Une ferme d'éoliennes mondiale au Groenland ?

Proposé par
le
dans

Le faramineux projet Global Grid propose de relier les réseaux électriques de l'Europe et des États-Unis, en passant par le Groenland où sera construit une immense ferme d'éoliennes. Ceci assurerait l'accès en quasi-permanence à une énergie renouvelable moins couteuse qu'actuellement, la côte sud du Groenland étant venteuse de manière très régulière. Le coût global du projet est estimé à 100 milliards d'euros.

Relier les réseaux européens et américains permettrait notamment de transférer les surplus des pics d'énergie solaire aux régions où le Soleil n'est pas encore levé, limitant le problème du stockage. Selon les chercheurs qui l'ont théorisé, le projet Global Grid assurerait l'accès en quasi-permanence à une énergie économique et renouvelable. Le coût est estimé à environ 100 milliards d'euros, une somme colossale mais finalement bien inférieure à ce que dépensent chaque année l'Europe et les Etats-Unis dans le cadre de leur transition énergétique.


Tous les commentaires (70)

a écrit : J'ai peine à imaginer le nombre le nombre d'éoliennes qu'il faut pour atteindre les 40 GW. Les plus grandes éoliennes fournissent apparemment 5MW de ce que j'ai trouvé et une centrale nucléaire fournit à peu près 1GW. Donc le projet représente 40 centrales nucléaires, ou 8000 éoliennes ! Si quelqu'un travaillant dans le domaine de l'énergie pouvait me confirmer ces chiffres !
Et au passage : bonne année SCMB !
Afficher tout
8000 éoliennes ça paraît pas énorme, non ?

Pourquoi ne pas passer par la Russie et l'Alaska ?

a écrit : J'ai peine à imaginer le nombre le nombre d'éoliennes qu'il faut pour atteindre les 40 GW. Les plus grandes éoliennes fournissent apparemment 5MW de ce que j'ai trouvé et une centrale nucléaire fournit à peu près 1GW. Donc le projet représente 40 centrales nucléaires, ou 8000 éoliennes ! Si quelqu'un travaillant dans le domaine de l'énergie pouvait me confirmer ces chiffres !
Et au passage : bonne année SCMB !
Afficher tout
Rien qu’en me basant sur tes chiffres ( j’ai la flemme de vérifier dsl) 40 centrales équivalent a 8000 éoliennes. D’accord mais tout de même sur la surface d’une centrale plus du site d’enfouissement des déchets (le nucleaire a enormement de dechets alors que l’eolien O) que l’éolien n’a pas je pense qu’on doit plus être très loin du compte.
Personnellement je pense que l’energie du futur viendra de la mer avec ses eoliennes marees motrices par exemple....

Le plus gros problème sur ce genre de chantiers ne seront pas les pertes : on fait déjà des lignes immenses (plusieurs milliers de kilomètres), il suffit alors de monter la tension. Certaines lignes THT au Canada ou en Chine montent à 1,2 millions de volt. Ça permet de limiter les pertes.

Le plus gros soucis, c’est plutôt orages magnétiques, dues aux vents solaires.

Si on recouvre la planète de câbles conducteurs, le réseau entier se comporte comme une bobine, et subit donc les effets des vents solaires (des vents magnétiques, principalement).
Le courant transporté dans les lignes est alors altéré : un peu comme si on jette un gros pavé dans un petit ruisseau : ça fait une vague, et ici, ça fait une grosse surcharge de courant à un endroit qui peut provoquer de gros dégâts.
C’est déjà arrivé : par exemple au Québec en mars 1989.


Le bon côté des choses c’est que même si les vents solaires sont constants et pas rares du tout, des orages magnétiques aussi forts restent rares. Ils sont également bien prévisibles, et avec suffisamment de temps à l’avance (2~3 jours) pour prendre des mesures préventives : en théorie il suffit de couper la ligne, puis de la rebrancher après le passage de l’orage magnétique.

Mais quand-même…

a écrit : Je pense que si ils sont intelligents ils vont faire passer du DC dans le câble car les pertes sont très faibles d'autant plus qu'avec un courant DC tu peux plus facilement moduler la fréquence par après car le continent américain et européen n'ont pas la même fréquence ( 50Hz EUR / 60Hz US ) Moduler la fréquence d.un courant continu ????? Rhoooooo

a écrit : Non il a raison, le DC est préférable bien qu'il faut donc de gros convertisseurs. Mais personnellement j obterai pour deux parcs éolien Et non ... moins de perte (chaleur) en courant alternatif, mais nécessité d'augmenter la tension .

Très hypothétique... Le Québec est en surplus d'énergie avec son hydro électricité. Le Québec souhaite leur vendre de l'électricité, mais les Américains détournent le regard et veulent rester indépendant énergétiquement.

a écrit : Pourquoi ne pas passer par la Russie et l'Alaska ? Depuis le Groenland ????

a écrit : Depuis le Groenland ???? Au lieu du Groenland....

a écrit : J'ai peine à imaginer le nombre le nombre d'éoliennes qu'il faut pour atteindre les 40 GW. Les plus grandes éoliennes fournissent apparemment 5MW de ce que j'ai trouvé et une centrale nucléaire fournit à peu près 1GW. Donc le projet représente 40 centrales nucléaires, ou 8000 éoliennes ! Si quelqu'un travaillant dans le domaine de l'énergie pouvait me confirmer ces chiffres !
Et au passage : bonne année SCMB !
Afficher tout
juste une précision supplémentaire.
un réacteur nucléaire tourne autour de 1GW , mais une centrale est composé de paire de réacteur . donc en France c'est de 2 a 6GW par centrale , donc environ 10 central pour faire 40GW

Encore des études truquées complètement démentes.
>_<

Certains « scientifiques » ont totalement perdu les pédales et se croient dans des films de science-fiction.

J’ai croisé quelque uns de ces scientifique à Cambridge par exemple ou je travaille en ce moment (pour eux d’ailleurs). Ils sont complètement hallucinés.
Oublient toute raison, effacent de la simple réflexion (quand ce n’est pas des résultats) tous ce qui ne va pas dans leur sens.
Par exemple le coût de là maintenance, le coût de l’installation...
Ils extrapolent des chiffres sur du vent. Comme si les meilleurs résultats obtenu sur des échantillons de quelques micromètres en milieu contrôlé étaient extensible à des surfaces grande comme 15 fois la France.

Rien n’est bâtie sur une étude scientifique. Rationnelle, vérifiée...

Ces « scientifique » ne sont plus des scientifique, et n’ont pas été placé à ces postes pour ça.
Ce sont des enfants sans aucun esprit critique. Facilement manipulable.

La seule chose qu’on leur demande c’est d’être des vendeurs, de pur commerciaux qui racontent des histoires totalement fumeuses pour récupérer des financements. Sans -aucune- étude sérieuse derrière.
Cure de jouvence, fin de la mort de vieillesse, panneau solaire 10fois plus énergique (je travaille sur les perovskites par exemple)

Un gamin de 15 an est capable d’en faire autant.
( Et je pèse mes mots même si je sais que je ne serais pas cru)


En revanche, ils ont les moyens de publier dans des revues « sérieuses »
Les réseaux et l’argent.
Pour faire passer ces affabulations pour des pistes sérieuses, histoire de récupérer quelques dizaines de millions d’euro. Avec toute la complicité du système derrière.
(Oui je n’exagère pas les chiffres, ça se compte en dizaines de millions)

Ces scientifiques sont un peu comme les journalistes.
Autrefois ils faisaient un travail sérieux qui a mérité ses galons de noblesse.
Aujourd’hui il n’y a plus aucune démarche rationnelle de vérification des informations, et la déontologie est devenue une légende oubliée.

Je vous invite à regarder 2 autres « études » ridicules. Qui ne tiennent pas l’analyse 2 minutes.
Pour vous montrer à quel point notre « institutions » scientifiques ont pu être corrompu.

youtu.be/DOUTXdsWU3Y

PS :
Je parles bien de certains scientifiques. Les plus en vue et les mieux « notés »
(Normal quand tu publie une « étude » tous les mois... là où ça représentait 10 ans de travail au milieu du XXème siècle)

C’est un peu comme les journalistes ou les élus. Certains sont encore honnêtes et font sérieusement leur travail. Prennent le temps de mettre en doute leur préjugé. Prennent le temps de vérifier leur informations.

Mais ils sont exclus des postes de pouvoir et de décisions.
Écrasé par la concurrence de ceux qui s’économisent ce travail

C est surtout les panneaux solaires qui seront mis en avant car ils sont extra fiable et fournissent au minimum 30 ans sans problème (pour les plus merdiques)... En les nettoyant et avec un bon entretien je pense que les panneaux solaires peuvent tenir 100 ans et plus. Ce serait énorme ce projet et y a toujours moyen de encore grandir ce parque pour les milliers d années. Le prix n est que goûte d eau par rapport au déménagement des centrales nucléaires et de leur stockage... Pour 1 million d année (environ).

a écrit : C'est bizarre comme raisonnement : le vent est gratuit mais pas les éoliennes... Si on améliore le rendement de la liaison pour passer de 40% à 80%, on a 2 fois plus d'électricité à l'arrivée et on peut installer 2 fois moins d'éoliennes pour couvrir le même besoin. Ça représente des dizaines de milliards d'euros sur le chiffrage du projet et c'est ce qui peut faire la différence entre un projet rentable ou non. Alors si le projet n'est pas jugé assez rentable à cause de la quantité d'éoliennes supplémentaires qu'il faut pour couvrir les pertes en ligne, le vent va continuer à souffler gratuitement mais sans rencontrer d'éoliennes sur son passage.... Afficher tout De toutes façons il ne s'agit pas de rentabilité mais de choix politique. Finalement le même que pour le four solaire et/ou panneaux photovoltaïque dans le désert...
Quel pays accepterait de dépendre d'une seule et unique source d'énergie ?...

a écrit : Encore des études truquées complètement démentes.
>_<

Certains « scientifiques » ont totalement perdu les pédales et se croient dans des films de science-fiction.

J’ai croisé quelque uns de ces scientifique à Cambridge par exemple ou je travaille en ce moment (pour eux d’ailleurs).
Ils sont complètement hallucinés.
Oublient toute raison, effacent de la simple réflexion (quand ce n’est pas des résultats) tous ce qui ne va pas dans leur sens.
Par exemple le coût de là maintenance, le coût de l’installation...
Ils extrapolent des chiffres sur du vent. Comme si les meilleurs résultats obtenu sur des échantillons de quelques micromètres en milieu contrôlé étaient extensible à des surfaces grande comme 15 fois la France.

Rien n’est bâtie sur une étude scientifique. Rationnelle, vérifiée...

Ces « scientifique » ne sont plus des scientifique, et n’ont pas été placé à ces postes pour ça.
Ce sont des enfants sans aucun esprit critique. Facilement manipulable.

La seule chose qu’on leur demande c’est d’être des vendeurs, de pur commerciaux qui racontent des histoires totalement fumeuses pour récupérer des financements. Sans -aucune- étude sérieuse derrière.
Cure de jouvence, fin de la mort de vieillesse, panneau solaire 10fois plus énergique (je travaille sur les perovskites par exemple)

Un gamin de 15 an est capable d’en faire autant.
( Et je pèse mes mots même si je sais que je ne serais pas cru)


En revanche, ils ont les moyens de publier dans des revues « sérieuses »
Les réseaux et l’argent.
Pour faire passer ces affabulations pour des pistes sérieuses, histoire de récupérer quelques dizaines de millions d’euro. Avec toute la complicité du système derrière.
(Oui je n’exagère pas les chiffres, ça se compte en dizaines de millions)

Ces scientifiques sont un peu comme les journalistes.
Autrefois ils faisaient un travail sérieux qui a mérité ses galons de noblesse.
Aujourd’hui il n’y a plus aucune démarche rationnelle de vérification des informations, et la déontologie est devenue une légende oubliée.

Je vous invite à regarder 2 autres « études » ridicules. Qui ne tiennent pas l’analyse 2 minutes.
Pour vous montrer à quel point notre « institutions » scientifiques ont pu être corrompu.

youtu.be/DOUTXdsWU3Y
Afficher tout
Merci pour ce commentaire ! Si vous pouviez nous en dire plus nous vous en serions d'autant plus reconnaissant. Quels sont les études d'après vous "bidon"? Pourquoi ?

a écrit : D'après tes données, c'est bien 8000 éoliennes, mais pour une centrale nucléaire, donc 8000 par 40 ça fait 320000 éoliennes qu'il faut fixer sur un socle de béton armé de plusieurs mètres cubes ensuite il faut creuser le sol sur des centaines de kilomètres afin d'enfouir les câbles électriques pour les relier à nos foyer via une centrale de distribution. A mon humble avis, l'impact écologique est loin d'être négligeable. L'électricité qui se veut verte n'est peut être pas aussi verte que ça... Afficher tout Houla, 8000 éoliennes pour une centrale nucléaire !
Les maths, c’est pas ton truc, hein ?

a écrit : C est surtout les panneaux solaires qui seront mis en avant car ils sont extra fiable et fournissent au minimum 30 ans sans problème (pour les plus merdiques)... En les nettoyant et avec un bon entretien je pense que les panneaux solaires peuvent tenir 100 ans et plus. Ce serait énorme ce projet et y a toujours moyen de encore grandir ce parque pour les milliers d années. Le prix n est que goûte d eau par rapport au déménagement des centrales nucléaires et de leur stockage... Pour 1 million d année (environ). Afficher tout Oui, bonne idée les panneaux solaires, ils ne risquent pas de s'abîmer en fonctionnant trop pendant les nuits polaires...

a écrit : Et comme ça si il y a un pics de consommation trop élevé Black out de tout l'hémisphère nord sauf les régions avancées de la Chine Un réseau de type « gris » prévient justement ce genre de pb...

Je pense que trop éolienne va accentuer le dérèglement climatique, on s'est tous que rien se crée mais tous se transforme, donc la on va récupéré la vitesse de vent pour l'électricité mais derrieur il y a du coup moins de vent et ceci va sûrement avoir des consequance sur la planete, aucun scientifique s'est encore poser la question ?

Énergie éolienne, pas solaire. Sinon pendant 6 mois de l'année le système est à l'arrêt.