Le Soleil tourne autour du centre la galaxie

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (53)

a écrit : Les galaxies ne s'éloignent pas du ''point zéro'', l'Univers n'a pas d'origine. C'est l'espace-temps qui ''s'étire''. De plus notre galaxie fait partie d'un ama de galaxie appelé le Groupe local, dont fait aussi parti Andromède, et tout se petit monde est attiré vers un point de l'univers appelé le Grand Attracteur. Et à la fin il va nous manger comme le bidule dans les 4 fantastiques et le surfer d'argent ? Que je sache si je dois assurer ma voiture tout risques ou non :p

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : les galaxies s’éloignent du "point zéro", à des vitesses différentes les unes des autres... de toutes façons, ce qu'on connait de l'univers visible ne correspond que très peu à l’univers réel: la matière noire (en fait, une loi physique dont on ignore tout, ou presque, et qui nous est invisible, alors qu'elle contient les 2/3 des l'énergie présente dans l'univers) représente 95.1% de la masse de l'univers, et c'est cette matière qui semble tout organiser (temps, gravité, vitesse, énergie).
Un peu comme les poissons d'un aquarium qui "constatent" que celui-ci est nettoyé tous les samedis, d’où cela vient-il?
Afficher tout
il n'y a pas plus de "point zéro" dans l'univers qu'à la surface d'un ballon qui se gonfle.
On ne sait pas encore pourquoi, mais c'est l'espace temps qui se dilate et qui fait que tout s'éloigne.
S'il y avait un "point zéro" l'univers aurait un bord physique, et il n'en a pas.

Commentaire supprimé Et si je dis que j'ai fait Paris-Marseille en 150 kmh, ça veut dire quoi, qu'il y a 150 km, 1h où 150kmh entre Paris et Marseille?
L'anecdote contient une confusion, c'est tout. Ca arrive.
La voie lactée fait environ 100 000 années lumière de diamètre, et le soleil, de sa position, met environ 200 millions d'années pour en faire le tour à la vitesse de 200 kilomètres par seconde. (chiffres approximatifs à 10% près)

a écrit : Tout a fait. L'observation directe/empirique étant impossible, on "pense" qu'au centre de chaque galaxy (dont la voie lactée) se trouve un gigantesque trou noir. Et les galaxies s'éloignent du point zéro comme le dit sragileks pourtant cela n'empêche que certaines entrent souvent en collision. Comme se sera bientôt (environ 4 milliards d'années) le cas entre la notre et celle d'andromede.

Plus gênant encore, on constate que plus les galaxies sont éloignées et plus elles "accélèrent" vers l'extérieur. Pourtant c'est le contraire qui devrait se passer. Pour l'expliquer, les scientifiques pensent à une forme d'énergie inconnu: l'énergie noire/sombre. Qui "étire" l'univers (comme lorsqu'on gonfle un ballon) et agit comme une force gravitationnelle répulsive.

Source: wiki - l'énergie noire

La physique au niveau quantique et au niveau des planètes et des astres est fascinante. Peut-être que l'univers lui même nous a créé pour le contempler ;-)
Afficher tout
c'est quoi cette histoire de "point zéro"? Honnêtement c'est la première fois de ma vie que j'en entends parler. Vous avez des sources? Parce que d'après ce que j'en sais, l'univers n'a pas de centre ni de bord (à part le temps, et encore), mais peut être me trompes-je.
Me cacherait on des choses? ^^

Quand à l'énergie noire, c'est probablement lié à la structure de l'univers, mais en réalité c'est juste une mesure qui manque à l'équation qui expliquerait pourquoi l'univers se dilate et se refroidit. On en sait rien, il manque quelquechose qu'on ne voit pas et qu'on ne comprends pas et PAF énergie noire, terme qui ne veut absolument rien dire. ^^

a écrit : La terre tourne autour du soleil qui tourne autour de notre galaxie qui tourne autour de ?? En ce moment à force de tourner autour d'un truc qui tourne autour d'un autre on doit aller à plus de 1 000 000 km/h :O Oui mais par rapport a quoi? ^^
La vitesse de la matière est relative, il faut un point de référence pour la mesurer (la route et son radar planté dans le bas coté par rapport à la bagnole, le soleil par rapport à la terre, une galaxie située à 13 milliards d'année lumière par rapport à notre galaxie)

a écrit : Question con peut-être mais comment sait-on cela? Aucune question n'est conne, bien au contraire.
On sait cela en mesurant la position des étoiles et des galaxies dans le ciel, et via la mesure de leur éloignement par rapport à nous et entre elles via des instruments de pointe tels que le VLT (télescope optique) et des radiotélescopes (qui mesurent les émissions d'ondes radio des corps célestes) et on arrive, via calculs, à en déduire des vitesses d'étoiles et de galaxies très éloignées.

Pour faire simple, on fait un peu comme un radar sur le coté de la route, on mesure des ondes reçues, et on peut en déduire la vitesse d'un véhicule sans regarder le compteur de vitesse.
Si tu veux plus d'explications, il te faudra t'intéresser à l'astrophysique, mais le sujet est aussi vaste que l'univers, bon courage:) ^^

Vous croyez vraiment tout ce que l'on vous dit ? La vérité est ailleurs !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et notre galaxie tourne elle-même autour d'on ne sait pas trop quoi ! Presque tout est une question de gravité dans l'univers ! Ou de mouvement et de rotation

a écrit : les galaxies s’éloignent du "point zéro", à des vitesses différentes les unes des autres... de toutes façons, ce qu'on connait de l'univers visible ne correspond que très peu à l’univers réel: la matière noire (en fait, une loi physique dont on ignore tout, ou presque, et qui nous est invisible, alors qu'elle contient les 2/3 des l'énergie présente dans l'univers) représente 95.1% de la masse de l'univers, et c'est cette matière qui semble tout organiser (temps, gravité, vitesse, énergie).
Un peu comme les poissons d'un aquarium qui "constatent" que celui-ci est nettoyé tous les samedis, d’où cela vient-il?
Afficher tout
J'ai jamais vraiment su faire la différence entre matière noire et énergie noire mais merci pour ta contribution.

a écrit : "Presque tout est une question de gravité"

C'est normal, plus un corps est lourd, plus il attire ses voisins. Et comme on parle d'objets célestes qui font des milliers voire des millions de tonnes... ^^"
Attention, tu sembles confondre poids et masse...
La masse définie la densité d'un objet, qui attire son voisin. Les objets les plus massifs étant les trous noirs. (Environ 3 Masses du soleil dans une surface comme Paris intramuros, pour vous donner une idée)
Le poids en revanche se mesure en Newton (pas en grammes, kilos ou en tonnes comme tout le monde le pense) et est LA force de NOTRE gravité terrestre appliquée à un objet.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Question con peut-être mais comment sait-on cela? Il n'y a pas de questions cons, ce que nous ne pouvons voir nous le calculons.
Un trou noir ne se voit pas car il ne laisse pas échappé la lumière, mais on peut capter la matière d'une étoile qui se fait vampirisée... De plus avec une telle densité le trou noir à une gravité phénoménale qui fait dévier de leur course les astres autour

Posté le

android

(2)

Répondre

Une question me titille l esprit depuis longtemp.
Etant donner que toute les galaxies s elloigne de nous dû a l expension ainsi qu a leurs déplacement respectif.
Que se passerait il si un batiment se trouverais entre deux galaxie a reelement a 0m/s ( retrait de sa vitesse, la vitesse dû a la vitesse propre de la terre, au deplacement de notre systeme solaire ainsi qu au deplacement de notre galaxie)
Est ce que ce batiment verrait toutes les galaxies s'eloigner de lui (également la voie lactée) a la vitesse de l expension de l univers??

Posté le

android

(1)

Répondre

À savoir aussi que les bras de notre galaxie sont comme des ondes, qui tournent en sens inverse des étoiles qui la composent. (Un peu comme les "bulle de vide" des embouteillages remontent le sens de circulation des voitures)


Notre étoile passe donc d'un bras à l'autre suivant des cycles de quelques millions d'années.
Un scientifique très sérieux a d'ailleurs montré une corrélation entre le climat et la présence du soleil au seins d'un "creux" ou d'un "plein" au seins des bras de notre galaxie.

L'influence est trèèès loin d'invalider la nature humaine du réchauffement climatique ( car le changement est trop brutal)
Mais ce scientifique montre que les cycles passés de réchauffement-refroidissement sont lié à la circulation de notre soleil au sein des bras de notre galaxie.

Il a par contre beaucoup de mal a faire passer sa théorie, car les lobby du pétrole se sont emparé du truc et l'ont déformé pour nier la cause humaine dans le réchauffement climatique.

( Comme quoi, ceux qui pensent que les industries servent au progrès scientifique sont de gros naïf. )

a écrit : J'ai jamais vraiment su faire la différence entre matière noire et énergie noire mais merci pour ta contribution. La matière noire, c'est une masse qui devrait exister pour expliquer la trajectoire des astres ou des galaxies.
La tajectoire, c'est un peu la route qui n'est pas correcte.

Mais il n'y a pas que la route qui n'est pas correcte.
L'énergie noire, c'est qu'en plus de ne pas suivre la bonne trajectoire, il y a une accélération innexpliquée.
Qui dit accélération dit énergie inconnue qui s'ajoute régulièrement...

En plus de la mauvaise trajectoire, la voiture accélère.

En gros, pour être moins hypocrite, les scientifiques n'arrivent dans l'état actuel des choses ni a expliquer la trajectoire, ni a expliquer la variation de vitesse des galaxies.

Mais "énergie noire" ça fait plus classe que "simplement, on ne sait pas".

;)

Commentaire supprimé Je penses que Ploufette a raison le mot lumière est de trop, il faut 226 millions d'années au soleil pour faire une révolution autour du centre de la galaxie. Si il fallait 226 millions d'années lumière à 250 km/s il n'aurait pas encore fait un seul tour... plus ça va moins les anecdotes sont vérifiés... Dommage.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je penses que Ploufette a raison le mot lumière est de trop, il faut 226 millions d'années au soleil pour faire une révolution autour du centre de la galaxie. Si il fallait 226 millions d'années lumière à 250 km/s il n'aurait pas encore fait un seul tour... plus ça va moins les anecdotes sont vérifiés... Dommage. Je pense justement qu'il n'en a jamais fait le tour et qu'il mourra avant de l'avoir fini. Dire qu'il a deja fait une vingtaine de tour autour du centre de la galaxie me semble impensable vue les distances entre chaque astres. S'il parait impensable de parcourir 4 annees lumieres pour aller jusqu'a alpha du centaure, pourquoi penser que le soleil parcourt une distance des milliards de fois plus grandes en 200 millions d'années ?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

la terre ne tourne pas vraiment autour du Soleil...(Je vois déjà certains qui commence à siffler) en fait comme l'univers est encore en expansion et du coup le soleil en mouvement , la terre n'arrive pas à créer un vrai
cercle autour du Soleil mais un mouvement cylindrique derrière le soleil, vu qu'elle essaye de tourner autour, mais celui-ci s'échappe et la traine derrière lui. C'est pareil pour les autres planètes qui gravitent autour du Soleil.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pense justement qu'il n'en a jamais fait le tour et qu'il mourra avant de l'avoir fini. Dire qu'il a deja fait une vingtaine de tour autour du centre de la galaxie me semble impensable vue les distances entre chaque astres. S'il parait impensable de parcourir 4 annees lumieres pour aller jusqu'a alpha du centaure, pourquoi penser que le soleil parcourt une distance des milliards de fois plus grandes en 200 millions d'années ? Afficher tout Finalement l'anecdote à été corrigé, les 2 solutions pouvaient exister mais pas dans la même phrase ; )

Posté le

android

(1)

Répondre

Ça donne le vertige !

a écrit : la terre ne tourne pas vraiment autour du Soleil...(Je vois déjà certains qui commence à siffler) en fait comme l'univers est encore en expansion et du coup le soleil en mouvement , la terre n'arrive pas à créer un vrai
cercle autour du Soleil mais un mouvement cylindrique derrière le soleil, vu qu�
39;elle essaye de tourner autour, mais celui-ci s'échappe et la traine derrière lui. C'est pareil pour les autres planètes qui gravitent autour du Soleil. Afficher tout
Zaza en prenant comme reference le soleil, la Terre tourne belle et bien en elipse autour de lui par rapport au plan de l ecliptique.
mais comme il est en mouvement, si l on prend un point de reference qui irait dans la meme direction que le soleil et a la meme vitesse, la Terre aurait plutôt un mouvement hélycoïdale.

Posté le

android

(1)

Répondre