Les giratoires sont les meilleurs pour gérer les intersections

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

C’est le meilleur moyen s’ils sont bien pris, sinon ça devient vite catastrophique ! Ceux qui se mettent à gauche pour aller tout droit ou à droite pour aller à gauche ...

a écrit : Question qui dit: « giratoire » plutôt que « rond point » ? En fait il y a une différence entre un carrefour giratoire et un rond-point. Sur le premier, la voiture qui arrive sur le carrefour n'est pas prioritaire et donc doit céder le passage. Sur le second, c'est la voiture qui arrive sur l'intersection qui est prioritaire car arrivant à droite pour la voiture déjà engagée sur le rond-point.
L'Arc de triomphe sur la place de l'Étoile est un bon exemple de rond-point.

Les règles en Nouvelle-Zélande sont plus rationnelles et permettent d'éviter la multiplication de ronds-points. On y roule à gauche (historiquement logique: on monte sur un cheval à gauche, et on a la main droite plus libre pour sa cravache ou son épée) mais avec priorité à droite, donc avec une meilleure visibilité.
À un carrefour, si l'on veut continuer tout droit, mais en face une voiture veut tourner à sa droite, donc vous couper la route, c'est elle qui a priorité puisqu'elle vient de votre droite. On évite ainsi les encombrements, ou le non-réglementaire "croisement à l'indonésienne".


Tous les commentaires (84)

Question qui dit: « giratoire » plutôt que « rond point » ?

C’est le meilleur moyen s’ils sont bien pris, sinon ça devient vite catastrophique ! Ceux qui se mettent à gauche pour aller tout droit ou à droite pour aller à gauche ...

a écrit : Question qui dit: « giratoire » plutôt que « rond point » ? En fait il y a une différence entre un carrefour giratoire et un rond-point. Sur le premier, la voiture qui arrive sur le carrefour n'est pas prioritaire et donc doit céder le passage. Sur le second, c'est la voiture qui arrive sur l'intersection qui est prioritaire car arrivant à droite pour la voiture déjà engagée sur le rond-point.
L'Arc de triomphe sur la place de l'Étoile est un bon exemple de rond-point.

a écrit : Question qui dit: « giratoire » plutôt que « rond point » ? Un rond point c'est juste un carrefour rond en quelque sorte, la priorité est à droite (place de l'étoile par exemple). Un "giratoire" est ce que tout le monde appelle "rond point", indiqué par un panneau spécifique, un céder le passage, et la priorité est à ceux engagés dans le giratoire (donc à gauche).

"Des études" ... S'il vous plaît, mettez tout de même de quelles études il s'agit, par crédibilité et par respect pour les personnes les ayant menées :

Donc, il s'agit d'une étude de la Banque Centrale Européenne (rien que ça) de 2010 estimant que les giratoires font diminuer le trafic de 40% en comparaison avec la même route qui avait un feu auparavant.

Étude reprise par "Eric Alonzo, codirecteur du troisième cycle à l’Ecole d’architecture de Marne-la-Vallée" dans son livre, selon la source.

Bref, sinon je pensais qu'à la base il y avait bcp de rond-point dans les villages car les maires s'obligeaient à agir ainsi (ainsi qu'à faire des travaux de tte sorte) pour utiliser tout leur budget annuel et éviter ainsi qu'ils aient moins d'aides de la part de l'État/Region l'année d'après.

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : C’est le meilleur moyen s’ils sont bien pris, sinon ça devient vite catastrophique ! Ceux qui se mettent à gauche pour aller tout droit ou à droite pour aller à gauche ... Au code, on me disait que se mettre sur la file de gauche pour aller à gauche n'était que facultatif. On peut très bien rester sur la file de droite pour tourner à gauche. Et quand on n'est pas sûr de la direction à prendre, c'est même mieux.

Deux remarques:
- en France, il y en a trop, parfois en rase campagne;
- lorsqu'il y a plusieurs voies, qui a la priorité pour sortir? Exemple d'anarchie: la place de l'Étoile.

D'où la constatation quasi systématique lors du CT : le pneu avant droit est usé sur l'extérieur.

Manque plus qu'à apprendre au automobiliste en quoi ils consistent.

Et la moitié de ces giratoires sont à Nantes, avec 1 rond-point tout les 50 mètres en moyenne.

Il y a même une R&D du giratoire qui a permis la création des doubles rond-points mais aussi des carré-points (oui c'est vrai et c'est un vrai bonheur de les prendre), du ovale-point et j'en passe ...

Ah Nantes...

Vous savez qu'il y a 10x plus de giratoires en France qu'aux États-Unis

a écrit : Au code, on me disait que se mettre sur la file de gauche pour aller à gauche n'était que facultatif. On peut très bien rester sur la file de droite pour tourner à gauche. Et quand on n'est pas sûr de la direction à prendre, c'est même mieux. Quand j'ai passé mon permis on m'a dit qu'il fallait se mettre à gauche pour aller à gauche et que quand on ne sait pas on reste à gauche même si on doit faire un tour pour se repérer.
2 ans plus tard ma petite sœur a passé son permis et on lui a dit l'inverse.

Les règles en Nouvelle-Zélande sont plus rationnelles et permettent d'éviter la multiplication de ronds-points. On y roule à gauche (historiquement logique: on monte sur un cheval à gauche, et on a la main droite plus libre pour sa cravache ou son épée) mais avec priorité à droite, donc avec une meilleure visibilité.
À un carrefour, si l'on veut continuer tout droit, mais en face une voiture veut tourner à sa droite, donc vous couper la route, c'est elle qui a priorité puisqu'elle vient de votre droite. On évite ainsi les encombrements, ou le non-réglementaire "croisement à l'indonésienne".

Que ce soit un giratoire ou un rond-point, y en a pas beaucoup qui savent rouler dessus ^^

a écrit : Au code, on me disait que se mettre sur la file de gauche pour aller à gauche n'était que facultatif. On peut très bien rester sur la file de droite pour tourner à gauche. Et quand on n'est pas sûr de la direction à prendre, c'est même mieux. Rester à droite pour tourner à gauche est quand même le meilleur moyen de provoquer des accidents à mon sens... Perso on m'avait dit au contraire qu'on se mettait à gauche pour tourner à gauche dans un rond point à 2 voies (les plus courants par chez moi), et à droite pour aller tout droit ou tourner à droite. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir entendu ça à l'auto école, mais depuis que je roule, ça m'a toujours paru une évidence :D

Ah oui, et évidemment, quand on RENTRE dans un rond point pour aller à gauche, on met le clignontant gauche, quand on RENTRE dans un rond point pour aller à droite, on met le clignontant droit, et quand on EST dans le rond point, on met le clignotant pour en sortir. En fait pour moi, c'est surtout ça la plaie des rond points.

a écrit : C’est le meilleur moyen s’ils sont bien pris, sinon ça devient vite catastrophique ! Ceux qui se mettent à gauche pour aller tout droit ou à droite pour aller à gauche ... Tu peux te mettre à droite pour aller à gauche et ça ne gêne pas beaucoup, c est d ailleurs de cette manière que les poids lourds les prennent.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tu peux te mettre à droite pour aller à gauche et ça ne gêne pas beaucoup, c est d ailleurs de cette manière que les poids lourds les prennent. Si si ça gêne j’ai le cas tous les jours ! Quand je suis à gauche pour aller à gauche et que tout ceux de droite vont à gauche aussi tu te retrouves coincé, de plus ceux qui vont à droite ou tout droit se retrouve bloqué aussi car tout le monde prend la même file

Malheureusement, ce que beaucoup ignorent c'est que rond-point rime en fait très souvent avec malversations. En effet, un rond point est très coûteux, et fait intervenir de nombreuses entreprises pour sa construction (Btp, paysagiste, œuvres d'art, etc.) le financement et l'attribution sont très opaques si bien qu'elles permettent un détournement d'argent assez facilement. Vous remarquerez d'ailleurs que beaucoup de rond point sont totalement inutiles : relient deux routes seulement, ou une route part dans les champs, ou encore dans un lieu où ça ne sert à rien (rase campagne). C'est une réalité dont on ne parle jamais.

a écrit : Rester à droite pour tourner à gauche est quand même le meilleur moyen de provoquer des accidents à mon sens... Perso on m'avait dit au contraire qu'on se mettait à gauche pour tourner à gauche dans un rond point à 2 voies (les plus courants par chez moi), et à droite pour aller tout droit ou tourner à droite. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir entendu ça à l'auto école, mais depuis que je roule, ça m'a toujours paru une évidence :D

Ah oui, et évidemment, quand on RENTRE dans un rond point pour aller à gauche, on met le clignontant gauche, quand on RENTRE dans un rond point pour aller à droite, on met le clignontant droit, et quand on EST dans le rond point, on met le clignotant pour en sortir. En fait pour moi, c'est surtout ça la plaie des rond points.
Afficher tout
On m'a aussi dit l'inverse, qu'il faut rester à droite quand on sait pas pour bien lire les panneaux d'indication.