La plupart des théories nazis viennent d'un poète

Proposé par
le
dans

La plupart des théories nazies ne proviennent pas d'Hitler mais du poète et activiste allemand Dietrich Eckart, son "mentor". Ce dernier aurait inspiré Hitler en théorisant le concept de race aryenne et l'idée selon laquelle les Juifs et les communistes étaient responsables de la déchéance de l'Allemagne.

Avant de mourir en 1923, il aurait dit : « Suivez Hitler. Il dansera, mais c'est moi qui ai écrit la musique. Nous avons ouvert ses yeux, et lui avons donné les moyens de communiquer avec Eux. Ne me pleurez pas : j'aurai influencé l'histoire plus qu'aucun autre Allemand ».


Tous les commentaires (39)

a écrit : Hahahaha j'adore. Pour aimer à ce point une blague comme ça on pourrais penser que je ne suis pas quelqu'un de drôle. Mais j'ai beau être super fun, j'ai adorer. Vraiment MERCI Sérieusement ?
Tu trolles là, non?

a écrit : Quel rapport avec la science et les animaux ? C’est n’importe quoi...
Et puis vous pensez vraiment que votre conscience est identique à celle d’une mouche ?
Être sceptique, ouvert d’esprit, pas de problème. Mais s’inscrire dans la réalité, ça fait du bien parfois.
Certes, mon cher confrère, mais la science n'a jamais encore prouvé que les mouches ont une conscience, où pas. Vous, en revanche, vous affirmez qu'elle n'en ont pas où peu où pas la même que la notre sans aucune preuve scientifique. DONC, vous faites parler la science selon votre point de vue personnel, ce qui n'est pas scientifique.

On pensait la même chose des humains noirs il n'y a pas 100 ans je vous le rappelle!


CQFD ;)

P.S, je ne vous traite de rien soyez en sur, mais j'adore remuer la m... je n'y peux rien, c'est dans mes gênes. Pardonnez-moi^^

a écrit : Et en remontant un peu plus loin, le régime nazi s'est aussi grandement inspiré des idées de Nietzsche, notamment sur le surhomme, en flasifiant ses textes pour les faire correspondre à leur idéologie
Tout comme la religion ou le communisme qui ont à la base de grandes idées ou des messages forts mais qui so
nt repris et mal interprétés par des régimes en place dont l'histoire nous montre les dérives Afficher tout
Les religions n'ont pas toujours besoin d'aide extérieure pour détourner le sens de leur message. L'église à su elle-même transformer des "aimes ton prochain" en "Massacrez-les, car le Seigneur connaît les siens". L'histoire nous montre surtout que les croyances sont malheureusement le terreau parfait pour planter des idées nauséabondes.

a écrit : Certes, mon cher confrère, mais la science n'a jamais encore prouvé que les mouches ont une conscience, où pas. Vous, en revanche, vous affirmez qu'elle n'en ont pas où peu où pas la même que la notre sans aucune preuve scientifique. DONC, vous faites parler la science selon votre point de vue personnel, ce qui n'est pas scientifique.

On pensait la même chose des humains noirs il n'y a pas 100 ans je vous le rappelle!


CQFD ;)

P.S, je ne vous traite de rien soyez en sur, mais j'adore remuer la m... je n'y peux rien, c'est dans mes gênes. Pardonnez-moi^^
Afficher tout
Ce que Totolaristo souligne, c’est que ce que tu affirmes n’est en rien de l’ordre de la science, et encore moins dans le sujet. La conscience, le sentiment de justice, l’empathie, etc, ne sont pas juste « là » où « pas là ». Ils appartiennent à un spectre global plein de nuances.

Et personne n’affirme que la notion de conscience n’est pas présente chez des animaux, c’est un argument fallacieux pour tenter de justifier ce que tu ne dis pas, mais qui se lit entre les lignes.

a écrit : Certes, mon cher confrère, mais la science n'a jamais encore prouvé que les mouches ont une conscience, où pas. Vous, en revanche, vous affirmez qu'elle n'en ont pas où peu où pas la même que la notre sans aucune preuve scientifique. DONC, vous faites parler la science selon votre point de vue personnel, ce qui n'est pas scientifique.

On pensait la même chose des humains noirs il n'y a pas 100 ans je vous le rappelle!


CQFD ;)

P.S, je ne vous traite de rien soyez en sur, mais j'adore remuer la m... je n'y peux rien, c'est dans mes gênes. Pardonnez-moi^^
Afficher tout
Euh... des preuves absolues on en a pas. Par contre on a quand même deux trois indices hein !
Le cerveau de la mouche (et probablement de tout les insectes) montre une structure cérébrale compatible avec l’existence d’une conscience rudimentaire.
L’étude de son comportement permet aussi d’aller dans ce sens.
Je ne fais pas parler la science. Je ne fais que traduire ce qu’elle dit aux non-initiés.


Et si vous êtes honnête ma question était : « Pensez vous que votre conscience est identique à celle d’une mouche ? »
L’objectif de mon message était de vous faire réaliser que la conscience ne se conçoit pas comme une condition on/off (c’est à dire « soit je suis conscient, soit je ne le suis pas »). Il y a plusieurs niveau de conscience et il faut la concevoir comme une échelle ou un escalier.

Comme souvent, vous affirmer ce que la science sait ou pas sans avoir mené la moindre recherche au préalable. Votre réflexion qui consiste à comparer la façon dont on traite les animaix et dont on traitait les noirs mériterait un point Godwin revisité tellement c’est démagogique et plein de sophismes.

P.S. Depuis le temps qu’on se fréquente Nic, vous devez savoir que moi aussi j’aime remuer les choses.

a écrit : Pour l'anecdote, on peut faire dire ce qu'on veut à la science, la preuve? il est encore admis aujourd'hui que les animaux sont des imbéciles à peine doués de sensibilité... jusqu'à ce qu'on se sorte les doigts du pwet et qu'on admette qu'ils ont une conscience.
On peut pardonn
er l'ignorance, mais pas la méchanceté gratuite. Afficher tout
Il faudra m'éclairer car je ne vois pas du tout le rapport entre l'anecdote et votre commentaire.

a écrit : Pour l'anecdote, on peut faire dire ce qu'on veut à la science, la preuve? il est encore admis aujourd'hui que les animaux sont des imbéciles à peine doués de sensibilité... jusqu'à ce qu'on se sorte les doigts du pwet et qu'on admette qu'ils ont une conscience.
On peut pardonn
er l'ignorance, mais pas la méchanceté gratuite. Afficher tout
Les animaux ont une conscience? Donc, ils pensent? Donc, un langage? Mmh.

a écrit : Les animaux ont une conscience? Donc, ils pensent? Donc, un langage? Mmh. On sait que certains animaux communiquent entre eux. Je ne sais pas si on peut parler de langage mais en tout cas des interactions existent.

a écrit : Hahahaha j'adore. Pour aimer à ce point une blague comme ça on pourrais penser que je ne suis pas quelqu'un de drôle. Mais j'ai beau être super fun, j'ai adorer. Vraiment MERCI Moi c'est pareil. 1 heure après, je suis toujours plié de rire. Je ne sais pas si je vais réussir à me déplier un jour.

a écrit : On sait que certains animaux communiquent entre eux. Je ne sais pas si on peut parler de langage mais en tout cas des interactions existent. c'est comme sur SCMB : des interactions existent mais on ne sait pas si on peut parler de langage

Comme disait Desproges, on dénigre Hitler alors que de Gaulle lui doit tout...

a écrit : Certes, mon cher confrère, mais la science n'a jamais encore prouvé que les mouches ont une conscience, où pas. Vous, en revanche, vous affirmez qu'elle n'en ont pas où peu où pas la même que la notre sans aucune preuve scientifique. DONC, vous faites parler la science selon votre point de vue personnel, ce qui n'est pas scientifique.

On pensait la même chose des humains noirs il n'y a pas 100 ans je vous le rappelle!


CQFD ;)

P.S, je ne vous traite de rien soyez en sur, mais j'adore remuer la m... je n'y peux rien, c'est dans mes gênes. Pardonnez-moi^^
Afficher tout
Tout a fait d'accord avec Nicomputer. Je vous conseille d'ailleur l'excellent livre épistémologie : Le Nouvel Esprit scientifique( Gaston BACHELAR 1934). C'est incroyablement drôle de voir d'où on vient avec toutes ses vieilles sciences prises très au sérieux il y a encore peu de temps.... Ça invite sérieusement à se questionner sur les erreurs grotesques que l'on fait aujourd'hui et qui feront marrer tout le monde dans 100 ans... à mon avis l'anthropocentrisme en est une, et petit à petit les preuves scientifiques en ce sens arrivent. (La première était le travail de Darwin, mais il y en a d'autres...)

a écrit : Ce que Totolaristo souligne, c’est que ce que tu affirmes n’est en rien de l’ordre de la science, et encore moins dans le sujet. La conscience, le sentiment de justice, l’empathie, etc, ne sont pas juste « là » où « pas là ». Ils appartiennent à un spectre global plein de nuances.

Et personne n’affirme qu
e la notion de conscience n’est pas présente chez des animaux, c’est un argument fallacieux pour tenter de justifier ce que tu ne dis pas, mais qui se lit entre les lignes. Afficher tout
Beeeh desolé mais pour moi les mouches ont une conscience parce qu'elles veulent pas se faire buter et qu'elles n'emmerdent pas le monde pour s'amuser mais pour survivre. (avis personnel non exhaustif)
Après, niveau intelligence, elles sont plus proches de la bactérie que d'un chat je l'admet mais ca c'est une autre histoire.

a écrit : Euh... des preuves absolues on en a pas. Par contre on a quand même deux trois indices hein !
Le cerveau de la mouche (et probablement de tout les insectes) montre une structure cérébrale compatible avec l’existence d’une conscience rudimentaire.
L’étude de son comportement permet aussi d’aller dans ce se
ns.
Je ne fais pas parler la science. Je ne fais que traduire ce qu’elle dit aux non-initiés.


Et si vous êtes honnête ma question était : « Pensez vous que votre conscience est identique à celle d’une mouche ? »
L’objectif de mon message était de vous faire réaliser que la conscience ne se conçoit pas comme une condition on/off (c’est à dire « soit je suis conscient, soit je ne le suis pas »). Il y a plusieurs niveau de conscience et il faut la concevoir comme une échelle ou un escalier.

Comme souvent, vous affirmer ce que la science sait ou pas sans avoir mené la moindre recherche au préalable. Votre réflexion qui consiste à comparer la façon dont on traite les animaix et dont on traitait les noirs mériterait un point Godwin revisité tellement c’est démagogique et plein de sophismes.

P.S. Depuis le temps qu’on se fréquente Nic, vous devez savoir que moi aussi j’aime remuer les choses.
Afficher tout
"Le cerveau de la mouche (et probablement de tout les insectes) montre une structure cérébrale compatible avec l’existence d’une conscience rudimentaire."

Rien que là tu viens de dire une ânerie scientifique, tout simplement parce que la conscience, personne ne sait ce que c'est. Tu aurais aussi pu dire que le 50 000 volt est compatible avec le 12 volt parce que y'a une légère ressemblance.
Si on le savait, on serait capables de faire des ordinateurs conscient, et non seulement on en est loin, mais en plus on arrive même pas à faire des supercalculateurs plus intelligents qu'une mouche.
(Un ordinateur qui sait jouer aux échecs n'est pas intelligent, il suit un programme, comme un GPS calcule l'itinéraire le plus simple et jusqu'à preuve du contraire un GPS n'est pas une IA quand une mouche "sent" si on veut l'aplatir où l'ignorer.)

"Il y a plusieurs niveau de conscience et il faut la concevoir comme une échelle ou un escalier."
Je suis d'accord avec l'idée, mais qui vous permet de définir la hauteur des marches? Votre propre conscience? (méditez là dessus svp)

Quand à votre attaque sur mon commentaire qui citait les noirs, mon commentaire ne se voulait, comme vous le faites si bien, n'être qu'une comparaison quand de votre coté vous le retournez contre moi en me faisant dire ce que je n'ai pas dit et ca c'est pas gentil. ^^

BREF, l'étude de la conscience est aussi primitive que l'étude de la structure de l'univers, on a encore beaucoup de travail à faire c'est clair ^^

P.S merci ne ne pas avoir pris la mouche (^^) c'est rare dans une discussion passionnée. ;)

a écrit : Tout a fait d'accord avec Nicomputer. Je vous conseille d'ailleur l'excellent livre épistémologie : Le Nouvel Esprit scientifique( Gaston BACHELAR 1934). C'est incroyablement drôle de voir d'où on vient avec toutes ses vieilles sciences prises très au sérieux il y a encore peu de temps.... Ça invite sérieusement à se questionner sur les erreurs grotesques que l'on fait aujourd'hui et qui feront marrer tout le monde dans 100 ans... à mon avis l'anthropocentrisme en est une, et petit à petit les preuves scientifiques en ce sens arrivent. (La première était le travail de Darwin, mais il y en a d'autres...) Afficher tout et cela ne fait que commencer.
Nous, humains, sommes tellement certains de détenir la vérité... jusqu'à ce que la science (objective) nous mette le nez dans notre caca... mais c'est ainsi que l'on avance. ;)

a écrit : On sait que certains animaux communiquent entre eux. Je ne sais pas si on peut parler de langage mais en tout cas des interactions existent. non seulement elles existent mais la plupart du temps on y comprends rien.
En même temps, essayez de faire lire du isaac asimov à un dauphin, animaux qui sont, c'est prouvé, plus intelligents que nous... ^^

a écrit : Beeeh desolé mais pour moi les mouches ont une conscience parce qu'elles veulent pas se faire buter et qu'elles n'emmerdent pas le monde pour s'amuser mais pour survivre. (avis personnel non exhaustif)
Après, niveau intelligence, elles sont plus proches de la bactérie que d'un chat je l&
#039;admet mais ca c'est une autre histoire. Afficher tout
Ça, c’est une autre affirmation non scientifique.

a écrit : "Le cerveau de la mouche (et probablement de tout les insectes) montre une structure cérébrale compatible avec l’existence d’une conscience rudimentaire."

Rien que là tu viens de dire une ânerie scientifique, tout simplement parce que la conscience, personne ne sait ce que c'est. Tu aurais a
ussi pu dire que le 50 000 volt est compatible avec le 12 volt parce que y'a une légère ressemblance.
Si on le savait, on serait capables de faire des ordinateurs conscient, et non seulement on en est loin, mais en plus on arrive même pas à faire des supercalculateurs plus intelligents qu'une mouche.
(Un ordinateur qui sait jouer aux échecs n'est pas intelligent, il suit un programme, comme un GPS calcule l'itinéraire le plus simple et jusqu'à preuve du contraire un GPS n'est pas une IA quand une mouche "sent" si on veut l'aplatir où l'ignorer.)

"Il y a plusieurs niveau de conscience et il faut la concevoir comme une échelle ou un escalier."
Je suis d'accord avec l'idée, mais qui vous permet de définir la hauteur des marches? Votre propre conscience? (méditez là dessus svp)

Quand à votre attaque sur mon commentaire qui citait les noirs, mon commentaire ne se voulait, comme vous le faites si bien, n'être qu'une comparaison quand de votre coté vous le retournez contre moi en me faisant dire ce que je n'ai pas dit et ca c'est pas gentil. ^^

BREF, l'étude de la conscience est aussi primitive que l'étude de la structure de l'univers, on a encore beaucoup de travail à faire c'est clair ^^

P.S merci ne ne pas avoir pris la mouche (^^) c'est rare dans une discussion passionnée. ;)
Afficher tout
1. Vous dites qu’on en sait rien mais c’est faux (Pour le coup c’est une ânerie véritable). Vous n’en savez rien. Mais on peut facilement y remédier :
www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-ce-cache-cerveau-mouche-56724/
J’ajouterai que « compatible avec une conscience RUDIMENTAIRE » ne signifie pas « prouvant l’existence d’une conscience ». Donc merci de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit.
On sait que chez les animaux, la conscience se développe grâce à un cerveau. La mouche en possède un ça tombe bien. Ses comportements suggèrent qu’elle a un certain niveau de conscience de son environnement et l’observation de son cerveau met en évidence des réseaux neuronaux COMPATIBLES avec l’existence d’une conscience mais RUDIMENTAIRE car il y a plein de structures cérébrales (avec des fonctions connues et définies) observées chez le mammifère qu’on ne retrouve pas chez la mouche et dont les fonctions ne semblent pas prise en charge par d’autre structures.
Je ne comprends pas votre comparaison avec l’IA. Je ne vois même pas où vous voulez en venir. Vous semblez avoir une vision fantasmée de ce que sont l’intelligence et la conscience. L’intelligence est une des prémisses indispensable à la conscience, puisque c’est la capacité d’analyser, de comprendre et d’apprendre de son environnement. La conscience correspond à un traitement particulier de l’information (obtenue grâce à l’intelligence) qui permet à l’animal de se définir par rapport à son environnement.

2. Et qu’est-ce que ça changerait si la taille des marches était calibrée par rapport à notre niveau de conscience. Ce qui est intéressant ce n’est pas la hauteur absolue d’une marche mais l’ecart relatif qu’il existe entre les différentes marches.

3. Je suis désolé Nic mais je maintiens. Votre comparaison est fumeuse et ne repose que sur « on pensait que c’était vrai mais c’etait faux » choisir comme point de comparaison l’esclavagisme c’est juste un moyen de déplacer un débat rationnel sur le terrain de l’emotion. Ce qui n’est pas scientifique.

4. On sait déjà beaucoup de choses sur l’univers. Tout comme on sait déjà beaucoup de choses sur la conscience. Le fait qu’il en reste beaucoup à découvrir ne signifie pas qu’on soit complètement ignorants en la matière.

5. Une porte automatique « sent » la présence de celui qui approche et l’  « évite » en s’ouvrant. Est-ce que ça suffit pour dire qu’une porte automatique a une conscience ?