L'Arabie Saoudite a un robot parmi ses concitoyens

Proposé par
le
dans

Sophia est un robot humanoïde doté d'une intelligence artificielle, capable de tenir une conversation prédéfinie et de piocher parmi un répertoire d'expressions faciales. En octobre 2017, elle fut le premier robot à obtenir le statut de citoyen, en Arabie Saoudite. Une polémique est venue du fait qu'elle aurait plus de droits qu'une femme dans le pays, n'ayant pas besoin de voile ou d'être chaperonnée par un homme.


Tous les commentaires (88)

Non mais à un moment les gars va falloir lire plus loin avant de répondre au premier commentaire que vous voyez, lire 20 000 fois "gnagna chaque pays ce situe au centre de sa carte" alors que la personne à expliqué ce qu'elle voulait dire par là c'est lourd et ça gêne la lecture. Écoutez vous les uns les autres.

Pour ce qui est de l'anecdote, le robot n'est clairement pas poussé, pourquoi lui donner une nationalité ? En soit, je suis pas contre de donner une nationalité à une machine (surtout après avoir joué à become human ahah) mais elle à pas l'air de faire grand chose.

a écrit : Chez nous, le ménage est fait par un truc qui s'appelle la justice qui s'appuie sur des lois applicables à tous.
C'est pas mal comme concept non?
Sérieux tu crois vraiment à la justice qui est tout aussi pourrie et corrompu que le système dans lequel on vit? Les riches gagneront toujours et seront toujours mieux lotis que les autres et ce n'est pas une justice qui est à l'agonie qui expédie ses affaires pour cause de manque de moyens qui fera un vrai ménage

a écrit : Un petit siècle de retard par rapport à qui et pourquoi ?

C est ce que je dis depuis le debut.
On a toujours cette façon condescendante à comparer les autres pays avec nous.

Laissons les pays et les peuples ce développé par eux memes, regardons en face ce que la " démocratie &quo
t; des pays civilisés à laisser dans les pays tel que l Irak, la lybie, l'Afghanistan.. Afficher tout
T’as raison laissons les pays se développer à leur rythme. Dans un siècle là bas, les femmes auront enfin quelques droits et ne se feront plus massacrer. Oh et puis tant pis pour toutes celles qui se seront fait violer, décapiter, frapper, tuer pendant ce siècle puisqu’il faut les laisser se développer tranquillement à leur rythme...
C’est d’une stupidité.

Et puis pour tout, de la naissance à la mort, pour tout et n’importe quoi il est dans la nature humaine de se comparer! Ça permet d’être un peu moins égo-centré et de prendre du recul pour réfléchir justement à notre place dans le monde

a écrit : Chez nous, le ménage est fait par un truc qui s'appelle la justice qui s'appuie sur des lois applicables à tous.
C'est pas mal comme concept non?
Chez moi, le ménage est fait par les deux conjoints.
C'est encore mieux comme concept, non?

a écrit : Pas besoin de voile car ils n'ont pas encore accepté le fait qu'un homme pouvait être sexuellement attiré par un robot peut être... En Arabie-Saoudite, si tu as une bite tu n'as pas à porter le voile. Puisque Sophia a sûrement une mégabite, voire plus, elle n'a pas à porter de voile.. :)

a écrit : En 2016 123 femmes sont décédé suite à des violence conjugale en france. Et ? Quel est la rapport entre ces femmes thèse par des connards français et l'Arabie saoudite ou c'est carrément des lois qui autorisent de mollester ta chose.. Euh ta femme ?

a écrit : Sans vouloir lancer de polémique la première source emploi le mot "infâme " " loi archaïque " pour définir la politique saoudienne en matière des droits de leurs concitoyens.

J'ai quand même pris le temps de vérifier dans le dico. Est ce vraiment une source objective ?

/> L Europe est toujours au centre du monde sur les cartes ? Marre de cette vision que les européens ont du reste du monde.
Pour la deuxième source on me demande de m'inscrire ou payer pour lire la suite ..

Et cette polémique qui en est l'auteur ?
Afficher tout
Euh mais non, si tu vas aux Etats Unis, ce sont les ameriques qui dont au centre, quant à l'Australie, je crois même que le continent est centré mais en plus retourné (à vérifier).

a écrit : En 2016 123 femmes sont décédé suite à des violence conjugale en france. Il faut voir les stat par rapport aux autres pays, là on serait étonné de voir que nous ne sommes pas le pays occidental avec le plus d'homicides de ce type.
Si nous devons voir des stats centrées sur la France, regardons-les par rapport aux dates, on s'apercevra que les violences ont baissé d'années en années.

Bref : remettons les choses dans son contexte avant de s'engager sur des discussions relou, oui : Relou !

a écrit : En 2016 123 femmes sont décédé suite à des violence conjugale en france. Et ?
50% des hommes ayant commis les fameuses violences sont morts aussi, par suicide.
Faut arrêter de croire que le feminicide est un truc fréquent.
On parle de crime passionnel la.
Ce n'est pas une femme "objet" qui est tué
C'est une compagne, dans un contexte de choc émotionnel (rupture/tromperie/...)
Je suis en camping donc je vais avoir du mal à te ressortir l'étude de la gendarmerie. Mais même si les chiffres/graphiques ne permettent pas de tirer de conclusions, ils tendent selon moi à réfuter l'hypothèse du Feminicide (tuer une femme pour sa condition de femme)

Mais quand tu regardes le nombre d'hommes en prison pour violences/homicide
Et que tu compares ça avec le nombre de femmes en prison pour violences...

Les hommes sont de nature plus violentes.

C'est pas une question de droit des femmes, c'est une question d'éducation selon moi.

Combien d'hommes mort sous les coups des hommes en 2016?

a écrit : As-tu réellement lu le commentaire de Daniel avant d'y répondre? Est-ce que tu as du mal avec le français? Parce que c'est littéralement la réponse à ce que tu viens de répondre.

Aussi absurde que de déclarer qu'un cheval est blanc, puis de l'accuser d'être rouge.
Comment peux tu affirmer qu'il s'agisse d'un cheval??? C'est peut-être un quadrupède non binaire...

Au lieu de faire des débats stériles et surenchérir aux commentaires uns et des autres sans vous relire, la seule réaction appropriée à avoir c'est :
"Un statut de citoyen à un robot ??? What ????" , et ensuite on pointe les gens du doigt pour se f..de leur g.... :-)

On devrait organiser un rassemblement tout les ans des personnes qui s'excitent via commentaires interposés et faire un fight club, çà vous détendrait la nouille

a écrit : Sans vouloir lancer de polémique la première source emploi le mot "infâme " " loi archaïque " pour définir la politique saoudienne en matière des droits de leurs concitoyens.

J'ai quand même pris le temps de vérifier dans le dico. Est ce vraiment une source objective ?

/> L Europe est toujours au centre du monde sur les cartes ? Marre de cette vision que les européens ont du reste du monde.
Pour la deuxième source on me demande de m'inscrire ou payer pour lire la suite ..

Et cette polémique qui en est l'auteur ?
Afficher tout
Tu sais qu'en remettant publiquement en cause l'objectivité des sources car tu juges que les adjectifs employés ne sont pas adaptés à la réalité des lois sur les femmes dans ce pays, tu cautionnes ? D'ailleurs ta tentative de remplacer femmes par concitoyens pour atténuer la réalité n'est pas passée inaperçue... Quand on sait que pour eux c'est limite un miracle de voir une femme qui conduit une voiture et que derrière t'as le culot d'écrire que si on qualifie ça par les adjectifs dans l'article alors on manque d'objectivité. C'est grave...

a écrit : C'est encore plus stupide d'oublier d'écrire "actuellement" après femmes françaises, car la place des femmes dans la société et la place de la religion, et la place de beaucoup d'autres choses en France n'avaient rien à envier à leurs places en Arabie Saoudite il y a seulement quelques siècles. Alors ça serait stupide de croire que l'état actuel du droit ou de la société en France est une évidence. Il suffit de voir le temps qu'il nous a fallu pour arriver à une situation qui nous parait satisfaisante depuis que les humains sont organisés en société, et à quoi ressemblait la France il n'y a pas si longtemps sous l'inquisition par exemple, pour comprendre que c'est très présomptueux de prétendre que tous les pays devraient arriver à la même situation et surtout en même temps que nous ! Nous venons tout juste de découvrir l'égalité entre les hommes et les femmes et tout n'est pas parfait chez nous non plus alors on peut comprendre que chacun avance à son rythme et que l'Europe ne peut pas imposer instantanément sa vision au reste du Monde à chaque fois qu'elle essaie un nouveau modèle de société. Afficher tout Si je puis me permettre, ton post est bourré de préjugés hérités des Lumières, qui voient toujours le Moyen-Âge comme une période sombre et terrifiante de bêtise...

L'inquisition était plutôt moderniste pour son époque, puisqu'elle accordait des droits aux accusés (un avocat, par exemple...) et punissant rarement de manière sévère. On compte environ 30 000 morts en un siècle (le XIVeme, je crois, mais je ne suis plus certain) pour l'Europe entière, ce qui semble peu quand on compare aux 100 000 morts annuels des tribunaux révolutionnaires... Si l'inquisition a mauvaise presse, c'est parce qu'elle gardait une trace écrite des procès, alors que les tribunaux laïcs torturaient bien plus volontiers et exécutaient sans états d'âme, mais négligeaient de l'écrire.

Et pour le droit des femmes, c'est un peu plus complexe. La juridiction n'était pas la même pour les hommes et les femmes (notamment au niveau des héritages), mais penser qu'elles étaient des pauvres créatures battues et perpétuellement martyrisées est une énormité que je mettrai sur le compte de l'éducation nationale. L'adultère était bien sûr condamné moralement, et il y avait des femmes battues par leurs maris, mais on n'a jamais eu de lois qui autorisaient le meurtre pour adultère, ni lapidé des femmes en place publique... pour une société profondément chrétienne qui connaissait la parabole de la femme adultère, ça l'aurait quand même foutu mal.

Bref, ce post ne sera sans doute pas lu par grand-monde, mais je t'encourage vivement à te documenter sur la place des femmes dans la société médiévale, ainsi que sur l'inquisition, pour te rendre compte que les théories progressistes (au sens strict : l'idéologie de l'amélioration perpétuelle) se fondent essentiellement sur des légendes noires qu'elles ont elles-mêmes fabriquées. À bon entendeur...

a écrit : Tu sais qu'en remettant publiquement en cause l'objectivité des sources car tu juges que les adjectifs employés ne sont pas adaptés à la réalité des lois sur les femmes dans ce pays, tu cautionnes ? D'ailleurs ta tentative de remplacer femmes par concitoyens pour atténuer la réalité n'est pas passée inaperçue... Quand on sait que pour eux c'est limite un miracle de voir une femme qui conduit une voiture et que derrière t'as le culot d'écrire que si on qualifie ça par les adjectifs dans l'article alors on manque d'objectivité. C'est grave... Afficher tout Je me suis expliquée 1000 fois sur ce que j essaie de dire, j apprecie la neutralité d'une information. Voilà tout. La ce n'est pas le cas.

a écrit : Et ? Quel est la rapport entre ces femmes thèse par des connards français et l'Arabie saoudite ou c'est carrément des lois qui autorisent de mollester ta chose.. Euh ta femme ? À la base j attirait juste l attention sur les adjectifs employes, je n' ai jamais voulu être embarquée dans cette discussion sans fond. Et encore moins comparée À.S à la france. Ça n'a aucun intérêt. La preuve.

a écrit : Si je puis me permettre, ton post est bourré de préjugés hérités des Lumières, qui voient toujours le Moyen-Âge comme une période sombre et terrifiante de bêtise...

L'inquisition était plutôt moderniste pour son époque, puisqu'elle accordait des droits aux accusés (un avocat, par exemple...) et p
unissant rarement de manière sévère. On compte environ 30 000 morts en un siècle (le XIVeme, je crois, mais je ne suis plus certain) pour l'Europe entière, ce qui semble peu quand on compare aux 100 000 morts annuels des tribunaux révolutionnaires... Si l'inquisition a mauvaise presse, c'est parce qu'elle gardait une trace écrite des procès, alors que les tribunaux laïcs torturaient bien plus volontiers et exécutaient sans états d'âme, mais négligeaient de l'écrire.

Et pour le droit des femmes, c'est un peu plus complexe. La juridiction n'était pas la même pour les hommes et les femmes (notamment au niveau des héritages), mais penser qu'elles étaient des pauvres créatures battues et perpétuellement martyrisées est une énormité que je mettrai sur le compte de l'éducation nationale. L'adultère était bien sûr condamné moralement, et il y avait des femmes battues par leurs maris, mais on n'a jamais eu de lois qui autorisaient le meurtre pour adultère, ni lapidé des femmes en place publique... pour une société profondément chrétienne qui connaissait la parabole de la femme adultère, ça l'aurait quand même foutu mal.

Bref, ce post ne sera sans doute pas lu par grand-monde, mais je t'encourage vivement à te documenter sur la place des femmes dans la société médiévale, ainsi que sur l'inquisition, pour te rendre compte que les théories progressistes (au sens strict : l'idéologie de l'amélioration perpétuelle) se fondent essentiellement sur des légendes noires qu'elles ont elles-mêmes fabriquées. À bon entendeur...
Afficher tout
Je ne doute pas qu'on puisse trouver encore bien pire dans l'histoire de l'humanité. D'où l'intérêt d'éviter de fustiger certains pays qui n'accordent pas les mêmes traitements aux mêmes personnes exactement en-même temps que d'autres. Et je préfère quand même vivre dans la société actuelle où je ne risque rien si je blasphème et je ne risque pas non plus d'être torturé à cause d'accusations de sorcellerie.

a écrit : Et ? Quel est la rapport entre ces femmes thèse par des connards français et l'Arabie saoudite ou c'est carrément des lois qui autorisent de mollester ta chose.. Euh ta femme ? Tu parles d un pays dont tu ne connais pas grand chose finalement. Certes pour les droits de la femme on repassera, il y a beaucoup à faire. MAIS les hommes aussi ramassent ! S il commet l adultère, il sera tout autant châtié qu une femme. Et c'est un exemple parmi d'autres... Les lois là bas sont durs pour tout le monde !!

a écrit : Si je puis me permettre, ton post est bourré de préjugés hérités des Lumières, qui voient toujours le Moyen-Âge comme une période sombre et terrifiante de bêtise...

L'inquisition était plutôt moderniste pour son époque, puisqu'elle accordait des droits aux accusés (un avocat, par exemple...) et p
unissant rarement de manière sévère. On compte environ 30 000 morts en un siècle (le XIVeme, je crois, mais je ne suis plus certain) pour l'Europe entière, ce qui semble peu quand on compare aux 100 000 morts annuels des tribunaux révolutionnaires... Si l'inquisition a mauvaise presse, c'est parce qu'elle gardait une trace écrite des procès, alors que les tribunaux laïcs torturaient bien plus volontiers et exécutaient sans états d'âme, mais négligeaient de l'écrire.

Et pour le droit des femmes, c'est un peu plus complexe. La juridiction n'était pas la même pour les hommes et les femmes (notamment au niveau des héritages), mais penser qu'elles étaient des pauvres créatures battues et perpétuellement martyrisées est une énormité que je mettrai sur le compte de l'éducation nationale. L'adultère était bien sûr condamné moralement, et il y avait des femmes battues par leurs maris, mais on n'a jamais eu de lois qui autorisaient le meurtre pour adultère, ni lapidé des femmes en place publique... pour une société profondément chrétienne qui connaissait la parabole de la femme adultère, ça l'aurait quand même foutu mal.

Bref, ce post ne sera sans doute pas lu par grand-monde, mais je t'encourage vivement à te documenter sur la place des femmes dans la société médiévale, ainsi que sur l'inquisition, pour te rendre compte que les théories progressistes (au sens strict : l'idéologie de l'amélioration perpétuelle) se fondent essentiellement sur des légendes noires qu'elles ont elles-mêmes fabriquées. À bon entendeur...
Afficher tout
Pour la part j ai lu ton poste et il est également pleins de préjugés sur l Arabie Saoudite notamment quand tu parles d ériger des lois qui permettent de lapider les femmes sur la place publique ou tuées pour adultère. Ces lois concernent autant les hommes que les femmes... C'est tout aussi horrible on est d'accord !!! Et bien sûr les femmes ont beaucoup moins d'avantages que les hommes...

a écrit : Sans vouloir lancer de polémique la première source emploi le mot "infâme " " loi archaïque " pour définir la politique saoudienne en matière des droits de leurs concitoyens.

J'ai quand même pris le temps de vérifier dans le dico. Est ce vraiment une source objective ?

/> L Europe est toujours au centre du monde sur les cartes ? Marre de cette vision que les européens ont du reste du monde.
Pour la deuxième source on me demande de m'inscrire ou payer pour lire la suite ..

Et cette polémique qui en est l'auteur ?
Afficher tout
Je serais curieux de voir quels adjectifs vous metteriez pour remplacer. Une femme de là-bas ne peux se permettre, contrairement à vous, "d'ouvrir sa bouche" de la sorte. Si ce n'est pas infâme ou archaïque..

a écrit : Il n'y a pas eu de femme président en France. Il a fallut une loi , août 2014 , pour que les hommes et femmes concitoyens français ont les même droits. Les différences de salaire entre hommes et femmes de la même entreprise, pour les mêmes fonctions sont encore d'actualité en france.
Il a fallut que ce
battre pour obtenir une parité au sein du gouvernement.. Afficher tout
j’aimerais savoir comment sont calculé ces salaires moyens
dans la fonction publique c’est le grade obtenu par concours et l’ancienneté qui font le salaire
on devrait être à 0 , or même là y’a un écart