Des esclaves furent abandonnés sur une minuscule île durant 15 ans

Proposé par
le
dans

Les oubliés de l'île de Tromelin sont un groupe de 60 esclaves qui, après le naufrage d'un négrier de la compagnie française des Indes orientales en 1771, fut abandonné sur une île de 1 km2 dans l'océan indien, sans arbre et avec peu de nourriture. Seules 7 femmes survivantes et un bébé furent sauvés 15 ans plus tard.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Où sont passés les 53 autres personnes ? Dans le ventre des 7 autres

Posté le

android

(219)

Répondre


Tous les commentaires (38)

Où sont passés les 53 autres personnes ?

J'espère qu'ils n'ont pas été refaits esclaves après ça

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Où sont passés les 53 autres personnes ? Dans le ventre des 7 autres

Posté le

android

(219)

Répondre

a écrit : J'espère qu'ils n'ont pas été refaits esclaves après ça D'après les sources ils ont eu un statut à part entre esclave et domestique. La plupart des 53 autres sont morts dont certains ont tenté de partir avec un radeau qui échoua. Je vous conseille de visionner la seconde source avec l'interview très intéressante d'un spécialiste.

Posté le

android

(16)

Répondre

Commentaire supprimé De l'autre côté, obviously...

Posté le

android

(3)

Répondre

L'équipage du navire a réussi à construire un radeau avec les débris du navire et a quitter l'île. Mais cette embarcation étant trop petite pour tout le monde, les esclaves sont restés sur place, en échange de quoi les marins avaient promis qu'ils enverraient du secours. Ils ont bel et bien demandé à de nombreuses reprises que l'on envoie un navire, mais personne n'a voulu se déplacer pour aller secourir quelques esclaves que l'on imaginait morts de faim au bout de quelques semaines.

Finalement au bout de 15 ans les survivants furent enfin récupérés, et déclarés libres par le gouverneur français local.

Posté le

android

(49)

Répondre

Intéressant de noter que les survivants sont des femmes et un bébé.
J'ai envie de croire que dans leur souffrance, ces esclaves sont restés des gentlemen jusqu'au bout

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Intéressant de noter que les survivants sont des femmes et un bébé.
J'ai envie de croire que dans leur souffrance, ces esclaves sont restés des gentlemen jusqu'au bout
Malheureusement je pense plutôt qu'elles doivent leurs survies à leurs statuts de "prostituées".

Il n'était pas rare dans les naufrages, que beaucoup de rescapés se regroupent en clans et se disputent les possessions (nourriture, abri ou femme) des clans adverses.
Il y a eu un naufrage de navire britannique je n'ai plus le nom, où les différents officiers s'attaquaient par hommes de mains interposés alors même qu'ils étaient naufragés sur une île hostile (je n'ai plus le nom du naufrage si quelqu'un se souvient)
Sinon, il y a le naufrage du Batavia de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales. Là ça mériterait carrément une anecdote tellement c'était du grand n'importe quoi ce naufrage ! (300 survivants au naufrage, mais 125 morts pendant des assauts entre eux !)

a écrit : Bonjour tout le monde :)

Je viens casser les pieds encore une fois :
secouchermoinsbete.fr/48836-des-esclaves-echoues-ont-vecu-15-ans-sur-une-ile-inhospitaliere

Merci aux utilisateurs qui passent par la modération de faire attention.
Tu fais bien de le faire remarquer, mais en tant qu'utilisateur qui fait de la modération de temps en temps c'est assez compliqué d'avoir toutes les anecdotes en tête. L'idéal serait de faire une recherche par mots clés pour chaque anecdote modérée et voir si elle a déjà été publiée, mais là encore je pense pas que tout le monde ait le temps/l'envie de passer par là.
Sinon une solution pourrait être la possibilité de déclarer une anecdote comme déjà postée durant sa phase de modération, on pourrait alors mettre en place un message du genre "cette anecdote a été déclarée comme déjà postée, nous vous encourageons à vérifier si c'est le cas avant d'effectuer votre modération"

Posté le

android

(48)

Répondre

La 3ème source est très intéressante pour ce que devient cet îlot et son intérêt actuel... Aujourd'hui français, il nous est contesté par l'île Maurice, pour la surface maritime que la propriété de l'îlot donne : 280 000 km2... Maurice ayant donné à la Chine des autorisations de pêche dans ces eaux, et les bateaux chinois ont été arraisonnés par la marine française.
C'est amusant car on n'entend jamais parler de ce genre de chose.

a écrit : Malheureusement je pense plutôt qu'elles doivent leurs survies à leurs statuts de "prostituées".

Il n'était pas rare dans les naufrages, que beaucoup de rescapés se regroupent en clans et se disputent les possessions (nourriture, abri ou femme) des clans adverses.
Il y a eu u
n naufrage de navire britannique je n'ai plus le nom, où les différents officiers s'attaquaient par hommes de mains interposés alors même qu'ils étaient naufragés sur une île hostile (je n'ai plus le nom du naufrage si quelqu'un se souvient)
Sinon, il y a le naufrage du Batavia de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales. Là ça mériterait carrément une anecdote tellement c'était du grand n'importe quoi ce naufrage ! (300 survivants au naufrage, mais 125 morts pendant des assauts entre eux !)
Afficher tout
Oui tu pourrais justement formuler une anecdote, je suis curieux d'en savoir un peux plus.

a écrit : Tu fais bien de le faire remarquer, mais en tant qu'utilisateur qui fait de la modération de temps en temps c'est assez compliqué d'avoir toutes les anecdotes en tête. L'idéal serait de faire une recherche par mots clés pour chaque anecdote modérée et voir si elle a déjà été publiée, mais là encore je pense pas que tout le monde ait le temps/l'envie de passer par là.
Sinon une solution pourrait être la possibilité de déclarer une anecdote comme déjà postée durant sa phase de modération, on pourrait alors mettre en place un message du genre "cette anecdote a été déclarée comme déjà postée, nous vous encourageons à vérifier si c'est le cas avant d'effectuer votre modération"
Afficher tout
Quand je passe par la modération je fais une recherche en utilisant des mots clés de l'anecdote proposée.

"mais là encore je pense pas que tout le monde ait le temps/l'envie de passer par là."
Dans ce cas je ne comprend pas pourquoi passer sur la modération si la personne n'a pas envie de prendre un peu de son temps...

Euh un bébé. ....15 ans.....juste 7 femmes.....inséminations artificielle?!?!?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Euh un bébé. ....15 ans.....juste 7 femmes.....inséminations artificielle?!?!? Lors de la première parution de l'anecdote, ce détail avait fait beaucoup parlé :

En fait c'est très simple :
Le bébé rescapé est né d'une des mère rescapée et d'un père décédé peu avant sa naissance (soit quelques mois avant l'arrivée des secours). Tous deux esclaves. La mère a été rebaptisée Eve, l'enfant Moise (ou Jacques Moise) par le chevalier de Tromelin

Aucun habitant et une piste d'atterrissage...
Et après ça on chouine pour NDDL :D

Posté le

android

(1)

Répondre

De plus je trouve que toutes les anecdotes "doublons" sont moins précises et complètes que les premières.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Quand je passe par la modération je fais une recherche en utilisant des mots clés de l'anecdote proposée.

"mais là encore je pense pas que tout le monde ait le temps/l'envie de passer par là."
Dans ce cas je ne comprend pas pourquoi passer sur la modération si la personne n
9;a pas envie de prendre un peu de son temps... Afficher tout
Et bien "parce que" je n'ai pas le temps pour ça. La modération des utilisateurs porte sur l'intérêt de l'anecdote, pas sur un filtrage des anecdotes déjà publiées.

Sans compter qu'en passant par l'application mobile c'est mission impossible.

Seulement des femmes ont survécu.. tiens étonnant tous ça ;)

Posté le

android

(0)

Répondre