Le ciel nocturne ne devrait-il pas être intégralement brillant ?

Proposé par
le
dans

Le paradoxe d'Olbers, énoncé en 1853, s'expose de la façon suivante : "Si notre univers est infini et contient une infinité d'étoiles, alors toutes les directions d'observation doivent aboutir à une étoile". D'où la question : pourquoi le ciel nocturne est-il noir et non pas brillant ? Ce paradoxe fut important car les théories cosmologiques ont dû apporter une réponse à cette question pour être crédibles.

La théorie cosmologique moderne solutionne le paradoxe de la manière suivante : notre univers a un âge fini et la lumière ne se déplaçant pas instantanément d'un point à un autre, la lumière émise par les étoiles lointaines ne nous est pas encore parvenue.


Tous les commentaires (81)

a écrit : il suffit de mettre le mot "Dieu" dans le titre d'un livre de vulgarisation scientifique pour booster les ventes. Rien a voir! La formule de dieu n est qu une formulation pour une énigme du livre. le sujet est qu on aurait formulé a einstein, peut on prouver scientifiquement que dieu existe ou pas.... mais la vulgarisation dans ce livre ne s appuie en rien sur des études théologiques.... et au final ne cherche pas à vulgariser science et théologie. tres bon livre en effet...