La Bérézina est une rivière

Proposé par
le

La Bérézina est une large rivière marécageuse face à laquelle se sont retrouvés les soldats de l'armée napoléonienne au retour de la campagne de Russie. Une dure bataille s'y déroula. Aujourd'hui on emploie l'expression "c'est la Bérézina" en référence à cette bataille et pour désigner une déroute.

Du 26 au 29 décembre 1812, par des températures glaciales, les troupes russes et françaises s'affrontèrent. Impossible à franchir à pied, il fallut construire un pont de fortune d'une centaine de mètres. Les Français subirent de lourdes pertes humaines : on estime qu'environ 15 000 soldats et 10 000 non-combattants périrent à la traversée.


Commentaires préférés (3)

a écrit : JLSD ! Cependant, ce n'est pas vraiment une défaite dans la mesure où son armée parviens à battre en retraite en ordre En effet, le résultat est mitigé : victoire stratégique française, car l'armée a pu traverser la rivière, mais subissant de lourdes pertes, ce qui en fait une victoire tactique pur les russes

Le pauvre commandant de l'armée de Moldavie, l'amiral Tchitchagov, a d'ailleurs été limogé suite à la bataille, sa manoeuvre ayant échoué.
La femme de Koutouzov avait d'ailleurs déclaré "Pierre Wittgenstein a sauvé Saint-Pétersbourg, mon mari, la Russie et Tchitchagov, Napoléon !"
Il aplus tard été surnommé "le misérable amiral" à la cour impériale, et s'est exilé en France jusqu'à sa mort.

Cette bataille est pourtant une victoire (dans la défaite), Napoléon a réussi un repli de se qu'il reste de la Grande Armée et evite son anéantissement.
A noter la bravoure du régiments qui se s'est sacrifié pour permettre au gros des troupes le franchissement du fleuve.
Tragédie humaine lorsque l'odre de bruler les ponts est donner laissant les trainards déséperer se ruer dans les flammes ou tenter la traversée a la nage.

Posté le

android

(68)

Répondre


Tous les commentaires (24)

JLSD ! Cependant, ce n'est pas vraiment une défaite dans la mesure où son armée parviens à battre en retraite en ordre

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : JLSD ! Cependant, ce n'est pas vraiment une défaite dans la mesure où son armée parviens à battre en retraite en ordre En effet, le résultat est mitigé : victoire stratégique française, car l'armée a pu traverser la rivière, mais subissant de lourdes pertes, ce qui en fait une victoire tactique pur les russes

Le pauvre commandant de l'armée de Moldavie, l'amiral Tchitchagov, a d'ailleurs été limogé suite à la bataille, sa manoeuvre ayant échoué.
La femme de Koutouzov avait d'ailleurs déclaré "Pierre Wittgenstein a sauvé Saint-Pétersbourg, mon mari, la Russie et Tchitchagov, Napoléon !"
Il aplus tard été surnommé "le misérable amiral" à la cour impériale, et s'est exilé en France jusqu'à sa mort.

a écrit : Le pauvre commandant de l'armée de Moldavie, l'amiral Tchitchagov, a d'ailleurs été limogé suite à la bataille, sa manoeuvre ayant échoué.
La femme de Koutouzov avait d'ailleurs déclaré "Pierre Wittgenstein a sauvé Saint-Pétersbourg, mon mari, la Russie et Tchitchagov, Napoléon !"r /> Il aplus tard été surnommé "le misérable amiral" à la cour impériale, et s'est exilé en France jusqu'à sa mort. Afficher tout
[...] s'est exilé en France ?! Ben on est pas rancunier.....

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : [...] s'est exilé en France ?! Ben on est pas rancunier..... Je ne veux pas te spoiler, mais lit l'article wiki sur la vie de l'amiral William Sidney Smith (surtout la fin de sa vie ;o) )

En effet on n'est pas rancunier hihi

C'est au marechal Ney qui commandait l'arrière garde et qui a reussi a ralentir les Russes (et a en capturé 5000 avec seulement 7000 homme) qu'on doit le sauvetages du gros de l'armée.

Ney mourra fusillé sous l'ordre de Louis XVIII apres la seconde restauration...

Posté le

android

(13)

Répondre

Cette bataille est pourtant une victoire (dans la défaite), Napoléon a réussi un repli de se qu'il reste de la Grande Armée et evite son anéantissement.
A noter la bravoure du régiments qui se s'est sacrifié pour permettre au gros des troupes le franchissement du fleuve.
Tragédie humaine lorsque l'odre de bruler les ponts est donner laissant les trainards déséperer se ruer dans les flammes ou tenter la traversée a la nage.

Posté le

android

(68)

Répondre

a écrit : Je ne veux pas te spoiler, mais lit l'article wiki sur la vie de l'amiral William Sidney Smith (surtout la fin de sa vie ;o) )

En effet on n'est pas rancunier hihi
Merci pour ce commentaire, j'ai découvert un personnage intéressant !

Posté le

android

(4)

Répondre

C'est comme l'expression "un coup de Trafalgar" qui fait référence à une autre défaite napoléonienne, mais cette fois navale, face à la redoutable marine anglaise et de son amiral Nelson.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : C'est comme l'expression "un coup de Trafalgar" qui fait référence à une autre défaite napoléonienne, mais cette fois navale, face à la redoutable marine anglaise et de son amiral Nelson. Sauf que comme on dit ici, la Bérézina était plus une victoire qu'une défaite pour l'Empire Francais.

Bon, je n'ai jamais entendu cette expression de ma vie..
Maintenant.. Si je l'entend enfin, je saurai dès le début ce qu'elle voudra dire :D merci :D

Posté le

android

(2)

Répondre

Ça doit rappeler des souvenirs d'école à ceux qui ont étudié le poème de Victor Hugo, L'expiation : " Il neigeait, il neigeait, il neigeait toujours... ". " Pour la première fois l'aigle baissait la tête ". Victor Hugo y évoque la retraite de Russie en général sans nommer précisément la Bérézina.

Posté le

android

(9)

Répondre

Je n ai jamais entendu cette expression et personne dans mon entourage (amis, parents et gd parents) ne la connaissent non plus. Pas super répendu...

Posté le

android

(0)

Répondre

"... Nougat et chocolat", chantait (sic) Sophie Marceau

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En effet, le résultat est mitigé : victoire stratégique française, car l'armée a pu traverser la rivière, mais subissant de lourdes pertes, ce qui en fait une victoire tactique pur les russes C'est l'inverse en franchissant le pont les Français sont gagnant tactiquement mais pas stratégiquement. La tactique désignant un plan à court terme et une stratégie un plan à long terme nécessitant plusieurs tactiques pour l'élaborer.
C'est d'ailleurs la base des échecs ;-)

Posté le

android

(4)

Répondre

Vaut mieux tomber en panne sur le bord de la route que de se faire massacrer dans le froid,c'est pour montrer certaines expressions employées à tort et à travers.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est l'inverse en franchissant le pont les Français sont gagnant tactiquement mais pas stratégiquement. La tactique désignant un plan à court terme et une stratégie un plan à long terme nécessitant plusieurs tactiques pour l'élaborer.
C'est d'ailleurs la base des échecs ;-)
Non il a raison. Les Russes gagnent la bataille en infligeant de lourdes pertes aux Français mais ceux ci arrivent contre toute attente à sauver leur armée, obtenant ainsi un sursis sur ce qui aurait dû être une défaite totale. Donc on a bien victoire tactique russe et victoire stratégique française. Si les français s'étaient fait massacrés et Napoléon capturé, cela aurait raccourci la guerre de un an et demi.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je n ai jamais entendu cette expression et personne dans mon entourage (amis, parents et gd parents) ne la connaissent non plus. Pas super répendu... Vous êtes peut-être d'origine étrangère ? Il y a des pays pour qui les noms n'ont pas la même signification. Comme les Anglais qui donnent des noms de défaites à leurs lieux publics (Trafalgar Square, Waterloo Station, et al.).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non il a raison. Les Russes gagnent la bataille en infligeant de lourdes pertes aux Français mais ceux ci arrivent contre toute attente à sauver leur armée, obtenant ainsi un sursis sur ce qui aurait dû être une défaite totale. Donc on a bien victoire tactique russe et victoire stratégique française. Si les français s'étaient fait massacrés et Napoléon capturé, cela aurait raccourci la guerre de un an et demi. Afficher tout En effet c'est une erreur de lecture de ma part, mea-culpa ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Vous êtes peut-être d'origine étrangère ? Il y a des pays pour qui les noms n'ont pas la même signification. Comme les Anglais qui donnent des noms de défaites à leurs lieux publics (Trafalgar Square, Waterloo Station, et al.). Pas du tout non et personne dans mon entourage ne connait cette expression de meme pour mes gd parents

Posté le

android

(0)

Répondre