Un soldat britannique aurait laissé la vie sauve à Hitler durant la Première Guerre mondiale

Proposé par
le
dans

Henri Tandey fut le soldat britannique le plus décoré de la Première Guerre mondiale, qui en septembre 1918 près de Marcoing en France, aurait laissé la vie sauve à un soldat blessé se nommant Adolf Hitler. Hitler se serait trouvé au sol face à lui, et Tandey l'aurait laissé partir.

Hitler lui-même confirma les faits, mais certains historiens doutent de l'anecdote et pensent qu'Hitler aurait pu faire cela pour renforcer son mythe.


Tous les commentaires (66)

a écrit : Justifier les causes qui ont menés à la deuxième guerre mondiale par l antisémitisme la xénophobie et le racisme... t as d autres perles à sortir comme ça? J'ai justifié ? Où ça donc, cher perliculteur ais-je dis que ça en a été la cause ?

a écrit : Ca aurait été Staline (il était l'allier d Hitler a la base) ou quelqu'un d'autre à la place. La preuve que ca aurait pu être n'importe qui : ca a été Hitler alors que c'est qu'un autrichien de la campagne qui c'est fait refuser des Beaux Arts, pas vraiment le mec prédestiné a dominer l'Europe.. Staline n'était pas à proprement dit un allié, je crois qu'il est resté en retrait pour se préparer militairement, à ne pas oublier aussi que le régime nazisme a été soutenue sur divers points pour aussi contre carrer le communisme !

a écrit : On pourrait se dire "zut, pourquoi il l'a pas tué ?". Salut que s'il l'avait tué, il aurait juste tué un pauvre soldat allemand. Ça me rappelle cette question "si vous pouviez tuer Hitler enfant, le feriez vous ? ".
La réponse semble facile, mais un film comme minority report montre que c'est pas si simple.
La réponse est d'une simplicité déconcertante pourtant : On ne peut juger et condamner une personne qui n'a pas encore commis de crimes. Le faire serait d'une totale injustice. Nous condamnons tous fermement les atrocités d'Adolf Hitler. Il fut incontestablement démoniaque. Mais tuer un enfant innocent à l'instant T parce que nous savons qu'il commettra les plus ignobles faits de l'histoire ferait de toi un être injuste et criminel.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Ca aurait été Staline (il était l'allier d Hitler a la base) ou quelqu'un d'autre à la place. La preuve que ca aurait pu être n'importe qui : ca a été Hitler alors que c'est qu'un autrichien de la campagne qui c'est fait refuser des Beaux Arts, pas vraiment le mec prédestiné a dominer l'Europe.. Staline a coopéré avec Hitler en dernier. Avant lui, il y a eu le pacte de non agression germano-polonais (1934), traité naval Anglo-allemand (par lequel la Grande-Bretagne a permis à
l'Allemagne de possèder une flotte de Guerre allemande qui ne dépasses pas les 35% de la flotte anglaise, ce qui était une violation du traité de Versailles). Aussi il y a eu le pacte à quatre (entre l'Italie, l'Allemagne, la France et la G-B). Il y a eu également la conférence de Munich (1938) et aussi le pacte de non agression entre l'Allemagne et la France en 1938. Quant au pacte avec Staline, il est arrivé seulement en août 1939

a écrit : Ca aurait été Staline (il était l'allier d Hitler a la base) ou quelqu'un d'autre à la place. La preuve que ca aurait pu être n'importe qui : ca a été Hitler alors que c'est qu'un autrichien de la campagne qui c'est fait refuser des Beaux Arts, pas vraiment le mec prédestiné a dominer l'Europe.. Je te reprend juste. Il n'était pas allié ils se ont juste fait un accord de non agression ce n'est pas pareils.

a écrit : Si seulement il avait tué Adolf Hitler, la 2e GM n'aurait pas eu lieu !
(Paradoxe "du grand-père"...)
Absolument aucun rapport avec le paradoxe du grand père

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Si seulement il avait tué Adolf Hitler, la 2e GM n'aurait pas eu lieu !
(Paradoxe "du grand-père"...)
Comme un français a sauvé bismarck de la noyade du côté de biarrizt. Si ce dernier ne l avait pas fait, il n y aurait peut être pas eu de guerre tout simplement. Bref avec des si on mettrait Paris en bouteille

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : La réponse est d'une simplicité déconcertante pourtant : On ne peut juger et condamner une personne qui n'a pas encore commis de crimes. Le faire serait d'une totale injustice. Nous condamnons tous fermement les atrocités d'Adolf Hitler. Il fut incontestablement démoniaque. Mais tuer un enfant innocent à l'instant T parce que nous savons qu'il commettra les plus ignobles faits de l'histoire ferait de toi un être injuste et criminel. Afficher tout Débat intéressant. C'est un peu l'objet du livre de Stéphen King, "22/11/63"... Le héros peut remonter le temps et il peut éviter l'assassinat de Kennedy (en supprimant Lee Oswald) pour modifier l'Histoire. Je ne raconte pas la fin ;)

Pourquoi tout remettre sur Hitler sans arrêt ? Un homme seul ne peut pas faire une guerre, ce n'était qu'un instrument d'un projet plus vaste.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si seulement il avait tué Adolf Hitler, la 2e GM n'aurait pas eu lieu !
(Paradoxe "du grand-père"...)
"You've got a time machine, I've got a gun. What the hell - let's kill Hitler !"

a écrit : Mais on sait pas ce qu'il se serait passé a la place de la WW2, peut etre quelque chose d'encore pire Voir le jeu Alerte rouge

Il existe plein d'aures mondes où Hitler a été tué en 1917, où ton grand père n'est pas né, où Einstein s'est fait écrasé en traversant la rue, mais pas Pierre Curie, où les hommes du Neandertal ont survécu, et où ni Staline ni les Japonais n'ont jamais existé... Mais nous vivons dans dans celui-ci!
St Ex a écrit : quand un enfant meurt, "c'est Mozart qu'on assassine"

Apres vue un reportage sur Netflix qui explique les raison de la 1 er 2 eme Vietnam.

Au temps vous dire , si ce n'était pas hitler sa en aurais ete une autre personne .

Zeitgest pour les fans.

Bien expliquer le 11 septembres les religions.

a écrit : Apres vue un reportage sur Netflix qui explique les raison de la 1 er 2 eme Vietnam.

Au temps vous dire , si ce n'était pas hitler sa en aurais ete une autre personne .

Zeitgest pour les fans.

Bien expliquer le 11 septembres les religions.
Je n'ai pas l'habitude de jouer les grammar nazi, mais là (ça m'a paru approprié)....

NON.

Voilà pour la forme, maintenant parlons du fond.

Au risque de me répéter sur le sujet, je recommande (c'est le seul film que je recommande, même si j'en apprécie énormément) "La Vague" (Die Welle), qui donne une description très convaincante de la naissance d'un mouvement/régime totalitaire de type IIIème Reich. C'est époustouflant, et c'est ce que je qualifie de "Film Important" pour cette raison.

Si Hitler n'avait pas été là... Mais le fait est qu'il a été là !!!

S'il n'avait pas été là, un élément important de l'établissement de l'autocratie aurait été à remplacer. Mais le fait est...

La question importante me semble être : si jamais quelqu'un d'autre, pouvant tenir cette "fonction", se présentait (terme générique, mais néanmoins intéressant)... que faire ?

Plus en rapport avec l'anecdote, je trouve passionnant ce genre de "What If...", mais le fait est également que nous devons ce que nous sommes au chemin qui nous a menés là. Je suis moi-même un produit secondaire du baby-boom... qu'aurais-je été si la WW2 n'avait pas eu lieu ? Nous sommes le fruit de l'Histoire, et n'y pouvons rien. Par contre, nous pouvons agir sur ce qui vient après.

Le livre "la part de l'autre" d'Eric-Emmanuel Schmitt aborde cette question de l'effet papillon. Il s'agit de la biographie (romancée) d'Hitler mise en parallèle avec une biographie fictive débutant par ce fameux examen d'entrée aux beaux-arts qu'il réussit dans cette version.
Cette fiction aborde alors la question de l'avenir de l'Europe (et d'Israël du coup, dont la création est légitimitée par la Shoah), la montée de l'antisémitisme qu'aucune apogée ne vient remettre en cause...
Bon ce n'est pas très bien écrit (Schmitt) et c'est parfois un peu naïf, mais le propos reste intéressant.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Mais on sait pas ce qu'il se serait passé a la place de la WW2, peut etre quelque chose d'encore pire J'aimerais aussi ajouter qu'il existait déjà un sentiment de revanche chez les allemands en 40. Hitler n'a mis que le feu aux poudres, même si l'extermination juive due à son idéologie aurait sûrement pu être évitée.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pense qu'effectivement, il y aurait eu quelque chose d'au moins tout aussi grave. Les mentalités de l'époque étaient ouvertement racistes, xénophobes et antisémites, et pas qu'en Allemagne. Il était aussi normal dans le monde occidental de penser que l'homme blanc était supérieur aux autres (notamment les noirs, la ségrégation sévissait aux USA).
Rappelons nous aussi des expositions coloniales (le Palais de la Porte Dorée à Paris est le témoin de cette époque), où l'on exposait les "sauvages" parmi les animaux en zoo.
Rappelons nous l'affaire Dreyfus, ou quand la presse titrait "Le Juif Léon Blum"...
Quelque part, le seul aspect positif si on peut en trouver un au pire désastre du XXe siècle, c'est que le racisme et l'antisémitisme est devenu largement minoritaire et surtout condamnable.
Afficher tout
Effectivement, vu comme ça, la catastrophe était inévitable.
Elle se serait produite plus tard, où plus tôt, probablement ailleurs, aurait été différente mais elle se serait produite.
Un peu comme aujourd'hui où tout le monde sait que la surconsommation causera le chaos, mais qui commencera, où et quand? Mystère.
D'ailleurs, peut être que ça a déjà commencé et que nous ne nous en rendons pas encore vraiment compte parce que ce n'est pas encore mondial... comme en 1937.

a écrit : La réponse est d'une simplicité déconcertante pourtant : On ne peut juger et condamner une personne qui n'a pas encore commis de crimes. Le faire serait d'une totale injustice. Nous condamnons tous fermement les atrocités d'Adolf Hitler. Il fut incontestablement démoniaque. Mais tuer un enfant innocent à l'instant T parce que nous savons qu'il commettra les plus ignobles faits de l'histoire ferait de toi un être injuste et criminel. Afficher tout Exact.
Si le voyage dans le temps était possible, plutôt que de le tuer, lui faire changer d'avenir. Par exemple, lui donner le boulot qu'il voulait faire dans l'art via un petit coup de piston et cela aurait tout changé.
Après tout, le petit Adolphe, 8 ans, n'était qu'un petit cancre, comme il y en a toujours au moins trois où quatre dans chaque classe ;)

a écrit : Pourquoi tout remettre sur Hitler sans arrêt ? Un homme seul ne peut pas faire une guerre, ce n'était qu'un instrument d'un projet plus vaste. Parce qu'il a construit une dictature?
On ne remet pas en cause les ordres du patron. Hitler a décidé de se débarrasser de certaines catégories de la population et il se fichait royalement de savoir comment. Ses subordonnés ont suivi ses ordres sans discuter.
Qui est responsable, le donneur d'ordre où ceux qui ne s'y opposent pas?
Dictature, c'est tout. Y'a rien à comprendre.

a écrit : Je n'ai pas l'habitude de jouer les grammar nazi, mais là (ça m'a paru approprié)....

NON.

Voilà pour la forme, maintenant parlons du fond.

Au risque de me répéter sur le sujet, je recommande (c'est le seul film que je recommande, même si j'en apprécie éno
rmément) "La Vague" (Die Welle), qui donne une description très convaincante de la naissance d'un mouvement/régime totalitaire de type IIIème Reich. C'est époustouflant, et c'est ce que je qualifie de "Film Important" pour cette raison.

Si Hitler n'avait pas été là... Mais le fait est qu'il a été là !!!

S'il n'avait pas été là, un élément important de l'établissement de l'autocratie aurait été à remplacer. Mais le fait est...

La question importante me semble être : si jamais quelqu'un d'autre, pouvant tenir cette "fonction", se présentait (terme générique, mais néanmoins intéressant)... que faire ?

Plus en rapport avec l'anecdote, je trouve passionnant ce genre de "What If...", mais le fait est également que nous devons ce que nous sommes au chemin qui nous a menés là. Je suis moi-même un produit secondaire du baby-boom... qu'aurais-je été si la WW2 n'avait pas eu lieu ? Nous sommes le fruit de l'Histoire, et n'y pouvons rien. Par contre, nous pouvons agir sur ce qui vient après.
Afficher tout
Pas de destin mais ce que nous faisons? ;)