A Jérusalem, le tramway est blindé

Proposé par
le

Tous les commentaires (62)

a écrit : Alors tu es un rousseauiste affirmé, tu vas même plus long que lui parce que même s'il préférait la démocratie impérative il admettait plus que toi la démocratie représentative.
Je comprends et c'est tout à fait respectable.

Non et sa n'arrivera pas puisque comme je le disais le droi
t de vote est très bien protéger en France, comme les droits relatifs aux campagnes électorales, aux partis politiques, aux opposant.
Au contraire de la Russie ce qui fait d'elle plus un régime autoritaire que démocratique.
Afficher tout
Toujours pas de réponse sur le traité de Rome - Lisbonne (ils ont changé la ville pour faire beau)

Et la loi Fake news?
S'il y a création d'un organisme de contrôle de la vérité ... Un avis sur ce point ? Pas de risque pour la démocratie ?

D'ailleurs le vote blanc pas d'avis? On s'en fou c'est pas important ?


Pour ce qui est de Rousseau, c'est un plaisir de l'apprendre, j'adore cet humouriste (Stéphane Rousseau) ;)

a écrit : Encore une fois tu mélanges tout et tu confonds "démocratie" et "constitution"... Tu parles du referendum sur l'Europe que Sarko n'a pas respecté ; la constitution lui permettait de de le faire... et le peuple de le balayer aux élections suivantes (pour ça ou pour autre chose). C'est ça la démocratie.
Tu parles du vote blanc ; mais c'est comme ça que notre constitution est écrite. Alors tu votes pour celui ou celle qui se présentera en voulant changer ça, ou tu crée ton parti qui veut changer ça, et si tu as la majorité aux élections ça changera... C'est encore ça la démocratie.
Sur ces deux points je suis d'accord avec toi pour que ça change... mais je ne remets pas en cause la définition et le principe même de la démocratie ! Et la france, que tu l'admettes ou pas, est un grand pays démocratique.
Afficher tout
Bah non je parle de démocratie la pas de constitution. C'est toi qui en voyant que c'est pas tres démocratique essaye de cacher ça derrière la constitution ...

Je m'en fou que la constitution dise que le vote blanc on s'en fou, où que Sarkozy puisse faire ce qu'il veut ...
Je demande si on a le droit d'appeler ce système une démocratie ?!

Pour ce qui est du vote blanc il y a un parti qui a voulu ... Il n'a pas obtenu les signatures contrairement à Jean Lassalle, ...


Quand je regarde la définition du mot démocratie et que je regarde l'affaire du traité de Rome je suis désolée mais ça ne concorde pas ...
Quand tu demande l'avis seulement si la réponse te convient...

Tu veux un cookies au chocolat ?
Non?
2 jours après je te ramène des cookies au chocolat ... Autant pas demander fais ce que tu veux on a compris l'idée.

Ils devraient mettre ça sur la future ligne 16...

a écrit : Une démocratie c'est quand le peuple exerce le pouvoir... mais comme il ne peut pas l'exercer lui même, il vote pour ses représentants : c'est ce qu'on appelle la "démocratie représentative" (c'est le cas de tous les pays démocrates hormis quelques Cantons Suisses qui font de la démocratie "participative").
Ces élus font la Loi au nom du peuple qui les a élus... C'est la "démocratie".
Ensuite, il y a les Constitutions (différentes selon les pays) qui donne certains pouvoirs à ces élus (tu parles de celui de pouvoir appuyer sur le bouton de la guerre en France) ; le peuple les connait ces pouvoirs et il vote en connaissance de cause pour les gens qui les auront... C'est toujours de la démocratie.
Si ton problème c'est le "bouton de la guerre", ce n'est pas le mot démocratie qui est en cause, c'est le contenu de la constitution que tu voudrais changer ; c'est ton droit... mais ça ne changera rien au fait qu'on est bel et bien dans une démocratie, avec ou sans ce "bouton", dès lors qu'on vote pour nos représentants.
Afficher tout
Ou alors je viens de penser a un truc ...

Si tu considère que la démocratie représentative c'est juste la délégation des pouvoirs, avec une représentativité grâce aux élections ... et que l'avis du peuple en soit on s'en cogne ... alors la oui le traité de Rome c'est démocratique ce qu'il a fait Sarkozy, et le vote blanc c'est démocratique de pas l'écouter ...

Après c'est une autre vision du monde ...
Pour moi l'élu doit représenter les intérêt du peuple, ses convictions ... donc en cas de référendum négatif il ne doit pas utiliser des astuces pour passer outre ! Il doit tout faire pour respecter la volonté du peuple et donc refaire un référendum. Ou au moins une consultations pour vérifier que la nouvelle loi passe bien.

a écrit : Toujours pas de réponse sur le traité de Rome - Lisbonne (ils ont changé la ville pour faire beau)

Et la loi Fake news?
S'il y a création d'un organisme de contrôle de la vérité ... Un avis sur ce point ? Pas de risque pour la démocratie ?

D'ailleurs le vote blanc pas d&#
039;avis? On s'en fou c'est pas important ?


Pour ce qui est de Rousseau, c'est un plaisir de l'apprendre, j'adore cet humouriste (Stéphane Rousseau) ;)
Afficher tout
Je dis pas que qu'on s'en fou du vote blanc, mais ce n'est pas déterminant sur la question de la démocratie.

Pour le traité de Lisbonne je te renvoie au mandat représentatif : c'est le parfait exemple du pouvoir et des limites de ce mandat. Rien d'anti démocratique si on croit en ce modèle.

Les fake news sont un véritable problème. Car laisser libre cours à ces pratiques est tout aussi dangereux pour la democratie que d'essayer de les stopper. Un risque oui, une atteinte on ne sait pas, c'est encore a déterminer.

Mais est-ce qu'un risque, ou même une atteinte mineure suffit a remettre en question tout le modèle institutionnel ?
Si demain on instaure un parti unique ou le culte de la personnalité là je me dirais : ouais le modèle par en sucette. Ou même des choses moins caricaturaux.
Par contre, parce qu'on ne prend pas en compte le vote blanc on doit oublier le suffrage universelle direct, l'effectivité de notre droit de vote etc etc etc ? Ça serait bien sévère je trouve.

Bizarrement je suis pas étonné pour Stéphane rousseau ;)

a écrit : Je dis pas que qu'on s'en fou du vote blanc, mais ce n'est pas déterminant sur la question de la démocratie.

Pour le traité de Lisbonne je te renvoie au mandat représentatif : c'est le parfait exemple du pouvoir et des limites de ce mandat. Rien d'anti démocratique si on croit en
ce modèle.

Les fake news sont un véritable problème. Car laisser libre cours à ces pratiques est tout aussi dangereux pour la democratie que d'essayer de les stopper. Un risque oui, une atteinte on ne sait pas, c'est encore a déterminer.

Mais est-ce qu'un risque, ou même une atteinte mineure suffit a remettre en question tout le modèle institutionnel ?
Si demain on instaure un parti unique ou le culte de la personnalité là je me dirais : ouais le modèle par en sucette. Ou même des choses moins caricaturaux.
Par contre, parce qu'on ne prend pas en compte le vote blanc on doit oublier le suffrage universelle direct, l'effectivité de notre droit de vote etc etc etc ? Ça serait bien sévère je trouve.

Bizarrement je suis pas étonné pour Stéphane rousseau ;)
Afficher tout
À l'époque de Sarkozy-hollande sinon avait pris le blanc en compte ni l'un ni l'autre ne passait car aucun n'avais la majorité absolue ... Ça change un peu quand même ;)

Je demande pas de tout foutre en l'air ... Juste le refus de prendre en compte le vote blanc ... M'interpelle si tu veux ...

La loi Fake news
Les pouvoirs publique qui prennent des largesses avec la loi quand il font des fichiers sans l'accord d'un juge. Ou qui ferme un site sans l'accord d'un juge (risque de censure).
Qui ne respectent pas le droit européen en matière de surveillance des citoyens...

Je trouve que ça pue un peu du cul ...
Genre un président qui déclenche une guerre, envoi des hommes au sol (ce qui n'était pas autorisé par l'ONU) sans qu'on ait aucun moyen de contrôle... Je suis désolée mais l'affaire Sarkozy c'est pas très rassurant. Même si on ne prouve pas les liens d'intérêt, il n'avait pas le droit d'envoyer des hommes au sol... C'est un peu une action militaire illégal ... Et le résultat c'est un pays en ruine avec des marchés aux esclaves...

Je veux bien être optimiste mais il faut me donner le moyen de l'être !
Balance moi des trucs rassurants pour voir ^^

Pays de la démocratie et libertée d'expression ? Les contenus inaccessibles sur le web pour les français ? La loi Gayssot ? Celle sur les fake news ? Le cash investigation sur l'industrie du tabac ? La limitation de vitesse ? La ceinture ? Surtout le dernier qui nous dit clairement que l'état nous veut vivant pour rembourser la dette que l'on crée en venant au monde... La seule chose qui maintient la paix dans ce monde c'est la bombe atomique.

a écrit : À l'époque de Sarkozy-hollande sinon avait pris le blanc en compte ni l'un ni l'autre ne passait car aucun n'avais la majorité absolue ... Ça change un peu quand même ;)

Je demande pas de tout foutre en l'air ... Juste le refus de prendre en compte le vote blanc ... M'interpel
le si tu veux ...

La loi Fake news
Les pouvoirs publique qui prennent des largesses avec la loi quand il font des fichiers sans l'accord d'un juge. Ou qui ferme un site sans l'accord d'un juge (risque de censure).
Qui ne respectent pas le droit européen en matière de surveillance des citoyens...

Je trouve que ça pue un peu du cul ...
Genre un président qui déclenche une guerre, envoi des hommes au sol (ce qui n'était pas autorisé par l'ONU) sans qu'on ait aucun moyen de contrôle... Je suis désolée mais l'affaire Sarkozy c'est pas très rassurant. Même si on ne prouve pas les liens d'intérêt, il n'avait pas le droit d'envoyer des hommes au sol... C'est un peu une action militaire illégal ... Et le résultat c'est un pays en ruine avec des marchés aux esclaves...

Je veux bien être optimiste mais il faut me donner le moyen de l'être !
Balance moi des trucs rassurants pour voir ^^
Afficher tout
J’ai bien tout lu sur les propos des uns et des autres concernant le vote blanc, aussi je me propose un petit raisonnement par l’absurde.

Admettons que l’on recense le nombre de votes blancs au cours d’une élection, et que le vote blanc récolte la majorité des suffrages...

Qui va être élu pour représenter les électeurs qui ont voté blanc et mettre en œuvre le programme de ces électeurs ?

Je pose juste une question...

a écrit : À l'époque de Sarkozy-hollande sinon avait pris le blanc en compte ni l'un ni l'autre ne passait car aucun n'avais la majorité absolue ... Ça change un peu quand même ;)

Je demande pas de tout foutre en l'air ... Juste le refus de prendre en compte le vote blanc ... M'interpel
le si tu veux ...

La loi Fake news
Les pouvoirs publique qui prennent des largesses avec la loi quand il font des fichiers sans l'accord d'un juge. Ou qui ferme un site sans l'accord d'un juge (risque de censure).
Qui ne respectent pas le droit européen en matière de surveillance des citoyens...

Je trouve que ça pue un peu du cul ...
Genre un président qui déclenche une guerre, envoi des hommes au sol (ce qui n'était pas autorisé par l'ONU) sans qu'on ait aucun moyen de contrôle... Je suis désolée mais l'affaire Sarkozy c'est pas très rassurant. Même si on ne prouve pas les liens d'intérêt, il n'avait pas le droit d'envoyer des hommes au sol... C'est un peu une action militaire illégal ... Et le résultat c'est un pays en ruine avec des marchés aux esclaves...

Je veux bien être optimiste mais il faut me donner le moyen de l'être !
Balance moi des trucs rassurants pour voir ^^
Afficher tout
Tu peux dire ce que tu dis en ce moment sans risquer quoi que ce soit. Tu peux faire des tribunes, parler de ça à des journalistes qui pourront publier s'il le souhaite, formuler une lettre ouverte, manifester devant l'elysee en ne risquant de rien. Et le tout en tenant des propos bien plus virulent à l'encontre des gouvernements récent et actuel que ce que tu ne fais là, encore sans rien risquer. Bon ok une amende si tu abuses vraiment mais comme si tu avais insulté un mec lambda.
Tu peux occuper une université et la taguer de partout, pisser à l'intérieur et malmener ceux qui sont contre ce que tu fais en ne risquant rien.
Si un truc te dérange tu peux milité et voté librement pour que cette chose change sans rien risquer.
Tu peux exiger l'effectivité d'un nombre incalculable de droits devant un tas de juridictions indépendantes et impartiales.

Ça c'est rassurant.

Bon on a franchement dépassés la cadre de l'anecdote là.

a écrit : J’ai bien tout lu sur les propos des uns et des autres concernant le vote blanc, aussi je me propose un petit raisonnement par l’absurde.

Admettons que l’on recense le nombre de votes blancs au cours d’une élection, et que le vote blanc récolte la majorité des suffrages...

Qui va être élu pou
r représenter les électeurs qui ont voté blanc et mettre en œuvre le programme de ces électeurs ?

Je pose juste une question...
Afficher tout
Les électeurs qui vote blanc n'ont pas de programme, ils n'ont juste aucune offre cohérente en face.

Et théoriquement pas besoin d'une majorité de blanc pour invalider une élection il suffit que personne n'ai 50% (majorité absolue)
Typiquement un 48-52% quand tu y intègre le vote blanc ça finit en 47-48-5%
Retour à la case départ faut modifier les propositions pour être plus cohérent avec les attentes du peuple.
En l'état c'est juste un droit de contestation, qui n'existe pas, donc rien n'est prévu pour.
C'est donc totalement discutable au niveau de la mise en place.

a écrit : Tu peux dire ce que tu dis en ce moment sans risquer quoi que ce soit. Tu peux faire des tribunes, parler de ça à des journalistes qui pourront publier s'il le souhaite, formuler une lettre ouverte, manifester devant l'elysee en ne risquant de rien. Et le tout en tenant des propos bien plus virulent à l'encontre des gouvernements récent et actuel que ce que tu ne fais là, encore sans rien risquer. Bon ok une amende si tu abuses vraiment mais comme si tu avais insulté un mec lambda.
Tu peux occuper une université et la taguer de partout, pisser à l'intérieur et malmener ceux qui sont contre ce que tu fais en ne risquant rien.
Si un truc te dérange tu peux milité et voté librement pour que cette chose change sans rien risquer.
Tu peux exiger l'effectivité d'un nombre incalculable de droits devant un tas de juridictions indépendantes et impartiales.

Ça c'est rassurant.

Bon on a franchement dépassés la cadre de l'anecdote là.
Afficher tout
Pour le droit je t'invite à regarder l'interview de thinkerview "Big brother habite place Beauvau" tu va voir c'est super sympa le droit ! Tu peux demander autant que tu veux ... T'auras la réponse que t'auras ;)

C'est pas bête mais la typique attaque terroriste c'est la bombe humaine, donc à moins de faire des wagons différents pour Arabes et Juifs, ou d'interdire le tram aux Arabes..

a écrit : C'est pas bête mais la typique attaque terroriste c'est la bombe humaine, donc à moins de faire des wagons différents pour Arabes et Juifs, ou d'interdire le tram aux Arabes.. Si tu suppose qu'il est possible de reconnaître un terroriste en France à sa couleur de peau ... Tu te trompes

Même si la majorité sont Maghrebins, quand tu tombe sur un rouquin breton barbue terroriste ... ça fait tout drôle d'imaginer barbe rousse ailleurs que sur un bateau, mais c'est la réalité ;)
Non faut juste arrêter d'imaginer le risque zéro
Tant qu'on aura un monde où les intérêts primes sur l'éthique ...
On a aucun amie, on a des partenaires avec des intérêt convergent.

a écrit : Pour le droit je t'invite à regarder l'interview de thinkerview "Big brother habite place Beauvau" tu va voir c'est super sympa le droit ! Tu peux demander autant que tu veux ... T'auras la réponse que t'auras ;) J'ai regardé.
Il faut bien comprendre que lorsque quasiment tout nos droits et libertés fondamentales datent de 1789, 1946, 1958 et 1966. Autrement dit ils n'ont pas été prévus pour s'appliquer aux avancées technologique comme internet, la robotique, la GPA... ils sont par conséquent inadaptés.
Donc les juridictions sont encore balbutitiantes, c'est logique. Ça laisse forcément plus de marge de manoeuvre aux autorités publiques.

Maintenant je ne suis pas d'accord avec un des intervenants : l'information physique et l'information numérique ce n'est pas la même chose. Or les gars placent toute leur argumentation sur ce postulat.

Par exemple lorsque tu rentres dans l'armée tu perds automatiquement des droits et libertés, ou du moins ils sont atténués. C'est normal... tu vois un militaire dire à son supérieur : "non j'irai pas patrouiller à tartempion parce que j'ai un droit d'aller et venir ou je veux".
Même lorsque tu vas bosser tes droits et libertés sont adaptés : le devoir de réserve atténue le droit d'expression.

Dans ce cas, serait-il impensable que sur Internet aussi on puisse adapter les droits et libertés au lieu de les prendre au pied de la lettre ?

Que des pédophiles et des terroristes soient fichés sur Internet par le gouvernement sans autorisation préalable d'un juge ça me choque pas.
Parce que les droits sur lesquelles se basent les gars qui s'en plaignent n'étaient pas prévus pour ça : c'est l'illustration du problème. Y'a matière à réflexion.

Ce que je veux dire c'est que ce n'est pas si évident pour la justice.

Et si tu attends de la justice d'être toujours content de ses décisions c'est que tu n'as rien compris. Par définition y'a au moins un gars qui en ressort déçu.
Autrement dit si tu crois que la justice doit se conformer à ce que toi tu penses pour mériter ta considération, autrement c'est forcément un vendu, c'est que y'a plus rien a tirer de toi.
(Quand je dis toi je te vise pas, c'est générique).

a écrit : Après on peut toujours relativiser quand on compare effectivement ...

mobile.lemonde.fr/international/article/2018/04/09/une-banque-de-sperme-chinoise-veut-des-donneurs-de-haute-qualite-ideologique_5282827_3210.html

www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/12/27/32001-20171227ARTFI
G00197-la-chine-met-en-place-un-systeme-de-notation-de-ses-citoyens-pour-2020.php

La Chine, le pays qui s'amuse à appliquer toutes les fictions dystopique ... Dans son pays de manière tout à fait normal !
Afficher tout
Ah merci :) ça te rassure ça quand même ? On est loin du ragnarok en France.

a écrit : Tu peux dire ce que tu dis en ce moment sans risquer quoi que ce soit. Tu peux faire des tribunes, parler de ça à des journalistes qui pourront publier s'il le souhaite, formuler une lettre ouverte, manifester devant l'elysee en ne risquant de rien. Et le tout en tenant des propos bien plus virulent à l'encontre des gouvernements récent et actuel que ce que tu ne fais là, encore sans rien risquer. Bon ok une amende si tu abuses vraiment mais comme si tu avais insulté un mec lambda.
Tu peux occuper une université et la taguer de partout, pisser à l'intérieur et malmener ceux qui sont contre ce que tu fais en ne risquant rien.
Si un truc te dérange tu peux milité et voté librement pour que cette chose change sans rien risquer.
Tu peux exiger l'effectivité d'un nombre incalculable de droits devant un tas de juridictions indépendantes et impartiales.

Ça c'est rassurant.

Bon on a franchement dépassés la cadre de l'anecdote là.
Afficher tout
Après on peut toujours relativiser quand on compare effectivement ...

mobile.lemonde.fr/international/article/2018/04/09/une-banque-de-sperme-chinoise-veut-des-donneurs-de-haute-qualite-ideologique_5282827_3210.html

www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/12/27/32001-20171227ARTFIG00197-la-chine-met-en-place-un-systeme-de-notation-de-ses-citoyens-pour-2020.php

La Chine, le pays qui s'amuse à appliquer toutes les fictions dystopique ... Dans son pays de manière tout à fait normal !

a écrit : Les électeurs qui vote blanc n'ont pas de programme, ils n'ont juste aucune offre cohérente en face.

Et théoriquement pas besoin d'une majorité de blanc pour invalider une élection il suffit que personne n'ai 50% (majorité absolue)
Typiquement un 48-52% quand tu y intègre le vote
blanc ça finit en 47-48-5%
Retour à la case départ faut modifier les propositions pour être plus cohérent avec les attentes du peuple.
En l'état c'est juste un droit de contestation, qui n'existe pas, donc rien n'est prévu pour.
C'est donc totalement discutable au niveau de la mise en place.
Afficher tout
Je ne pense pas démocratique qu’une élection puisse être invalidée du fait de la teneur de ses résultats (c’est à dire que le vote blanc sorte majoritaire du vote). Ce serait considérer les votants blancs comme des non-votants.

Si on devait la refaire et que le vote blanc sorte une seconde fois majoritaire, cela ne ferait pas avancer le schmilblick.

En Belgique le vote blanc est autorisé (car le vote est obligatoire), mais au dépouillement, il est considéré comme nul, donc retour à la case départ sur le plan purement démocratique consistant à recenser une voix comme un vote, et donc affecté à un édile. La liste majoritaire mais dûment représentée par un édile sortirait vainqueur.

Je trouve que ma question est pertinente, dommage que personne n’y réponde véritablement.

Quelle dérive dans les commentaires !!!
On est bien loin du sujet initial...

a écrit : Je ne pense pas démocratique qu’une élection puisse être invalidée du fait de la teneur de ses résultats (c’est à dire que le vote blanc sorte majoritaire du vote). Ce serait considérer les votants blancs comme des non-votants.

Si on devait la refaire et que le vote blanc sorte une seconde fois majoritaire
, cela ne ferait pas avancer le schmilblick.

En Belgique le vote blanc est autorisé (car le vote est obligatoire), mais au dépouillement, il est considéré comme nul, donc retour à la case départ sur le plan purement démocratique consistant à recenser une voix comme un vote, et donc affecté à un édile. La liste majoritaire mais dûment représentée par un édile sortirait vainqueur.

Je trouve que ma question est pertinente, dommage que personne n’y réponde véritablement.
Afficher tout
Ouai enfin y a des mecs qui se présente.

Soit tu vote pour eux soit tu vote blanc.
Si le vote blanc gagne... C'est que t'avais pas envie de voter pour eux ...

Tu propose quoi ... Que les votes blancs soit redistribuer au gagnant ? T'a une vision bien particulière de l'opposition toi ;)
Le vote blanc est un refus, une opposition. Si les mecs qui ne m'ont pas convaincu se partage mon vote ... Ça va m'énerver!!

Le but c'est de faire invalider un vote ... D'obliger la modification du programme, voir d'interdire aux personnes de se représenter (renouvellement des candidats) .
Voir même pour les plus extrémiste, de créer une assemblée constituante pour modifier la constitution et de changer le système politique.

C'est dingue d'en arriver à devoir concevoir ce genre de véhicule :-(