On sait créer des embryons à la fois humains et porcins

Proposé par
le

Pour la première fois, des chercheurs ont créé des embryons chimères, c'est-à-dire qu'ils avaient à la fois des cellules souches humaines et des cellules porcines, selon une étude publiée début 2017, qui s'est toutefois arrêtée en accord avec la législation à 4 semaines. Cette avancée pourrait permettre si la législation évolue de créer des organes sur mesure pour les malades. Elle pose de lourdes questions éthiques, car on créerait des porcins ayant de l'ADN humain.


Commentaires préférés (3)

on pourrait avec cette technique developper des organes humains chez un porc en vue d une greffe qui soit specifique du receveur c est a dire sans risque de rejet. ce qui est non negligeable quand on sait que trop de patients meurent sur la liste d attente d une greffe.

Posté le

windowsphone

(119)

Répondre

Ca serait une énorme avancée certes pour les patients en attente de greffe ... mais c'est aussi prendre le risque de développer des maladies inexistantes à ce jour où de donner l'opportunité à certains Pathogènes de muter car cette "animal" serait un pont justement entre le porc et l'Homme ... enfin je suppose


Tous les commentaires (93)

on pourrait avec cette technique developper des organes humains chez un porc en vue d une greffe qui soit specifique du receveur c est a dire sans risque de rejet. ce qui est non negligeable quand on sait que trop de patients meurent sur la liste d attente d une greffe.

Posté le

windowsphone

(119)

Répondre

En matière de médecine biologique on est sûr de rien. Quand on sait que la plupart des études de santé sont commandées par de grands groupes industriels et pharmaceutiques.
Tout le monde connait les dérives liées à ces "découvertes ou avancées" :
les armes biologiques, les manipulations génétiques et j'en passe.
Mais bon tant que l'humanité se renouvelle avec les naissances pas de problèmes.

Cela explique pourquoi certains de mes collègues racontent des cochonneries

Posté le

android

(5)

Répondre

Ca serait une énorme avancée certes pour les patients en attente de greffe ... mais c'est aussi prendre le risque de développer des maladies inexistantes à ce jour où de donner l'opportunité à certains Pathogènes de muter car cette "animal" serait un pont justement entre le porc et l'Homme ... enfin je suppose

Sans avoir besoin de parler de religion, quand on crée un porc avec des parties humaines on floute la limite entre le porc et l'humain, et à terme on s'ouvre à d'autres "avancées" qui poseront leur propre lot de problèmes sur ce qu'on peut considérer ou pas acceptable ou humain.

Si la religion est l'occasion de se poser des questions de ce genre, alors c'est une très bonne chose.

Posté le

android

(5)

Répondre

J'adore les similitudes étroites entretenues entre l'homme et le porc !!! C'est tellement cynique !

a écrit : Sans avoir besoin de parler de religion, quand on crée un porc avec des parties humaines on floute la limite entre le porc et l'humain, et à terme on s'ouvre à d'autres "avancées" qui poseront leur propre lot de problèmes sur ce qu'on peut considérer ou pas acceptable ou humain.
/> Si la religion est l'occasion de se poser des questions de ce genre, alors c'est une très bonne chose. Afficher tout
Si on avait écouté la religion et ses dogmes, on en serait encore à dire que la transfusion sanguine est l'oeuvre du malin.

Ici, il s'agit de science, la religion n'a pas sa place dans un laboratoire tout comme la science n'a pas sa place dans un lieu de culte.

Ce qui est inacceptable aujourd'hui le sera demain... à condition que ça fonctionne! ^^

a écrit : Cela explique pourquoi certains de mes collègues racontent des cochonneries Ouais, c'est pour ça que perso j'ai arrêté de bosser avec des embryons de 4 semaines. C'est vraiment des gros beaufs...

a écrit : Si on avait écouté la religion et ses dogmes, on en serait encore à dire que la transfusion sanguine est l'oeuvre du malin.

Ici, il s'agit de science, la religion n'a pas sa place dans un laboratoire tout comme la science n'a pas sa place dans un lieu de culte.

Ce qui est i
nacceptable aujourd'hui le sera demain... à condition que ça fonctionne! ^^ Afficher tout
Avec des "si" on met Paris en bouteille.
Comment savoir avec certitude que la balance bienfaits/méfaits penche du côté méfait ?
Comment être sûr que la religion n'est pas le noyau indispensable à l'émergence d'une civilisation ?

A propos de la science, je pense qu'il s'agit d'une façon moderne de pratiquer la religion. Comme la religion, la science se base sur des croyances auxquelles chacun apportent plus ou moins de crédit. Comme la religion, la science permet à l'homme de trouver des réponses (valable ou non) aux questions qu'il se pose !

Ça doit bien faire dans les 20 ans qu'on parle de compatibilité porc-humain, qui permettrait un jour de sauver des vies humaines. Pour l'instant ça n'a pas encore marché. Il peut très bien se passer des rejets une fois passé les quatre semaines. J'ai dans l'idée que l'apport à l'humanité se situera plus sur la compréhension fondamentale de la vie que sur la médecine.

Je ne partage pas les interdits religieux de beaucoup mais je pense que leur sensibilité est à prendre en compte, et la société devrait pouvoir décider démocratiquement sur la possibilité de continuer les expériences sur une plus longue durée ou pas.

En tout cas, on sauvera plus sûrement des vies en améliorant les politiques de dons d'organes. Surtout en trouvant des donneurs, des gens qui sont d'accord pour qu'on leur prenne leurs organes s'ils meurent subitement. Ça permet de sauver des malades, mais aussi des gens du tiers-monde à qui on vole ou achète des organes.

L'Homme-ours-porc n est plus tres loin..Al gore avait donc raison!

a écrit : Avec des "si" on met Paris en bouteille.
Comment savoir avec certitude que la balance bienfaits/méfaits penche du côté méfait ?
Comment être sûr que la religion n'est pas le noyau indispensable à l'émergence d'une civilisation ?

A propos de la science, je pense qu&#
039;il s'agit d'une façon moderne de pratiquer la religion. Comme la religion, la science se base sur des croyances auxquelles chacun apportent plus ou moins de crédit. Comme la religion, la science permet à l'homme de trouver des réponses (valable ou non) aux questions qu'il se pose ! Afficher tout
Ne pas confondre religion et science, désolé mais l'une est croyance, l'autre est observation et application matérielle de ces observations.
Je le répète encore une fois, la religion est plus un frein à l'évolution de nos civilisations actuelles, même si j'admets volontiers ton point de vue comme quoi elles ont certainement été un facteur essentiel à leur émergence, mais de nos jours elle n'a quasiment plus aucun impact dans les progrès, qu'ils soient technologiques où idéologiques. La preuve? C'est que c'est la religion qui s'adapte aux découvertes scientifiques depuis le début de l'humanité et non l'inverse et prouve moi le contraire.
Débat intéressant, soit dit :)

Le problème d'éthique que cela pose me rappelle le film "the island" où l'on créer des clones d'humains pour qu'ils puissent servir de réserve d'organes pour les plus riches.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Ça doit bien faire dans les 20 ans qu'on parle de compatibilité porc-humain, qui permettrait un jour de sauver des vies humaines. Pour l'instant ça n'a pas encore marché. Il peut très bien se passer des rejets une fois passé les quatre semaines. J'ai dans l'idée que l'apport à l'humanité se situera plus sur la compréhension fondamentale de la vie que sur la médecine.

Je ne partage pas les interdits religieux de beaucoup mais je pense que leur sensibilité est à prendre en compte, et la société devrait pouvoir décider démocratiquement sur la possibilité de continuer les expériences sur une plus longue durée ou pas.

En tout cas, on sauvera plus sûrement des vies en améliorant les politiques de dons d'organes. Surtout en trouvant des donneurs, des gens qui sont d'accord pour qu'on leur prenne leurs organes s'ils meurent subitement. Ça permet de sauver des malades, mais aussi des gens du tiers-monde à qui on vole ou achète des organes.
Afficher tout
Ce qui est étrange, c'est que la compatibilité entre le porc et l'humain au niveau greffe fonctionne mieux qu'entre le chimpanzé et l'humain... alors que nous sommes génétiquement plus proches du chimpanzé que du porc et là, la science n'a aucune explication satisfaisante à donner pour le moment, mais on creuse la question et il y a des chances pour que la réponse ne plaise pas à tout le monde... ^^

Pour la dernière partie de ton commentaire, je ne peux que l'approuver et l’encourager car la greffe entre l'humain et l'humain est de loin ce qui fonctionne le mieux, et quand on est mort, on a plus besoin de ses organes quoi! J'arriverai jamais à comprendre pourquoi des gens refusent de donner... mais on ne peut pas les y obliger car notre corps nous appartient autant que notre bagnole. Il faudrait plus de sensibilisation sur ce sujet.

Ca me rappelle une histoire dramatique mais émouvante où une mère a perdu son fils de 8 ans par balle perdue dans la tête (quelle horreur), a accepté le don d'organes... et a ainsi permis à 7 enfants de vivre car ils ne pouvaient pas bénéficier d'organes adultes car trop gros pour leur petit corps...

Spider cochon, spider cochon, il peut monter au plafond...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Le problème d'éthique que cela pose me rappelle le film "the island" où l'on créer des clones d'humains pour qu'ils puissent servir de réserve d'organes pour les plus riches. Dans ce film, les organes fabriqués in vitro ne fonctionnaient pas car ils avaient besoin de"vivre" pleinement, il était nécessaire de les "cultiver" dans des clones complets...
Une vision cauchemardesque de la technologie du clonage thérapeutique qui s'avère heureusement fausse, on sait aujourd'hui cloner des "bouts" d'organes parfaitement fonctionnels. On prévoit la construction d'un coeur complet par clonage via imprimantes cellulaire 3D d'ici 2030/2040, mais pour ce qui est du prix... un nombre à 7 zéros au pifomètre, dirais-je, au mieux, donc c'est pas pour demain ni après demain.

a écrit : Si on avait écouté la religion et ses dogmes, on en serait encore à dire que la transfusion sanguine est l'oeuvre du malin.

Ici, il s'agit de science, la religion n'a pas sa place dans un laboratoire tout comme la science n'a pas sa place dans un lieu de culte.

Ce qui est i
nacceptable aujourd'hui le sera demain... à condition que ça fonctionne! ^^ Afficher tout
La majorité des scientifiques de l'ancien temps et même modernes était aussi des theologiens ( Pascal, Avicenne, Mendel, Lemaître ... )
Ne soyons pas de mauvaise foi

a écrit : Ne pas confondre religion et science, désolé mais l'une est croyance, l'autre est observation et application matérielle de ces observations.
Je le répète encore une fois, la religion est plus un frein à l'évolution de nos civilisations actuelles, même si j'admets volontiers ton point de vue co
mme quoi elles ont certainement été un facteur essentiel à leur émergence, mais de nos jours elle n'a quasiment plus aucun impact dans les progrès, qu'ils soient technologiques où idéologiques. La preuve? C'est que c'est la religion qui s'adapte aux découvertes scientifiques depuis le début de l'humanité et non l'inverse et prouve moi le contraire.
Débat intéressant, soit dit :)
Afficher tout
Et la science est croyance de par son essence xD

Il me semble que mon diabetologue m'a dit que l'insuline vient du pancréas de porc...