Le son des clignotants avait une origine technique

Proposé par
Invité
le

Avant d'être géré électroniquement, le clignotement des clignotants automobiles était réalisé grâce à un interrupteur bilame. Ce composant produit un claquement lorsqu'il s'ouvre, et c'est donc lui qui est à l'origine du son que l'on entend lorsque l'on actionne les clignotants, qui est aujourd'hui la plupart du temps reproduit artificiellement.

Le clignotement résulte de ce processus : le courant passe à travers le bilame, qui chauffe et se déforme ce qui ouvre le circuit et empêche le passage du courant. En l'absence de courant, il refroidit et reprend sa position initiale, ce qui permet au courant de passer à nouveau, et le cycle recommence jusqu'à ce que l'on arrête d'alimenter le circuit.


Tous les commentaires (47)

a écrit : Je suis l'auteur de l'anecdote, merci de l'avoir publiée ! J'ai appris ce détail technique dans l'épisode de Wheeler dealers France sur la Renault 4L.

Pour compléter ce que tu évoques, il est fréquent de nos jours que le son ne résulte pas d'un travail aux petits oignons du mo
teur ou de l'échappement mais tout bêtement généré de manière totalement artificielle par des hauts parleurs !
Chez Audi par exemple, deux hauts parleurs se situe en amont de la sortie d'échappement pour améliorer la sonorité de leurs modèles diesel. Là c'est complètement artificiel.
Chez d'autres constructeurs comme BMW sur la M5 ou Peugeot sur la 308 GT on utilise carrément les HP de la stéréo de la voiture ! Mais ce n'est pas vraiment synthétique c'est une amplification du vrai son du moteur, qui est trop discret pour être entendu sans cette astuce. VW a quelque chose de similaire sur les déclinaisons R et GTI de ses modèles, mais ce sont des enceintes dédiées à cette fonction qui génèrent le son.
Chez Renault également mais on se prend moins au sérieux puisqu'il existe un système qui diffuse au choix le son d'une clio V6, d'une moto ou... D'une soucoupe volante ! C'est le seul (il me semble) de ces systèmes qui soit déconnectable par l'utilisateur. Pour les autres, go concessionnaire ou bidouille !
Qu'est-ce qu'on fait pas pour flatter notre ego quand même ^^
Afficher tout
Et bien au moins Toyota a la décense de laisser ses moteurs électriques sans un bruit, quel bonheur de manoeuvrer dans le silence...

a écrit : Bonjour, ces anecdotes pour la 2 CV sont peut être vraies sur les tout premiers modèles mais pas sur la plus part en tout cas.
J’ai roulé un moment en Deuche.
Moi aussi J'ai roulé en Deuch et elle était plus moderne que ce je décris, mais je me rappelle que dans les années 70 les anciens modèles de 2cv étaient comme je l'ai expliqué dans mon commentaire plus haut.

a écrit : Mdrrrrr
Don Quichotte de l orthographe.
Bon courage si tu veux corriger les fautes sur le net
Il a bien raison, ça ne fait pas de mal à certains de réviser le programme de CP...

a écrit : C'est vrai, mais je pense que la principale raison pour laquelle on imite ce bruit artificiellement est pour avoir un retour sonore, imagine juste ne pas en avoir. C'est un coup à ne pas savoir si un clignotant est actif où non, on peux l'oublier de le désactiver etc... Pour le coup, c'est plutôt dangereux.

Le son des clignotant est d'origine purement technique et pourtant, on se rend compte qu'il est essentiel à une conduite agréable, le hasard fait bien les choses !
Afficher tout
Tu n'en a pas sur les motos et affectivement beaucoup oublie de l'enlever car tu n'as aucun moyen de le savoir (sauf la position de ton clignotant qui est à la poignée et qui est très discret)

a écrit : Tu n'en a pas sur les motos et affectivement beaucoup oublie de l'enlever car tu n'as aucun moyen de le savoir (sauf la position de ton clignotant qui est à la poignée et qui est très discret) Y a les flèches à côté du compteur quand même, mais bon quand on est concentré sur la route ou la circulation on pense pas forcément à l'enlever, ça m'arrive régulièrement aussi.

a écrit : Et bien au moins Toyota a la décense de laisser ses moteurs électriques sans un bruit, quel bonheur de manoeuvrer dans le silence... Je suis d'accord avec toi sur ce point, la vie en ville serait probablement plus agréable avec moins de bruit. Je pense cependant que le bruit est une information nécessaire à la sécurité, des piétons notamment. Le son de la Renault Zoé par exemple n'est pas désagréable et informe de sa présence quand même =)

Le bilame installé par mégarde dans le circuit électrique, et la blonde qui dit "il marche il marche pas il marche..."