Un club de foot a été condamné à n'accueillir que des femmes et enfants

Proposé par
le
dans

En 2011, à la suite de l'envahissement de son terrain par ses supporters, le club turc de Fenerbahce a été sanctionné non pas d'un match à huis clos comme c'est l'habitude, mais à jouer un match en présence uniquement de femmes et d'enfants de moins de 12 ans dans les tribunes. L'objectif était de "rappeler aux supporters la beauté et les valeurs du football" et le match fut un succès.


Tous les commentaires (45)

a écrit : C'est sérieux ce commentaire ? Tu te rends compte à quel point c'est sexiste ? J'ai du mal à croire qu'on est en 2017 en te lisant... C etait simplement pour plaisanter, en effet la plupart du temps les femmes n aiment pas trop le foot. Je suis désolé si mon commentaire (pas très drôle) a blessé.

Posté le

android

(6)

Répondre

Je doute fortement qu'avec les corses cela marche aussi bien ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Sommes nous profondément encrés dans une société misogyne ? Pour la réponse méditez bien sur le titre de cette anecdote ... Gnegnegne... toujours à se morfondre sur la condition de la femme de notre société, comme si c'était nouveau. Il n'y a rien de misogyne à dire que le foot attire plus d'homme que de femme, même dans les pays où les femmes sont les plus libérées. La misogynie c'est comme le racisme, il suffit d'exprimer ses idées pour en être traité même si ces idées reflètent une réalité.

a écrit : Sommes nous profondément encrés dans une société misogyne ? Pour la réponse méditez bien sur le titre de cette anecdote ... et sommes nous pas dans une société profondément misandre (toi c'était juste un titre) pour avoir condamné tous les hommes alors que ça devait seulement être une partie des supporters (hommes comme femmes)

En Turquie aussi, mars 2017, au Medikal Park Arena, où joue le trabzonspor, un supporter se filme debout sur un siège, il a été sanctionné à nettoyer 10000 sièges du stade.

a écrit : Perso, le titre m'interpelle également. Le fait que seuls des femmes et les enfants soient acceptés dans ce match est décris ici comme négatif. Il aurait été plus judicieux de dire que les hommes étaient interdit durant ce match, résultant d'une sanction à cause de leur comportements. Dans ce cas là, on aurait tiqué sur le fait que c'est une "sanction" de jouer un match supporté uniquement par des femmes et enfants...
Quoi qu'on dise il y aura toujours des gens qui se sentiront persécutés. Alors oui il y a des mysogines, oui il y a des racistes mais s'il vous plaît, laissez vos problèmes avec vous quand vous êtes sur scmb, nous sommes ici pour apprendre en se détendant.

Posté le

android

(10)

Répondre

Moi je trouve ça très bien ce qu'ils ont fait. Je ne dirai pas que c'est une sanction (= punition), je parlerai plutôt "d'exemple". Les incivilités sont plus souvent commises par des hommes et des ados, il est donc de bonne guerre qu'après avoir trop chahuté pendant un match (gênant les joueurs, ainsi que les supporters "civilisés"), ceux-ci soient exclus d'un autre match.
À eux de réfléchir à ce qu'ils pourraient faire à l'avenir pour éviter cela.
(c'est quand même grave qu'il faille limite les infantiliser en les privant de jouets/spectacles, pour que nous espérions que des personnes adultes se remettent en question et mûrissent un minimum... C'est paradoxal et limite absurde)
Je ne suis pas très foot, j'ai assistée à plusieurs matchs, mais j'aurais adoré assistée à CE match, avec les supportrices et les enfants, l'ambiance devait être beaucoup plus saine qu'en général, avec la testostérone du public qui booste celle des joueurs, entraînant des débordements sur la pelouse comme dans les gradins...
Je finirai par dire que je ne met pas tout sur le dos des hommes, les femmes peuvent être aussi très désagréables pendant les événements sportifs (quelque soit le sport).
Dans ce cas là, je suis juste contente que dans le cadre d'un sport réputé masculin (je sais qu'il existe des équipes féminines mais elles sont moins mise en avant), l'on est favorisé un public souvent minoritaire, ou sous-représenté, pour montrer aux gens que les matchs de foot peuvent aussi se dérouler dans une bonne ambiance.
Désolé pour le pavé, la fatigue n'aidant pas, j'espère ne pas avoir été insultante envers les hommes (il n'y a qu'une minorité d'imbéciles mais c'est à cause d'eux qu'on fait des généralités), ou trop brouillonne dans mon commentaire.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Perso, le titre m'interpelle également. Le fait que seuls des femmes et les enfants soient acceptés dans ce match est décris ici comme négatif. Il aurait été plus judicieux de dire que les hommes étaient interdit durant ce match, résultant d'une sanction à cause de leur comportements. Effectivement, c'est mieux tourné ainsi.

a écrit : Sommes nous profondément encrés dans une société misogyne ? Pour la réponse méditez bien sur le titre de cette anecdote ... A vrai dire tu ne captes pas ou tu fais exprès ? Je t’invite vraiment a juste relire l’anecdote .

a écrit : Sommes nous profondément encrés dans une société misogyne ? Pour la réponse méditez bien sur le titre de cette anecdote ... Si on avait dit "Un club de foot a été condamné à n'accueillir que des retraités", personne, et surtout pas toi n'aurait tiqué. C'est juste parce qu'on parle de femmes et d'enfants que ça déclenche une alarme anti-misogynie, au point que tout ce qui semble un peu de loin être négatif vis à vis des femmes (alors que ça ne l'est d'aucune manière) doit être considéré comme absolument sexiste et inadmissible (après tout, on est en 2017, on sait mieux qu'avant, non ?)

Mon exemple avec les retraités prouve que la formulation n'a rien de négatif envers les femmes, mais exprime simplement le fait que le club a été privé d'une partie importante de ses fans. D'où la formulation négative (n'accueillir que), qui n'exprime ici certainement pas un jugement de valeur.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : et sommes nous pas dans une société profondément misandre (toi c'était juste un titre) pour avoir condamné tous les hommes alors que ça devait seulement être une partie des supporters (hommes comme femmes) Je suis sur que tu te plains moins sur la condition de la femme dans certains pays où elles ne sont que des simples objet.

a écrit : La phrase aurait pû être tournée autrement. Bien sûr elle décrit les faits. D'où ma réflexion. Bref vous avez rien pigé quoi ...Ce qui confirme mes propos​... LOL... A toi aussi de développer ! On rate peut être un truc, c'est pas forcément sexiste de ne pas s'en rendre compte

Perso je vois une condamnation d'un club de foot, de ne pas être supporté par ses fans, du coup la punition s'adresse surtout aux fans
Et sans pour autant faire un huis clos, ĺes joueurs ont évolués sur un terrain supporté uniquement par des enfants car il faut montrer aux jeunes que le bon comportement doit concerné tout le monde

Comme on va pas autoriser les papas d'accompagner les gosses au risque de voir tout les supporters avec leur enfant
C'est aux mamans de venir

Et le constat était que ça a fonctionner

On peut se dire qu'il faut rendre le sport a son vrai public

Posté le

android

(4)

Répondre

Bonne initiative , la preuve apparement elles ont mis une bonne ambiance les miss

Il s'agit d'une discrimination à l'égard des hommes, qui sont ainsi tous mis, le temps d'un match, dans le même panier de violence, quand bien même ils n'auraient rien à voir avec ces dernières et même les condamneraient.

Cela donne de surcroît un argument supplémentaire aux féministes extrémistes selon lequel une société sans hommes serait moins violente et donc préférable.

Alors, etant un supporter de Fenerbahçe, la vraie histoire est que le club a écopé de plusieurs matchs a huits clos. Pour palier à cela, le club a proposé a la fédération Turque de ne laisser entrer que les femmes et enfants de moins de 12 ans Gratuitement afin de montrer aux hommes que les femmes savent mieux supporter leur club. Il y a eu 50000 supporters femmes et enfants.

Posté le

android

(8)

Répondre

Petit détail l'entrée au enfants et aux a été gratuite le club n'a pas eu de revenus sur les supporters...

Posté le

android

(2)

Répondre

Sociologie.
J'ai peut être une réponse à tout ceci, point de discrimination mais punition:
-Messieurs, si vous voulez continuer à voir des matchs de foot dans un stade public, il va falloir apprendre à vous tenir en société, sinon c'est la porte. ;)

Impressionnant quand toutes ces suportaires se mettent à chanter à l'unisson !!
Survolté quand même le match apparemment !

Pour tous ceux qui parlent de sexisme.
La -ségregation- par le sexe est interdite par la loi française, mais ça n'est pas du sexisme.

1 - contrairement au racisme, qui n'a aucune base scientifique, il existe bel et bien des différences génétiques, hormonales ET physiologique entre les hommes et les femmes. Seul les cons en doutent.

2 - les études sociologiques peuvent montrer des différences de comportement entre des population, MÊME définie par la couleur de peaux : ex les noirs sont plus agressif que les blanc... Ce qui est un fait CAR les noirs subissant plus de ségrégations et de violences sont globalement plus violent. Le racisme ça n'est pas d'énoncer ce genre d'études (vitales pour précisément lutter contre ces ségrégations), c'est dire que c'est la race qui serait la CAUSE du comportement.
Et non la culture.

3 - le sexisme n'est pas de parler des différences entre les hommes et les femmes, mais de placer une SUPÉRIORITÉ d'un sexe sur l'autre.
En particulier parce qu'il y a bel et bien des différences physique ET culturelles, on peut parler de ces différences sans être sexiste.
Ceux qui dénient ces différences sont dangereux, car nier les différences, c'est handicaper ceux que cette différences défavorise.
Exemple, si on ne faisait pas de différences homme/femmes dans le sport, aucune femme ne gagnerait de médailles, et ne pourraient être sélectionnée à des compétitions sportives de haut niveau (ou en tout cas, leur sexe deviendrait -de fait- un handicap)
Tenir compte des différences réelles est la seule façon de justement compenser les différences, pour éviter qu'elles deviennent des handicaps.
(Cf les compétitions non mixtes)

Interdire le stades au hommes est donc de la ségrégations, dire que ce sont les hommes qui foutent le plus le bordel dans les matchs, une réalité culturelle (au moins).

Ça n'est donc PAS du sexisme.

( Mais j'admet que ce soit des notions subtiles, et illégales en France. La loi étant toujours une simplification de la réalité, pour des questions pratique de mise en application. )

;)

a écrit : Impressionnant quand toutes ces suportaires se mettent à chanter à l'unisson !!
Survolté quand même le match apparemment !

Pour tous ceux qui parlent de sexisme.
La -ségregation- par le sexe est interdite par la loi française, mais ça n'est pas du sexisme.

1 - contraireme
nt au racisme, qui n'a aucune base scientifique, il existe bel et bien des différences génétiques, hormonales ET physiologique entre les hommes et les femmes. Seul les cons en doutent.

2 - les études sociologiques peuvent montrer des différences de comportement entre des population, MÊME définie par la couleur de peaux : ex les noirs sont plus agressif que les blanc... Ce qui est un fait CAR les noirs subissant plus de ségrégations et de violences sont globalement plus violent. Le racisme ça n'est pas d'énoncer ce genre d'études (vitales pour précisément lutter contre ces ségrégations), c'est dire que c'est la race qui serait la CAUSE du comportement.
Et non la culture.

3 - le sexisme n'est pas de parler des différences entre les hommes et les femmes, mais de placer une SUPÉRIORITÉ d'un sexe sur l'autre.
En particulier parce qu'il y a bel et bien des différences physique ET culturelles, on peut parler de ces différences sans être sexiste.
Ceux qui dénient ces différences sont dangereux, car nier les différences, c'est handicaper ceux que cette différences défavorise.
Exemple, si on ne faisait pas de différences homme/femmes dans le sport, aucune femme ne gagnerait de médailles, et ne pourraient être sélectionnée à des compétitions sportives de haut niveau (ou en tout cas, leur sexe deviendrait -de fait- un handicap)
Tenir compte des différences réelles est la seule façon de justement compenser les différences, pour éviter qu'elles deviennent des handicaps.
(Cf les compétitions non mixtes)

Interdire le stades au hommes est donc de la ségrégations, dire que ce sont les hommes qui foutent le plus le bordel dans les matchs, une réalité culturelle (au moins).

Ça n'est donc PAS du sexisme.

( Mais j'admet que ce soit des notions subtiles, et illégales en France. La loi étant toujours une simplification de la réalité, pour des questions pratique de mise en application. )

;)
Afficher tout
Que dire de plus? Rien, tout est dit.

J'ai une question: vaut il mieux aborder le sujet de façon rationnelle comme tu viens de le faire avec quelqu'un qui ne veut rien entendre au risque de se faire taper dessus, où la boucler afin d'éviter les emmerdements?
J'ai essayé, direct taclé "macho, sexiste, raciste" d'un coté et 'féministe, voire pédéraste" de l'autre, alors maintenant, je ne dit plus rien, que les imbéciles se démerdent avec leurs préjugés, c'est plus mon problème. ^^

En tout cas merci pour ton commentaire plein de bon sens.

Ils en font référence dans le film Mustang je crois

Posté le

android

(0)

Répondre