Louis XVI et Marie-Antoinette se sont mariés par procuration

Proposé par
le
dans

Un mariage par procuration est une cérémonie où au moins l'un des deux futurs époux est représenté par quelqu'un d'autre. Ainsi, le futur Louis XVI et Marie-Antoinette se marièrent le 19 avril 1770 par procuration. Mais celle-ci ne vit son époux pour la première fois que le 16 mai suivant.


Commentaires préférés (3)

A-t-on le droit de consommer le mariage avec le ou la representante?

La décapitation par procuration leur aurait été plus utile...

A noter le mariage par procuration (et tout ce qu'il y a autour) de Napoléon 1er et Marie Louise d'Autriche qui était assez insolite :

Au début ; les deux sont plutôt frileux à cette idée, le mariage étant trèèès arrangé,

-Napoléon considère qu'il "épouse un ventre" (c'est élégant) sous-entendant qu'il ne l'épouse que pour faire des enfants. Faisant d'une pierre deux coups, le mariage scelle une alliance avec l'Autriche après 18 ans de conflits.

-Marie-Louise se voit plus comme un sacrifice, qu'elle concède pour son pays, elle ne supporte pas d'être mariée à "l'ogre corse".


Vient le mariage par procuration où le témoin de Napoléon n'est autre que l'archiduc Charles-Louis d'Autriche, ancien ennemi de Napoléon, battu à Wagram (Ambiance !).
La taille du doigt de Napoléon étant inconnue, on bénit 12 alliances différentes (comme ça pas de doutes)


Finalement, très pressé, Napoléon finit par aller à la rencontre du carrosse royal le 27 mars, après avoir confirmé auprès de l'Evèque de Nantes qu'il pouvait consommer le mariage avant la cérémonie du 1er avril...

EDIT : j'ai oublié de préciser que pour "acquérir" la nationalité française, Marie Louise s'est prêtée au même rituel que ... Marie Antoinette !


Tous les commentaires (15)

A-t-on le droit de consommer le mariage avec le ou la representante?

La décapitation par procuration leur aurait été plus utile...

a écrit : A-t-on le droit de consommer le mariage avec le ou la representante? C'eût été préférable, car paraît-il le marié en titre à mis des années à y réussir.

Arthur et Caradoc l'ont fait aussi. Caradoc devant attendre pour voir Geunievre. Tout ça grace aux lois du pays de Vannes.

A noter le mariage par procuration (et tout ce qu'il y a autour) de Napoléon 1er et Marie Louise d'Autriche qui était assez insolite :

Au début ; les deux sont plutôt frileux à cette idée, le mariage étant trèèès arrangé,

-Napoléon considère qu'il "épouse un ventre" (c'est élégant) sous-entendant qu'il ne l'épouse que pour faire des enfants. Faisant d'une pierre deux coups, le mariage scelle une alliance avec l'Autriche après 18 ans de conflits.

-Marie-Louise se voit plus comme un sacrifice, qu'elle concède pour son pays, elle ne supporte pas d'être mariée à "l'ogre corse".


Vient le mariage par procuration où le témoin de Napoléon n'est autre que l'archiduc Charles-Louis d'Autriche, ancien ennemi de Napoléon, battu à Wagram (Ambiance !).
La taille du doigt de Napoléon étant inconnue, on bénit 12 alliances différentes (comme ça pas de doutes)


Finalement, très pressé, Napoléon finit par aller à la rencontre du carrosse royal le 27 mars, après avoir confirmé auprès de l'Evèque de Nantes qu'il pouvait consommer le mariage avant la cérémonie du 1er avril...

EDIT : j'ai oublié de préciser que pour "acquérir" la nationalité française, Marie Louise s'est prêtée au même rituel que ... Marie Antoinette !

a écrit : A-t-on le droit de consommer le mariage avec le ou la representante? Les sources en parlent... mais tu vas être un peu déçu sûrement ;)
La mariée dénude un jambe dans la couche, et le représentant du marié glisse sa jambe aussi et la colle à celle de la mariée... Ainsi, le mariage est alors dit "consommé".
Rien n'est dit sur l'inverse, quand c'est la mariée qui n'est pas présente.

a écrit : Ils on fait une visio conférence sur Skip! Skip c’est de la lessive!!

a écrit : A noter le mariage par procuration (et tout ce qu'il y a autour) de Napoléon 1er et Marie Louise d'Autriche qui était assez insolite :

Au début ; les deux sont plutôt frileux à cette idée, le mariage étant trèèès arrangé,

-Napoléon considère qu'il "épouse un ventre" (
c'est élégant) sous-entendant qu'il ne l'épouse que pour faire des enfants. Faisant d'une pierre deux coups, le mariage scelle une alliance avec l'Autriche après 18 ans de conflits.

-Marie-Louise se voit plus comme un sacrifice, qu'elle concède pour son pays, elle ne supporte pas d'être mariée à "l'ogre corse".


Vient le mariage par procuration où le témoin de Napoléon n'est autre que l'archiduc Charles-Louis d'Autriche, ancien ennemi de Napoléon, battu à Wagram (Ambiance !).
La taille du doigt de Napoléon étant inconnue, on bénit 12 alliances différentes (comme ça pas de doutes)


Finalement, très pressé, Napoléon finit par aller à la rencontre du carrosse royal le 27 mars, après avoir confirmé auprès de l'Evèque de Nantes qu'il pouvait consommer le mariage avant la cérémonie du 1er avril...

EDIT : j'ai oublié de préciser que pour "acquérir" la nationalité française, Marie Louise s'est prêtée au même rituel que ... Marie Antoinette !
Afficher tout
J'ai appris plus dans ton commentaire que sur l'anecdote en elle-même

a écrit : A noter le mariage par procuration (et tout ce qu'il y a autour) de Napoléon 1er et Marie Louise d'Autriche qui était assez insolite :

Au début ; les deux sont plutôt frileux à cette idée, le mariage étant trèèès arrangé,

-Napoléon considère qu'il "épouse un ventre" (
c'est élégant) sous-entendant qu'il ne l'épouse que pour faire des enfants. Faisant d'une pierre deux coups, le mariage scelle une alliance avec l'Autriche après 18 ans de conflits.

-Marie-Louise se voit plus comme un sacrifice, qu'elle concède pour son pays, elle ne supporte pas d'être mariée à "l'ogre corse".


Vient le mariage par procuration où le témoin de Napoléon n'est autre que l'archiduc Charles-Louis d'Autriche, ancien ennemi de Napoléon, battu à Wagram (Ambiance !).
La taille du doigt de Napoléon étant inconnue, on bénit 12 alliances différentes (comme ça pas de doutes)


Finalement, très pressé, Napoléon finit par aller à la rencontre du carrosse royal le 27 mars, après avoir confirmé auprès de l'Evèque de Nantes qu'il pouvait consommer le mariage avant la cérémonie du 1er avril...

EDIT : j'ai oublié de préciser que pour "acquérir" la nationalité française, Marie Louise s'est prêtée au même rituel que ... Marie Antoinette !
Afficher tout
Suis-je la seule à avoir naïvement attendu un happy ending à ce commentaire ?

a écrit : Suis-je la seule à avoir naïvement attendu un happy ending à ce commentaire ? J'avoue, j'attendais aussi le coup de foudre et le "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants..." :D

a écrit : J'avoue, j'attendais aussi le coup de foudre et le "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants..." :D et @Alisée973
Oui ça aurait pu.
Napoléon appréciait beaucoup Marie-Louise au final (il alla même jusqu'à recommander à ses soldats de marier des allemandes) certainement car ils étaient tout deux dans une relation de respect l'un envers l'autre, ce qui devait le changer de Joséphine de Beauharnais et ses amants...
Marie-Louise était un peu plus réservée sur ce mariage et même à la mort de Napoléon, n'éprouvait qu'une forte sympathie envers lui, "n'ayant jamais eu de sentiments très vifs envers lui[...] il m'a toujours témoigné tous les égards"
Elle précise aussi qu'elle aurait souhaité qu'il ait une vie meilleure et plus longue mais "à condition qu'il soit loin de moi"...

Pour les enfants, c'est pas la grosse fête non plus :
L'aiglon, alias Napoléon II meurt à 21 ans, renié par la France, le Sénat et l'Assemblée, il n'aura été qu'un pantin supplémentaire et ses derniers (tristes) mots étaient :
"Ma naissance et ma mort, voilà toute mon histoire. Entre mon berceau et ma tombe, il y a un grand zéro"
Tout est dit...


EDIT en relisant mon premier commentaire, c'est vrai qu'on s'attend à une happy ending, c'est la faute du "Au début" :D
En fait je sous-entendait qu'au début, ils étaient frileux, la vérité c'est qu'ils pouvaient pas se blairer ! L'happy ending, c'est qu'ils ont pas été (dans leur couple) plus malheureux que ça.
Napoléon a trouvé la stabilité et "un ventre" comme il disait au début. Pour finalement être très attaché.
Marie-Louise est passée d'une "sacrifiée à l'ogre corse" à une femme ayant fait un mariage politique correct.

Faut voir le verre à moitié plein...

On liait avant tout deux famille l’une à l’autre dans un but stratégique d’aide réciproque, afin de maintenir sa position, son pouvoir et ses soutiens etrangés. Le coté sentimental, avait peu d’importance, mais par résignation et dévouement pour leur pays, ces femmes n’avaient d’autre choix que d’accepter.
Ça marchait aussi bien chez les puissants que chez les paysants, qui préféraient donner leur fille en mariage à de bon parties, pour les meme raisons.
Le mariage d’amour, est quelque chose de très récen. N’en déplaise à certains

a écrit : Skip c’est de la lessive!! Skip, ça doit être pour éviter de laver son linge sale en public !!!

a écrit : J'ai appris plus dans ton commentaire que sur l'anecdote en elle-même Les anecdotes sont limitées en nombre de caractères, ceci explique peut-être cela.