Les Etats-Unis ont renoncé à faire voler des bombes nucléaires en permanence

Proposé par
le
dans

L'opération "Chrome Dome", en pleine guerre froide, prévoyait qu'en permanence, une dizaine de bombardiers B-52 américains était en vol et armée de bombes nucléaires prêtes à être lancées. Une série d'accidents et de crashs, et notamment celui de Thulé au Groenland, décida les Etats-Unis à stopper l'opération pour des raisons de sécurité.


Commentaires préférés (3)

L'accident de Thulé (du 21 janvier 1968) impliquait un B-52 étasunien de l'opération présentée par l'anecdote.

Il transportait plusieurs bombes à hydrogène durant une patrouille au Groënland. Malheureusement, un incendie s'est déclenché dans l'avion obligeant les 7 occupants à s'éjecter de l'appareil. Un n'y arrivera pas et mourra lors du crash du l'avion.

Les bombes ont évidemment explosées conduisant à une contamination radioactive de la baie....

Mais rassurez vous, la neige contaminée à être envoyée aux USA :)

Selon fr.m.wikipedia.org/wiki/Accident_de_Thulé .

Posté le

android

(85)

Répondre

a écrit : L'accident de Thulé (du 21 janvier 1968) impliquait un B-52 étasunien de l'opération présentée par l'anecdote.

Il transportait plusieurs bombes à hydrogène durant une patrouille au Groënland. Malheureusement, un incendie s'est déclenché dans l'avion obligeant les 7 occupants à s�
39;éjecter de l'appareil. Un n'y arrivera pas et mourra lors du crash du l'avion.

Les bombes ont évidemment explosées conduisant à une contamination radioactive de la baie....

Mais rassurez vous, la neige contaminée à être envoyée aux USA :)

Selon fr.m.wikipedia.org/wiki/Accident_de_Thulé .
Afficher tout
Les bombes conventionnelles présentes a bord ont explosé. Les bombes H ont été détruites par l'explosion des conventionnelles créant la contamination radio-actives.

Posté le

android

(78)

Répondre

Un crash similaire d'un B-52 a eu lieu sur la côte Est des États-Unis. Toutes les sécurités de la bombe ont sauté sauf une ; on est passé à deux doigts de la catastrophe. Inutile de vous dire que l'affaire a été passé sous silence à l'époque et n'a été révélé que récemment.

Plus pragmatiquement, l'arrêt des vols en permanence est peut-être aussi tout simplement du à l'arrivé de missiles intercontinentaux, technologie beaucoup plus sûr au quotidien.

Posté le

android

(93)

Répondre


Tous les commentaires (24)

L'accident de Thulé (du 21 janvier 1968) impliquait un B-52 étasunien de l'opération présentée par l'anecdote.

Il transportait plusieurs bombes à hydrogène durant une patrouille au Groënland. Malheureusement, un incendie s'est déclenché dans l'avion obligeant les 7 occupants à s'éjecter de l'appareil. Un n'y arrivera pas et mourra lors du crash du l'avion.

Les bombes ont évidemment explosées conduisant à une contamination radioactive de la baie....

Mais rassurez vous, la neige contaminée à être envoyée aux USA :)

Selon fr.m.wikipedia.org/wiki/Accident_de_Thulé .

Posté le

android

(85)

Répondre

Toujours autant largués les américains.
Ce pays a été mangé par son complexe militaro industriel.

Posté le

android

(2)

Répondre

Il me semble que c'est la mission du B52 du film "Le Docteur Folamour" de Kubrick.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : L'accident de Thulé (du 21 janvier 1968) impliquait un B-52 étasunien de l'opération présentée par l'anecdote.

Il transportait plusieurs bombes à hydrogène durant une patrouille au Groënland. Malheureusement, un incendie s'est déclenché dans l'avion obligeant les 7 occupants à s�
39;éjecter de l'appareil. Un n'y arrivera pas et mourra lors du crash du l'avion.

Les bombes ont évidemment explosées conduisant à une contamination radioactive de la baie....

Mais rassurez vous, la neige contaminée à être envoyée aux USA :)

Selon fr.m.wikipedia.org/wiki/Accident_de_Thulé .
Afficher tout
"Les bombes (volant en permanence, d'après le titre) ont évidemment explosé".

Voici l'explication du réchauffement climatique notable au Groënland.
Mais je croyais qu'il fallait une cascade d'autorisations, la première émanant du Président, puis d'autres, de généraux vérifiant que chacun restait lucide?

a écrit : L'accident de Thulé (du 21 janvier 1968) impliquait un B-52 étasunien de l'opération présentée par l'anecdote.

Il transportait plusieurs bombes à hydrogène durant une patrouille au Groënland. Malheureusement, un incendie s'est déclenché dans l'avion obligeant les 7 occupants à s�
39;éjecter de l'appareil. Un n'y arrivera pas et mourra lors du crash du l'avion.

Les bombes ont évidemment explosées conduisant à une contamination radioactive de la baie....

Mais rassurez vous, la neige contaminée à être envoyée aux USA :)

Selon fr.m.wikipedia.org/wiki/Accident_de_Thulé .
Afficher tout
Les bombes conventionnelles présentes a bord ont explosé. Les bombes H ont été détruites par l'explosion des conventionnelles créant la contamination radio-actives.

Posté le

android

(78)

Répondre

Et puis il y a les autres.
Les citoyens qui ne peuvent que subir cette destruction la Vie.
Quelle est l'Intérêt si au final, nos faits nous conduisent au fond du gouffre? Je trouve tout ça d'un égoïsme afligeant. Le profit n'est qu'illusion car á la fin de notre vie, nous perdont tout. Que va pensez nos descendant de cette course folle á l'argent? Nous auront l'air de barbar tel des Hommes des cavernes pyromane découvrant le feu.
Notre avancer technologique pourrait complètement révolutionner notre quotidiens de vie et á la place de ça, ont subit un mode de vie babylonien totalement obsolète... La transition va faire mal, très mal à nos enfants ou petit enfant.

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Et puis il y a les autres.
Les citoyens qui ne peuvent que subir cette destruction la Vie.
Quelle est l'Intérêt si au final, nos faits nous conduisent au fond du gouffre? Je trouve tout ça d'un égoïsme afligeant. Le profit n'est qu'illusion car á la fin de notre vie, nous perdont tout
. Que va pensez nos descendant de cette course folle á l'argent? Nous auront l'air de barbar tel des Hommes des cavernes pyromane découvrant le feu.
Notre avancer technologique pourrait complètement révolutionner notre quotidiens de vie et á la place de ça, ont subit un mode de vie babylonien totalement obsolète... La transition va faire mal, très mal à nos enfants ou petit enfant.
Afficher tout
Je trouve ce commentaire pseudo-philosophique assez hors sujet par rapport à l'anecdote.

Posté le

android

(26)

Répondre

Un crash similaire d'un B-52 a eu lieu sur la côte Est des États-Unis. Toutes les sécurités de la bombe ont sauté sauf une ; on est passé à deux doigts de la catastrophe. Inutile de vous dire que l'affaire a été passé sous silence à l'époque et n'a été révélé que récemment.

Plus pragmatiquement, l'arrêt des vols en permanence est peut-être aussi tout simplement du à l'arrivé de missiles intercontinentaux, technologie beaucoup plus sûr au quotidien.

Posté le

android

(93)

Répondre

Le film Point Limite avec Henri Fonda en président des USA traite de ce sujet : les B52 en question recoivent l'ordre d'attaquer Moscou, mais cet ordre est faux, et malgré les messages envoyés par le commandement leur disant de faire demi tour, ils continuent leur route car leur formation leur a appris à ne pas prêter attention aux ordres suivants qui pourraient être d'origine soviétique. S'engage alors une course contre la montre avec des avions de chasse US et soviétiques envoyés pour neutraliser les bombardiers avant que l'irréparable ne soit commis

Posté le

android

(16)

Répondre

Il me semble que les usa avait perdu une bombe en Espagne aussi mais heureusement elle a pas explosé

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je trouve ce commentaire pseudo-philosophique assez hors sujet par rapport à l'anecdote. Au contraire, je trouve qu'il a parfaitement sa place. Il s'agit peut être de philosophie de comptoir mais il s'agit également d'une vérité que l'on n'entend pas assez. Cela semble pseudo-philosophique parce qu'au premier abord ça à l'air simpliste mais c'est justement là le problème: La solution est simple mais tout est devenu compliqué.

a écrit : Les bombes conventionnelles présentes a bord ont explosé. Les bombes H ont été détruites par l'explosion des conventionnelles créant la contamination radio-actives. Effectivement, il n'y a pas eu d'explosion nucléaire à proprement parler, mais explosion des munitions conventionnelles, qui a entraîné la dispersion du matériau radioactif contenu dans des bombes H.

Posté le

android

(9)

Répondre

Maintenant, à la place des avions, ce sont des SNLE qui patrouillent en permanence dans les océans armés d'ogives nucléaires...

Posté le

android

(6)

Répondre

L'air force avait également voulu l'avion á moteur nucléaire, en vol pendant des mois ou plus!

Également, avant que les ICBM ne rendent le concept obsolète, les Américains tentaient de construire un bombardier à propulsion nucléaire. Le but était de consommer suffisamment peu de carburant pour pouvoir rester en l'air pendant des mois, un peu à la manière des sous marins nucléaires.

Niveau technique rien de plus simple : l'avion comprennait un réacteur nucléaire dont la chaleur était utilisée pour brutalement chauffer l'air et l'expulser ainsi à haute vitesse vers l'arrière.

Le projet à cependant été annulé avant d'être à maturité. On estime qu'il aurait été possible pour l'avion de fonctionner au nucléaire mais cela posait 2 problèmes assez complémentaires : ce mode de poussée était très faible en puissance, et deuxièmement le réacteur et l'isolation nécessaire pour ne pas irradier l'équipage étaient très lourds. Cela fait que le rapport poids/puissance était bien trop grand pour que les bombardiers puissent décoller sur ce seul moyen, mais une fois en l'air à altitude de croisière le nucléaire aurait théoriquement pu faire l'affaire.

Le projet a été abandonné majoritairement à cause du développement des ICBM, opérant le même rôle de dissuasion nucléaire permanente et avec moins de contraintes.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Maintenant, à la place des avions, ce sont des SNLE qui patrouillent en permanence dans les océans armés d'ogives nucléaires... Exact. Armés notamment de MSBS de type M51, pour ceux que ça intéresse...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Un crash similaire d'un B-52 a eu lieu sur la côte Est des États-Unis. Toutes les sécurités de la bombe ont sauté sauf une ; on est passé à deux doigts de la catastrophe. Inutile de vous dire que l'affaire a été passé sous silence à l'époque et n'a été révélé que récemment.

Plus pragmat
iquement, l'arrêt des vols en permanence est peut-être aussi tout simplement du à l'arrivé de missiles intercontinentaux, technologie beaucoup plus sûr au quotidien. Afficher tout
Pour plus de détails une anecdote du 24 décembre 2013 relate cet incident (je ne sais pas comment partager le lien)

a écrit : Également, avant que les ICBM ne rendent le concept obsolète, les Américains tentaient de construire un bombardier à propulsion nucléaire. Le but était de consommer suffisamment peu de carburant pour pouvoir rester en l'air pendant des mois, un peu à la manière des sous marins nucléaires.

Niveau techn
ique rien de plus simple : l'avion comprennait un réacteur nucléaire dont la chaleur était utilisée pour brutalement chauffer l'air et l'expulser ainsi à haute vitesse vers l'arrière.

Le projet à cependant été annulé avant d'être à maturité. On estime qu'il aurait été possible pour l'avion de fonctionner au nucléaire mais cela posait 2 problèmes assez complémentaires : ce mode de poussée était très faible en puissance, et deuxièmement le réacteur et l'isolation nécessaire pour ne pas irradier l'équipage étaient très lourds. Cela fait que le rapport poids/puissance était bien trop grand pour que les bombardiers puissent décoller sur ce seul moyen, mais une fois en l'air à altitude de croisière le nucléaire aurait théoriquement pu faire l'affaire.

Le projet a été abandonné majoritairement à cause du développement des ICBM, opérant le même rôle de dissuasion nucléaire permanente et avec moins de contraintes.
Afficher tout
Projet abandonné mais des essais en vols eurent lieux tant du côté américain que soviétique

fr.m.wikipedia.org/wiki/Avion_à_propulsion_nucléaire

(La version anglophone est bien plus fournie)

Et est-ce que cette affaire avait, à l'époque, provoqué un véritable Thullé?
(Commentaire semi-sérieux... )

Posté le

android

(0)

Répondre

Je signale juste deux petites fautes ^^ s'il y avait une dizaine d'avions alors ils étaiENT en vol et arméS. Bonne journée :)

Posté le

android

(0)

Répondre