persécutés mais ostracisés et contraints de vivre en périphérie des villages, mais il n'y a pas eu de massacre de cagots, ni d'emprisonnement dans des camps. Si cette population a disparue, c'est plus par assimilation, quand toute discrimination a son égard a été interdite et qu'elle a pu se mélanger Au reste des habitants.
Quant à l'étoile jaune des juifs, son origine est plus ancienne. Déjà durant le Haut Moyen-âge, les juifs étaient discriminés dans la plupart des pays d'Europe occidentale. Ils n'avaient pas accès à toutes les professions, devaient vivre dans certains quartiers et porter une marque distinctive (en France, Louis IX avait imposé le port d'une rouelle jaune).

a écrit : Attention les mots ont un sens et celui de "génocide" est très fort. Avant même de "faire une anecdote", peux-tu citer un génocide commis par la France ? La Vendée

a écrit : Les cagots n'étaient pas persécutés mais ostracisés et contraints de vivre en périphérie des villages, mais il n'y a pas eu de massacre de cagots, ni d'emprisonnement dans des camps. Si cette population a disparue, c'est plus par assimilation, quand toute discrimination a son égard a été interdite et qu'elle a pu se mélanger Au reste des habitants.
Quant à l'étoile jaune des juifs, son origine est plus ancienne. Déjà durant le Haut Moyen-âge, les juifs étaient discriminés dans la plupart des pays d'Europe occidentale. Ils n'avaient pas accès à toutes les professions, devaient vivre dans certains quartiers et porter une marque distinctive (en France, Louis IX avait imposé le port d'une rouelle jaune).
Afficher tout
Merci pour la précision, JMCB ;-)