Bientôt la liquéfaction des corps

Proposé par
le

A partir de 2020, la loi américaine permettra à la Californie de passer à la liquéfaction après la mort, comme 14 autres États. C'est la technique de l'hydrolyse alcaline qui est retenue, car le corps humain est majoritairement composé d'eau, technique qui coûte moins cher que la crémation. Tous les éléments du corps sont dissous et ce qui ne peut pas l'être est réduit en cendres comme cela est fait dans les crématoriums.


Commentaires préférés (3)

Pour le moment, le corps liquéfié part dans les égouts, ce qui n'est pas très glamour... Mais la substance étant riche en nutriment, on parle de la mettre en bouteille pour en faire un fertilisant.
Mourir pour devenir un engrais qui donne la vie, quelque part c'est poétique !


Tous les commentaires (40)

Et avec de l'acide ça ne dissoudrait pas tout ? Je n'y connait rien en la matière mais par contre j'ai bien suivi la série Breaking Bad.

édit : en regardant les sources, j'ai vu que c'est aussi une histoire d'écologie, non seulement le processus est moins gourmand en énergie mais en plus le défunt liquide pourrait être réutiliser en tant qu'engrais !

Autre chose qui coûte moins cher aussi ce sont les cercueils biodégradables !

Si si ! Ils existent depuis une bonne dizaine d'années et sont nettement moins chers que les cercueils classiques.

Toutefois, ils sont interdits en France car pas assez rentables ....

J'avais lu ça dans Science et vie il y a quelques temps. Peut-être que ce n'est plus d'actualité mais ca m'avait choqué à l'époque.

Édit : en cherchant, je n'ai vu nulle part que c'était interdit. Toutefois, pour ceux et celles que ca intéresse, le cercueil biodégradable doit être approuvé par le Ministère de la Santé. Le fournisseur devant recevoir un agrément spécifique. Celui-ci date de 1989 donc je ne comprend pas pourquoi j'avais vu qu'un tel cercueil était interdit...

Source : www.lassurance-obseques.fr/guide-obseques/cercueil-en-carton-ecologique/

Posté le

android

(34)

Répondre

Pour le moment, le corps liquéfié part dans les égouts, ce qui n'est pas très glamour... Mais la substance étant riche en nutriment, on parle de la mettre en bouteille pour en faire un fertilisant.
Mourir pour devenir un engrais qui donne la vie, quelque part c'est poétique !

Par contre niveau respect du défunt c'est limite..

Selon la 1ere source : ''Certains dénoncent le fait que le liquide soit rejeté dans les égouts... Des experts ont peut-être trouvé la solution. Le fluide est stérile et contient des nutriments, à tel point qu'il pourrait être utilisé comme engrais.''

a écrit : Et avec de l'acide ça ne dissoudrait pas tout ? Je n'y connait rien en la matière mais par contre j'ai bien suivi la série Breaking Bad.

édit : en regardant les sources, j'ai vu que c'est aussi une histoire d'écologie, non seulement le processus est moins gourmand en énergie m
ais en plus le défunt liquide pourrait être réutiliser en tant qu'engrais ! Afficher tout
Si, l'acide sulfurique dissout tout, comme il est bien connu depuis longtemps des assassins encombrés par leur victime. Ne restent que les calculs éventuels, qui sont enrobés de graisse.
Le problème est d'en commander quelques centaines de litres sans se faire remarquer, mais si l'on est patron de labo, cela passe.
Je ne sais pas pourquoi on préfère la potasse, moins efficace, d'après les sources.

a écrit : Si, l'acide sulfurique dissout tout, comme il est bien connu depuis longtemps des assassins encombrés par leur victime. Ne restent que les calculs éventuels, qui sont enrobés de graisse.
Le problème est d'en commander quelques centaines de litres sans se faire remarquer, mais si l'on est patron de
labo, cela passe.
Je ne sais pas pourquoi on préfère la potasse, moins efficace, d'après les sources.
Afficher tout
L'acide sulfurique ne dissout pas tout par exemple le verre. En gros pour faire disparaître un corps il faudrait : un mélange dit "piranha" composé d'acide sulfurique et de peroxyde d'hydrogène pour faire disparaître la matière organique. Puis éliminer les os avec de l'acide fluorohydrique qui ronge même le verre ... Mais bon il faudrait des produits pur et en quantité monstrueuse ...

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Pour le moment, le corps liquéfié part dans les égouts, ce qui n'est pas très glamour... Mais la substance étant riche en nutriment, on parle de la mettre en bouteille pour en faire un fertilisant.
Mourir pour devenir un engrais qui donne la vie, quelque part c'est poétique !
C'est quand même le processus naturelle à la base: Nous mourrons, notre corps est alors décomposé par des millions de gentilles petites bestioles, les nutriments enrichissent les sols, le cycle même de la vie ! Ceci étant malheureusement empêché par les cercueils conventionnelles ou la crémation..

a écrit : L'acide sulfurique ne dissout pas tout par exemple le verre. En gros pour faire disparaître un corps il faudrait : un mélange dit "piranha" composé d'acide sulfurique et de peroxyde d'hydrogène pour faire disparaître la matière organique. Puis éliminer les os avec de l'acide fluorohydrique qui ronge même le verre ... Mais bon il faudrait des produits pur et en quantité monstrueuse ... Afficher tout Bien évidemment, je voulais dire que l'acide sulfurique dissolvait tout d'un corps organique, y compris les os; sinon il serait difficile de le conserver en flacon de verre.
Et parlais de victimes qui n'avaient pas d'œil de verre, de dents d'or ni de prothèse d'acier.
Le peroxymonosulfurique suggéré est encore plus puissant (comme l'eau régale), mais pour le préparer il faut prendre de grandes précautions.

Si je mentionnais les calculs, c'est en pensant à un assassin britannique qui se croyait à l'abri de tout parce qu'il avait détruit entièrement sa victime dans un bain d'acide sulfurique, et que selon la loi il faut trouver un "corpus delicti" pour condamner. Mais il a été pris parce que l'on a retrouvé des calculs dans son jardin (d'abord pris pour du gravier), dont l'analyse correspondait précisément à une maladie rare dont souffrait la victime, et que comprenant mal le latin, il avait pris "corpus" pour "corps" alors qu'il signifie "preuve".
Il a été pendu.

a écrit : Pour le moment, le corps liquéfié part dans les égouts, ce qui n'est pas très glamour... Mais la substance étant riche en nutriment, on parle de la mettre en bouteille pour en faire un fertilisant.
Mourir pour devenir un engrais qui donne la vie, quelque part c'est poétique !
En ce temps de Toussaint, cet engrais pourrait fertiliser les chrysanthèmes ;)

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Bien évidemment, je voulais dire que l'acide sulfurique dissolvait tout d'un corps organique, y compris les os; sinon il serait difficile de le conserver en flacon de verre.
Et parlais de victimes qui n'avaient pas d'œil de verre, de dents d'or ni de prothèse d'acier.
Le peroxy
monosulfurique suggéré est encore plus puissant (comme l'eau régale), mais pour le préparer il faut prendre de grandes précautions.

Si je mentionnais les calculs, c'est en pensant à un assassin britannique qui se croyait à l'abri de tout parce qu'il avait détruit entièrement sa victime dans un bain d'acide sulfurique, et que selon la loi il faut trouver un "corpus delicti" pour condamner. Mais il a été pris parce que l'on a retrouvé des calculs dans son jardin (d'abord pris pour du gravier), dont l'analyse correspondait précisément à une maladie rare dont souffrait la victime, et que comprenant mal le latin, il avait pris "corpus" pour "corps" alors qu'il signifie "preuve".
Il a été pendu.
Afficher tout
Les bases sont plus performantes pour dissoudre car le pH du corps est déjà légèrement basique, et pour les acides, celle les supers acides peuvent détruire les os, dont le plus puissant et l'acide fluoroantimonique.

a écrit : Bien évidemment, je voulais dire que l'acide sulfurique dissolvait tout d'un corps organique, y compris les os; sinon il serait difficile de le conserver en flacon de verre.
Et parlais de victimes qui n'avaient pas d'œil de verre, de dents d'or ni de prothèse d'acier.
Le peroxy
monosulfurique suggéré est encore plus puissant (comme l'eau régale), mais pour le préparer il faut prendre de grandes précautions.

Si je mentionnais les calculs, c'est en pensant à un assassin britannique qui se croyait à l'abri de tout parce qu'il avait détruit entièrement sa victime dans un bain d'acide sulfurique, et que selon la loi il faut trouver un "corpus delicti" pour condamner. Mais il a été pris parce que l'on a retrouvé des calculs dans son jardin (d'abord pris pour du gravier), dont l'analyse correspondait précisément à une maladie rare dont souffrait la victime, et que comprenant mal le latin, il avait pris "corpus" pour "corps" alors qu'il signifie "preuve".
Il a été pendu.
Afficher tout
Excellent commentaire
Merci :)

Pour l'anecdote, imaginons que dissoudre un corps à l'acide devient légal, cela n'entrainerait-il pas une forte contamination de l'air ? L'air vicié par l'acide c'est possible ?

a écrit : a quand le soleil vert Soleil vert, uniquement le mercredi a la cantine!

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et avec de l'acide ça ne dissoudrait pas tout ? Je n'y connait rien en la matière mais par contre j'ai bien suivi la série Breaking Bad.

édit : en regardant les sources, j'ai vu que c'est aussi une histoire d'écologie, non seulement le processus est moins gourmand en énergie m
ais en plus le défunt liquide pourrait être réutiliser en tant qu'engrais ! Afficher tout
Ton histoire d' acide c'est pas très écolo, ca repond donc a ta question...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : a quand le soleil vert Non, s'ils retirent toute l'eau du cadavre, c'est plutôt comme dans Dune. ..

C'est marrant, vous avez tous votre petite recette pour dissoudre un corps...

a écrit : Les bases sont plus performantes pour dissoudre car le pH du corps est déjà légèrement basique, et pour les acides, celle les supers acides peuvent détruire les os, dont le plus puissant et l'acide fluoroantimonique. Le pH du corps est effectivement légèrement basique, mais pourquoi cela rendrait-il les bases plus efficaces?
Utiliser de la soude plutôt qu'un acide demande des températures très élevées (de l'ordre de 250°C), donc un autoclave, et puis il faut achever le travail en broyant les os et les dents.
Curieux que personne n'ait songé à jeter les corps en mer: la faune et la flore marine sont très efficaces (il est rare de retrouver des restes après quelques années, dans un bateau qui a fait naufrage), et c'est écologique: aucune pollution directe par les émissions de gaz, ni l'infiltration de liquides dans la terre, ni indirecte pour produire l'énergie requise pour fabriquer les produits chimiques puis pour faire mijoter le défunt dans son jus.
À défaut, en supposant que je ne sois pas immortel, je crois que je vais me faire momifier, toutes les autres solutions me répugnant.

Parce que ça coûte moins cher. Mon dieu ! >_<

Je n’ai rien contre les rituels particulier, chacun choisi sa mort... mais parce que ça coûte moins cher! Mais jusqu’où ira t’on dans cette connerie de rentabilité >_<

Ça coûte moins cher aussi de laisser crever les gens, donc on réduit les moyens donné à l’hôpital, ça coûte moins cher de faire disparaître toute forme de vie sur la planète, donc on laisse pulvériser des poisons ou on se débarrasse des armes chimiques dans la mer.
On vit en plein obscurantismes, les gens ne savent même plus à quoi c’est sensé servir la rentabilité, qu’est-ce que c’était sensé apporter.
Les gens sont devenus complètement timbrés. >_<

a écrit : Le pH du corps est effectivement légèrement basique, mais pourquoi cela rendrait-il les bases plus efficaces?
Utiliser de la soude plutôt qu'un acide demande des températures très élevées (de l'ordre de 250°C), donc un autoclave, et puis il faut achever le travail en broyant les os et les dents.
C
urieux que personne n'ait songé à jeter les corps en mer: la faune et la flore marine sont très efficaces (il est rare de retrouver des restes après quelques années, dans un bateau qui a fait naufrage), et c'est écologique: aucune pollution directe par les émissions de gaz, ni l'infiltration de liquides dans la terre, ni indirecte pour produire l'énergie requise pour fabriquer les produits chimiques puis pour faire mijoter le défunt dans son jus.
À défaut, en supposant que je ne sois pas immortel, je crois que je vais me faire momifier, toutes les autres solutions me répugnant.
Afficher tout
Mais si, quelqu'un y a pensé : rappelons nous des américains et de Ben Laden... :p

Posté le

android

(4)

Répondre