Donnez votre sang : c'est bon pour votre santé

Proposé par
Invité
le

Tous les commentaires (72)

a écrit : Très en colère contre cette anecdote qui peut amener des gens à faire des saignees en pensant bien faire alors Sunil existe des effets secondaires non négligeables et plutôt néfastes Heureusement que tu es là, j'allais commencer !

Puisqu'on parle de son du sang, j'en profite pour vous parler d'une autre forme de don beaucoup moins connue : le don de moelle osseuse. Il permet de soigner (oui oui, SOIGNER) certains cancers du sang (leucémies...), en particulier chez les enfants.
L'inscription sur la liste de donneurs de fait après un simple entretien médical et une prise de sang. En cas de compatibilité, le prélèvement est réalisé sous anesthésie (aucune douleur), par une ponction dans les os du bassin (avec une aiguille donc pas de cicatrice), en hospitalisation de jour (vous serez à la maison le soir avec un simple pansement).
Les chances de trouver un donneur compatible hors fratrie sont de 1/1 000 000... Chaque nouvelle inscription augmente les chances des patients !

Ce don permet de sauver des vies, et les donneurs sont malheureusement trop rares... Si vous êtes intéressés vous pouvez vous renseigner sur le site officiel www.dondemoelleosseuse.fr

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Ce n'est qu'une question de statistiques, étant donné que les HSH ont plus de chance de contracter le virus la mesure de sécurité est plus large. Ce n'est pas une question de discrimination ou d'homo phobie.
Exemple : dire qu'un homme qui a la peau noire résiste mieux au soleil car il a u
n taux de mélanine plus important par rapport à une peau blanche. C'est un fait, et donc ce n'est pas raciste. Afficher tout
Ôte moi d'un doute, les tubes de sangs sont tous contrôlés, et ne sont pas contrôlés de façon "statistique".

Car j'ai du mal à comprendre qu'un gay en couple stable ne puisse pas donner alors qu'un jeune hétéro qui couche avec 3 inconnues (une/4 mois) puisse donner.

Dans la mesure où il n'y a pas de maladie spécifique aux gays, j'ai vraiment du mal à comprendre... Et encore plus quand le "Conseil d'État" justifie cette mesure car il Faudrait attendre un an que le virus soit possiblement détectable. Bref leur argument fait assez froid dans le dos. En gros ils prennent un risque avec les "Don Juan" hétéro c'est aussi simple que ça.

a écrit : Ce n'est qu'une question de statistiques, étant donné que les HSH ont plus de chance de contracter le virus la mesure de sécurité est plus large. Ce n'est pas une question de discrimination ou d'homo phobie.
Exemple : dire qu'un homme qui a la peau noire résiste mieux au soleil car il a u
n taux de mélanine plus important par rapport à une peau blanche. C'est un fait, et donc ce n'est pas raciste. Afficher tout
Et je vais conclure de manière très simple. Dans ton exemple on n'interdit pas à la peau blanche de ne pas s'exposer au soleil pour risque de cause accrus de coups de soleil. Et pourtant c'est simplement statistique ;).

a écrit : Alors dans ce cas je vais me répéter mais c'est bien une mesure discriminatoire. Si un gay doit avoir 1 an d'abstinence (même en étant en couple, il faut bien le préciser aussi) et qu'un hétéro doit "attendre 4 mois après un rapport protégé".

Et de justifier cette mesure par "
;il existe une période pendant laquelle une personne peut avoir été contaminée par le VIH sans que le virus puisse être détecté, même par les tests de dépistage les plus efficaces"... Me pose encore plus de questions sur la sécurité des dons. Cela veut dire clairement qu'il y a un risque que le sang d'un hétéro ayant eu un rapport il y a 4 mois ne soit pas détecté par des tests en cas de contamination par un virus...

Oui ça me fait sourire car on nous rabâche sans cesse " Le stock de sang est au plus bas" mais d'un autre on exclut une frange de la population. Il y a des gens sérieux même chez les gays.

Donc tu en pense quoi maintenant, Monsieur l'expert ?
Afficher tout
Alors si tu veux savoir ce que j'en pense tu va faire une truc très simple ... c'est remonter ... 1 post avant ma réponse a ton commentaire ... magie !
j'y ai déjà expliqué le principe de fenêtre sérologique
J'y ai déjà donné mon avis sur la question

donc maintenant si tu a envie de faire l'effort de t'informer et de lire ce que disent les gens ... on peut avoir un débat ... mais si je doit répéter 15 fois ce qui a déjà été dit en commentaire parce que tu fais semblant de ne pas avoir vu les chiffres et les argumentaires ...
115x
115x
115x

Si ton mec te trompe tu a genre 115x plus de risque de choper le VIH que si tu faisais partie d'un couple strictement hétéro
Est ce que ça justifie une abstinence de 1 ans ? j'en doute comme je l'expliquais dans mon commentaire précédant ...
Moi j'admet le risque et je remet en question le principe actuel en demandant des études

a écrit : Et je vais conclure de manière très simple. Dans ton exemple on n'interdit pas à la peau blanche de ne pas s'exposer au soleil pour risque de cause accrus de coups de soleil. Et pourtant c'est simplement statistique ;). Dans ton cas je suis d'accord, tu es en couple depuis 3 ans et marié en plus. Alors là oui il ne devrait pas y avoir de différences, gay ou pas.

a écrit : Mon argument ? Je suis en couple depuis 3 ans, marié depuis quelques mois. Nous nous aimons, et avons une bonne situation. Quand j'entends mes potes coucher chaque weekends alors qu'ils sont hétéros ça me fait juste sourire.
Il y a quelques temps je trouvais ça complètement discriminatoire.
Main
tenant je m'en fiche, je ne donnerais plus jamais mon sang j'estime que les réserves sont complètement suffisantes. Afficher tout
C'est dommage de réagir ainsi. Sachez que d'une, les réserves ne sont jamais suffisantes, mais ça, vous ne vous en rendrez peut-être compte que le jour où vous aurez vous-même besoin d'une transfusion. De deux, vos potes qui couchent chaque week-end ne sont pas mieux considérés pour le don du sang. S'il se proposent, après questionnaire, ils seront refusés, tout hétéros qu'ils sont. Le refus de don du sang n'a rien d'homophobe, c'est pragmatique. Les pratiques sexuelles gays sont simplement plus à risques que les pratiques "habituelles", tout comme coucher avec des partenaires différentes chaque week-end est un comportement à risques. Après, il y aurait sûrement des méthodes à trouver pour sécuriser tout ça et permettre le don du sang de quasi n'importe qui, et croyez-moi, il les cherchent ces méthodes. Tout nouveau don possible sans risque sera toujours le bienvenu.

Commentaire supprimé En même temps Reddit est déjà un site champion du copier-coller (regardons juste tout ce qu'ils empruntent à 4chan )... Idem pour 9fag , Hugelol et j'en passe : la plupart du temps, les gens qui publient une anecdote l'ont découverte en visitant ce genre de coin. Le blâme est difficile...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Petite question qui va probablement me valoir des "va voir dans le dictionnaire" et un total de vote négatif mais ça veut dire quoi philanthropique? Un geste philanthropique c'est faire un geste désintéressé par pure charité juste pour venir en aide à un autre.

Même si mon commentaire va sûrement disparaitre dans les fond.

Le don de sang est important mais ce n'est pas le seul !
Le dong de plasma est aussi très important, il se fait dans les mêmes centres et dure environ 1h. On a besoin de beaucoup plus de plasma de don de plasma en France !

Appel à tout les AB+, vous êtes donneur universel de plasma mais vous êtes très rare dans la population (seulement 3%) à vous de jouer !

a écrit : Mon argument ? Je suis en couple depuis 3 ans, marié depuis quelques mois. Nous nous aimons, et avons une bonne situation. Quand j'entends mes potes coucher chaque weekends alors qu'ils sont hétéros ça me fait juste sourire.
Il y a quelques temps je trouvais ça complètement discriminatoire.
Main
tenant je m'en fiche, je ne donnerais plus jamais mon sang j'estime que les réserves sont complètement suffisantes. Afficher tout
Tes potes hétéros qui couchent à droite à gauche aussi, leur don est considéré comme à risque hein.

a écrit : Ôte moi d'un doute, les tubes de sangs sont tous contrôlés, et ne sont pas contrôlés de façon "statistique".

Car j'ai du mal à comprendre qu'un gay en couple stable ne puisse pas donner alors qu'un jeune hétéro qui couche avec 3 inconnues (une/4 mois) puisse donner.
/> Dans la mesure où il n'y a pas de maladie spécifique aux gays, j'ai vraiment du mal à comprendre... Et encore plus quand le "Conseil d'État" justifie cette mesure car il Faudrait attendre un an que le virus soit possiblement détectable. Bref leur argument fait assez froid dans le dos. En gros ils prennent un risque avec les "Don Juan" hétéro c'est aussi simple que ça. Afficher tout
M’enfin c’est pas croyable d’être buté comme ça.
Moi je ne peux pas non plus donner mon sang parce que j’ai reçu un traitement contre l’épilepsie il y a moins de 3 ans.
Ça n’est pas mentionné dans les contrindications mais je me suis fait rejeter le jour J.
Je comprends le risque prophylactique et ne crie pas à la discrimination envers les épileptiques !
Bien dur il y a des cas ou après un interrogatoire plus poussé, le risque apparaîtrait moins important, mais il faut garder des critères simples pour éviter que les gens se déplacent pour rien.
Arrête de te plaindre et va faire un don de plasma. C’est encore plus utile et parfois possible pour les homos.

a écrit : Certains produits peuvent être chauffés
Mais essaye de chauffer des globules rouges ... tu aura cramé tous les globules rouges avant d'avoir inactivé le virus de l'hépatite C !
Et comme il y a une fenêtre sérologique, les test ont une "latence" d'environ 2-3 semaines, le risque nu
l n’existe malheureusement pas.

La vrai question étant, y a-t-il une différence de risque entre abstinence 1 an et couple stable 3 mois comme recommandé dans la population hétéro ?
A vérifier par une étude.
A priori je dirais qu'une abstinence 1 mois serais suffisante pour que les tests sérologiques soit positifs .. j'ai du mal a comprendre l'intérêt d'une année entière ...

Donc couple homo stable 3 mois ? Abstinence 1-2 mois ? s'il y a un moyen d'ouvrir réellement le dons aux HSH sans risque ... ce serait con de se priver du sang qu'ils veulent donner.
Afficher tout
En effet ce n'est que le plasma qu'on peut chauffer (à une température et pendant une durée bien précises) et notamment pour les préparations pour les hemophiles. C'est donc toujours très important de sélectionner les donneurs pour éliminer ceux qui pourraient être nouvellement porteurs de virus et dont le sang, donc, risquerait de passer à travers les tests, pour pouvoir transfuser du sang en toute sécurité pour ceux qui ont besoin de globules rouges. Merci pour l'info. JMCMB.

a écrit : Il me semble qu'il n'y a aucune mesure pour les homosexuels féminin.
On parle seulement des homosexuels hommes.

Le traitement different repose sur un risque 115x supérieur pour le VIH dans la population HSH.

Il faut mesurer le risque de laisser passer une poche de sang contami
né et voir s'il est acceptable. 1/3millions à l'heure actuelle.

Donneur régulier qui positive ses tests entre 2 dons du sang... 62% sont des HSH qui n'ont pas respecté les Contre indications existantes.
Le risque est une réalité, reste encore à le quantifier et voir s'il est acceptable.

www.conseil-etat.fr/Actualites/Communiques/Don-de-sang
Voilà l'avis du conseil d'État.
On peut ne pas être d'accord, mais ça reste argumenté ...
Afficher tout
Exact. Je donne depuis l'age de 18 ans et pour les femmes, l'orientation sexuelle n'importe pas. Par contre il m'est arrive de ne pas pouvoir donner apres un tatouage ou des voyages dans certains pays.

a écrit : Moi et mon père souffrons d'hematochronatose, ce qui fait qu'on a un taux de fer vraiment trop élevé. La seule solution pour nous est le don de sang 4 fois par an, et des saignées... Donc, oui, la saignée a des vertus... J'ai aussi une hemochramatose et on m'a récemment expliqué que je ne pouvais pas donner mon sang légalement en France. C'est pourquoi je suis surpris que vous puissiez le faire. Êtes vous en france, suis je mal renseigné ?

a écrit : Ôte moi d'un doute, les tubes de sangs sont tous contrôlés, et ne sont pas contrôlés de façon "statistique".

Car j'ai du mal à comprendre qu'un gay en couple stable ne puisse pas donner alors qu'un jeune hétéro qui couche avec 3 inconnues (une/4 mois) puisse donner.
/> Dans la mesure où il n'y a pas de maladie spécifique aux gays, j'ai vraiment du mal à comprendre... Et encore plus quand le "Conseil d'État" justifie cette mesure car il Faudrait attendre un an que le virus soit possiblement détectable. Bref leur argument fait assez froid dans le dos. En gros ils prennent un risque avec les "Don Juan" hétéro c'est aussi simple que ça. Afficher tout
J'imagine que ce ne sont pas les tubes de sang qui sont échantillonnés mais que cette statistique provient de la fiabilité des tests.

a écrit : Alors dans ce cas je vais me répéter mais c'est bien une mesure discriminatoire. Si un gay doit avoir 1 an d'abstinence (même en étant en couple, il faut bien le préciser aussi) et qu'un hétéro doit "attendre 4 mois après un rapport protégé".

Et de justifier cette mesure par "
;il existe une période pendant laquelle une personne peut avoir été contaminée par le VIH sans que le virus puisse être détecté, même par les tests de dépistage les plus efficaces"... Me pose encore plus de questions sur la sécurité des dons. Cela veut dire clairement qu'il y a un risque que le sang d'un hétéro ayant eu un rapport il y a 4 mois ne soit pas détecté par des tests en cas de contamination par un virus...

Oui ça me fait sourire car on nous rabâche sans cesse " Le stock de sang est au plus bas" mais d'un autre on exclut une frange de la population. Il y a des gens sérieux même chez les gays.

Donc tu en pense quoi maintenant, Monsieur l'expert ?
Afficher tout
Je trouve ça toujours dommage de baser son raisonnement sur une idéologie (même si celle ci est morale et positive) plutôt que sur des faits, bien que les statistiques ne sont pas une science exacte.

Pourquoi personne ne parle jamais du fait que le sang est ensuite vendu à prix d'or aux hôpitaux et que ces assocs se font un fric de dingue sur les donneurs ? En réalité on devrait être payé pour donner son sang.

a écrit : Pourquoi personne ne parle jamais du fait que le sang est ensuite vendu à prix d'or aux hôpitaux et que ces assocs se font un fric de dingue sur les donneurs ? En réalité on devrait être payé pour donner son sang. Je suis d'accord avec toi. On donne notre sang qui est ensuite revendu. Je peux comprendre qu'il a eu un traitement qui a lui-même un coût. Mais, depuis que ça existe, est-il encore aussi onéreux aujourd'hui?

Il me semble que les donneurs sont rémunérés aux États-Unis...

a écrit : Pourquoi personne ne parle jamais du fait que le sang est ensuite vendu à prix d'or aux hôpitaux et que ces assocs se font un fric de dingue sur les donneurs ? En réalité on devrait être payé pour donner son sang. "Ces associations"?

On donne à l'établissement français du sang, un organisme public pour autant que je sache. Alors après oui, le sang ça coûte cher, mais un rein aussi.

En France on ne vend pas son sang, son sperme ou ses organes, on en fait le don selon le principe de solidarité. Personne ne te force à faire ce don à la communauté, et tu en bénéficieras que tu veuilles participer ou non.