Un prisonnier américain est à l'isolement depuis 35 ans

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

« Qui vole un œuf vole un bœuf » développé à l’extrême

En France des cas semblables existent, sans rentrer dans les détails certains détenus rentrés pour de courtes peines, voient leurs condamnations s'accumuler à cause de leurs comportements en détention.
Pour mémoire, j'avais vu passer un détenu rentré pour 6 mois pour des violences qui était encore incarcéré 12 ans après... (et qui doit toujours l'être je pense).
Souvent c'est un problème psy relevant d'une prise en charge qui ne peut plus s'effectuer en hôpital spécialisé : devant la dangerosité du détenu ET l'impossibilité de le déclarer irresponsable pénalement. En somme un doux-dingue quoi...

Donc pour résumer : le type vole il est mis en prison, il sort il vole à nouveau il va de nouveau en prison. Il est "enrôlé" par un gang de prisonniers et tue d'autres prisonniers. D'après lui les meurtres sont dû aux conditions de vie déshumanisante du système carcéral, et quand on voit le système américain j'ai plutôt envie de le croire. Le type était juste un voleur ça aurait pas été plus simple et moins coûteux de l'envoyer à l'armée pour l'éduquer et le former pour trouver un travail ? Ça fait donc 35 ans qu'ils paient une cellule, des gardiens, de la nourriture etc à quelqu'un qui ne rapporte rien alors que ça aurait été si simple de traiter le problème au départ.


Tous les commentaires (54)

« Qui vole un œuf vole un bœuf » développé à l’extrême

En France des cas semblables existent, sans rentrer dans les détails certains détenus rentrés pour de courtes peines, voient leurs condamnations s'accumuler à cause de leurs comportements en détention.
Pour mémoire, j'avais vu passer un détenu rentré pour 6 mois pour des violences qui était encore incarcéré 12 ans après... (et qui doit toujours l'être je pense).
Souvent c'est un problème psy relevant d'une prise en charge qui ne peut plus s'effectuer en hôpital spécialisé : devant la dangerosité du détenu ET l'impossibilité de le déclarer irresponsable pénalement. En somme un doux-dingue quoi...

Je ne dis pas que les crimes doivent être impunis, mais je me demande l'utilité de cette sanction, le mec a passé plus de la moitié de sa vie isolé de tout. Cela dit, aucun problème de réinsertion pour lui : sa date théorique de libération est fixée au 2 novembre 2095, il aurait alors cent quarante-trois ans.

Désolé de ranimer un vieux débat, mais voilà un bon candidat pour la peine de mort.

a écrit : Désolé de ranimer un vieux débat, mais voilà un bon candidat pour la peine de mort. Je ne pense pas que qui que ce soit soit un bon candidat pour la peine de mort.
C'est un peu prétentieux de déterminer qui a le droit de vivre et qui ne l'a pas non ? (Je ne parle pas des avortements et de l'euthanasie qui eux ont de vraies raisons d'être)

La différence entre nous et ces criminels, c'est justement notre faculté à ne pas tuer quelqu'un de sang froid parce qu'il ne nous convient pas.
Peut-être serait-il judicieux de ne pas s'abaisser au niveau de ces criminels et de cultiver cette différence entre eux et nous ?

a écrit : Je ne pense pas que qui que ce soit soit un bon candidat pour la peine de mort.
C'est un peu prétentieux de déterminer qui a le droit de vivre et qui ne l'a pas non ? (Je ne parle pas des avortements et de l'euthanasie qui eux ont de vraies raisons d'être)

La différence entre nous
et ces criminels, c'est justement notre faculté à ne pas tuer quelqu'un de sang froid parce qu'il ne nous convient pas.
Peut-être serait-il judicieux de ne pas s'abaisser au niveau de ces criminels et de cultiver cette différence entre eux et nous ?
Afficher tout
Et les laisser continuer à tuer d'autres prisonniers ou des gardiens?
Je ne suis pas vraiment pro peine de mort, mais dans des cas particuliers comme celui là, je serai plutôt pour.

Silverstein ? Fraternité aryenne ? ça colle pas non ? Bizarre ...
Silverstein est un nom de famille ashkénaze (juif) composé de silver, dérivé de l'allemand silber (« argent»), et de stein (« pierre »).
PS : je ne suis pas antisémite

a écrit : Et les laisser continuer à tuer d'autres prisonniers ou des gardiens?
Je ne suis pas vraiment pro peine de mort, mais dans des cas particuliers comme celui là, je serai plutôt pour.
Et pourquoi pas le laisser en isolement le reste de sa vie ? Je ne sais pas si il à une camisole de force ou si on lui donne des médicaments pour le calmer mais toujours est-il que le peine de mort n'est pas la bonne solution ( je t'invite à regarder le discours de Robert Badinter sur le sujet à l'Assemblée Nationale ).

Donc pour résumer : le type vole il est mis en prison, il sort il vole à nouveau il va de nouveau en prison. Il est "enrôlé" par un gang de prisonniers et tue d'autres prisonniers. D'après lui les meurtres sont dû aux conditions de vie déshumanisante du système carcéral, et quand on voit le système américain j'ai plutôt envie de le croire. Le type était juste un voleur ça aurait pas été plus simple et moins coûteux de l'envoyer à l'armée pour l'éduquer et le former pour trouver un travail ? Ça fait donc 35 ans qu'ils paient une cellule, des gardiens, de la nourriture etc à quelqu'un qui ne rapporte rien alors que ça aurait été si simple de traiter le problème au départ.

a écrit : Donc pour résumer : le type vole il est mis en prison, il sort il vole à nouveau il va de nouveau en prison. Il est "enrôlé" par un gang de prisonniers et tue d'autres prisonniers. D'après lui les meurtres sont dû aux conditions de vie déshumanisante du système carcéral, et quand on voit le système américain j'ai plutôt envie de le croire. Le type était juste un voleur ça aurait pas été plus simple et moins coûteux de l'envoyer à l'armée pour l'éduquer et le former pour trouver un travail ? Ça fait donc 35 ans qu'ils paient une cellule, des gardiens, de la nourriture etc à quelqu'un qui ne rapporte rien alors que ça aurait été si simple de traiter le problème au départ. Afficher tout Sauf que dans ton raisonnement tu pars du principe que l'auteur a l'envie de se réinsérer, ce qui n'est valable que pour une (très/trop?) petite part de la population carcérale.
Attention, je ne prétends pas savoir si Silverstein en particulier souhaitais s'affranchir, dans mon raisonnement, je prend les stats globales et les discours qu'on entend au long cours de la part des détenus ("je veux bien (faire semblant de) me réinsérer mais en échange je veux une permission/libération/réduction/promenade à cheval ...etc...")

L'image de la prison "l'école du crime" est biaisée, et véhiculée par les mêmes personnes qui critiquent les conditions de détention, alors qu'elles sont souvent bien meilleures que celles de nos petits vieux... enfin bon...

Mais se retrouver en prison a vie, ça offre l'opportunité de vivre en dehors d'une société qui ne nous convient pas et étant subventionné par celle là même nan ?
Enfin c'est la raison la plus logique que j'entend pour justifier un retour de la peine capitale, outre le debat interminable puisqu'aucun de nous peut changer quelque chose ^^

a écrit : Désolé de ranimer un vieux débat, mais voilà un bon candidat pour la peine de mort. Je pense que tu as bien raison dans un pays où ils n'hésitent pas à la mettre en œuvre il ne doit y avoir aucune raison de ne pas le tuer, heureusement que tu es là pour en quelques secondes résoudre des affaires si compliquées. Le type était juste un voleur d'après lui le système l'a poussé à commettre ces crimes peut-être ne s'est il juste que défendu ? J'ai beaucoup moins d'empathie envers quelqu'un qui juge ce genre de personnes aussi rapidement que ce genre de personnes qui n'avait rien d'un tueur et qui du jour au lendemain s'est retrouvé de l'autre côté sans que l'on sache réellement pourquoi ni comment. Je n'ai pas fait de prison ça serait bien trop facile de dire : " b il avé ka pa lé tuait" pour juger quelqu'un

a écrit : Silverstein ? Fraternité aryenne ? ça colle pas non ? Bizarre ...
Silverstein est un nom de famille ashkénaze (juif) composé de silver, dérivé de l'allemand silber (« argent»), et de stein (« pierre »).
PS : je ne suis pas antisémite
j'ai failli faire la même réflexion, mais je me suis dégonflé. Je salue votre courage.

Je vois beaucoup de commentaires qui prônent un retour, ou tout du moins une question sur la peine de mort et son utilité. Je pense que pour le cas français beaucoup d'entre vous ne se rendent pas compte des conditions de détention. Je vois souvent des personnes mentionnés qu'ils ont la télé, des consoles où je ne sais quoi d'autre. Pour avoir un proche qui est infirmier carcéral je vous assure que ce n'est absolument pas le cas et que les conditions de détentions sont exécrables et que notre modèle ne fonctionne pas du tout. La France a prevu d'ouvrir trente nouvelles prisons pour remédier à la surpopulation. En Suède on en ferme une chaque Année et au Danemark ils les louent aux allemands. Pourtant ces deux pays n'ont pas adopté la peine de mort, ils ont cependant un réel suivi des prisonniers.

Le coût individuel est plus élevé certes. Cependant en Scandinavie on a 20% de réitérants/récidivistes contre plus de 59% en France. Bon déjà je pense que la pénalisation de la vente de cannabis/shit y est malheureusement pour pas mal mais ce n'est pas tout.

Aux usa, pays de la peine de mort, c'est plus d'un adulte sur 100 qui est en prison et le taux de récidive est autour de 50% aussi (chiffre a vérifier). S'il est moins important qu'en France c'est parce que des milliers de prisonniers condamnés à vie le sont pour des délits mineurs normalement sujets à récidive en France comme vol ou vente de drogue.

a écrit : Je pense que tu as bien raison dans un pays où ils n'hésitent pas à la mettre en œuvre il ne doit y avoir aucune raison de ne pas le tuer, heureusement que tu es là pour en quelques secondes résoudre des affaires si compliquées. Le type était juste un voleur d'après lui le système l'a poussé à commettre ces crimes peut-être ne s'est il juste que défendu ? J'ai beaucoup moins d'empathie envers quelqu'un qui juge ce genre de personnes aussi rapidement que ce genre de personnes qui n'avait rien d'un tueur et qui du jour au lendemain s'est retrouvé de l'autre côté sans que l'on sache réellement pourquoi ni comment. Je n'ai pas fait de prison ça serait bien trop facile de dire : " b il avé ka pa lé tuait" pour juger quelqu'un Afficher tout ouaip c'est la faute à la société.

a écrit : Silverstein ? Fraternité aryenne ? ça colle pas non ? Bizarre ...
Silverstein est un nom de famille ashkénaze (juif) composé de silver, dérivé de l'allemand silber (« argent»), et de stein (« pierre »).
PS : je ne suis pas antisémite
On peut avoir "Le Pape" ou "Lemoine" pour nom de famille sans être Catholique hein ;)

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Je vois beaucoup de commentaires qui prônent un retour, ou tout du moins une question sur la peine de mort et son utilité. Je pense que pour le cas français beaucoup d'entre vous ne se rendent pas compte des conditions de détention. Je vois souvent des personnes mentionnés qu'ils ont la télé, des consoles où je ne sais quoi d'autre. Pour avoir un proche qui est infirmier carcéral je vous assure que ce n'est absolument pas le cas et que les conditions de détentions sont exécrables et que notre modèle ne fonctionne pas du tout. La France a prevu d'ouvrir trente nouvelles prisons pour remédier à la surpopulation. En Suède on en ferme une chaque Année et au Danemark ils les louent aux allemands. Pourtant ces deux pays n'ont pas adopté la peine de mort, ils ont cependant un réel suivi des prisonniers.

Le coût individuel est plus élevé certes. Cependant en Scandinavie on a 20% de réitérants/récidivistes contre plus de 59% en France. Bon déjà je pense que la pénalisation de la vente de cannabis/shit y est malheureusement pour pas mal mais ce n'est pas tout.

Aux usa, pays de la peine de mort, c'est plus d'un adulte sur 100 qui est en prison et le taux de récidive est autour de 50% aussi (chiffre a vérifier). S'il est moins important qu'en France c'est parce que des milliers de prisonniers condamnés à vie le sont pour des délits mineurs normalement sujets à récidive en France comme vol ou vente de drogue.
Afficher tout
Je suis en partie d'accord avec toi, mais on prend souvent l'exemple des pays du nord, alors que ceux ci n'ont pas les mêmes mentalités et encore moins la même population carcérale.
C'est comme comparer le Japon à la Chine...

D'autant plus que ton exemple de la Suède et du Danemark sont les mêmes exemples que j'entendais il y a 15 ans en parlant des prisons Néerlandaises et Belges. Malheureusement pour eux, les moeurs ont changés et ils commencent à avoir les mêmes problèmes que nous. A quand le tour de ces pays du Nord ? Là est toute la question.

Bref, ton discours se tient, mais la vision reste parcellaire. Comme j'ai dit a Guiilhem plus haut, encore faut il que les détenus aient l'envie de se réinsérer et ça .. c'est bien plus rare chez nous que là haut...

a écrit : On peut avoir "Le Pape" ou "Lemoine" pour nom de famille sans être Catholique hein ;) je supprime ma réponse

a écrit : Sauf que dans ton raisonnement tu pars du principe que l'auteur a l'envie de se réinsérer, ce qui n'est valable que pour une (très/trop?) petite part de la population carcérale.
Attention, je ne prétends pas savoir si Silverstein en particulier souhaitais s'affranchir, dans mon raisonnement, j
e prend les stats globales et les discours qu'on entend au long cours de la part des détenus ("je veux bien (faire semblant de) me réinsérer mais en échange je veux une permission/libération/réduction/promenade à cheval ...etc...")

L'image de la prison "l'école du crime" est biaisée, et véhiculée par les mêmes personnes qui critiquent les conditions de détention, alors qu'elles sont souvent bien meilleures que celles de nos petits vieux... enfin bon...
Afficher tout
Tu as peut-être raison mais as-tu des études pour appuyer ton raisonnement? Dire la plupart sont comme ça parce que je connais quelqu'un qui... Ou j'ai vu un reportage où des prisonniers veulent pas se ré intégrer donc je me permet de faire une généralité ne vaut concrètement rien... Je pourrai te sortir le parfait contre-exemple: je connais quelqu'un qui était en prison et qui a voulu se ré intégrer donc ils sont tous comme ça. Il faut faire une étude sur plusieurs centaines/milliers de personnes afin d'en tirer des conclusions. Mais si tu en connais (des études) je suis tout ouïe !

a écrit : Tu as peut-être raison mais as-tu des études pour appuyer ton raisonnement? Dire la plupart sont comme ça parce que je connais quelqu'un qui... Ou j'ai vu un reportage où des prisonniers veulent pas se ré intégrer donc je me permet de faire une généralité ne vaut concrètement rien... Je pourrai te sortir le parfait contre-exemple: je connais quelqu'un qui était en prison et qui a voulu se ré intégrer donc ils sont tous comme ça. Il faut faire une étude sur plusieurs centaines/milliers de personnes afin d'en tirer des conclusions. Mais si tu en connais (des études) je suis tout ouïe ! Afficher tout Comme sous entendu plus haut, je travaille dans la justice/pénitentiaire et ai vu passer toutes sortes de détenus.
Je maintiens ce que j'ai dit car c'est le discours général du détenu, comme je te disais.
La plupart des détenus ne font "des efforts" que parce qu'il y a la carotte (perm, Libération conditionnelle, sortie cinoche ou autre) et ne sont plus motivés une fois dehors, alors même que le suivi continue (service d'insertion et de probation)
Si j'avais eu un billet chaque fois qu'un libérable m'avait dit qu'il a un projet etc etc et finalement on le ré-écrou la semaine (ou le jour) suivante...

Pour le cas présent, on ne sait pas ce qu'en pensait Silverstein, mais pour revenir à ce que tu disais au début ; tous les voleurs qui deviennent tueurs ne le sont pas à cause de "la prison, cette école du crime" mais bien parce que malheureusement, ils font un choix.
(celui de l'argent facile bien souvent)