Les chats ne font pas de bons guideurs de bombes

Proposé par
Invité
le

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Américains eurent l'idée curieuse d'utiliser des chats pour guider les bombes larguées vers les navires ennemis. L'idée était que les chats détestant l'eau, ils feraient tout pour atterrir sur un bateau. Ce fut un échec, car les chats testeurs perdirent connaissance lors de la chute.

On ne sait toutefois pas bien selon quel principe physique les chats même en restant conscients auraient pu se diriger vers le navire ennemi.


Commentaires préférés (3)

C'est vraiment une idée à la con

Posté le

android

(539)

Répondre

C'était perdu d'avance, car les chaloupes ! OK je sors -> Π

Posté le

android

(325)

Répondre

Je suis peut-être expéditif, mais cette idée me semble d'une incroyable stupidité...


Tous les commentaires (59)

C'est vraiment une idée à la con

Posté le

android

(539)

Répondre

C'était perdu d'avance, car les chaloupes ! OK je sors -> Π

Posté le

android

(325)

Répondre

Je suis peut-être expéditif, mais cette idée me semble d'une incroyable stupidité...

et comment les chats auraient pu monter sur les navires ? c'est pas des barques les bateaux de guerre

Posté le

android

(3)

Répondre

Idée très étrange mais il y en a eu pleins pendant la 2nde GM.
Ça me rappelle un autre projet un peu loufoque: fabriquer un porte-avions taillé dans la banquise arctique.
L'idée était que si le navire était torpillé, il ne coulerait pas car la glace étant naturellement plus légère que l'eau, les voies d'eau n’entraineraient pas le navire par le fond.

Naturellement, il y avait des 'petits' bémols à ce projet comme un rayon d'action du navire très limité pour ne pas fondre ;)

a écrit : Idée très étrange mais il y en a eu pleins pendant la 2nde GM.
Ça me rappelle un autre projet un peu loufoque: fabriquer un porte-avions taillé dans la banquise arctique.
L'idée était que si le navire était torpillé, il ne coulerait pas car la glace étant naturellement plus légère que l'eau, les
voies d'eau n’entraineraient pas le navire par le fond.

Naturellement, il y avait des 'petits' bémols à ce projet comme un rayon d'action du navire très limité pour ne pas fondre ;)
Afficher tout
C'était pas exactement en glace mais dans un mélange glace-paille très compacte. Les fibres de la paille servent d'armature à la glace et la rendent très résistante (c'est le même principe que le béton armé) et réduit aussi sa transmission thermique ce qui la fait fondre beaucoup moins vite.
Un autre problème de ce bateau était qu'il aurait eu besoin de parois de 7 mètres d'épais!

C'est incroyable comment à la même époque un pays peut concevoir une merveille de technologie comme la bombe nucléaire et avoir des idées aussi farfelues comme cette histoire de chats!

a écrit : et comment les chats auraient pu monter sur les navires ? c'est pas des barques les bateaux de guerre Je pense que le but était plutôt d'occasionner des dégâts à la coque donc au niveau de l'eau pour qu'elle s'engouffre dans le navire.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : et comment les chats auraient pu monter sur les navires ? c'est pas des barques les bateaux de guerre Il s'agissait de bombes larguées par avion, le chat servant à guider la bombe durant la chute.

a écrit : Ils avaient aussi fait la version avec des pigeons à l'intérieure des bombes qui picoraient un panneau ce qui dirigeait les ailerons de la bombe pour l'orienter vers les navires. Du moins c'est un souvenir que j'ai d'un reportage de discovery.
Mais les chats... C'est original !
>
Edit: j'ai retrouvé
t3va.wordpress.com/2014/09/16/un-systeme-de-guidage-insolite-le-pigeon/
Afficher tout
Mais pour le coup contrairement aux chats les pigeons guides parfaitement bien les bombes.... ils étaient dressés avant.... un petit trou dans la bombe à l'avant, ou une caméra je sais plus, affiche les bateaux au pigeon dans la bombe. Ils étaient dressés à faire apparaître les bateaux et ce dirigeais donc vers eux en appuyant sur les bon boutons.... ils on jamais été utilisés car juste avant les premier essais sur le terrain les missiles guidés furent inventés.

Posté le

android

(8)

Répondre

C'est aussi débile que les poules-mines nucléaires de la guerre froide ^^

Posté le

android

(4)

Répondre

Dans la même veine, les soviétiques ont utilisé des chiens pour détruire les tanks allemands.
En effet, lors du dressage leur nourriture etait placée sous des chars (ceux là à l'arrêt évidemment).
En combat des mines étaient alors placé sous le dos des chiens qui fonçaient sur les chars ennemis et explosaient au contact.

Posté le

android

(25)

Répondre

Après avoir lu l'anecdote et en pensant à tout les animaux utilisés de diverses manières en temps de guerre, je me suis fais la réflexion suivantes :

"Pauvres bêtes quand même, qui n'ont rien demandés à personnes !"

Puis m'est venu l'idée que, en y réfléchissant bien, la plupart des êtres humains envoyés combattre étaient des appelés et n'avaient, eux non plus, rien demandés à personne...

a écrit : Mais pour le coup contrairement aux chats les pigeons guides parfaitement bien les bombes.... ils étaient dressés avant.... un petit trou dans la bombe à l'avant, ou une caméra je sais plus, affiche les bateaux au pigeon dans la bombe. Ils étaient dressés à faire apparaître les bateaux et ce dirigeais donc vers eux en appuyant sur les bon boutons.... ils on jamais été utilisés car juste avant les premier essais sur le terrain les missiles guidés furent inventés. Afficher tout En fait, un écran représentait ce qu'il se passait en avant de la bombe. Conditionnés à recevoir une récompense alimentaire s'ils picoraient une tâche blanche sur un écran lors de leur entraînement à terre, les pigeons picoraient donc lors de la chute la tâche blanche sur l'écran: les bateaux apparaissaient en blanc sur l'écran au milieu de la mer, grise.
Seule leur tête pouvait bouger: en picorant au milieu de l'écran, ils ramenaient la cible au centre, agissant sur les gyroscopes de la bombe.

a écrit : et comment les chats auraient pu monter sur les navires ? c'est pas des barques les bateaux de guerre Lis à nouveau l'anecdote.

Posté le

android

(0)

Répondre

Il aurait du lancé des accros au crack en leurs promettant qu'il y en avait sur les bateaux ennemis, eux ils seraient resté conscient.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je pense que le but était plutôt d'occasionner des dégâts à la coque donc au niveau de l'eau pour qu'elle s'engouffre dans le navire. Non, en réalité le chat était attaché dans le corps creux de la bombe/missile à un emplacement spécialement prévu, tandis que la bombe comportait une charge explosive comme les bombes habituelles, mais également des ailerons (?) et du moins un appareillage permettant de modifier son assiette (son inclinaison).
L'engin était largué par un avion, et le comportement du chat espéré était le suivant: en bougeant les pattes pour garder son équilibre, il manœuvrait via des câbles le système de stabilisation de la bombe, maintenant l'assiette prévue, et la trajectoire de largage jusqu'à l'impact. Seulement, outre le fait que les chats tombaient dans les pommes à cause des contraintes de la gravité, ils ne se rendaient en plus pas compte que ce qui était en dessous d'eux était la mer et donc de l'eau (censée les effrayer) et que le point noir minuscule en bas était le pont d'un navire, prétendu accueillant et salvateur pour le chat dans l'imaginaire de l'Homme.

a écrit : C'est incroyable comment à la même époque un pays peut concevoir une merveille de technologie comme la bombe nucléaire et avoir des idées aussi farfelues comme cette histoire de chats! Et il y eu aussi des pigeons guidant des missiles (voir commentaires) ou des chauves-souris porteuses de bombes incendiaires (système efficace, mais difficile à contrôler contre les dommages collatéraux sur ses propres installations, alors que la solution de la bombe atomique était plus scientifique et fiable).
La raison de ces expérimentations: lancés lors de la première moitié de la guerre alors que les USA n'avaient pas encore la puissance adéquate pour prendre un avantage sur leurs adversaires,et pas encore la bombe atomique. Toutes les façons possibles de faire des dégâts chez l'ennemi à moindre coût était alors bonnes à tester, pour enfin avoir le dessus, d'où des tests incongrus, mais parfois néanmoins efficaces.

Mais c'est quoi cette "idée" totalement farfelue?