Blade Runner a eu 7 versions différentes

Proposé par
le
dans

Le premier film Blade Runner, sorti en 1982, connaît pas moins de sept versions différentes ! Ceci est dû aux nombreuses mésententes entre la production et son réalisateur Ridley Scott, ainsi qu'aux avis négatifs du public lors des premières projections. La dernière version en date, la "Final Cut", date de 2007, soit 25 ans après sa première projection, et correspond à la vision du réalisateur.


Commentaires préférés (3)

Les grosses différences sont que les producteurs voulaient une "happy end" et un film plus manichéen, tandis que Ridley Scott voulait au contraire que le spectateur se pose des questions sur les actions et l'identité des personnages. Par exemple dans la première version, la scène finale se voit ajouté un monologue de Harrison Ford qui explique ce qu'il se passe ; et à mon avis ça brise vraiment l'immersion et gâche la plus belle scène du film.

En tout cas si vous connaissiez pas, je vous encourage à découvrir ce très bon film de SF (en version du réalisateur du coup), puis si vous avez aimé à aller voir sa suite, Blade Runner 2049, qui est en ce moment au cinéma. J'ai beaucoup apprécié ce film, très fidèle à l'original de par son scénario (qui est une vrai suite donc qui reprend beaucoup d'éléments du premier), son ambiance (musique et décors), ou son rythme (film policier lent mais dans lequel on ne s'ennuie pas, ponctué de quelques scènes d'actions).

Posté le

android

(83)

Répondre

Je trouve que c'est un très bon exemple de la façon dont les producteurs peuvent modifier un film, même à l'encontre de la volonté originelle du réalisateur.
Dans ce cas Ridley Scott voulait que le public se pose la question : "le personnage d'Harrison Ford est-il lui même un réplicant (un robot) ?" Et par extension, sommes nous vraiment humains ? A cela s'ajoute une critique de la socie0m0

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : BLADE runner final CUT, je suis le seul a en sourire? Malheureusement oui.

Posté le

android

(58)

Répondre


Tous les commentaires (10)

Les grosses différences sont que les producteurs voulaient une "happy end" et un film plus manichéen, tandis que Ridley Scott voulait au contraire que le spectateur se pose des questions sur les actions et l'identité des personnages. Par exemple dans la première version, la scène finale se voit ajouté un monologue de Harrison Ford qui explique ce qu'il se passe ; et à mon avis ça brise vraiment l'immersion et gâche la plus belle scène du film.

En tout cas si vous connaissiez pas, je vous encourage à découvrir ce très bon film de SF (en version du réalisateur du coup), puis si vous avez aimé à aller voir sa suite, Blade Runner 2049, qui est en ce moment au cinéma. J'ai beaucoup apprécié ce film, très fidèle à l'original de par son scénario (qui est une vrai suite donc qui reprend beaucoup d'éléments du premier), son ambiance (musique et décors), ou son rythme (film policier lent mais dans lequel on ne s'ennuie pas, ponctué de quelques scènes d'actions).

Posté le

android

(83)

Répondre

BLADE runner final CUT, je suis le seul a en sourire?

Posté le

android

(3)

Répondre

Je trouve que c'est un très bon exemple de la façon dont les producteurs peuvent modifier un film, même à l'encontre de la volonté originelle du réalisateur.
Dans ce cas Ridley Scott voulait que le public se pose la question : "le personnage d'Harrison Ford est-il lui même un réplicant (un robot) ?" Et par extension, sommes nous vraiment humains ? A cela s'ajoute une critique de la socie0m0

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : BLADE runner final CUT, je suis le seul a en sourire? Malheureusement oui.

Posté le

android

(58)

Répondre

a écrit : Malheureusement oui. Le problème du capilotracté, c'est qu'il est minoritaire. Mais j'en rajoute une couche quand même: (meme pas peur) runner final... non? Bon je sors alors.

Posté le

android

(2)

Répondre

Je dois en avoir vu trois dont la toute première avec la fin "happy end" qui est celle que je préfère, parce qu'en fait, les versions diffèrent sur la fin sur une ou deux minutes...

Posté le

android

(3)

Répondre

au risque de me faire lapider en place publique par la geekitude (ils ont jamais parlé de ce film dans Big Bang Theory), ce film est vraiment sensé être la 8ème merveille cinématographique de l'univers???

Y'a que moi qui l'ai trouvé chiant à mourir sérieux?

Sans dec, il est lOOOOOng... ouais ouais oki, les androÏdes ont une conscience et pètent un câble comme les humains, ca roule, mais bon, tout ce blabla pour en arriver la... ca craint un peu quoi non?

Bon il se peut que je n'y ait absolument rien compris car débile irrécupérable, c'est possible, mais cela n'empêche pas que je me suis fait chier comme un rat mort en le regardant (dire que je l'ai piraté... )

Je me suis posé 100 fois plus de questions sur l'IA en regardant "Short circuit, Wargame et D.A.R.Y.L, et ptet un peu sur AI :)

Après chacun ses goûts hein, désolé d'avoir mis mes rangers dans la boue mais peut être qu'un psychiatre pourrait m'expliquer ce que ce film voulait expliquer?

a écrit : au risque de me faire lapider en place publique par la geekitude (ils ont jamais parlé de ce film dans Big Bang Theory), ce film est vraiment sensé être la 8ème merveille cinématographique de l'univers???

Y'a que moi qui l'ai trouvé chiant à mourir sérieux?

Sans dec, il est lOOO
OOng... ouais ouais oki, les androÏdes ont une conscience et pètent un câble comme les humains, ca roule, mais bon, tout ce blabla pour en arriver la... ca craint un peu quoi non?

Bon il se peut que je n'y ait absolument rien compris car débile irrécupérable, c'est possible, mais cela n'empêche pas que je me suis fait chier comme un rat mort en le regardant (dire que je l'ai piraté... )

Je me suis posé 100 fois plus de questions sur l'IA en regardant "Short circuit, Wargame et D.A.R.Y.L, et ptet un peu sur AI :)

Après chacun ses goûts hein, désolé d'avoir mis mes rangers dans la boue mais peut être qu'un psychiatre pourrait m'expliquer ce que ce film voulait expliquer?
Afficher tout
J'ai moi aussi eu du mal, plutôt parce que ce thème a été repris largement depuis et est récurrent dans la SF, et parce qu'il reprend les défauts des films de cette époque : personnages caricaturaux, sans profondeur, en tout cas dans le.peu de souvenirs que j'en ai. J'imagine qu'à l'époque ce thème était innovant.

Posté le

android

(2)

Répondre

Une vision, d'ailleurs, totalement différente de K. Dick, auteur original du roman dont Blade Runner est tiré. En effet, K. Dick ne laisse aucun doute sur l'identité de Deckard et introduit beaucoup d'éléments en plus dans son récit (comme le régulateur d'humeur et la grenouille). Si vous avez aimé le film, vous risquez d'être surpris de voir à quel point le livre apparaît comme bien plus riche et conséquent alors que finalement très mince.
Mais ça, c'est l'éternel bataille du livre prétendu mieux que le film et vice-versa. Je n'ai pas aimé le long-métrage mais je vous conseille tout de même de vous plonger dans les livres de K. Dick si c'est votre cas.
Je trouve ça juste dommage que beaucoup de gens placent Blade Runner au top de leur films préférés sans avoir la curiosité de voir d'où cela est tiré. ^^

Posté le

android

(3)

Répondre

A noter, l'excellent jeu vidéo Blade Runner sorti en 1997 proposait pas moins de 11 fins différentes selon les choix du joueur tout au long de l'histoire.
C'était assez nouveau pour l'époque que les choix du joueurs influent sur le scénario, ça permettait une bonne immersion et rejouabilité.