Dans les écoles démocratiques, les enfants font ce qu'ils veulent

Proposé par
le

Il existe en France plusieurs écoles dites démocratiques. Ce système éducatif est basé sur un principe : la liberté. Les enfants y font ce qu'ils veulent de leurs journées avec l'aide des membres adultes, sans programme établi. L'idée est que l'apprentissage doit venir de l'enfant.


Tous les commentaires (105)

a écrit : L'idée est très intelligente.
Néanmoins je n'ai pu trouver de statistiques sur ce que sont devenus les élèves de Summerhill, fondée en 1921, quels ont été leurs résultats dans la vie professionnelle (entre autres). Il y a quand même des professeurs, mais les cours ne sont pas obligatoires.
Si quel
qu'un peut me le dire, merci. Afficher tout
Bonsoir à tous,
Alors oui l ensemble des écoles qui ont des modèles d éducation alternatif. Ont de bien meilleure résultats que les écoles publiques. Cela est importé des états unis, un couple qui ne trouvait pas son compte dans l'éducation normative, standardisé etc etc...
C est aussi l'interaction entre des jeunes ado et des enfants plus jeune qui joue un rôle important dans ce phénomène.
L'ado va se responsabiliser sous une forme de tutorat, alors que le pré ado évoluera par sa nécessité à comprendre ce qu il l'entoure. Et trouvera lui même un intérêt à apprendre à compter, lire et écrire. Ce qui pour lui ... Va justifier ses efforts. Et surtout lui donner le goût par le besoin d apprendre. Et c est à ce moment que les professeurs interviennent ou pas.
Ils peuvent aussi suggérer dans l environnement. Pour apprendre à compter comme coller des chiffres sur les marches. Et l'enfant par répétition... Image et action subliminal, va simplement apprendre. De la même façon que vous apprenez votre langue maternelle.
Par l'interaction avec le reste du monde. Vos parents, famille, amis, etc etc:)

a écrit : Future génération de mongoles en vue ! Vous ne savez pas de quoi vous parlez ;)

Le Larousse dit "école : Établissement où l'on donne un enseignement collectif général.". Donc déjà ça ne devrait pas s'appeler une "école" démocratique. Ensuite, êtes-vous nombreux, vous, adultes, quand vous avez un moment de libre, à vous dire "tiens je vais apprendre un nouveau sujet qui m'est inconnu" ?
Comment vous, défenseurs de cette "école démocratique" , pouvez vous croire un instant que les enfants auront une démarche que vous n'avez pas vous même ?
Merci de répondre sans insultes, j'ai lu beaucoup de réponses agressives de personnes qui visiblement ne savent pas se tenir en société.
Effectivement, on apprend bien mieux quand ça vient de nous, j'ai repris mes études en cours du soir ça n'a rien à voir. Mais je pense que la liberté de l'enfant devrait être dans une obligation d'apprendre des choses, mais de son choix. Il aime l'histoire de France ? Il ne fait que ça, ok. Mais il bosse, il ouvre des livres, il apprend.
De plus, ces élèves qui font ce qu'ils veulent de leurs journées comprendront-ils que le monde du travail ce n'est pas ça ?
Pour finir, beaucoup de conférences justifient le système par l'exemple de quelques uns qui réussissent. Oui, il y a toujours des gens doués et motivés. Mais l'enfant pas trop curieux et pas trop doué, que va-t-il devenir ?
Et si l'enfant ne sait lire disons qu'à 10 ans, il ne risque pas d'acquérir des savoirs par lui même en ouvrant un livre et ou consultant internet avant cet âge.
Si l'éducation est devenue obligatoire c'est à mon avis je pense empêcher l'illettrisme et avoir la culture de savoirs élémentaires, par exemple que la terre tourne autour du du soleil. Savoir ça ne donne pas un métier mais peut faire l'objet de perte de crédibilité, voire de moqueries à l'âge adulte.
Donc mon avis est "libre d'apprendre ce que l'on veut de la façon dont on le veut, oui", mais "libre de ne pas apprendre, non".

a écrit : Pourquoi stupide ? est-ce que tu pourrais argumenter ?
Ton message me semble tout autant stupide, à mon humble avis tu dois penser que les enfants n'ont qu'une envie : ne rien apprendre et faire n'importe quoi.
Un enfant à envie d'apprendre, sauf qu'au lieu d'apprendre tout u
n tas de choses inutiles dans nos écoles ils pourraient apprendre ce dont ils ont envie.
J'ai pour ma part toujours détesté l'école pour cette raison. J'ai rapidement été déscolarisé pour apprendre ce qui me plaisait.
Je ne regrette pas mon choix d'avoir été autodidacte : ma situation aujourd'hui est confortable avec un poste important dans une entreprise. Et ca, par ce que mes parents m'ont laissé apprendre ce que je souhaitais.
Et par ce qu'en France on ne peut rien faire sans diplôme (malgré l'expérience, qui devrait être le plus important aux yeux des entreprises) j'ai tout de même passé un diplôme d'ingénieur sans aucune difficulté. Mais ce qui est triste, c'est que ce diplôme ne m'a pas appris grand chose. J'ai le sentiment d'avoir juste perdu 3 ans pour satisfaire les entreprises d'avoir un salarié avec un diplôme.

J'ai souvent vu des personnes autodidactes bien plus autonomes et compétentes que des personnes diplômées. Je pense que c'est l'éducation et le système qui est simplement mal fait.

Pour mes enfants, je préférerais nettement leur donner une éducation moi-même.
Ca me fait penser à un sketch de Gad Elmaleh su les cours de maths qui reflète ma pensée.
Afficher tout
Ne fait pas de ton cas (et de celui des qq personnes que tu cites) une généralité.
Le système est définit pour que la majorité réussisse et je doute que la majorité des personnes soit capable de se former en autodidacte.

Je suis sceptique sur ce système éducatif; il y a certainement de bonnes chose à prendre et je pense qu'il faut mélanger les 2 systèmes.