Faut-il essayer de refroidir le Yellowstone ?

Proposé par
le

Le supervolcan du Yellowstone est considéré comme une menace sérieuse pour l'humanité, pouvant créer un hiver volcanique provoquant une grande famine. Des scientifiques de la NASA ont envisagé l'idée de créer un forage permettant d'extraire la chaleur du volcan en y injectant de l'eau sous pression, et de générer de l'électricité avec l'eau brûlante ainsi produite.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Ce volcan est situé dans le parc naturel non ? Créer un chantier en plein milieu sera compliqué ... Compliqué? Pour d'aussi grands projets, les règles sautent. Je n'ai pas souvenir qu'ils aient des zadistes comme chez nous pour interrompre ce genre de projets. Ceci dit, l'idée d'utiliser l'énergie géothermique à cette échelle est très intéressante ! Nous utilisons certes déjà la géothermie mais pas dans ces proportions.

Posté le

android

(150)

Répondre

Deux trois petites choses à noter :
On savait très bien qu'il y a avait une activité géothermique dans la région, mais on a mis des années à découvrir le volcan, car son cratère est bien trop grand, c'est une caldeira de 45km sur 85km, impossible à voir du sol donc ( Une caldeira est un type de cratère, lorsqu'une éruption à lieu, la chambre magmatique ou se situait le magma devient vide, et dans certains cas, la roche au dessus s'effondre, créant un cratère à la place de la chambre )
La dernière vraie éruption de ce volcan date d'il y a 640 000 ans, mais on a pu noter des caldeira encore plus grandes et plus anciennes que la première, indiquant que le volcan pourrait être encore plus puissant qu'il n'y paraît.
À noter aussi que dans comme dans de nombreux cas, la principal danger ici n'est pas l'explosion du volcan, même si elle serait la plus puissante jamais connue, mais bien les cendres rejetées, qui pourrait déclencher un hiver mondial, en réfléchissant la lumière du soleil dans l'atmosphère pour plus de détail je vous laisse faire des recherches sur l'explosion du Tambora en 1815 et son "année sans été". Évidemment l'éruption du Yellowstone reste bien plus puissante, et on s'attend a une situation plus grave, plus étendue, et beaucoup plus longue.
Source : Le documentaire "Le supervolcan de Yellowstone" diffusé sur France 5, et les connaissances d'un passionné amateur à vulcanologie, si un plus grand connaisseur que moi se présente et voit des erreurs, qu'il me corrige, ça serait avec plaisir

Posté le

android

(245)

Répondre

a écrit : Plusieurs hivers volcaniques ont eu lieu ces derniers siècles entraînant effectivement des famines dévastatrices. Et curieusement les élites bien pensantes des différents pays développés ( à part les states apparemment) ne se préoccupent guère de ce scénario cyclique qui arrivera certainement un jour...Mais en font des tonnes sur le réchauffement climatique qui, vraisemblablement, causera moins de morts à court terme. Imaginez, plus de soleil, plus de cultures, la vraie catastrophe là...Même les pro- réchauffement climatique les plus ardus prendront enfin conscience de la nature d'un vrai danger pour l'humanité ! Afficher tout Euh... d'un autre côté on ne peut prévoir l'imprévisible (hivers volcanique) donc difficile de s'y préparer, et surtout impossible de le budgétiser sur des fonds publiques ; après libre à toi de construire un abris "anti-hivers volcaniques" s'il te sied.
Par contre, le réchauffement climatique fait déjà beaucoup de victimes (famine dans la corne de l'afrique, inondations en Inde, etc), beaucoup de déplacés (notament dans le pacifique), et beaucoup de "dégats économiques" (regarde la sécheresse dans le sud de la France, la grêle en espagne pour ne citer que ça)... Et ça ne fait que commencer : beaucoup de personnes vont en souffrir ou périr pour très longtemps. Les pertes économiques vont également être gigantesques...
Je te pose donc la question : doit-on s'y interresser rapidement?

Posté le

android

(122)

Répondre


Tous les commentaires (59)

Ce volcan est situé dans le parc naturel non ? Créer un chantier en plein milieu sera compliqué ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce volcan est situé dans le parc naturel non ? Créer un chantier en plein milieu sera compliqué ... Ça serait possible de faire un chantier aérien ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce volcan est situé dans le parc naturel non ? Créer un chantier en plein milieu sera compliqué ... Compliqué? Pour d'aussi grands projets, les règles sautent. Je n'ai pas souvenir qu'ils aient des zadistes comme chez nous pour interrompre ce genre de projets. Ceci dit, l'idée d'utiliser l'énergie géothermique à cette échelle est très intéressante ! Nous utilisons certes déjà la géothermie mais pas dans ces proportions.

Posté le

android

(150)

Répondre

Sans lire les sources, l'envergure de Yellowstone me paraît bien trop immense pour être maîtrisable avec des tuyaux et de l'eau -- je me trompe peut être mais Si on a moyen d'y faire quelque chose, je serais très surpris. À moins que ça ne soit pour se payer iun peu d'électricité à bon marché en attendant la longue nuit pleine de terreurs ^^

Utiliser la géothermie à cette échelle pourrait être très intéressant mais vu l'instabilité d'un volcan ce projet me semble compromis, après, libre à eux de jouer à la loterie du "ça explose/ça explose pas" en échange d'énormes quantités d'énergie. Mais c'est un projet qui me paraît à la limite de l'impossible .

Posté le

android

(14)

Répondre

Il y a déjà eu des éruptions de super-volcans, et l'humanité a survécu.
Plus dangereuse serait la collision avec une météorite, mais elle est peu probable quoique pratiquement imprédictible à temps.

Les tempêtes solaires me semblent bien plus dangereuses pour la civilisation actuelle (pas la survie). On a oublié que le Québec a été privé d'électricité pendant 9 heures en 1989 à cause de l'une d'entre elles. Et maintenant nous dépendons bien plus des composants électroniques, en particulier embarqués sur les satellites, qui sont très vulnérables. Et les satellites eux-mêmes, car l'atmosphère dilatée localement les freine, donc ils retombent (ce n'est pas de la fiction, au moins un cas s'est présenté).
Le seul (à ma connaissance) centre d'observation, américain, ne peut faire des prédictions à plus d'une semaine des éruptions solaires.
Privés de presque toutes les communications, et des moyens de traitement de l'information, nous retournerions en 1900...

Plusieurs hivers volcaniques ont eu lieu ces derniers siècles entraînant effectivement des famines dévastatrices. Et curieusement les élites bien pensantes des différents pays développés ( à part les states apparemment) ne se préoccupent guère de ce scénario cyclique qui arrivera certainement un jour...Mais en font des tonnes sur le réchauffement climatique qui, vraisemblablement, causera moins de morts à court terme. Imaginez, plus de soleil, plus de cultures, la vraie catastrophe là...Même les pro- réchauffement climatique les plus ardus prendront enfin conscience de la nature d'un vrai danger pour l'humanité !

Posté le

android

(0)

Répondre

Deux trois petites choses à noter :
On savait très bien qu'il y a avait une activité géothermique dans la région, mais on a mis des années à découvrir le volcan, car son cratère est bien trop grand, c'est une caldeira de 45km sur 85km, impossible à voir du sol donc ( Une caldeira est un type de cratère, lorsqu'une éruption à lieu, la chambre magmatique ou se situait le magma devient vide, et dans certains cas, la roche au dessus s'effondre, créant un cratère à la place de la chambre )
La dernière vraie éruption de ce volcan date d'il y a 640 000 ans, mais on a pu noter des caldeira encore plus grandes et plus anciennes que la première, indiquant que le volcan pourrait être encore plus puissant qu'il n'y paraît.
À noter aussi que dans comme dans de nombreux cas, la principal danger ici n'est pas l'explosion du volcan, même si elle serait la plus puissante jamais connue, mais bien les cendres rejetées, qui pourrait déclencher un hiver mondial, en réfléchissant la lumière du soleil dans l'atmosphère pour plus de détail je vous laisse faire des recherches sur l'explosion du Tambora en 1815 et son "année sans été". Évidemment l'éruption du Yellowstone reste bien plus puissante, et on s'attend a une situation plus grave, plus étendue, et beaucoup plus longue.
Source : Le documentaire "Le supervolcan de Yellowstone" diffusé sur France 5, et les connaissances d'un passionné amateur à vulcanologie, si un plus grand connaisseur que moi se présente et voit des erreurs, qu'il me corrige, ça serait avec plaisir

Posté le

android

(245)

Répondre

a écrit : Plusieurs hivers volcaniques ont eu lieu ces derniers siècles entraînant effectivement des famines dévastatrices. Et curieusement les élites bien pensantes des différents pays développés ( à part les states apparemment) ne se préoccupent guère de ce scénario cyclique qui arrivera certainement un jour...Mais en font des tonnes sur le réchauffement climatique qui, vraisemblablement, causera moins de morts à court terme. Imaginez, plus de soleil, plus de cultures, la vraie catastrophe là...Même les pro- réchauffement climatique les plus ardus prendront enfin conscience de la nature d'un vrai danger pour l'humanité ! Afficher tout Euh... d'un autre côté on ne peut prévoir l'imprévisible (hivers volcanique) donc difficile de s'y préparer, et surtout impossible de le budgétiser sur des fonds publiques ; après libre à toi de construire un abris "anti-hivers volcaniques" s'il te sied.
Par contre, le réchauffement climatique fait déjà beaucoup de victimes (famine dans la corne de l'afrique, inondations en Inde, etc), beaucoup de déplacés (notament dans le pacifique), et beaucoup de "dégats économiques" (regarde la sécheresse dans le sud de la France, la grêle en espagne pour ne citer que ça)... Et ça ne fait que commencer : beaucoup de personnes vont en souffrir ou périr pour très longtemps. Les pertes économiques vont également être gigantesques...
Je te pose donc la question : doit-on s'y interresser rapidement?

Posté le

android

(122)

Répondre

a écrit : Utiliser la géothermie à cette échelle pourrait être très intéressant mais vu l'instabilité d'un volcan ce projet me semble compromis, après, libre à eux de jouer à la loterie du "ça explose/ça explose pas" en échange d'énormes quantités d'énergie. Mais c'est un projet qui me paraît à la limite de l'impossible . Disons que si le Yellowstone se réveille, ça aura des répercussions tellement énormes que la destruction de la centrale sera une perte négligeable. Et puis il y a bien un risque, mais si il y a une chance que ça arrive tous les 1000 ans ça reste rentable (En France on a des barrages qui ne peuvent pas supporter des crues millienales), et on peut largement atteindre un niveau de risque faible à condition de pas forer directement sur la chambre magmatique. Et puis quel potentiel énergétique! Il y a un site en Californie de la puissance d'une centrale nucléaire qui utilise une activité volcanique beaucoup moins intense, alors à Yellowstone on peut espérer facilement produire suffisamment pour fermer plusieurs centrales thermiques

Posté le

android

(16)

Répondre

"Ont envisagé" ils vont le faire ou pas alors ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Plusieurs hivers volcaniques ont eu lieu ces derniers siècles entraînant effectivement des famines dévastatrices. Et curieusement les élites bien pensantes des différents pays développés ( à part les states apparemment) ne se préoccupent guère de ce scénario cyclique qui arrivera certainement un jour...Mais en font des tonnes sur le réchauffement climatique qui, vraisemblablement, causera moins de morts à court terme. Imaginez, plus de soleil, plus de cultures, la vraie catastrophe là...Même les pro- réchauffement climatique les plus ardus prendront enfin conscience de la nature d'un vrai danger pour l'humanité ! Afficher tout J'ai l'impression qu'il existe une corrélation positive entre les avatars représentant Homer Simpson, le présence du terme "bien-pensant" et la faible pertinence d'un commentaire. C'est à creuser.

Si je comprends bien si ce volcan entre en éruption ça sera Game Of Thrones
Winter is coming les amis^^

On peut reprocher plein de choses aux USA, mais la NASA est quand même un "truc" fantastique, et au service de la planète... Car la réflexion initiale ici n'est pas de "produire de l'électricité", mais bien de "sauver la planète" en refroidissant le volcan ; et si on peut dans le même projet rentabiliser un peu en utilisant cette "source", ma foi pourquoi pas ?
Ce super volcan est un véritable danger pour l'humanité toute entière ; du type de l'astéroïde qui a fait disparaître les dinosaures et presque tout ce qui existait. Si Yellowstone "pétait", les ingénieurs de la NASA estiment qu'il n'y aurait plus rien à manger sur la planète en 74 jours seulement. Il "pète" tous les 600 000 ans environ, et voilà quelques 600 000 ans qu'il est sage. Alors bien sûr ça ne veut pas dire qu'il pètera demain ; mais qu'il peut péter demain... Le danger est réel.
Pour ma part je suis assez content que des gens s'intéressent à ça, et de surcroît ne font pas que surveiller, mais ont peut-être des solutions. Et si celle-là n'est pas la bonne ; continuez de chercher la NASA !

En même temps si cela était possible les amerloque l'aurai déjà fait faut pas être fou non plus c'est tenter le diable
Un jour ou l'autre le volcan va se réveiller

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Disons que si le Yellowstone se réveille, ça aura des répercussions tellement énormes que la destruction de la centrale sera une perte négligeable. Et puis il y a bien un risque, mais si il y a une chance que ça arrive tous les 1000 ans ça reste rentable (En France on a des barrages qui ne peuvent pas supporter des crues millienales), et on peut largement atteindre un niveau de risque faible à condition de pas forer directement sur la chambre magmatique. Et puis quel potentiel énergétique! Il y a un site en Californie de la puissance d'une centrale nucléaire qui utilise une activité volcanique beaucoup moins intense, alors à Yellowstone on peut espérer facilement produire suffisamment pour fermer plusieurs centrales thermiques Afficher tout Ce que je voulais dire, c'est que le Yellowstone est trop instable pour y construire une centrale géothermique, car même sans signe extérieur visible, il reste actif intérieurement avec au programme des éboulements, tremblements de terre à petite échelle... Il existe quand même des solutions je suppose, comme créer une centrale "volcan-proof" en tout cas ça reste à voir/essayer

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ce volcan est situé dans le parc naturel non ? Créer un chantier en plein milieu sera compliqué ... Si c'est pour éviter une catastrophe naturelle mondiale, je pense que tout le monde s'en fout un peu que ce soit un parc naturel...

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : En même temps si cela était possible les amerloque l'aurai déjà fait faut pas être fou non plus c'est tenter le diable
Un jour ou l'autre le volcan va se réveiller
Non, ce n'est pas parce qu'on y pense aujourd'hui que c'est déjà fait ou faisable facilement. Même les plus grands génies sur Terre sont de simples humains avant tout.

Là il est question de mettre en place un système complexe pour "stabiliser" un supervolcan, ça coûte un paquet de sous et il va donc falloir le justifier devant le contribuable. Je suppose que c'est pour ça qu'on parle aussi de récupérer l'énergie.