Une petite fille a changé de groupe sanguin

Proposé par
le

En 2008, une jeune fille de 9 ans alors gravement malade du foie reçut une greffe d'organe pour lui sauver la vie. 9 mois plus tard et à la surprise des médecins, celle-ci avait complètement changé de groupe sanguin, passant de O négatif à O positif, comme le donneur, un jeune garçon de 12 ans, et adoptant son système immunitaire.

Elle a pu ainsi abandonner son traitement anti-rejet, normalement indispensable à vie pour éviter la principale source de complication post-greffe. Cas unique dans l'histoire de la médecine, percer ce mystère et reproduire le mécanisme serait une avancée immense pour la chirurgie des greffes et l'espoir d'une nouvelle vie pour des milliers de greffés sous traitement.


Commentaires préférés (3)

Très belle anecdote mais un peu trop enthousiaste je trouve. Les traitements immunodépresseurs sont normalement la pour éviter le rejet au niveau du système HLA et rarement au niveau du système ABO. Donc je pense pas que trouver le mécanisme enlèvera le traitement immunodépresseur de tous les greffés.

a écrit : Très belle anecdote mais un peu trop enthousiaste je trouve. Les traitements immunodépresseurs sont normalement la pour éviter le rejet au niveau du système HLA et rarement au niveau du système ABO. Donc je pense pas que trouver le mécanisme enlèvera le traitement immunodépresseur de tous les greffés. Justement, cette jeune fille a adopté le système immunitaire du donneur, qui a donc reconnu l'organe de celui-ci.
Mais ton point est juste, c'est bien sur l'adoption du système HLA du donneur que se portent les interrogations. En relisant mon anecdote je me rend compte que j'aurai pu la formuler autrement, en explicitant plutôt qu'en implicitant :)

a écrit : Justement, cette jeune fille a adopté le système immunitaire du donneur, qui a donc reconnu l'organe de celui-ci.
Mais ton point est juste, c'est bien sur l'adoption du système HLA du donneur que se portent les interrogations. En relisant mon anecdote je me rend compte que j'aurai pu la formu
ler autrement, en explicitant plutôt qu'en implicitant :) Afficher tout
Oui effectivement, je viens de voir les sources et ces cellules souches du sang ont été remplacés donc son système immunitaire et son système HLA sont maintenant celui du donneur et donc elle n'a plus besoin d'immunosuppresseurs. C'est un peu un don de moelle osseuse, merci de m'avoir répondu.


Tous les commentaires (24)

Un ami a moi a eu un jour un tres gros accident. Il l'ont transfusé a l'hôpital plusieurs jours et plusieurs fois au bout d'un an et suite a de multiple operation, il a lui aussi changé de groupe sanguin

Très belle anecdote mais un peu trop enthousiaste je trouve. Les traitements immunodépresseurs sont normalement la pour éviter le rejet au niveau du système HLA et rarement au niveau du système ABO. Donc je pense pas que trouver le mécanisme enlèvera le traitement immunodépresseur de tous les greffés.

a écrit : Très belle anecdote mais un peu trop enthousiaste je trouve. Les traitements immunodépresseurs sont normalement la pour éviter le rejet au niveau du système HLA et rarement au niveau du système ABO. Donc je pense pas que trouver le mécanisme enlèvera le traitement immunodépresseur de tous les greffés. Justement, cette jeune fille a adopté le système immunitaire du donneur, qui a donc reconnu l'organe de celui-ci.
Mais ton point est juste, c'est bien sur l'adoption du système HLA du donneur que se portent les interrogations. En relisant mon anecdote je me rend compte que j'aurai pu la formuler autrement, en explicitant plutôt qu'en implicitant :)

a écrit : Justement, cette jeune fille a adopté le système immunitaire du donneur, qui a donc reconnu l'organe de celui-ci.
Mais ton point est juste, c'est bien sur l'adoption du système HLA du donneur que se portent les interrogations. En relisant mon anecdote je me rend compte que j'aurai pu la formu
ler autrement, en explicitant plutôt qu'en implicitant :) Afficher tout
Oui effectivement, je viens de voir les sources et ces cellules souches du sang ont été remplacés donc son système immunitaire et son système HLA sont maintenant celui du donneur et donc elle n'a plus besoin d'immunosuppresseurs. C'est un peu un don de moelle osseuse, merci de m'avoir répondu.

Avec mon foie elle serait juste devenue alcoolique la pauvre...
Mais bon il faut voir le côté positif elle aurait quand même eu le droit à une anecdote sur son histoire !

Bravo ! Ça c'est de la vraie bonne anecdote super intéressante, merci !

Je pensais que pour faire une greffe le groupe sanguin etait aussi important en plus d'autres choses
On peut greffé un coeur O- sur un receveur O+ ????

a écrit : Je pensais que pour faire une greffe le groupe sanguin etait aussi important en plus d'autres choses
On peut greffé un coeur O- sur un receveur O+ ????
Je pense qu'au niveau des groupes il suffit de suivre la compatibilité du don de sang par exemple.

Les - peuvent donner aux +, pas l'inverse.
O donne à O, A, B, AB
A donne à A, AB
B donne à B, AB
AB donne à AB

A confirmer :)

C'est fou mais sans rien y connaître je dirais que c'est parce que les deux étaient très jeunes même si je pense que le groupe sanguin doit être le même toute la vie en principe

a écrit : Je pensais que pour faire une greffe le groupe sanguin etait aussi important en plus d'autres choses
On peut greffé un coeur O- sur un receveur O+ ????
Les groupes sanguins O- et O+ sont un peu particuliers.
Si je ne dis pas de bêtise, les O- sont des "donneurs universels" tandis que les O+ sont des "receveurs universels".
La seule exception qui peut recevoir du groupe O+ est le groupe AB, lui aussi considéré comme "receveur universel".
Je m'étais un peu penché dessus en apprenant que j'étais du groupe O+, mais mes souvenirs me font peut être défaut, merci de me corriger si je me trompe :)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les groupes sanguins O- et O+ sont un peu particuliers.
Si je ne dis pas de bêtise, les O- sont des "donneurs universels" tandis que les O+ sont des "receveurs universels".
La seule exception qui peut recevoir du groupe O+ est le groupe AB, lui aussi considéré comme "receveur univ
ersel".
Je m'étais un peu penché dessus en apprenant que j'étais du groupe O+, mais mes souvenirs me font peut être défaut, merci de me corriger si je me trompe :)
Afficher tout
Les O+ ne sont pas des receveurs universels, seul O+ et O- peut leur donner.
Seul AB+ sont des receveurs universels, c'est aussi le groupe le plus rare chez l'humain avec 1 ou 2% de la population mondiale si je me trompe pas.

a écrit : C'est fou mais sans rien y connaître je dirais que c'est parce que les deux étaient très jeunes même si je pense que le groupe sanguin doit être le même toute la vie en principe Non, le groupe sanguin peut changer sans aucun apport extérieur. Ça arrive pas à tout le monde mais ça arrive.

Ce qui me parait bizarre dans l'histoire est qu'avec ma compréhension, en état initial :
- le receveur a un système immunitaire qui va combattre le foie du donneur et donc médicament anti rejet.
Dans le cas présent, un système immunitaire qui a été remplacé par celui du donneur devrait en théorie combattre le corps du receveur.

Cette histoire me fait penser un peu au film, Tell Tall, où un greffé reçoit un organe d’une personne qui a été assassinée.
En recevant ce don, le greffé perçoit les souvenirs et sentiments du donneur (une forme de mémoire cellulaire en somme) et il connaît lui aussi un changement de groupe sanguin.
À cause de la greffe, et donc de la mémoire cellulaire inhérente, le receveur ressent des pulsions qui l’obligent à pourchasser et tuer les assassins du donneur.

Un très bon film à regarder :)

a écrit : Ce qui me parait bizarre dans l'histoire est qu'avec ma compréhension, en état initial :
- le receveur a un système immunitaire qui va combattre le foie du donneur et donc médicament anti rejet.
Dans le cas présent, un système immunitaire qui a été remplacé par celui du donneur devrait en théori
e combattre le corps du receveur. Afficher tout
Tu confonds deux choses :

- Le rejet du greffon est une maladie cause par la détection comme non-soi dangereux du greffon, ce qui peut mener a sa destruction.
- Le rejet de l'hôte par le greffon (appelle GVHD pour graft versus Host disease) est une maladie cause par les cellules immunitaires ou la moelle osseuse du greffon qui détecte l'hôte comme dangereux et l'attaque.

Mais ces deux maladies ne sont pas complémentaires, le système immunitaire du greffon peut très bien accepter l'hôte et le système immunitaire de l'hôte rejetait le greffon. Mais il est très rare que ces deux maladies soit possible pour un même greffon, comme ici.

Je suis impressionnée par cette anecdote! Incroyable qu’une chose pareille soit possible c’est fou de se dire qu’elle n’a pas à prendre de médicaments anti rejets et surtout ne pas craindre de complications dûes à cela pour tout le reste de sa vie.

a écrit : Je pensais que pour faire une greffe le groupe sanguin etait aussi important en plus d'autres choses
On peut greffé un coeur O- sur un receveur O+ ????
Donneur universel

a écrit : Un ami a moi a eu un jour un tres gros accident. Il l'ont transfusé a l'hôpital plusieurs jours et plusieurs fois au bout d'un an et suite a de multiple operation, il a lui aussi changé de groupe sanguin C’est un autre mécanisme dont il s’agit là ! Votre ami a perdu beaucoup de sang et a donc dû être transfusé énormément, assez donc pour remplacer tout son sang d’origine par du sang transfusé et donc O négatif, j’imagine. Mais ce n’est que transitoire, une fois que les cellules du sang se régénèrent grâce à la moelle osseuse, le patient revient à son groupe d’origine, car ce sont ces cellules à lui qui prennent le dessus.
C’est assez récurrent lors de polytransfusions massives sur les gros accidentés :)
En tout cas, j’espère qu’il s’est remis de tout ça !

a écrit : Justement, cette jeune fille a adopté le système immunitaire du donneur, qui a donc reconnu l'organe de celui-ci.
Mais ton point est juste, c'est bien sur l'adoption du système HLA du donneur que se portent les interrogations. En relisant mon anecdote je me rend compte que j'aurai pu la formu
ler autrement, en explicitant plutôt qu'en implicitant :) Afficher tout
Heureusement qu’en étant passé au système immunitaire de son donneur ce dernier n’a pas fait un rejet de tous les organes originaux.