La formation ratée au maniement d'explosifs

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Le terme sécuritaire est ici employé à tort.
De nos jours, les gens croient à tort que "sécuritaire" veut dire "de sécurité" ou "en toute sécurité" alors que le mot représente en fait la façon d'agir d'un gouvernement qui promet la sécurité du peuple par la force mais qui risque d'utiliser cette force pour museler le peuple.

Moi j'ai découvert qu'on appelait "cadet" les jeunes recrues au Canada. Donc anecdote ou fait divers, ça reste toujours instructif pour un ou plusieurs lecteur de ce site/appli.


Tous les commentaires (17)

De la theorie à la pratique il n y parfois qu un pas.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Une arme reste une arme.
Déchargée, chargée, chargée à blanc, désamorcée, le risque est toujours plus ou moins présent.

Et on en trouve des histoires sur des accidents d'ames normalement neutralisées.
En voici quelques unes extraites de SCMB:

secouchermoinsbete.fr/34334-on-peut-mourir-dune-balle-a-blanc
Bien vu pour les armes à blanc (jlsd) mais je vois pas le rapport sur la deuxième anecdote, tu as peut être collé le mauvais lien ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Le terme sécuritaire est ici employé à tort.
De nos jours, les gens croient à tort que "sécuritaire" veut dire "de sécurité" ou "en toute sécurité" alors que le mot représente en fait la façon d'agir d'un gouvernement qui promet la sécurité du peuple par la force mais qui risque d'utiliser cette force pour museler le peuple.

Moi j'ai découvert qu'on appelait "cadet" les jeunes recrues au Canada. Donc anecdote ou fait divers, ça reste toujours instructif pour un ou plusieurs lecteur de ce site/appli.

Commentaire supprimé Fait (divers) : synonyme d'anecdote...

Déjà lorsque l'on enseigne la manipulation d'un engin explosif (que ça soit pour le maniement/utilisation ou le désamorçage/destruction) on le fait avec des engins particuliers qui ne peuvent pas exploser en cas de mauvaise manipulation… Ça n'est que lorsque l'on a réussi tous les tests et que l'on est chevronné que l'on est confronté avec de réelles munitions…

Source : j'ai suivi le cours de destruction de ratés au sein de l'armée Suisse…

a écrit : Déjà lorsque l'on enseigne la manipulation d'un engin explosif (que ça soit pour le maniement/utilisation ou le désamorçage/destruction) on le fait avec des engins particuliers qui ne peuvent pas exploser en cas de mauvaise manipulation… Ça n'est que lorsque l'on a réussi tous les tests et que l9;on est chevronné que l'on est confronté avec de réelles munitions…

Source : j'ai suivi le cours de destruction de ratés au sein de l'armée Suisse…
Afficher tout
Mais une erreur est toujours possible.
Le truc que tu penses inoffensif est en fait amorcé, et paf. (le chien)

a écrit : Déjà lorsque l'on enseigne la manipulation d'un engin explosif (que ça soit pour le maniement/utilisation ou le désamorçage/destruction) on le fait avec des engins particuliers qui ne peuvent pas exploser en cas de mauvaise manipulation… Ça n'est que lorsque l'on a réussi tous les tests et que l9;on est chevronné que l'on est confronté avec de réelles munitions…

Source : j'ai suivi le cours de destruction de ratés au sein de l'armée Suisse…
Afficher tout
Quoi ?
Vous détruisez les ratés en Suisse ?

a écrit : Le terme sécuritaire est ici employé à tort.
De nos jours, les gens croient à tort que "sécuritaire" veut dire "de sécurité" ou "en toute sécurité" alors que le mot représente en fait la façon d'agir d'un gouvernement qui promet la sécurité du peuple par la force mais qui
risque d'utiliser cette force pour museler le peuple. Afficher tout
Oui mais ça du coup, c'est le cadet de leurs soucis.

Pour avoir été cadet, pour avoir été sur la base en question, pour avoir commémoré l'anniversaire de cette tragédie, je vais corriger un point. Ce n'est pas une grenade qui devait être désamorcée mais une grenade réelle qui s'est glissée par accident dans le stock des grenades d'entraînement. Cet accident a causé des dizaines de victimes et ça aurait ou être bien pire... C'est tout récemment que le gouvernement canadien a enfin accepté de dédommager les victimes encore vivantes mais aussi celles décédées dans l'incident.

a écrit : Moi j'ai découvert qu'on appelait "cadet" les jeunes recrues au Canada. Donc anecdote ou fait divers, ça reste toujours instructif pour un ou plusieurs lecteur de ce site/appli. Non. Les cadets ne sont pas des recrues de l'armée. Les cadets c'est une expérience militaire pour les jeunes de 12 à 19 ans. C'est une fois par semaine avec des activités le weekend parfois et on y apprend la survie ou la navigation en bateau ou le pilotage pour ceux avec les cadets de l'air etc.

a écrit : Le terme sécuritaire est ici employé à tort.
De nos jours, les gens croient à tort que "sécuritaire" veut dire "de sécurité" ou "en toute sécurité" alors que le mot représente en fait la façon d'agir d'un gouvernement qui promet la sécurité du peuple par la force mais qui
risque d'utiliser cette force pour museler le peuple. Afficher tout
L'anecdote a peut-être été rédigée par un Québécois : là -bas ce terme est courant et va dans le sens de l'anecdote.