Dans les écoles démocratiques, les enfants font ce qu'ils veulent

Proposé par
le

Il existe en France plusieurs écoles dites démocratiques. Ce système éducatif est basé sur un principe : la liberté. Les enfants y font ce qu'ils veulent de leurs journées avec l'aide des membres adultes, sans programme établi. L'idée est que l'apprentissage doit venir de l'enfant.


Tous les commentaires (104)

a écrit : Pourquoi stupide ? est-ce que tu pourrais argumenter ?
Ton message me semble tout autant stupide, à mon humble avis tu dois penser que les enfants n'ont qu'une envie : ne rien apprendre et faire n'importe quoi.
Un enfant à envie d'apprendre, sauf qu'au lieu d'apprendre tout u
n tas de choses inutiles dans nos écoles ils pourraient apprendre ce dont ils ont envie.
J'ai pour ma part toujours détesté l'école pour cette raison. J'ai rapidement été déscolarisé pour apprendre ce qui me plaisait.
Je ne regrette pas mon choix d'avoir été autodidacte : ma situation aujourd'hui est confortable avec un poste important dans une entreprise. Et ca, par ce que mes parents m'ont laissé apprendre ce que je souhaitais.
Et par ce qu'en France on ne peut rien faire sans diplôme (malgré l'expérience, qui devrait être le plus important aux yeux des entreprises) j'ai tout de même passé un diplôme d'ingénieur sans aucune difficulté. Mais ce qui est triste, c'est que ce diplôme ne m'a pas appris grand chose. J'ai le sentiment d'avoir juste perdu 3 ans pour satisfaire les entreprises d'avoir un salarié avec un diplôme.

J'ai souvent vu des personnes autodidactes bien plus autonomes et compétentes que des personnes diplômées. Je pense que c'est l'éducation et le système qui est simplement mal fait.

Pour mes enfants, je préférerais nettement leur donner une éducation moi-même.
Ca me fait penser à un sketch de Gad Elmaleh su les cours de maths qui reflète ma pensée.
Afficher tout
Je ne pense pas que l'on puisse être autodidacte en cm2 ...
Une fois une éducation "de base" acquise pourquoi pas.

Je sais qu'un seul exemple est insuffisant pour juger, mais je connais un enfant sorti de ce système. Il a 9 ans et ne sait absolument pas lire, en plus d'être incapable de la moindre concentration. Sa mère crachait sur le système public, hé bien à mon avis il aurait mieux réussi à son fils.

a écrit : Pourquoi stupide ? est-ce que tu pourrais argumenter ?
Ton message me semble tout autant stupide, à mon humble avis tu dois penser que les enfants n'ont qu'une envie : ne rien apprendre et faire n'importe quoi.
Un enfant à envie d'apprendre, sauf qu'au lieu d'apprendre tout u
n tas de choses inutiles dans nos écoles ils pourraient apprendre ce dont ils ont envie.
J'ai pour ma part toujours détesté l'école pour cette raison. J'ai rapidement été déscolarisé pour apprendre ce qui me plaisait.
Je ne regrette pas mon choix d'avoir été autodidacte : ma situation aujourd'hui est confortable avec un poste important dans une entreprise. Et ca, par ce que mes parents m'ont laissé apprendre ce que je souhaitais.
Et par ce qu'en France on ne peut rien faire sans diplôme (malgré l'expérience, qui devrait être le plus important aux yeux des entreprises) j'ai tout de même passé un diplôme d'ingénieur sans aucune difficulté. Mais ce qui est triste, c'est que ce diplôme ne m'a pas appris grand chose. J'ai le sentiment d'avoir juste perdu 3 ans pour satisfaire les entreprises d'avoir un salarié avec un diplôme.

J'ai souvent vu des personnes autodidactes bien plus autonomes et compétentes que des personnes diplômées. Je pense que c'est l'éducation et le système qui est simplement mal fait.

Pour mes enfants, je préférerais nettement leur donner une éducation moi-même.
Ca me fait penser à un sketch de Gad Elmaleh su les cours de maths qui reflète ma pensée.
Afficher tout
Tu trouveras toujours des exemples de réussite qui iront dans un sens (chacun fait ce qu'il veut) ou dans l'autre (des règles fixes à suivre). Ça dépend aussi de la personnalité de l'enfant.
Combien d'enfants, dans ta situation, se seraient laissé vivre, et auraient plus tard une vie de marginal sans éducation ?
L'école, c'est pas que des contraintes et des leçons débiles, c'est aussi apprendre à vivre en collectivité, apprendre des choses intéressantes, dont on ne mesure pas forcément tout de suite l'utilité.
Et puis, tout dépend aussi de la façon d'enseigner. Je suis prof des écoles, et je suis bien placé pour dire qu'il y a du très bon comme du très mauvais dans l'enseignement "traditionnel", tout dépend comment on le pratique.

a écrit : Je sais qu'un seul exemple est insuffisant pour juger, mais je connais un enfant sorti de ce système. Il a 9 ans et ne sait absolument pas lire, en plus d'être incapable de la moindre concentration. Sa mère crachait sur le système public, hé bien à mon avis il aurait mieux réussi à son fils. Disons que le résultat aurait peut être été moins mauvais.

L'école est la pour enseigner et pas éduquer car ce rôle est principalement dévolu aux parents.

Mouuuuué. L'idée n'est pas forcément mauvaise, mais encore faut-il que l'enfant ait envie d'apprendre. C'est en partie là où pèche l'éducation nationale, je suis sûr qu'on a tous eu des enseignants qui ne respirent ni la joie de vivre ni l'amour du travail bien fait. Sans compter que l'éducation obligatoire se veut généraliste jusqu'à 15 ans environ, autrement dit elle s'éparpille et c'est difficile d'intéresser un ado dans ces conditions. Entre nous, le collège et le lycée, c'est une peu l'usine à gaz.

a écrit : Je sais qu'un seul exemple est insuffisant pour juger, mais je connais un enfant sorti de ce système. Il a 9 ans et ne sait absolument pas lire, en plus d'être incapable de la moindre concentration. Sa mère crachait sur le système public, hé bien à mon avis il aurait mieux réussi à son fils. Dans le cas présent, il faut croire que c'est plutôt sa mère qui aurait voulu intégrer un système libre. Mais l'éducation ça ne se prend pas à la légère. Confier son gamin à une école ne dispense pas de faire le nécessaire pour que le môme ne finisse pas plus bête que la moyenne.

a écrit : Je ne pense pas que l'on puisse être autodidacte en cm2 ...
Une fois une éducation "de base" acquise pourquoi pas.
Je n'ai jamais dit ca non plus. Tu as mal compris mon message.

En résumé j'ai indiqué que le système actuel est mal fait (avec des enseignements parfois inutiles, mais attention, je n'ai pas dit que tout était inutile) et que je préférais que l'enfant puisse choisir l'enseignement qui lui plait.
J'ai été audodidacte mais pas en cm2 hein. Il est compliqué si ce n'est impossible de l'être à ce âge là. Mais rien n'empêche de laisser la liberté à l'enfant d'apprendre ce qu'il souhaite.
S'il n'aime pas calculer la superficie d'un triangle, à quoi bon le forcer à lui apprendre ca ? son cerveau ne le retiendra sûrement pas, il risque d'être découragé, et qui plus est, ca ne lui servira sûrement même pas dans sa vie.

On peut voir dans d'autres pays d'autres manières d'appréhender l'éducation. Je ne sais plus dans quel pays nordique où j'avais vu que c'était l'élève qui choisissait entièrement son programme d'éducation.
Et quand on voit les statistiques chaque année, on n'est pas des flèches en terme d'éducation.

D'autres écoles sont sur un principe similaire. Dans l'école Montessori, l'enfant choisit ce qu'il veut apprendre.
Et ça ne fait pas que des idiots : les fondateurs de Google ou d'Amazon y ont fait leur scolarité primaire...

“Il existe une forte exigence dans les écoles Montessori, assure Sylvie d’Esclaibes, fondatrice et directrice d'un groupe scolaire Montessori qui accueille les enfants de la maternelle au lycée à Bailly près de Versailles. L’enfant choisit son activité, son matériel. Il doit ensuite le ranger. C’est une vraie liberté certes, mais dans un cadre”. Cette directrice d’école depuis 1992 explique comment se déroule l’apprentissage des multiples règles qui régissent la classe Montessori: “Au début de l’année, on commence par des exercices préliminaires. On travaille beaucoup sur le comportement. Il n’y a dans la classe qu’un seul matériel par activité pour tous les enfants d'une même classe, ils doivent donc apprendre la patience. Pour que les règles soient bien comprises, on compte aussi sur les deux tiers des enfants plus âgés. Ceux-ci sont dans cette classe depuis un ou deux ans, ils vont guider les plus jeunes".

a écrit : Tu trouveras toujours des exemples de réussite qui iront dans un sens (chacun fait ce qu'il veut) ou dans l'autre (des règles fixes à suivre). Ça dépend aussi de la personnalité de l'enfant.
Combien d'enfants, dans ta situation, se seraient laissé vivre, et auraient plus tard une vie de margin
al sans éducation ?
L'école, c'est pas que des contraintes et des leçons débiles, c'est aussi apprendre à vivre en collectivité, apprendre des choses intéressantes, dont on ne mesure pas forcément tout de suite l'utilité.
Et puis, tout dépend aussi de la façon d'enseigner. Je suis prof des écoles, et je suis bien placé pour dire qu'il y a du très bon comme du très mauvais dans l'enseignement "traditionnel", tout dépend comment on le pratique.
Afficher tout
Être autodidacte ne veut pas dire qu'il y a un manque total d'encadrement.
Donc oui ca dépend de la personnalité de l'enfant, mais ca dépend aussi de l'éducation donnée par les parents, et le suivi de ces derniers dans l'apprentissage de l'enfant.

Il est certains que si tu laisses un enfant totalement seul cela risque de mal finir dans la majorité des cas.

Cette école démocratique il y a un encadrement, mais aussi d'autres enfants. Donc l'enfant apprend à vivre en collectivité.

Les enfants sont juste libres d'apprendre ce qu'ils souhaitent.

a écrit : Future génération de mongoles en vue ! À mon avis ils seront déjà plus intelligents et sauront plus de choses que tu n'en saura jamais.
Apprendre par soi même et par envie est nettement plus productif.

a écrit : Je suis assez septique, de même pour les personnes élevant leurs enfants à la "Gérard Miller", ne pas les gronder, ne pas les punir.... Qu'on soit pour ou contre, un enfant à besoin d'être guider et entourer, de lui fixer des limites et de lui dire ce qui est bien ou mal.
Tout ça pour moi c&#
039;est un peu de la blague ou de l'hypocrisie.
Je ne pense pas que les résultats soient très probant, cela dépend trop du caractère d'un enfant/ado et on sait tous que la majorité ne sont pas des bêtes de travail.
Personnellement, je ne pense pas que j'aurais fait grand chose dans cette école si j'y avait été inscrit...
Afficher tout
Septique tel la fosse du même nom ? Ben merde, alors !

Je ne suis pas contre cette idée au contraire je pense que c'est bien de laisser aux enfants apprendre ce qu'ils ont envie et ce qu'il trouve utile pour ce qu'ils ont envie de faire plus tard au lieu de toutes ces conneries qu'on voit maintenant mais je pense quand même qu'il y a des certaines règles on peut pas y inscrire n'importe quel enfant il y a tellement de mal élevés et de rebelle que ça deviendra vite le bazar !

Ah l'école.... ce drame personnel.
Plusieurs rdv chez le psy de 7 à 18 ans avec a la clé des tests psychotechnniques et de QI. Des questions, des tests de logique, de mémoire. Des paliers suivant l'âge pour "ranger" nos resultat. Un verdict. 130. Un nombre ? A quoi cela correspond ? 130, a 8 ans c'est abstrait. Comme si l'intelligence se limitait a ça. A une expérience entre un enfant et 2 adultes dans une salle remplis de livres poussiéreux.

Des resultats en berne pendant la scolarisation, des proches qui ne comprennent pas le mal-être. Tout ceci est loin mais proche, comme une cicatrice faite par le feu qui se reveille quand on l' éclaire .

L'intelligence ne sert qu'à mesurer notre tristesse. Car beaucoup de gens croient aux clichés du précoces génies qui a un Nobel a 12 ans, la réalité n est que remise en question, echec, refus de cette situation et souvent une vie bien fade comparé a la soit disante " intelligence" possèdé....

a écrit : Si vous voulez avoir plus d’info , regardez le reportage d’une école démocratique en France oublié par « le tatou » ... personnellement je n’arrive pas à comprendre le but de ce genre d’école ( youtu.be/T9sK14MVDNs ) Je vois qu'il y a pas que moi qui connaît le tatou ;)

SCMB vous vous connaissez Le Tatou ! Je suis sur que c'est pck vous l'avez vu que vous en parlez... Et non que vous connaissiez avant et que vous mettez sa en source... ;) Ils viennent de publier une vidéo dessus et le fait que vous en parliez là maintenant je suis sur que c'est pas un hasard... ;) Ravi qu'au moins une personne connaît aussi... :)

a écrit : Je suis assez septique, de même pour les personnes élevant leurs enfants à la "Gérard Miller", ne pas les gronder, ne pas les punir.... Qu'on soit pour ou contre, un enfant à besoin d'être guider et entourer, de lui fixer des limites et de lui dire ce qui est bien ou mal.
Tout ça pour moi c&#
039;est un peu de la blague ou de l'hypocrisie.
Je ne pense pas que les résultats soient très probant, cela dépend trop du caractère d'un enfant/ado et on sait tous que la majorité ne sont pas des bêtes de travail.
Personnellement, je ne pense pas que j'aurais fait grand chose dans cette école si j'y avait été inscrit...
Afficher tout
Je suis d'accord à 100 % avec ton commentaire perso je pense aussi que je n'aurais pas fait grand-chose non plus !
Je suis contre toutes les nouvelles loi qui protège trop les enfants je pense que c'est juste les raisons pour lesquelles il y a autant de racaille dans les rues au jour d'aujourd'hui et de délinquant je trouve ça grave que des enfants boivent de l'alcool avant 14ans ils ne veulent pas aller au collège pour rester dans les rues à vendre du shit car ça gagne mieux....
Je suis peut-être un peu trop sévère avec mes enfants mais je veux qu'ils deviennent des gens bien avec de bonnes bases dans la vie personnellement j'ai été élevé à la dure et je ne souffre pas aujourd'hui, à cause de cette bonne éducation qui n'existe plus aujourd'hui
Je n'ai pas une âme de délinquant et voleur !

a écrit : Disons que le résultat aurait peut être été moins mauvais.

L'école est la pour enseigner et pas éduquer car ce rôle est principalement dévolu aux parents.
Selon moi, ça reste à l'école de t'apprendre à lire. Ce n'est pas ma mère qui me l'a appris, bien qu'elle m'ait donné des livres. Je ne pense pas que la mère de l'enfant dont je parle doive (et ait le temps de) donner des leçons de lecture à son gosse.

a écrit : Pourquoi stupide ? est-ce que tu pourrais argumenter ?
Ton message me semble tout autant stupide, à mon humble avis tu dois penser que les enfants n'ont qu'une envie : ne rien apprendre et faire n'importe quoi.
Un enfant à envie d'apprendre, sauf qu'au lieu d'apprendre tout u
n tas de choses inutiles dans nos écoles ils pourraient apprendre ce dont ils ont envie.
J'ai pour ma part toujours détesté l'école pour cette raison. J'ai rapidement été déscolarisé pour apprendre ce qui me plaisait.
Je ne regrette pas mon choix d'avoir été autodidacte : ma situation aujourd'hui est confortable avec un poste important dans une entreprise. Et ca, par ce que mes parents m'ont laissé apprendre ce que je souhaitais.
Et par ce qu'en France on ne peut rien faire sans diplôme (malgré l'expérience, qui devrait être le plus important aux yeux des entreprises) j'ai tout de même passé un diplôme d'ingénieur sans aucune difficulté. Mais ce qui est triste, c'est que ce diplôme ne m'a pas appris grand chose. J'ai le sentiment d'avoir juste perdu 3 ans pour satisfaire les entreprises d'avoir un salarié avec un diplôme.

J'ai souvent vu des personnes autodidactes bien plus autonomes et compétentes que des personnes diplômées. Je pense que c'est l'éducation et le système qui est simplement mal fait.

Pour mes enfants, je préférerais nettement leur donner une éducation moi-même.
Ca me fait penser à un sketch de Gad Elmaleh su les cours de maths qui reflète ma pensée.
Afficher tout
L'école n'est pas faite que pour apprendre des savoirs, elle est aussi faite pour apprendre à vivre en société avec toutes les règles et tous les interdits que cela comporte.
Un enfant qui apprend seul (à la maison par exemple), apprend plus vite et peut-être mieux qu'à l'école mais il n'apprend pas à attendre les autres, à ralentir pour permettre à tous de suivre. Il va à son rythme sans s'occuper des autres.
Ensuite, l'école n'est pas que faite pour enseigner des savoirs utiles dans la vie professionnelle. Ce n'est pas une antichambre de l'entreprise.
De plus, si on apprend que ce que l'on a envie d'apprendre, on risque de fermer des portes que l'on aura du mal à rouvrir plus tard. À 18 ans, on n'a plus forcément les mêmes envies que celles qu'on avait à 6 ou 7 ans.
L'école est loin d'être parfaite ou égalitaire mais tout n'est pas à jeter non-plus.

a écrit : Je suis d'accord à 100 % avec ton commentaire perso je pense aussi que je n'aurais pas fait grand-chose non plus !
Je suis contre toutes les nouvelles loi qui protège trop les enfants je pense que c'est juste les raisons pour lesquelles il y a autant de racaille dans les rues au jour d'aujourd
'hui et de délinquant je trouve ça grave que des enfants boivent de l'alcool avant 14ans ils ne veulent pas aller au collège pour rester dans les rues à vendre du shit car ça gagne mieux....
Je suis peut-être un peu trop sévère avec mes enfants mais je veux qu'ils deviennent des gens bien avec de bonnes bases dans la vie personnellement j'ai été élevé à la dure et je ne souffre pas aujourd'hui, à cause de cette bonne éducation qui n'existe plus aujourd'hui
Je n'ai pas une âme de délinquant et voleur !
Afficher tout
Je ne pense pas avoir été élevé à la dure, je pourrais compter sur une main le nombre de roustes dont je me souviens (elles étaient méritées) et je garde un souvenir très tendre de mon enfance, j'ai par contre été élevé, comme toi, dans le souci de l'autre et le respect des instances (ou des adultes lorsque j'étais jeune)

Comme beaucoup d'enfants le collège a été une période difficile, les premiers pas dans la vie d'adulescent etcetc et je ne dois mes connaissances chèrement acquises qu'à certains professeurs qui m'ont tiré vers le haut.
Je ne vais pas faire ici l'éloge de ces personnes qui, semble t'il, on toujours travaillé avec la flamme de transmettre leur savoir avec plaisir et envie, mais je pense que cela joue énormément.
J'ai eu l'occasion de passer de l'autre coté du miroir et ait travaillé pendant 5 ans dans mon lycée à divers postes.
Ceux qui étaient de bons professeurs lorsque j'étais élève étaient aussi de bons collègues et les mauvais sont restés mauvais.
Malheureusement quand je regarde derrière moi et me remémore tous ces professeurs que j'ai cotoyé, je trouve que les bons étaient trop peu nombreux au vu de l'importance qu'ils ont dans la société...

Aujourd'hui adulte et papa, je reste persuadé que l'on a toujours notre part de responsabilité (à tout les niveaux j'entends, il ne nécessite pas d'être "haut responsable de...") dans le phénomène actuel qui prend de plus en plus d'ampleur par rapport aux difficultés rencontrées par tous les jeunes.
C'est d'ailleurs pour cela que je prenais l'exemple de Gérard Miller pour souligner l'hypocrisie et le décalage de certains biens-pensants ou "révolutionnaires" vis à vis d'une société qu'ils ne connaissent manifestement pas ou peu...