Un club de foot a été condamné à n'accueillir que des femmes et enfants

Proposé par
le
dans

En 2011, à la suite de l'envahissement de son terrain par ses supporters, le club turc de Fenerbahce a été sanctionné non pas d'un match à huis clos comme c'est l'habitude, mais à jouer un match en présence uniquement de femmes et d'enfants de moins de 12 ans dans les tribunes. L'objectif était de "rappeler aux supporters la beauté et les valeurs du football" et le match fut un succès.


Tous les commentaires (45)

si je me souviens bien c'etait gratuit ,aucune dispute ni de jurons .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Que dire de plus? Rien, tout est dit.

J'ai une question: vaut il mieux aborder le sujet de façon rationnelle comme tu viens de le faire avec quelqu'un qui ne veut rien entendre au risque de se faire taper dessus, où la boucler afin d'éviter les emmerdements?
J'ai essayé, direct t
aclé "macho, sexiste, raciste" d'un coté et 'féministe, voire pédéraste" de l'autre, alors maintenant, je ne dit plus rien, que les imbéciles se démerdent avec leurs préjugés, c'est plus mon problème. ^^

En tout cas merci pour ton commentaire plein de bon sens.
Afficher tout
La recherche de la vérité est une chose, l'argumentation une autre ^^

Nous vivons malheureusement un monde de militants (souvent de base) ne pensant qu'en terme de camp, plus qu'un monde de philosophes, ou d'intellectuels capable de réfléchir sur les -concepts-.

Pour un militant de base, l'important n'est pas de réfléchir, ça serait même dangereux. L'important, c'est que tu sois dans leur camps, et surtout que tu ne sortes pas du rang. (Car ça pourrais créer des dissensions au seins du camp, si tu te met à poser des nuances)

Une énorme partit des militants sur le sexisme et le racisme fonctionnent aussi par déni de réalité. On appelle ça le politiquement correct. "Non c'est faux il n'existe pas de différences entre les hommes et les femmes"... Mais il faudrait quand même agir pour réduire ces différences...
L'évidence que c'est fait précisément pour qu'ils se tirrent une balle dans le pied passe au dessus de la tête de la plupart, qui obéissent aveuglément au "politiquement correct" obligeant au déni de réalité.


Une bonne couche de politiquement correct empêche de -penser- la réalité. Et surtout sa dimension globale, et donc politique, et non "individuelle" (le pb c'est les machistes, pas le gouvernement qui ne s'occupe pas des problèmes globaux réels.)

Ça empêche aussi de critiquer les mesures du gouvernement en la matière.
Ex :
baisser le smic ou l'augmenter à un impact -direct- sur les inégalités hommes-femmes.
Car les femmes sont surtout des femmes de ménages et des gardes d'enfants à temps partiel.
Mais comme ça n'est pas "politicly correct" d'affirmer cette réalité, si je dis ça les féministes vont me tomber sur le dos... "Pour lutter contre les machistes".

Et c'est comme ça que les féministes, grâce au politiquement correct, permettent l'asservissement des femmes, et creuse les inégalités homme-femmes sans que personne ne leur disent rien, (car eux ont suivit ce complet déni de réalité de la différences entre les hommes et les femmes)

a écrit : Je suis sur que tu te plains moins sur la condition de la femme dans certains pays où elles ne sont que des simples objet. aucun mais alors aucun rapport avec mon commentaire

Il s'est passé le même chose récemment

a écrit : Sommes nous profondément encrés dans une société misogyne ? Pour la réponse méditez bien sur le titre de cette anecdote ... C'est rigolo de lire ça de la part de qqn qui met comme nom de profil "Elle fait le ménage" = FLMNH :-)

Posté le

android

(0)

Répondre