La France développe un planeur hypersonique

Proposé par
le
dans

La France développe un planeur hypersonique pouvant atteindre une vitesse de 6000 km/h. Le véhicule non propulsé est lancé à l'aide d'un missile. Doté d'une charge nucléaire, il pourra manœuvrer à des vitesses très élevées pour échapper aux systèmes de défense aériennes conventionnels.

Les Etats-Unis, la Russie et la Chine ont déjà développé des programmes similaires d'engins hypersoniques.


Commentaires préférés (3)

a écrit : En d'autre mots, un missile nucléaire supersonique longue portée... Et ça parle de réduire l'armement nucléaire ! Réduire l'arsenal nucléaire ne signifie pas pour autant l’arrêt du développement lié à cet armement.

a écrit : En d'autre mots, un missile nucléaire supersonique longue portée... Et ça parle de réduire l'armement nucléaire ! En gros on va avoir un missile qui envoie un planeur qui envoie un missile... missileception

a écrit : Pourquoi ? 3e guerre mondiale en vue ? Pour pouvoir prétendre garder notre dissuasion nucléaire. Comme précisé, les grandes puissances (nucléaire) mondiales ont déjà mis, ou sont en train de mettre au point un tel système d'armement. En parallèle, les systèmes anti-missiles étant de plus en plus perfectionnés et fiables, pour pouvoir prétendre être menaçant il faut pouvoir se servir de son arsenal nucléaire.
Sinon ça se résume à disposer d'énormes munitions, mais de ne pas avoir le flingue pour tirer avec.


Tous les commentaires (72)

En d'autre mots, un missile nucléaire supersonique longue portée... Et ça parle de réduire l'armement nucléaire !

a écrit : En d'autre mots, un missile nucléaire supersonique longue portée... Et ça parle de réduire l'armement nucléaire ! Réduire l'arsenal nucléaire ne signifie pas pour autant l’arrêt du développement lié à cet armement.

J'aime beaucoup le principe de véhicule non propulsé lancé à l'aide d'un missile.
Si ça se détache ce n'est pas un propulseur donc.

a écrit : En d'autre mots, un missile nucléaire supersonique longue portée... Et ça parle de réduire l'armement nucléaire ! En gros on va avoir un missile qui envoie un planeur qui envoie un missile... missileception

a écrit : Pourquoi ? 3e guerre mondiale en vue ? Pour pouvoir prétendre garder notre dissuasion nucléaire. Comme précisé, les grandes puissances (nucléaire) mondiales ont déjà mis, ou sont en train de mettre au point un tel système d'armement. En parallèle, les systèmes anti-missiles étant de plus en plus perfectionnés et fiables, pour pouvoir prétendre être menaçant il faut pouvoir se servir de son arsenal nucléaire.
Sinon ça se résume à disposer d'énormes munitions, mais de ne pas avoir le flingue pour tirer avec.

Merci Jean Pierre Petit, ses études en MHD enfin reconnues...mais pas utilisées à son goût...

a écrit : Merci Jean Pierre Petit, ses études en MHD enfin reconnues...mais pas utilisées à son goût... Ca fait au moins 30 ans qu'on pourrait réduire de moitié la consommation de tous les bateaux avec cette technologie mais on préfère développer des missiles... quel gachis!

Le projet est baptisé V-max, ça va rappeler à certains les V1 et V2 de la seconde guerre mondiale. Nos voisins Britanniques vont sûrement apprécier cet humour, c'est peut-être un petit cadeau d'adieu pour le Brexit...

a écrit : Le projet est baptisé V-max, ça va rappeler à certains les V1 et V2 de la seconde guerre mondiale. Nos voisins Britanniques vont sûrement apprécier cet humour, c'est peut-être un petit cadeau d'adieu pour le Brexit... V-max pour véhicule manœuvrant expérimental. Encore un acronyme bien pourri..

J'ai du mal à comprendre ce qu'on entend par capacité de l'arme à échapper aux moyens de défense anti aériens. Les missiles nucléaire sont pratiquement inatteignables (le moment le plus dangereux étant le lancement), la vitesse de rentré d'une ogive dans l'atmosphère est de 25 000 km/h, à cette vitesse essayer d'intercepter l'engin est ultra complexe.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Missile_balistique

Si quelqu'un a plus de sources sur le sujet, je suis preneur.

a écrit : J'ai du mal à comprendre ce qu'on entend par capacité de l'arme à échapper aux moyens de défense anti aériens. Les missiles nucléaire sont pratiquement inatteignables (le moment le plus dangereux étant le lancement), la vitesse de rentré d'une ogive dans l'atmosphère est de 25 000 km/h, à cette vitesse essayer d'intercepter l'engin est ultra complexe.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Missile_balistique

Si quelqu'un a plus de sources sur le sujet, je suis preneur.
Afficher tout
Un missile qui file droit à 25000km/h, il suffit de l'attaquer de face ou de calculer à quelle moment il faut lancer le missile anti-missile. Ici on parle de missile maniable comme le dernier missile russe.

Je n’arrive pas à comprendre cette course à l’armement surtout au niveau nucléaire.
Si jamais un jour un pays balance un missile, le pays visé balancera un missile à son tour. Et les copains de ces pays feront de même etc etc.

Du coup au final il ne restera plus personne. Je comprends que ça soit une arme dissuasive hein mais franchement à quoi bon mettre de l’argent dans un truc qui va tout éradiquer ?

a écrit : Je n’arrive pas à comprendre cette course à l’armement surtout au niveau nucléaire.
Si jamais un jour un pays balance un missile, le pays visé balancera un missile à son tour. Et les copains de ces pays feront de même etc etc.

Du coup au final il ne restera plus personne. Je comprends que ça soit un
e arme dissuasive hein mais franchement à quoi bon mettre de l’argent dans un truc qui va tout éradiquer ? Afficher tout
C'est justement pour garder cette force de frappe et donc notre dissuasion que l'on est toujours en train d'innover. Les défenses anti-missile type Bouclier anti missile au USA ou le dôme de fer en Israël ou la défense anti-missile en France se perfectionnent énormément.


D'ailleurs, l'essence même d'un missile nucléaire est de ne jamais servir. Et tu as beau posséder tous les missiles nucléaires de la planète, si la défense adverse l'intercepte avant qu'il n'arrive, ta force de dissuasion est nulle. Bien entendu, c'est plus complexe que cela. Si tu en envoies un certain nombre, ils ne pourront pas tous être interceptés. Mais je crois qu'il s'agit surtout d'un intérêt stratégique à la fois militaire et de communication type : "Voyez votre défense ? Elle ne sert à rien face à mes nouveaux missiles donc faites ce que je dis."

La course à l'armement mondiale est extrêmement stupide. La course à l'armement nationale est stratégique et nécessaire pour tous les pays du monde. Le voila ton paradoxe.

a écrit : Je n’arrive pas à comprendre cette course à l’armement surtout au niveau nucléaire.
Si jamais un jour un pays balance un missile, le pays visé balancera un missile à son tour. Et les copains de ces pays feront de même etc etc.

Du coup au final il ne restera plus personne. Je comprends que ça soit un
e arme dissuasive hein mais franchement à quoi bon mettre de l’argent dans un truc qui va tout éradiquer ? Afficher tout
Le principe de la dissuasion nucléaire, c'est de montrer à celui d'en face que quelque soit ce qu'il veut nous faire subir, nous serons toujours en mesure de lui faire bien pire...

a écrit : J'ai du mal à comprendre ce qu'on entend par capacité de l'arme à échapper aux moyens de défense anti aériens. Les missiles nucléaire sont pratiquement inatteignables (le moment le plus dangereux étant le lancement), la vitesse de rentré d'une ogive dans l'atmosphère est de 25 000 km/h, à cette vitesse essayer d'intercepter l'engin est ultra complexe.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Missile_balistique

Si quelqu'un a plus de sources sur le sujet, je suis preneur.
Afficher tout
Je me suis aussi posé la question, et j'ai finalement compris.

Comme la source que tu cites l'explique très bien, un missile balistique, même extrêmement rapide, possède une trajectoire très prévisible. Ce qui permet l'interception.
Or les planeurs, en plus d'être très véloces, sont manœuvrables, c'est là que se trouve la différence. Et c'est ce qui rend l'interception très compliquée car la trajectoire est imprévisible.

James Inhofe, sénateur américain et spécialiste des questions de défense a déclaré (en parlant des aéronefs hypersoniques lanceurs de missiles):
"À l'heure actuelle, nous ne pouvons rien contre cette menace"

www.france24.com/fr/20180808-chine-avion-missile-hypersonique-starrysky2-russie-vitesse-son

a écrit : Je n’arrive pas à comprendre cette course à l’armement surtout au niveau nucléaire.
Si jamais un jour un pays balance un missile, le pays visé balancera un missile à son tour. Et les copains de ces pays feront de même etc etc.

Du coup au final il ne restera plus personne. Je comprends que ça soit un
e arme dissuasive hein mais franchement à quoi bon mettre de l’argent dans un truc qui va tout éradiquer ? Afficher tout
Je te conseille la lecture de WATCHMEN (ou au moins l'excellent film, meme si le dilemme de l'utilisation de ces armes est moins développé)
La réponse est toute simple :

Il ne restera pas "plus personne" comme tu le dis : mais il restera, un peu, de celui qui avait la meilleure/le plus grand nombre/la plus performante/la plus dévastatrice/la moins couteuse etc etc des armes.

En fait pour faire court : c'est pas grave si on perd des gens tant qu'en face il n'y a plus personne.

Dans le comics et le film, le cynisme et la froideur des haut pontes américaines fait froid dans le dos. ("on perdra la cote Est mais on préserve les réserves de nourritures" (les terres céréalières) etc etc)

a écrit : Je me suis aussi posé la question, et j'ai finalement compris.

Comme la source que tu cites l'explique très bien, un missile balistique, même extrêmement rapide, possède une trajectoire très prévisible. Ce qui permet l'interception.
Or les planeurs, en plus d'être très véloces, so
nt manœuvrables, c'est là que se trouve la différence. Et c'est ce qui rend l'interception très compliquée car la trajectoire est imprévisible.

James Inhofe, sénateur américain et spécialiste des questions de défense a déclaré (en parlant des aéronefs hypersoniques lanceurs de missiles):
"À l'heure actuelle, nous ne pouvons rien contre cette menace"

www.france24.com/fr/20180808-chine-avion-missile-hypersonique-starrysky2-russie-vitesse-son
Afficher tout
Ils ont également un autre avantage, c’est d’être non propulsés et envoyés par missile. Ils sont donc extrêmement rapide et beaucoup moins détectable (pas de source de chaleur, moins de bruit, difficulté pour le cibler). Une belle arme de guerre comme on en fait peu.

Même si le charme d’une SC50 est inégalable: une bombe allemande équipée de tubes siffleurs destiné à terroriser les populations à la manière des sirènes de Stukas...

a écrit : Ils ont également un autre avantage, c’est d’être non propulsés et envoyés par missile. Ils sont donc extrêmement rapide et beaucoup moins détectable (pas de source de chaleur, moins de bruit, difficulté pour le cibler). Une belle arme de guerre comme on en fait peu.

Même si le charme d’une SC50 est inéga
lable: une bombe allemande équipée de tubes siffleurs destiné à terroriser les populations à la manière des sirènes de Stukas... Afficher tout
Non, ils n'ont pas cet avantage, je me suis aussi posé la même question que toi et j'ai cherché (oui, je me fais chier cet après-midi...).

La détection radar des objets volants se fait grâce à l'émission et la réception d'ondes. On envoie des ondes dans une zone, si elle sont renvoyées vers le radar, c'est qu'il y a un objet dans cette zone (le ciel), sinon elles se perdent dans l'espace. On peut donc détecter tout objet, motorisé ou pas.

Seuls les avions furtifs, grâce à leur structure, peuvent échapper aux radars. L'une de ces techniques consistent à renvoyer les ondes dans une autre zone que celle où elles ont été émises (où se trouve le radar).
Mais seuls les USA ont la capacité financière de fabriquer des avions furtifs. D'où l'intérêt que la France (et la Chine) portent à l'hypersonique.

a écrit : Non, ils n'ont pas cet avantage, je me suis aussi posé la même question que toi et j'ai cherché (oui, je me fais chier cet après-midi...).

La détection radar des objets volants se fait grâce à l'émission et la réception d'ondes. On envoie des ondes dans une zone, si elle sont renvoyées
vers le radar, c'est qu'il y a un objet dans cette zone (le ciel), sinon elles se perdent dans l'espace. On peut donc détecter tout objet, motorisé ou pas.

Seuls les avions furtifs, grâce à leur structure, peuvent échapper aux radars. L'une de ces techniques consistent à renvoyer les ondes dans une autre zone que celle où elles ont été émises (où se trouve le radar).
Mais seuls les USA ont la capacité financière de fabriquer des avions furtifs. D'où l'intérêt que la France (et la Chine) portent à l'hypersonique.
Afficher tout
Je me suis mal exprimé. Bien entendu qu'ils seront visibles sur le radar même si à cette vitesse, il faudra être attentif.

Je parle surtout du ciblage infrarouge. Tous nos missiles d'interception avec guidage infrarouge sont obsolètes avec ce type de planeur. Pas de propulsion à ergols = pas de lumière émise = pas de ciblage infrarouge possible pour interception.
De toute façon, pour cibler un planeur hypersonique, il faut déjà être en mesure de posséder un missile d'interception hypersonique.