Quand la commémoration d'un drame tourne au drame

Proposé par
le
dans

Au printemps 1940, les Soviétiques exécutèrent 20 000 prisonniers dont 10 000 officiers polonais dans la forêt de Katyń. En 2010, 89 hauts dignitaires polonais dont le président s'y rendirent pour commémorer le drame mais l'avion n'arriva jamais. Il s'écrasa dans la forêt à 30 kilomètres du lieu du massacre.


Commentaires préférés (3)

Fait peu connu, la Gestapo et la NKVD (les polices politiques du 3eme Reich et de l'URSS) ont collaborés ensembles, organisant des conférences, afin d’échanger des informations sur la résistance polonaise pour mieux l'écraser

D'ailleurs il est intéressant de noter que ce crash d'avion à Smolensk a crée de nombreuses polémiques dont des thèses complotistes. A l'heure actuelle on ne sait toujours pas s'il agit d'un accident ou d'un attentat.

Posté le

android

(144)

Répondre

a écrit : Fait peu connu, la Gestapo et la NKVD (les polices politiques du 3eme Reich et de l'URSS) ont collaborés ensembles, organisant des conférences, afin d’échanger des informations sur la résistance polonaise pour mieux l'écraser Et plus tard durant la guerre, les Polonais se sont soulevés contre l'occupation allemande à l'arrivé des soviétiques en 1944. Mais le gouvernement polonais en exil étant hostile à l'URSS, Staline a cyniquement laissé les Allemands écraser la résistance avant de poursuivre l'offensive.
Ainsi, après la guerre, il n'y avait presque plus rien pour s'opposer à la création d'un gouvernement communiste en Pologne.

Posté le

android

(156)

Répondre


Tous les commentaires (43)

Fait peu connu, la Gestapo et la NKVD (les polices politiques du 3eme Reich et de l'URSS) ont collaborés ensembles, organisant des conférences, afin d’échanger des informations sur la résistance polonaise pour mieux l'écraser

C'est normal que tous les dignitaires aient pris le même avion?

Posté le

android

(28)

Répondre

D'ailleurs il est intéressant de noter que ce crash d'avion à Smolensk a crée de nombreuses polémiques dont des thèses complotistes. A l'heure actuelle on ne sait toujours pas s'il agit d'un accident ou d'un attentat.

Posté le

android

(144)

Répondre

a écrit : Fait peu connu, la Gestapo et la NKVD (les polices politiques du 3eme Reich et de l'URSS) ont collaborés ensembles, organisant des conférences, afin d’échanger des informations sur la résistance polonaise pour mieux l'écraser Et plus tard durant la guerre, les Polonais se sont soulevés contre l'occupation allemande à l'arrivé des soviétiques en 1944. Mais le gouvernement polonais en exil étant hostile à l'URSS, Staline a cyniquement laissé les Allemands écraser la résistance avant de poursuivre l'offensive.
Ainsi, après la guerre, il n'y avait presque plus rien pour s'opposer à la création d'un gouvernement communiste en Pologne.

Posté le

android

(156)

Répondre

Il faut savoir que les russes ont même essayer de camoufler ce massacre notamment en y laissant des armes de l'Allemagne Nazi afin de leur faire porter le chapeau !
Pour finir il me semble ( a vérifier) que les russes n'ont toujours pas reconnu ce massacre

C'est vraiment triste, les pays de l'est ont été les plus touchés par la 2em guerre, et on en parle si peu je trouve, de cette résistance

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Il faut savoir que les russes ont même essayer de camoufler ce massacre notamment en y laissant des armes de l'Allemagne Nazi afin de leur faire porter le chapeau !
Pour finir il me semble ( a vérifier) que les russes n'ont toujours pas reconnu ce massacre
L'URSS, vers la fin, a fini par reconnaître les faits, mais l'URSS puis la Russie refusent de rendre public un certain nombre de documents. De plus, en 2006, il y a eu une plainte pour que la Russie reconnaisse le crime comme un crime contre l'humanité

C'est aussi dans cet accident d'avion qu'est mort le président polonais Lech Kaczyński en 2010.

C'est soit le vengeance des esprits, soit le karma, il n'y a pas d'autres explication.

a écrit : C'est normal que tous les dignitaires aient pris le même avion? En théorie non il doit toujours avoir plusieurs avions lors de tels déplacements pour qu'il reste quelqu'un au sommet de l'Etat en cas de crash. C'est la procédure qu'avait suivit le Gouvernement polonais quelques mois avant où tout le Gouvernement s'était rendu au même endroit en prenant deux avions mais les polonais avaient protesté en raison du coût que cela engendrait donc cette fois ci le Gouvernement a écoute son peuple et n'a pris qu'un seul avion.

La commission d'enquête créée par le ministère de la Défense a relancé il y a quelques mois la thèse du complot russe pour décapiter le gouvernement polonais en avançant des "indices" troublants.

Personnellement je n'ai aucun avis dessus donc pas la peine de me blâmer de complotiste: je ne suis qu'une courroie de transmission.

Ce massacre a été une épine dans le pieds des alliés. En effet, lorsque les allemands ont découvert les charniers, ils ont (avec raison) attribué le massacre aux soviétiquesmais ces derniers affirmant le contraire, les occidentaux ont préféré soutenir leur version pour ne pas risquer de briser une fragile alliance. Cependant, des polonais et tout particulièrement Sikorski (dirigeant le gouvernement polonais en exil) ont le début considéré les soviétiques responsables du massacre. Les allemands n'ont pas manqué d'exploiter ces divisions. Sikorski est finalement mort lorsque son avion s'est écrasé dans des circonstances assez troubles ce qui a mis fin au gros des contestations polonaises.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : C'est aussi dans cet accident d'avion qu'est mort le président polonais Lech Kaczyński en 2010. C'est ce qui est dit dans l'anecdote ....

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Il faut savoir que les russes ont même essayer de camoufler ce massacre notamment en y laissant des armes de l'Allemagne Nazi afin de leur faire porter le chapeau !
Pour finir il me semble ( a vérifier) que les russes n'ont toujours pas reconnu ce massacre
Si Gorbatchev l'a fait, les archives ont été ouvertes et l'ordre de Staline retrouvé. Celui-ci est sans ambiguité sur l'action à réaliser. Une photo de l'ordre est disponible sur la page wikipedia

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : C'est ce qui est dit dans l'anecdote .... Non ce n'est pas dit dans l'anecdote.

a écrit : Non ce n'est pas dit dans l'anecdote. Le nom n'est pas précisé mais il ne doit pas y avoir beaucoup de présidents polonais morts dans des crash en 2010 alors je pense que celui dont il est question dans l'anecdote et celui du commentaire qui serait "aussi" mort dans le même crash sont bien la même personne...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : D'ailleurs il est intéressant de noter que ce crash d'avion à Smolensk a crée de nombreuses polémiques dont des thèses complotistes. A l'heure actuelle on ne sait toujours pas s'il agit d'un accident ou d'un attentat. Plutôt un accident : le président avait donné l'ordre aux pilotes de se poser malgré le mauvais temps plutôt que d'aller vers un aéroport moins exposé aux intempéries.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est soit le vengeance des esprits, soit le karma, il n'y a pas d'autres explication. Le rapport?
Le gouvernement polonais n'était responsable de rien et je vois pas pourquoi les morts se vengeraient sur le gouvernement polonais de l'époque...