Dans l'Egypte antique, on n'écrivait pas qu'en hiéroglyphes

Proposé par
le

Les hiéroglyphes ne sont pas le seul type d'écriture de l'Égypte Antique. Le hiératique était utilisé dans les documents administratifs avant d'être cantonné aux documents religieux, conjointement avec les hiéroglyphes. Le démotique a pris ensuite la place du hiératique dans les documents administratifs.

Le hiératique et le démotique sont des simplifications de l'écriture hiéroglyphique et permettaient de gagner du temps dans l'écriture des documents.


Commentaires préférés (3)

Il existe une autre forme d’écriture, le hiéroglyphe linéaire, a mi-chemin entre les hiéroglyphe traditionnelles et le hiératique. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une écriture en ligne, avec bien moins de détails tout en gardant un coté figuratif. il s'agissait encore une fois de simplifier le travail des scribes, mais aussi de pouvoir écrire sur des surfaces non-gravés.
Globalement, les alphabets simplifiés étaient utilisés par l'administration pour le coté pratique, et les hiéroglyphes normaux étaient utilisés pour leur coté "sacré".
D'ailleurs, la pierre de rosette (pierre qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes), est écrit en hiéroglyphes, en grec, et en démotique

Champollion a ainsi pu déchiffrer les hiéroglyphes à l'aide de la pierre de rosette, sur laquelle était rédigé un texte en grec, en hiéroglyphes évidemment, et en démotique.

Posté le

android

(50)

Répondre

Écriture toujours utilisée de nos jours par les médecins !!..

Posté le

android

(65)

Répondre


Tous les commentaires (13)

Il existe une autre forme d’écriture, le hiéroglyphe linéaire, a mi-chemin entre les hiéroglyphe traditionnelles et le hiératique. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une écriture en ligne, avec bien moins de détails tout en gardant un coté figuratif. il s'agissait encore une fois de simplifier le travail des scribes, mais aussi de pouvoir écrire sur des surfaces non-gravés.
Globalement, les alphabets simplifiés étaient utilisés par l'administration pour le coté pratique, et les hiéroglyphes normaux étaient utilisés pour leur coté "sacré".
D'ailleurs, la pierre de rosette (pierre qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes), est écrit en hiéroglyphes, en grec, et en démotique

Champollion a ainsi pu déchiffrer les hiéroglyphes à l'aide de la pierre de rosette, sur laquelle était rédigé un texte en grec, en hiéroglyphes évidemment, et en démotique.

Posté le

android

(50)

Répondre

Donc le hiératique c'est un peu le langage sms de l'Égypte Antique !

Posté le

android

(5)

Répondre

Ce n'est pas précisé dans l'anecdote mais vous avez aussi le hiéroglyphe linéaire dont parle Kpotx, qui a été la première évolution de l'écriture. Le copte, qui derive directement du démotique en est la dernière.
Le copte emprunte des lettres de l'alphabet grec et, bien sûr, de l'alphabet égyptien. Il est aujourd'hui utilisé dans les textes sacrés des chrétiens d'Égypte.

Posté le

android

(7)

Répondre

Écriture toujours utilisée de nos jours par les médecins !!..

Posté le

android

(65)

Répondre

L'équivalant du langage SMS aujourd'hui. Ils utilisaient des emojis pour exprimer les humeurs aussi?

a écrit : Écriture toujours utilisée de nos jours par les médecins !!.. C'est tout à fait ça ! Et les "prêtresses" (appelées aussi Pharmaciennes) sont les seules à savoir le déchiffrer !

Cette ecriture hiératique ayant donné le démotique est de ce fait à l'origine de l'écriture meroïtique cursive, qui etait parlée au Ier siècle au Sud-Soudan. Cette écriture est l'une des premieres dites "cursives" (écriture sans lever le stylo). La langue meroïtique n'est d'ailleurs pas entièrement dechifrée.

Oula discussion d'experts, j'ai RIEN compris :(
Hiéroglyphes, hérachite, herotique, on peut me réexpliquer s'il vous plait? Mercii

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Cette ecriture hiératique ayant donné le démotique est de ce fait à l'origine de l'écriture meroïtique cursive, qui etait parlée au Ier siècle au Sud-Soudan. Cette écriture est l'une des premieres dites "cursives" (écriture sans lever le stylo). La langue meroïtique n'est d'ailleurs pas entièrement dechifrée. Après, on nous dira que l'Égypte n'est nègre

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il existe une autre forme d’écriture, le hiéroglyphe linéaire, a mi-chemin entre les hiéroglyphe traditionnelles et le hiératique. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une écriture en ligne, avec bien moins de détails tout en gardant un coté figuratif. il s'agissait encore une fois de simplifier le travail des scribes, mais aussi de pouvoir écrire sur des surfaces non-gravés.
Globalement, les alphabets simplifiés étaient utilisés par l'administration pour le coté pratique, et les hiéroglyphes normaux étaient utilisés pour leur coté "sacré".
D'ailleurs, la pierre de rosette (pierre qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes), est écrit en hiéroglyphes, en grec, et en démotique
Afficher tout
C'est pour ce genre de commentaire que j'aime trop cette application.
JMCMB mais grâce à toi aussi !!! Merciiiii à toi

a écrit : Oula discussion d'experts, j'ai RIEN compris :(
Hiéroglyphes, hérachite, herotique, on peut me réexpliquer s'il vous plait? Mercii
L'anecdote elle-même le fait très bien : les égyptiens ne rédigeaient pas toujours comme dans les énormes fresques murales qu' on a l'habitude de voir. 2 versions simplifiées, pour la "papyrasse" et les rites religieux ont suivi, par souci pratique...

Posté le

android

(2)

Répondre