Rolex fait dans la bienfaisance par nature

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

a écrit : Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?r /> Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé. Afficher tout Si ça peut t'aider, je ne pense même pas que la majorité de la clientèle de la marque soit au courant de ce statut et des actions caritatives menées.

a écrit : Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?r /> Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé. Afficher tout Si tu habitais à Genève, tu saurais que de très nombreuses associations genevoises ne pourraient pas tourner sans l'existence de Rolex et de la Fondation Hans Wilsdorf... C'est eux aussi qui attribuent le prix Rolex, qui est incontesté pour son importance concrète dans la vie de milliers de personnes. Ils ont même construit un pont, libre d'accès, qui permet de désengorger la circulation à Genève (il est très beau d'ailleurs). Donc c'est peut-être hypocrite, mais des millions de personnes en bénéficient, et pas qu'un peu.

En fait, Rolex pour Genève, c'est l'équivalent de Michelin à Clermont-Ferrand... En version suisse.

Posté le

android

(182)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais compris que l'on puisse acheter une montre à ce prix, alors qu'il en existe d'aussi précises, avec plus de fonctions, à 10-20 $, et la pile dure 5 ans.
Ou alors, si l'on veut paraître, on peut acheter une contre-façon garantie fausse, pour le même prix en marchandant, par e
xemple à Istanbul (c'est légal en Turquie). Mais il ne faut la donner à réparer, on est automatiquement poursuivi comme complce. Afficher tout
Pour t'aider à comprendre, faut bien être clair sur un point: une montre n'a AUCUNE utilité de nos jours !

On a plein d'autres moyens, tels que les téléphones portables pour avoir l'heure.

Donc ce n'est pas pour la fonctionnalité que les gens veulent des montres de luxe, donc exit les montres à 20 balles. Ce serait comme dire à une femme qui a un collier Cartier que son fils de 5 ans pourrait lui faire un collier en nouilles, ça serait tout aussi fonctionnel !

Une montre, c'est un bijou. Je dirais même que c'est un des seuls bijoux que les hommes peuvent porter, sans tout de suite être catégorisés.

Quant au faux, je trouve ça assez hypocrite. Une montre à partir de 1000€, ça vient d'horlogers qui se sont faits un nom sur une qualité, un design, une précision etc..., à l'origine, en tout cas. Après le marketing, et le désir de faire parti d'un genre d'élite fait le reste.

Pour moi, acheter une fausse montre, c'est admettre qu'on est véritablement superficiel, puisqu'on se fout de la qualité, du travail de design etc... Mais qu'on veut juste donner l'impression de faire parti d'une certaine classe.

Bref, j'ai du coup du mal avec le discours "je comprends pas qu'on foute autant de thune dans un objet inutile alors qu'on pourrait avoir des contrefaçon quasi gratos"

Posté le

android

(243)

Répondre


Tous les commentaires (58)

Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?
Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?r /> Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé. Afficher tout Si ça peut t'aider, je ne pense même pas que la majorité de la clientèle de la marque soit au courant de ce statut et des actions caritatives menées.

Pour info:

OPA: Une offre publique d'achat ou OPA est une offre d'acquisition payable au comptant, à un prix donné, du capital d'une entreprise cible. Le déclenchement de l'OPA fait commencer une période d'une durée déterminée à l'avance pendant laquelle les actionnaires de l'entreprise cible ont la possibilité d'apporter ou non leurs actions à l'entreprise acheteuse

OPA hostile :Contrairement à une OPA amicale (dite aussi amiable), une OPA hostile se fait sans l'accord de la société ciblée.

Source : Wikipédia

Posté le

android

(44)

Répondre

C'est drôle comme concept !
Je trouve personnellement que les rolex sont pas forcément belles, et qu'il y a une image de gros bof/nouveau riche en jogging Sergio tachini, mais avec la rolex au poignet.

Et par contre, cet engagement altruiste que la société a, est très classe, je trouve.

Pour les sceptiques, n'hésitez pas à jeter un coup d'œil aux sources !

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?r /> Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé. Afficher tout C'est pas parce que tu achète une rolex que tu es forcément égoïste. Tu peux acheter une rolex à 50 000€ et le mois suivant reverser 200 000€ à une association.
Et c'est pas parce que certaines personnes ont de l'argent qu'elles ont pour obligation de le redistribuer.

Posté le

android

(31)

Répondre

a écrit : Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?r /> Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé. Afficher tout Si tu habitais à Genève, tu saurais que de très nombreuses associations genevoises ne pourraient pas tourner sans l'existence de Rolex et de la Fondation Hans Wilsdorf... C'est eux aussi qui attribuent le prix Rolex, qui est incontesté pour son importance concrète dans la vie de milliers de personnes. Ils ont même construit un pont, libre d'accès, qui permet de désengorger la circulation à Genève (il est très beau d'ailleurs). Donc c'est peut-être hypocrite, mais des millions de personnes en bénéficient, et pas qu'un peu.

En fait, Rolex pour Genève, c'est l'équivalent de Michelin à Clermont-Ferrand... En version suisse.

Posté le

android

(182)

Répondre

a écrit : C'est pas parce que tu achète une rolex que tu es forcément égoïste. Tu peux acheter une rolex à 50 000€ et le mois suivant reverser 200 000€ à une association.
Et c'est pas parce que certaines personnes ont de l'argent qu'elles ont pour obligation de le redistribuer.
Effectivement, mais tout dépend de la légitimité du gain... long débat ;).

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?r /> Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé. Afficher tout on peut aussi considérer qu'en dépensant cet argent ils participent au fonctionnement de l'économie (TVA, revenus pour la société qui paiera des salaires, des charges, éventuellement des impôts sur les bénéfices etc.).

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Si ça peut t'aider, je ne pense même pas que la majorité de la clientèle de la marque soit au courant de ce statut et des actions caritatives menées. on peut facilement généraliser. En allant faire vos courses au supermarcher, savez vous ce que font les grosses corporations dont vous achetez les produits?

Sauf que comme il s'agit d'un produit de luxe donc "MAL" pour le français moyen, tout de suite les clients sont des gens sans cœur et des vampires capitalistes buvant le sang des pauvres ouvriers exploités.

Posté le

android

(33)

Répondre

Je n'ai jamais compris que l'on puisse acheter une montre à ce prix, alors qu'il en existe d'aussi précises, avec plus de fonctions, à 10-20 $, et la pile dure 5 ans.
Ou alors, si l'on veut paraître, on peut acheter une contre-façon garantie fausse, pour le même prix en marchandant, par exemple à Istanbul (c'est légal en Turquie). Mais il ne faut la donner à réparer, on est automatiquement poursuivi comme complce.

a écrit : Je n'ai jamais compris que l'on puisse acheter une montre à ce prix, alors qu'il en existe d'aussi précises, avec plus de fonctions, à 10-20 $, et la pile dure 5 ans.
Ou alors, si l'on veut paraître, on peut acheter une contre-façon garantie fausse, pour le même prix en marchandant, par e
xemple à Istanbul (c'est légal en Turquie). Mais il ne faut la donner à réparer, on est automatiquement poursuivi comme complce. Afficher tout
Pour t'aider à comprendre, faut bien être clair sur un point: une montre n'a AUCUNE utilité de nos jours !

On a plein d'autres moyens, tels que les téléphones portables pour avoir l'heure.

Donc ce n'est pas pour la fonctionnalité que les gens veulent des montres de luxe, donc exit les montres à 20 balles. Ce serait comme dire à une femme qui a un collier Cartier que son fils de 5 ans pourrait lui faire un collier en nouilles, ça serait tout aussi fonctionnel !

Une montre, c'est un bijou. Je dirais même que c'est un des seuls bijoux que les hommes peuvent porter, sans tout de suite être catégorisés.

Quant au faux, je trouve ça assez hypocrite. Une montre à partir de 1000€, ça vient d'horlogers qui se sont faits un nom sur une qualité, un design, une précision etc..., à l'origine, en tout cas. Après le marketing, et le désir de faire parti d'un genre d'élite fait le reste.

Pour moi, acheter une fausse montre, c'est admettre qu'on est véritablement superficiel, puisqu'on se fout de la qualité, du travail de design etc... Mais qu'on veut juste donner l'impression de faire parti d'une certaine classe.

Bref, j'ai du coup du mal avec le discours "je comprends pas qu'on foute autant de thune dans un objet inutile alors qu'on pourrait avoir des contrefaçon quasi gratos"

Posté le

android

(243)

Répondre

Le fait d'avoir un statut de fondation offre un autre avantage bien utile sur un marché concurrentiel : il n'y a pas d'obligation de publication de comptes contrairement aux entreprises. Du coup on peut analyser le chiffre d'affaires, les bénéfices, les pertes, les investissements du concurrent et lui ne sait rien de nous.

a écrit : Je vais passer pour un grincheux mais, bien que l'intention soit probablement noble, je trouve la demarche legerement hypocrite. Quoi de mieux que de se donner bonne conscience lorsqu'on achete une montre a plus de 50 000e et de se dire qu'une partie des fonds seront reversés a des oeuvres caritatives?r /> Ok, les fonds recueillis et les actions menées ont probablement des effets benefiques, mais je ne peux m'empecher de penser qu'une partie de la clientèle qui achete des rolex est responsable de certains "maux" qui affectent notre societé. Afficher tout En effet : grincheux (et peut-être aussi aigri ?).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le fait d'avoir un statut de fondation offre un autre avantage bien utile sur un marché concurrentiel : il n'y a pas d'obligation de publication de comptes contrairement aux entreprises. Du coup on peut analyser le chiffre d'affaires, les bénéfices, les pertes, les investissements du concurrent et lui ne sait rien de nous. Afficher tout Tout à fait juste, et l'on améliore son image de marque tout en contenant une sourde réprobation de la part de ceux qui ne peuvent s'offrir un tel luxe. C'est aussi le but du mécénat.
Une vraie charité se ferait discrètement.
On dit que le prix Nobel existe parce que le décès de Nobel aurait été annoncé à tort, et que la presse se serait déchaînée contre cet "assassin". Voyant qu'elle était son image, il aurait voulu l'effacer.

a écrit : Je n'ai jamais compris que l'on puisse acheter une montre à ce prix, alors qu'il en existe d'aussi précises, avec plus de fonctions, à 10-20 $, et la pile dure 5 ans.
Ou alors, si l'on veut paraître, on peut acheter une contre-façon garantie fausse, pour le même prix en marchandant, par e
xemple à Istanbul (c'est légal en Turquie). Mais il ne faut la donner à réparer, on est automatiquement poursuivi comme complce. Afficher tout
Les contre façons sont interdites pour de bonnes raisons. Elles sont fabriqués la plus part du temps par des ouvriers ou des enfants dans des conditions déplorables, exploites par des gens sans scrupules. Cela permet de financer une économie parallèle et qui est liée à d'autres trafics illégaux. Donc vaut mieux favoriser ces personnes qui s'enrichissent sur le dos d'enfants exploités ou une fondation qui emploie des personnes ayant un savoir faire durement acquis et qui favorise des actions caritatives ? Sans parler des taxes qui permettent des services qui profitent à tout le monde.

a écrit : Les contre façons sont interdites pour de bonnes raisons. Elles sont fabriqués la plus part du temps par des ouvriers ou des enfants dans des conditions déplorables, exploites par des gens sans scrupules. Cela permet de financer une économie parallèle et qui est liée à d'autres trafics illégaux. Donc vaut mieux favoriser ces personnes qui s'enrichissent sur le dos d'enfants exploités ou une fondation qui emploie des personnes ayant un savoir faire durement acquis et qui favorise des actions caritatives ? Sans parler des taxes qui permettent des services qui profitent à tout le monde. Afficher tout Il y a méprise.
Je n'ai jamais loué le désir de paraître ni l'achat de contre-façons. Mais juste signalé qu'à Istanbul des marchands affichent cyniquement "garanties fausses" (pas besoin de le préciser, le prix est ridiculement bas) devant leur étalage de copies, et que la loi turque les autorise à le faire.
Pire est la situation de certains pays asiatiques, comme Singapour, où des copies sont vendues comme authentiques, à des prix environ 15% moindres qu'en Occident. L'acheteur, de bonne foi, croit en une bonne affaire; tellement de bonne foi que si la montre tombe en panne il va chez un réparateur agréé, et là c'est la catastrophe, car il est réputé complice aux yeux des lois, et il paye cher la "réduction", même si chacun sait à quoi s'en tenir: il est évident que s'il avait su, il ne serait jamais jeté dans la gueule du loup.

a écrit : Le fait d'avoir un statut de fondation offre un autre avantage bien utile sur un marché concurrentiel : il n'y a pas d'obligation de publication de comptes contrairement aux entreprises. Du coup on peut analyser le chiffre d'affaires, les bénéfices, les pertes, les investissements du concurrent et lui ne sait rien de nous. Afficher tout C'est pas plutôt le fait d'être ou non coté en bourse qui t'oblige à dévoiler certains chiffres.
Surtout que Rolex est une société anonyme, pas une fondation…

a écrit : C'est pas parce que tu achète une rolex que tu es forcément égoïste. Tu peux acheter une rolex à 50 000€ et le mois suivant reverser 200 000€ à une association.
Et c'est pas parce que certaines personnes ont de l'argent qu'elles ont pour obligation de le redistribuer.
Raison sur toute la ligne. Ils sont pas obligés de redistribuer leur argent.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est pas plutôt le fait d'être ou non coté en bourse qui t'oblige à dévoiler certains chiffres.
Surtout que Rolex est une société anonyme, pas une fondation…
On joue sur les mots, car il y a montage juridico-comptable digne de Mr Burns.
Je cite textuellement Wikipedia:
"Rolex est une société anonyme (et une fondation) dont le capital se compose de 6000 actions nominatives de 500 francs suisses chacune. De par les statuts de la société, ces actions sont la propriété exclusive de la Fondation Wilsdorf et sont liées, ce qui signifie que ni les actions, ni la société elle-même ne peuvent être vendues. Si la société communique énormément sur ses produits et sur les évènements qu’elle sponsorise, elle reste en revanche très discrète sur ses résultats financiers. Comme l’autorise la loi suisse, ni le bilan, ni les résultats, ni le rapport annuel ne sont publiés en dehors du conseil d'administration."
En droit français, elle serait obligée de fournir ses comptes, cotée ou pas.

a écrit : Pour t'aider à comprendre, faut bien être clair sur un point: une montre n'a AUCUNE utilité de nos jours !

On a plein d'autres moyens, tels que les téléphones portables pour avoir l'heure.

Donc ce n'est pas pour la fonctionnalité que les gens veulent des montres de l
uxe, donc exit les montres à 20 balles. Ce serait comme dire à une femme qui a un collier Cartier que son fils de 5 ans pourrait lui faire un collier en nouilles, ça serait tout aussi fonctionnel !

Une montre, c'est un bijou. Je dirais même que c'est un des seuls bijoux que les hommes peuvent porter, sans tout de suite être catégorisés.

Quant au faux, je trouve ça assez hypocrite. Une montre à partir de 1000€, ça vient d'horlogers qui se sont faits un nom sur une qualité, un design, une précision etc..., à l'origine, en tout cas. Après le marketing, et le désir de faire parti d'un genre d'élite fait le reste.

Pour moi, acheter une fausse montre, c'est admettre qu'on est véritablement superficiel, puisqu'on se fout de la qualité, du travail de design etc... Mais qu'on veut juste donner l'impression de faire parti d'une certaine classe.

Bref, j'ai du coup du mal avec le discours "je comprends pas qu'on foute autant de thune dans un objet inutile alors qu'on pourrait avoir des contrefaçon quasi gratos"
Afficher tout
Une montre n'a peut-être aucune utilité... pour toi !

1) Tout le monde ne possède pas un téléphone portable.
2) Un portable peut être déchargé.
3) On peut être amené à regarder l'heure discrètement dans certaines situations.
4) Sur une montre il y a une trotteuse qui est bien utile à certaines professions (pour prendre le pouls par exemple). En plongée sous-marine, mieux vaut regarder l'heure sur une montre étanche que sur feu son portable. Etc

Du tout tout ton argumentaire tombe à l'eau :

"Pour moi, acheter une fausse montre, c'est admettre qu'on est véritablement superficiel". Sauf qu'une fausse montre ça n'existe pas puisqu'elle donne l'heure elle aussi. C'est donc une vraie montre.

Tout dépend où l'on situe la superficialité. Face à la fascination pour le luxe (superficialité par définition), je ne peux m'empêcher de citer le philosophe Emmanuel Lévinas "Avoir, c'est refuser d'être."
Une autre citation, méprisante celle-ci, émanant du patron d'entreprise de publicité nommé Séguéla : "Si à 50 ans on n'a pas de Rolex c'est qu'on a raté sa vie".