La définition du kilogramme va être modifiée

Proposé par
le

La définition exacte du kilogramme va être modifiée au cours de la 26ème conférence générale des poids et mesures. Au lieu d'être défini à partir d'un étalon physique métallique, il sera relié mathématiquement à la constante de Planck grâce à une balance du Watt.

Actuellement, le prototype international du kilogramme, appelé aussi « grand K » est un cylindre gros comme une balle de golf et constitué de platine et d’iridium, un alliage ultra-dense qui résiste au temps. Or ce dernier a perdu 50 microgrammes en 100 ans par rapport aux autres prototypes de référence. La balance de Watt est un appareil qui permet de convertir une masse physique en puissance électrique et vice-versa.


Tous les commentaires (80)

Tant que le kilo de plume reste moins lourd que le kilo de plomb cela ne changera pas nos habitudes.

Bon, alors je vais perdre du poids ou en gagné?

a écrit : Bon, alors je vais perdre du poids ou en gagné? Tu poses la vraie question.
Il semble que tu risques d'en prendre. Vu que l'étalon physique en a perdu, va falloir compenser...
Ca va faire plusieurs centaines de microgrammes sur les hanches ça ;)

a écrit : What!!!??? Il faut vraiment arrêter avec ces usages abusifs et non nécessaires de l'anglais.

a écrit : Pour faire clair et rapide :
Le poids physique se déteriore (perd de la masse) avec le temps.
Donc pour garder un étalon d'1kg avec une masse constante "à vie", on va le convertir en puissance électrique à l'aide d'une balance de Watt et le calculer à l'aide de la constante de
Planck
Ce qui donnera un résultat mathématique qui ne se modifiera pas au fil des ans/siècles.
Afficher tout
La déterioration n'est pas le principal problème (même s'il est assez important quand même).
Le principal problème est que si on veut partager par tous une même définition (du killogramme en l'occurence, ici), il faut être en mesure de le rendre accessible à tous ceux qui en ont besoin.

Et donc le reproduire.
Le problème de se baser sur un étalon tel que l'actuel, c'est de pouvoir le copier.

L'avantage de se baser sur une constante physique c'est que n'importe quel laboratoire qui a besoin d'une extreme précision sur cette définition est capable de le reproduire (sans avoir accès à l'étalon actuellement utilisé).

a écrit : Tu nous dis donc que la nouvelle définition prévue pour le kilogramme qui se veut immuable pourrait ne pas l'être ? Celui qui croit créer quelque chose d'immuable n'a rien compris au sens d’immuable

Il parait que le moine autrichien qui a mis au point l’arbalète "moderne" aurait déclaré «Je viens d'inventer l'arme absolue»

a écrit : Pour des raisons physiques pas évidentes à première vue, l'alliage a des molécules qui s'"évaporent" (vue de l'esprit, un métal "pur" est composé d'une seule molécule) - Les métaux perdent avec le temps naturellement une partie de leur masse
Pour palier à cette situation, o
n change de référentiel.
Question : dans combien de temps se rendra-t-on compte que le nouvel "étalon" est lui aussi imprécis car les formules de calcul ne sont pas aussi rigoureuses que prévues?
La vitesse de la lumière n'est pas une constante, la résistance électrique des matériaux change en permanence, et on n'est JAMAIS sûr de la pureté des éléments sur lesquels on travaille
On n'est même pas certain que la matière existe
Ça me fait un peu penser à la célèbre question du boucher du quartier : «Il y en a un peu plus, je vous le laisse quand même?»
Afficher tout
Oui, enfin, il faut remettre les choses en perspective et bien comprendre que peu de calculs nécessite une telle précision et qu'on fait des approximations uniquement quand elles sont négligeable par rapport au résultat.

Ceux qui ont vraiement besoin de précision, ne font pas ces approximations.

Si je peux prendre un example pour illustrer ce genre d'approximations, c'est le nombre de décimales utilisées par la NASA pour faire ses calculs qui est de 15 uniquement. Peu d'applications ont besoin de plus et ceux qui ont besoin de plus font les calculs en conséquence...

Source: www.jpl.nasa.gov/edu/news/2016/3/16/how-many-decimals-of-pi-do-we-really-need/

Pour pouvoir comprendre plus facilement Bruce de la chaîne e-penser a fait une vidéo très claire sur le sujet :
youtu.be/q1r9iSm07OU

a écrit : Celui qui croit créer quelque chose d'immuable n'a rien compris au sens d’immuable

Il parait que le moine autrichien qui a mis au point l’arbalète "moderne" aurait déclaré «Je viens d'inventer l'arme absolue»
Pour rebondir sur ce que tu dis, l'incertitude relative pour la constante de Planck est évalué à 12 × 10−9.

"Cette incertitude est à son tour un facteur d'incertitude sur d'autres constantes physiques dans la détermination desquelles elle intervient :

- La masse de l'électron, déterminée à partir de la constante de Rydberg.
- La charge élémentaire, calculée à partir de la constante de structure fine.
- Le magnéton de Bohr, défini à partir de la charge et de la masse de l'électron.
- Le nombre d'Avogadro, déterminé à partir de la masse de l'électron dans un pièges à ions de Paul et de Penning."*
*source wiki

Ce n'est pas parfait (et ne le sera jamais) mais cela sera toujours mieux que la définition actuelle.

Mais du coup : mes patates elles seront plus chères ou moins chères au kilo ? :)

la vérité ne serait-elle pas que le noyau terrestre ralentit petit a petit et que notre effet de gravité diminu?

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

Au passage, il faudrait aussi arrêter de confondre la masse et le poids : votre masse ne change pas, quel que soit l'endroit où vous êtes dans l'univers. En revanche, le poids dépend de votre masse et de la gravité de l'endroit où vous êtes.
Donc sur la lune, votre masse est la même que sur Terre,mais votre poids sera 6 fois moindre.

Pourquoi ne définit-on pas le kilogramme comme la masse d'un certain nombre (une constante mathématique donc) d'atomes de carbone (par exemple) ? Ceci aurait l'avantage d'être fixe dans le temps

a écrit : Pour faire clair et rapide :
Le poids physique se déteriore (perd de la masse) avec le temps.
Donc pour garder un étalon d'1kg avec une masse constante "à vie", on va le convertir en puissance électrique à l'aide d'une balance de Watt et le calculer à l'aide de la constante de
Planck
Ce qui donnera un résultat mathématique qui ne se modifiera pas au fil des ans/siècles.
Afficher tout
La chance! Mon poids physique tend plus à s'améliorer qu'à se détériorer...

Vous pouvez aussi allez voir la vidéo de Le Monde sur Youtube qui explique plus tôt bien comment ça marche et ce que ça change

a écrit : Pourquoi ne définit-on pas le kilogramme comme la masse d'un certain nombre (une constante mathématique donc) d'atomes de carbone (par exemple) ? Ceci aurait l'avantage d'être fixe dans le temps C'est grosso merdo ce qui va se passer
Les scientifiques vont attribuer un résultat mathématique à cette masse passée à la balance de Watt, et voilà on aura un résultat pérenne qui ne se modifiera (logiquement) jamais !

La confusion est également due aux appareils de pesée que nous avons.
Nos balances actuelles pourries de salle de bain mesurent un poids (qui devrait être en Newton) par dynamomètre alors qu'elle affiche une unité de masse (le kilogramme) car elles convertissent plus ou moins la valeur du poids mesurés en masse en considérant que la gravité terrestre est identique partout à 0,5% près. Elles sont calibrées pour la gravité terrestre et afficherait donc un résultat différent sur la lune.

En voilà un qui a vu la video du monde qui est sortit hier soir.