Les intelligences artificielles peuvent être scénaristes

Proposé par
le

En 2016, le réalisateur Oscar Sharp et le scientifique Ross Goodwin créèrent une intelligence artificielle à laquelle ils firent "lire" une douzaine de scripts de film, puis lui demandèrent d'en générer un elle-même. Le résultat de l'expérience, Sunspring, a été tourné avec de vrais acteurs. Il s'agit du premier film scénarisé par IA.

Le scénario (en sources) résultant de l'expérience n'a ni queue ni tête mais on peut voir des motifs propres aux scripts de films que l'IA a réussi à intégrer.


Commentaires préférés (3)

Bonjour, une douzaine de scripts seulement me paraît assez peu pour que la machine "apprenne" à faire des scripts. En regardant la source YouTube, ils défilent une liste de scenarii qui se rapproche plutôt de la centaine de scripts lus ce qui me paraît déjà plus crédible. :)

Ça me fait penser à l'IA à laquelle on a fait lire les livres de Harry Potter pour lui faire écrire un nouveau chapitre : "Harry Potter et le portrait de ce qui ressemblait à un gros tas de cendre". Je vous le recommande, c'est un chef d'oeuvre donc chaque ligne est déjà culte ! :)

"Harry arracha ses yeux de ses orbites et les jeta dans la forêt interdite"
"Harry vu Ron et commença immédiatement à manger la famille d'Hermione"
"Dumbledore posa sa main sur la tête du crapeau de Poufsouffle : "Tu es Hagrid maintenant""

a écrit : L'IA remplace ou imite ou sert l'homme dans des tâches de plus en plus complexes. Le chômage humain va devenir la norme. Un bousculement de la société s'annonce, bien plus vite qu'on ne le pense. Un reportage sur arte faisait un état des lieux et des projections des métiers à disparaître bientôt, tel par exemple chauffeur routier. Des million de personnes dans le monde vont se retrouver sans emploi, pour le meilleur ou pour le pire. Je vous le conseille (je ne sais plus son titre, si quelqu'un sait...)

Édit: c'était peut être france2, je ne sais plus...
Afficher tout
Ça me met toujours hors de moi d'entendre de telles absurdités.

Depuis le début des révolutions informatiques, les gens pensaient perdre leur job et vivre sur une planète avec des robots partout.

La vérité c'est que l'explosion digitale créée autant de job qu'elle n'en détruit voir plus. Ce sera de nouveaux jobs avec des skills différents, mais ce qui est certain c'est qu'il faudra des humains quelque part (en hardware comme en software).


Tous les commentaires (70)

Bonjour, une douzaine de scripts seulement me paraît assez peu pour que la machine "apprenne" à faire des scripts. En regardant la source YouTube, ils défilent une liste de scenarii qui se rapproche plutôt de la centaine de scripts lus ce qui me paraît déjà plus crédible. :)

L'IA remplace ou imite ou sert l'homme dans des tâches de plus en plus complexes. Le chômage humain va devenir la norme. Un bousculement de la société s'annonce, bien plus vite qu'on ne le pense. Un reportage sur arte faisait un état des lieux et des projections des métiers à disparaître bientôt, tel par exemple chauffeur routier. Des million de personnes dans le monde vont se retrouver sans emploi, pour le meilleur ou pour le pire. Je vous le conseille (je ne sais plus son titre, si quelqu'un sait...)

Édit: c'était peut être france2, je ne sais plus...

Ça me fait penser à l'IA à laquelle on a fait lire les livres de Harry Potter pour lui faire écrire un nouveau chapitre : "Harry Potter et le portrait de ce qui ressemblait à un gros tas de cendre". Je vous le recommande, c'est un chef d'oeuvre donc chaque ligne est déjà culte ! :)

"Harry arracha ses yeux de ses orbites et les jeta dans la forêt interdite"
"Harry vu Ron et commença immédiatement à manger la famille d'Hermione"
"Dumbledore posa sa main sur la tête du crapeau de Poufsouffle : "Tu es Hagrid maintenant""

a écrit : L'IA remplace ou imite ou sert l'homme dans des tâches de plus en plus complexes. Le chômage humain va devenir la norme. Un bousculement de la société s'annonce, bien plus vite qu'on ne le pense. Un reportage sur arte faisait un état des lieux et des projections des métiers à disparaître bientôt, tel par exemple chauffeur routier. Des million de personnes dans le monde vont se retrouver sans emploi, pour le meilleur ou pour le pire. Je vous le conseille (je ne sais plus son titre, si quelqu'un sait...)

Édit: c'était peut être france2, je ne sais plus...
Afficher tout
N'oublions pas que ce changement détruira des emplois mais en créera de nouveaux... Bref, faudra s'adapter si ce n'est pas déjà le cas : il faudra toujours des humains derrière ces machines!
(Pas pour rien que j'ai choisi d'étudier l'informatique, héhéhé... )

Cela dit, l'automatisation n'affectera pas tous les secteurs de la même façon : un instituteur dr fera plus difficilement remplacer qu' un ouvrier qui serre des boulons toute la journée en mode travail à la chaîne...

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser à l'IA à laquelle on a fait lire les livres de Harry Potter pour lui faire écrire un nouveau chapitre : "Harry Potter et le portrait de ce qui ressemblait à un gros tas de cendre". Je vous le recommande, c'est un chef d'oeuvre donc chaque ligne est déjà culte ! :)

"Harry arracha ses yeux de ses orbites et les jeta dans la forêt interdite"
"Harry vu Ron et commença immédiatement à manger la famille d'Hermione"
"Dumbledore posa sa main sur la tête du crapeau de Poufsouffle : "Tu es Hagrid maintenant""
Afficher tout
Tu as un lien ? Merci.

a écrit : L'IA remplace ou imite ou sert l'homme dans des tâches de plus en plus complexes. Le chômage humain va devenir la norme. Un bousculement de la société s'annonce, bien plus vite qu'on ne le pense. Un reportage sur arte faisait un état des lieux et des projections des métiers à disparaître bientôt, tel par exemple chauffeur routier. Des million de personnes dans le monde vont se retrouver sans emploi, pour le meilleur ou pour le pire. Je vous le conseille (je ne sais plus son titre, si quelqu'un sait...)

Édit: c'était peut être france2, je ne sais plus...
Afficher tout
Ça me met toujours hors de moi d'entendre de telles absurdités.

Depuis le début des révolutions informatiques, les gens pensaient perdre leur job et vivre sur une planète avec des robots partout.

La vérité c'est que l'explosion digitale créée autant de job qu'elle n'en détruit voir plus. Ce sera de nouveaux jobs avec des skills différents, mais ce qui est certain c'est qu'il faudra des humains quelque part (en hardware comme en software).

a écrit : Ça me met toujours hors de moi d'entendre de telles absurdités.

Depuis le début des révolutions informatiques, les gens pensaient perdre leur job et vivre sur une planète avec des robots partout.

La vérité c'est que l'explosion digitale créée autant de job qu'elle n'e
n détruit voir plus. Ce sera de nouveaux jobs avec des skills différents, mais ce qui est certain c'est qu'il faudra des humains quelque part (en hardware comme en software). Afficher tout
Exactement : plein de gens se sont dit pareil lors des débuts de la révolution industrielle quand ils ont vu des machines à vapeur faire les choses avec un meilleur rendement. Si ils se sentent sur la sellette, mieux vaut se reconvertir qu'effectivement se retrouver sur le carreau parce qu' ils ne se sont pas adaptés...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Tu as un lien ? Merci. Oui désolé j'aurais dû y penser avant :
botnik.org/content/harry-potter.html

C'est en Anglais uniquement et ça faisait un bail que je ne l'avais pas lu donc quelques unes de mes citations sont légèrement erronées.

a écrit : L'IA remplace ou imite ou sert l'homme dans des tâches de plus en plus complexes. Le chômage humain va devenir la norme. Un bousculement de la société s'annonce, bien plus vite qu'on ne le pense. Un reportage sur arte faisait un état des lieux et des projections des métiers à disparaître bientôt, tel par exemple chauffeur routier. Des million de personnes dans le monde vont se retrouver sans emploi, pour le meilleur ou pour le pire. Je vous le conseille (je ne sais plus son titre, si quelqu'un sait...)

Édit: c'était peut être france2, je ne sais plus...
Afficher tout
Oui et d’autres seront créer. Faut arrêter un peu avec ses histoires, ça a toujours été le cas, sauf qu’aujourd’hui ça arrive rapidement, donc les gens paniquent ( Mon dieu! C’est apocalypse!!! Les chauffeurs routiers vont disparaître). Il y a aussi une multitude de métiers qui vont être créé, notamment pour gérer les données qui serviront à faire fonctionner ce systèmes, donc le secteur informatique industriel. Il ne faut pas être passéiste, les hommes trouvent toujours des manières d’améliorer leur confort. On ne va pas sacrifier la santé d’un homme, alors que la tâche peut être effectuée automatiquement. Ce qui sera intéressant, ce sera de voir comment vont réagir les populations, et comment elles vont vouloir gérer les personnes mises au chômage par tout ses changement.

a écrit : N'oublions pas que ce changement détruira des emplois mais en créera de nouveaux... Bref, faudra s'adapter si ce n'est pas déjà le cas : il faudra toujours des humains derrière ces machines!
(Pas pour rien que j'ai choisi d'étudier l'informatique, héhéhé... )

Cela dit,
l'automatisation n'affectera pas tous les secteurs de la même façon : un instituteur dr fera plus difficilement remplacer qu' un ouvrier qui serre des boulons toute la journée en mode travail à la chaîne... Afficher tout
Les machines sont plus cost-effective que les hommes , c'est leurs seul et unique raison d'être dans l'industrie . Dire qu'on va remplacer ces emplois par d'autres emplois n'est que moyennement vrais et ce fera dans une moindre mesure .. sinon il n'y aurait aucuns intérêt économique .

A mon avis il va y avoir de plus en plus de chômage dans les années à venir, il n'y a pas tout le monde qui va avoir son travail remplacé quand on voit le nombre d'emploi qui sont très limité intellectuellement. Mais dans ce constat je ne vois pas de passeisme, de rancoeur ou je ne sais quoi. C'est le but des machines de rendre moins pénible la vie des hommes, je pense que le travail ne sera plus la norme. Bien sûr si la société parviens à évoluer d'une bonne manière et non pas comme actuellement les machines qui concurrence les humains.

L’homme est en train de robotiser un métier incroyable, celui d’artiste. Je pense qu’on va perdre gros le jour ou tout sera géré par ordinateur. Les artistes (dont je fait partie) ne se sentiront plus indispensables, valorisés (déjà que c’est difficile) et donc l’art ne sera plus vraiment l’art puisque généré par des algorithmes. J’ai la sensation que peu de personnes se rendent compte de ce que cela représente...on tue simplement, la derniere frontiere entre l’homme et la machine. Entre la chaleur organique, et la froideur mécanique.

a écrit : Oui et d’autres seront créer. Faut arrêter un peu avec ses histoires, ça a toujours été le cas, sauf qu’aujourd’hui ça arrive rapidement, donc les gens paniquent ( Mon dieu! C’est apocalypse!!! Les chauffeurs routiers vont disparaître). Il y a aussi une multitude de métiers qui vont être créé, notamment pour gérer les données qui serviront à faire fonctionner ce systèmes, donc le secteur informatique industriel. Il ne faut pas être passéiste, les hommes trouvent toujours des manières d’améliorer leur confort. On ne va pas sacrifier la santé d’un homme, alors que la tâche peut être effectuée automatiquement. Ce qui sera intéressant, ce sera de voir comment vont réagir les populations, et comment elles vont vouloir gérer les personnes mises au chômage par tout ses changement. Afficher tout De quoi tu parles là ? On parle d’avoir des idées ! Ouvrez les yeux bon sang !

a écrit : Bonjour, une douzaine de scripts seulement me paraît assez peu pour que la machine "apprenne" à faire des scripts. En regardant la source YouTube, ils défilent une liste de scenarii qui se rapproche plutôt de la centaine de scripts lus ce qui me paraît déjà plus crédible. :) Ça ne se dit pas « scenarii », en Français moderne on utilisera plutôt le pluriel « scénarios ». C’est plutôt archaïque d’utiliser le mot à l’italienne quand on sait que depuis la reforme orthographique de 1990 le conseil supérieur de la langue française approuvé par l’Académie Française a décidé que les mots d’origines étrangères prennent les marques nominales du français ( accent, pluriel) quand ils sont intégrés à notre langue.

a écrit : Ça ne se dit pas « scenarii », en Français moderne on utilisera plutôt le pluriel « scénarios ». C’est plutôt archaïque d’utiliser le mot à l’italienne quand on sait que depuis la reforme orthographique de 1990 le conseil supérieur de la langue française approuvé par l’Académie Française a décidé que les mots d’origines étrangères prennent les marques nominales du français ( accent, pluriel) quand ils sont intégrés à notre langue. Afficher tout Les deux sont bons mon cher. S'il veut respecter l'orthographe d'origine, c'est son choix, si tu veux l'adapter en français, c'est le tien. Tu peux dire "des rugbymans", laisse le dire "des rugbymen", aucun de vous ne fera de "faute". Il n'y a pas UNE bonne façon de parler. L'important c'est que chacun se comprenne, et ça fait de la richesse linguistique en plus.
La norme, en théorie et en pratique, c'est pas pareil. L'important c'est de comprendre les variations, pas de les tuer.

Sinon, si tu veux respecter la norme académique, il me semble que pour parler de la langue et de la nationalité, en français, on ne met pas de majuscule. Donc "en français" ;)

Pour parler de l'anecdote, je rejoins ce qui a été dit avant moi, l'art pour l'instant est réservé aux vivants (je n'irai pas jusqu'à dire "aux humains" car je n'en sais rien, et je ne pense pas qu'avoir la réponse soit une bonne chose mais c'est un autre débat) et je pense que le jour où on le laissera aux machines, on fera une grosse bêtise. Pouvoir contrôler l'art, c'est pouvoir contrôler, amoindrir, la liberté de penser, à mon avis...

a écrit : Ça me met toujours hors de moi d'entendre de telles absurdités.

Depuis le début des révolutions informatiques, les gens pensaient perdre leur job et vivre sur une planète avec des robots partout.

La vérité c'est que l'explosion digitale créée autant de job qu'elle n'e
n détruit voir plus. Ce sera de nouveaux jobs avec des skills différents, mais ce qui est certain c'est qu'il faudra des humains quelque part (en hardware comme en software). Afficher tout
Les nouvelles technologies font perdre plus d'emplois qu'elles n'en générent et c'est justement le but de l'automatisation. Obtenir un même résultat, sans risque d'erreur humaine et à moindre coût.

Exemple simple avec les péages. Avant il y avait 3 personnes par barrière (3x8), je te laisse imaginer le nombre d'employés par autoroute, maintenant quelques administrateurs suffisent à gérer tout le parc. Même en prenant en compte toute la chaîne, de la fabrication aux datacenters, en passant par les opérateurs et autres, ça ne fait aucun doute que les ressources humaines sont considérablement inférieures, et ce n'est là qu'un seul exemple.

Si les autorités envisagent de plus en plus un revenu universel c'est qu'effectivement, à terme, ne pas travailler sera commun, pour ne pas dire la norme.

a écrit : L'IA remplace ou imite ou sert l'homme dans des tâches de plus en plus complexes. Le chômage humain va devenir la norme. Un bousculement de la société s'annonce, bien plus vite qu'on ne le pense. Un reportage sur arte faisait un état des lieux et des projections des métiers à disparaître bientôt, tel par exemple chauffeur routier. Des million de personnes dans le monde vont se retrouver sans emploi, pour le meilleur ou pour le pire. Je vous le conseille (je ne sais plus son titre, si quelqu'un sait...)

Édit: c'était peut être france2, je ne sais plus...
Afficher tout
So what ? De tous temps, l'évolution des techniques ou des modes de consommation ont entraîné la modification ou la disparition de nombreux métiers. Les conducteurs routiers rejoindront donc au cimetière des emplois désuets les porteurs d'eau, les rémouleurs, les vitriers ambulants et autres loueurs de cassettes VHS, c'est tout...

Je sais juste que lors du krach de 1929, ce sont les sociétés utilisant le plus de main d’œuvre et donc les moins automatisées qui s'en sont le mieux sorti (je ne parle pas du personnel, mais de la cote en bourse). C'est une règle économique : quand la demande augmente, il y a un délai pour acquérir des machines et former le personnel, quand elle diminue, on a du mal à virer des systèmes qui ne produisent plus, mais qu'il faut continuer à payer (crédit, leasing etc)

Faut arrêter, je ne vois pas le chômage comme un problème ! Le mot est actuellement perçu comme pessimiste. Au contraire les gens auront du temps pour eux. Donc je persiste, oui des emplois seront détruits, plus que ceux créés par l'IA très probablement. Une société où ceux qui ont du travail sont (relativement) riches sera purement du passé. Tous les corps de métier seront touchés, instituteurs, médecins, juristes...