L'Oscillococcinum contient (très peu) de canard

Proposé par
le

Tous les commentaires (131)

a écrit : Surtout qu’on enflamme le débat pour rien vu que ce médicament n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Beaucoup de médicament homéopathique le sont

a écrit : A 30% maximum. Ce qui représente des centaines de millions d’€ que les contribuables versent directement dans la poche de Boiron pour 200€ d’investissement initial qu’ils ont dû faire pour leur usine à sucre qu’est leur production d’homéopathie.

a écrit : 95 commentaires et toujours pas de point Godwin en vue !
Record battu ?
Vous saviez qui prenait de l'homéopathie ! Himmler ! Voilà pour toi camarade. Les lois immuables régissent à nouveau cet univers ! ;-)

a écrit : Ce qui représente des centaines de millions d’€ que les contribuables versent directement dans la poche de Boiron pour 200€ d’investissement initial qu’ils ont dû faire pour leur usine à sucre qu’est leur production d’homéopathie. Pour combien de million d'€ non dépensés dans le remboursement intégral de médicament conventionnel ?
Je ne connais pas les chiffres exacts mais le débat est plus complexe que dire "l'homéopathie, ça ne fait rien donc on arrête de rembourser pour faire des économies aux contribuables". En plus d'être faux, cela occulte tout un pan du sujet.

C'est comme dire, "il faut rajouter des voies d'autoroute pour fluidifier la circulation". A première vue, ce serait logique sauf que c'est faux parce que d'autres paramètres rentrent en jeu.

Le fait que Boiron soit une entreprise qui fait des bénéfices ne me choquent pas spécialement.

Traduction française d’ Oscillocoxinum : tu l’as bien profond

a écrit : C’est hélas un débat plus compliqué qu’il n’y parait. Certaines études macroéconomique tendent à montrer que le remboursement de l’homéopathie permet à la sécurité sociale de gagner de l’argent. Les médicaments standards coûteraient plus cher à la sécu si tous les gens qui prennent de l’homéopathie habituellement se mettaient à les prendre.

Je ne crois pas en l’homéopathie et je n’en prend pas. Mais ne pas y croire et être contre à tout prix doivent être décorrêlé.

Pour ceux qui veulent le déremboursement, sachez que c’est une goutte d’eau dans le budget de la sécu : « Le marché français du médicament représentait 54,5 milliards d’euros en 2016, parmi lesquels les 620 millions d’euros de l’homéopathie comptaient pour 1,13 % de ventes. » (LeMonde).
Les médicaments homéopathiques sont remboursés à hauteur de 30%. Imaginez que l’on remplace tous ces médicaments par des génériques remboursés à 100%. La sécu va perdre de l’argent.
Afficher tout
Outre l’argent dépensé par nos impôts pour ce qui n’est rien d’autre que de la pensée magique et qui est stupide quel que soit le montant, ce type de traitement non-scientifique peut retarder les vrais soins, et du coup augmenter le risque pour la santé des patients, et le coût de la prise en charge finale.

a écrit : Tu as raison scientifiquement parlant.
Par contre tu oublies l’aspect humain de la médecine et le rôle que peut avoir le cerveau, l’autopersuasion, les émotions ...
Tu oublies également l’aspect économique qui n’est d’ailleurs pas négatif d’après certaines études.
Bref l’homéopathie, scientifique
ment, cela ne vaut rien. Dans les faits, je serais plus mesuré. Parfois, là où la médecine échoue, l’homéopathie réussit sans explication scientifique et je ne vois pas de mal à ça. C’est un faux combat. On ferait mieux d’accentuer nos efforts sur les antivax qui eux sont un vrai danger pour notre société. Afficher tout
Des labos pharmaceutiques qui s’enrichissent sur tes impôts, ça ne te dérange pas?

Des labos homéopathiques qui vendent des « vaccins » contre la grippe, grippe qui fait des morts chaque année parmi les plus faibles de notre population, ça ne te dérange pas non plus ?

Des gens qui retardent leurs soins et empirent leur situation parce qu’ils essaient de se soigner à l’homéopathie, ça ne te dérange pas ?

a écrit : Ouai ok ta juste raconté la même chose que moi en fait, bref, l'homeo c'est bien plus que croire ou pas croire en le produit, je ne sais pas pourquoi tu dérive sur la religion et sauté par la fenêtre..!? j'ai pu étudier le sujet pendant mes études, enfin une partie du sujet car c'est tellement complexe qu'il faudrait plusieurs années spécialisées dans ce domaine pour maîtriser le sujet, j'en délivre tous les jours de l'homeo, je suis très cartésien et je ne dirai pas si ji crois ou pas seulement je constate de résultats surtout envers les animaux (chiens, chats etc...) . Pour moi le corps est capable de tout, si il détecte ne serait ce qu'une "onde infinitésimale" il serait alors en mesure de "réagir" Afficher tout Les animaux sont rassurés lorsqu’on s’en occupe. C’est ça l’effet placebo, et c’est pour cela que ça “marche” sur les animaux.

L’homéopathie n’a jamais été démontrée fonctionner sur une quelconque pathologie, sur des tests réalisés avec sérieux. Quels que soient les animaux, chats ou humains.

“J’observe que ça a l’air de marcher” n’est pas une démarche scientifique.

a écrit : Sait-on si un organisme quelconque vérifie que la dillution est réalisée correctement en labo ? Je veux, si au lieu de diluer 200 fois, le labo par gain de temps (et le temps c'est de l'argent) n'a dilué que 180 fois ? Il y aurait tromperie sur la marchandise. Et on ne peut pas se contenter de contrôler le produit fini, car dans les deux cas de mon exemple le principe actif (foie de canard) serait indécelable... Oui je suis cinique.
Mais je pense qu'un seul foie a été nécessaire dans l'histoire de ce médicament, depuis lors dillué, les vegans peuvent respirer...
Afficher tout
Bien sûr que non, personne ne vérifie ! Comment le pourrait-on, alors qu’il n’y a en général plus aucune molécule active dans le produit ?

L’homéopathie est d’ailleurs le seul “médicament” qui n’a pas besoin de fournir une preuve d’efficacité.

a écrit : Tu te trompes car ce n’est pas exactement pareil. La personne pense pouvoir être soigné par ce biais et met donc en place un processus de guérison dans son cerveau, qu’il y ait principe actif ou pas. Je n’ai jamais dit que l'homéopathie soignait les gens grâce à la dilution mais nier l’aspect psychologique d’un traitement qu’il soit homéopathique ou non c’est nier tout un pan de la médecine qu’on appelle la psychologie.
Comme dis un autre commentaire, beaucoup de médicaments de la médecine traditionnelle ont également un effet placebo.

Les gens qui ne peuvent pas se permettre d’acheter de l’homéopathie ne le font pas. Et la publicité mensongère, il y en a partout. Ce n’est pas l’apanage de l’homéopathie. On vend bien des céréales transformés bourré de sucre sans dire aux gens que ça peut les tuer autant que de fumer.
Afficher tout
L’effet placebo n’est pas lié au médicament, mais au contexte. Si tu vas chez un médecin et qu’il te dit qu’il ne sait pas ce que tu as, mais qu’il va essayer un traitement, tu te sentiras moins bien qu’avec un médecin souriant qui te dit que ta pathologie et connue et bénigne, et que ça passera dans la journée.

C’est le contexte qui joue pour l’effet placebo : quand on prend soin du patient, qu’il a l’impression qu’il est pris en charge.

a écrit : Des labos pharmaceutiques qui s’enrichissent sur tes impôts, ça ne te dérange pas?

Des labos homéopathiques qui vendent des « vaccins » contre la grippe, grippe qui fait des morts chaque année parmi les plus faibles de notre population, ça ne te dérange pas non plus ?

Des gens qui retardent le
urs soins et empirent leur situation parce qu’ils essaient de se soigner à l’homéopathie, ça ne te dérange pas ? Afficher tout
"Des entreprises qui s'enrichissent" ?, non ça ne me dérange pas au contraire. Cela fait partie de leur objectif premier dans une société capitaliste.
"Sur nos impôts" ? Comme les sociétés d'autoroute, les entreprises de BTP, la SNCF. Cela dépend du domaine d'activité et si cela participe à la vie en collectivité, cela ne me dérange pas non plus.
"Qui vendent des vaccins contre la grippe" ? Heureusement qu'ils en vendent sinon on aurait quelques soucis. Essayons donc une année sans aucun vaccin contre la grippe et on compare le nombre de morts...
"Qui retardent leur traitement a cause de l'homéopathie" Je suis enfin d'accord et je l'ai écrit dans mes commentaires précédents, c'est l'un des meilleurs arguments en faveur de l'arrêt des remboursements ou en tout cas vers l'arrêt de favoriser ces médicaments pour en prescrire des génériques mais cela ne permet certainement pas de clore le débat.

Je n'ai jamais dit que l'homéopathie était prouvée scientifiquement ou qu'elle fonctionnait par l'action de l'eau ou je ne sais quoi. Je dis qu'elle fonctionne pour un certain nombre de personnes pour des pathologies bénignes (en tout cas, ces personnes là le pensent) et que cela ne me parait pas être un problème dans le sens où les premières études économiques ne montrent pas de perte d'argent pour la sécu, bien au contraire. Je rappelle encore une fois que c'est remboursé à 30%, donc les bénéfices de Boiron, ils sont fait à 70% par le portefeuille des gens sur le volet homéopathique.

a écrit : Qu’on y croit ou pas, que ça soit du placebo ou pas, je trouve ca bien meilleur que des gens soignent un rhume avec de l’homéopathie plutot qu’avec des médicaments qui ont potentiellement des effets secondaires assez graves. Alors je trouve trés bien que la france soit numéro 1 des consommateurs d’homéopathie! Et tant mieux si les gens se sentent mieux pour des petites maladies sans gravité.
Aprés bien sûr c’est à relativiser : on ne soigne pas une maladie avec de symptomes importants avec de l’homeopathie.


Moi j’y crois et meme si c’est l’effet placebo, ça soigne mon rhume dt ça me convient trés bien!
Afficher tout
Le problème est l’instauration d’une « pensée magique » qui peut faire penser que l’homéopathie fonctionne réellement, et peut détourner des personnes de vrais soins, et du coup leur faire prendre des risques pour leur santé, en plus d’augmenter ensuite les coûts de prise en charge.

Par exemple, une dépression ça se prend en charge, notamment chez les personnes à tendance suicidaire. Le fait de prendre une gélule à base de mur de Berlin ne va pas les faire aller mieux, mais peut empirer les choses.

a écrit : Le raisonnement et la démonstration est banalement scientifique, et à ce titre je pussoie... mais comme vous le dites vous-même, au même titre que la religion, ou dans des domaines plus proches de celui de l’anecdote, les médecines alternatives de la médecine allopathique occidentale, tout est question de conviction et croyance! Tiens, n’est-ce pas ce sur quoi repose cette pratique médicale qu’est l’effet placebo...? Alors, soyons tolérants et laissons les gens croire en ce qui leur fait du bien et qui ne nuit pas à autrui! Afficher tout Tant qu’ils n’utilisent pas l’argent de mes impôts pour ça, ils peuvent tout aussi bien boire leur urine s’ils veulent. Le souci est que c’est notre argent commun qui est utilisé pour ces rituels de pensée magique.

a écrit : L’homéopathie a l’avantage d’éviter que des gens voulant se soigner ne prennent trop de médicaments aux effets secondaires douteux. Beaucoup de gens ont besoin de prendre quelque chose pour soigner leur mal du moment ça les rassure et après le corps fait son travail d’auto réparation. Après le fait que ça soit remboursé est cette un scandale mais si ça ne l’était pas ça serai remplacer par d’autres traitement plus coûteux et parfois dangereux. Afficher tout La médecine, c’est exactement ça : une balance entre des bénéfices et des risques. Et s’il n’y a pas d’effets secondaires, c’est qu’il n’y a pas d’effet du tout.

Et les « capacités d’auto-réparation », ça a des limites, comme les nombreux morts suite à diverses pathologies en France et dans le monde sont là pour le montrer.

a écrit : Peut être que ceci marche en petite dose grâce à la mémoire de l’eau j’ai vu un reportage il y a peu de temps sur l’homéopathie,ou il évoquait cette théorie. Cette théorie a été réfutée il y a longtemps déjà.
www.charlatans.info/memoiredeleau.shtml

Imagine tous les égouts et les intestins par lesquels sont passés les quantités d’eau que tu bois, et imagine ce que ça donnerait si l’eau avait une mémoire : pour quelles raisons une substance aurait plus d’influence qu’une autre ?

a écrit : se rappeler d'une chose peut être utile: l'humanité ne sait rien par rapport à ce qu'il y aurait à savoir.
Je me permets donc une hypothèse : les effets attendus de l'homéopathie seraient dissipés par l'observation, étudier des gens sous homéopathie serait donc vain. Un peu comme dans le
quantique pour connaître un état. Je finis par une expérience personnelle, il y a longtemps, enrhumé avec le nez qui coule, quelqu'un me dit de prendre alium cepa ( homéopathie ), je m'exécute et ne m'attendais à rien de special, il y a eu pourtant un effet spectaculaire alors que je ne me souciais guère du fait que cela aurait un résultat....pour une si petite chose, un nez qui coule !
On ne sait presque rien mais nous sommes des êtres sensibles d'ailleurs " 'oméo pa'tie, Juliette malheu'euse "
Afficher tout
On sait quelque chose : c’est que son efficacité n’a pas été prouvée, pour quelle pathologie que ce soit. Sur des milliers d’études. On sait donc que ça ne marche pas.

a écrit : On comprend mieux pourquoi l'homéopathie ne fait plus partie des médicaments ni du spectre de la médecine, quand on voit les taux de dilution délirants et les bénéfices de Boirons par rapport à son budget R&D... C’est pourtant malheureusement toujours le cas. Bon nombre de médecins en prescrivent toujours.

a écrit : Le point que tu soulève est intéressant.
Mais moi, ce qui me dérange, c’est que ça n’est pas une industrie à but non lucratif.

Donc plutôt que le dé-rembourser, il faudrait surtout faire sauter le brevet en l’accusant d’arnaque, de fermer de force cette entreprise, et de récupérer la totalité des bén
éfices versés à ses actionnaires (car c’est une arnaque).
Donner le tout à la sécu, et permettre à n’importe quel pharmacien de fabriquer de l’homéopathie « maison » et de la vendre remboursée par la sécu, à un prix conventionné. Avec interdiction de le vendre autrement qu’en pharmacie, et fabriquée sur place.

Comme ça :
D’un ça diminue la quantité de médicaments absorbé par ceux qui veulent à tout prix une pilule.
De deux ça rempli les caisses de la sécu
De trois ça puni les vrais escros qui se font des couilles en or sur la crédulité des gens.
De quatre ça aide les petites pharmacies à arrondir leur fin de mois.

Tout bénèf.

Le problème n’est pas la croyance des gens, les anti-croyant vous vous trompez de débat. Les gens ont le droit d’être humain et d’avoir leur petites croyances magique. Arrêtez votre fanatisme hystérique, les gens ont le droit de vivre et de rêver.

Le vrai problème, c’est l’industrialisation du procédé, le détournement d’argent public, et l’enrichissement colossal de certains par de la manipulation mentale et un lobbying de fou.
C’est pas les gens et les croyances le problème.
C’est l’utilisation des croyances pour extorquer les gens.
Afficher tout
On pourrait commencer par appliquer les mêmes règles que pour les autres médicaments, à savoir fournir une preuve d’efficacité pour une autorisation de mise sur le marché, plus qu’actuellement un simple pass gratuit vers la commercialisation.