Au Maroc, on ne fait pas ce que l'on veut des palmiers

Proposé par
Invité
le

Au Maroc, et plus précisément dans les régions au sud du pays, les palmiers font l'objet d'une protection particulière. On ne peut en effet pas les déraciner ou les planter sans une autorisation de la municipalité et ce pour éviter la destruction des fameuses palmeraies du Royaume. Cependant, des trafiquants n'hésitent pas à bafouer la loi pour des promoteurs immobiliers qui les destinent à leurs projets.


Commentaires préférés (3)

Un peu comme les cactus en Arizona... ^^

Posté le

android

(110)

Répondre

En France, près des littoraux, certains pins font également l'objet de protections il me semble. En Vendée par exemple, certains particuliers ont des pins dans leur jardins qu'ils ne peuvent enlever comme ils veulent.
Je n'ai pas de source officielles ( Mon père? ) Si quelqu'un pouvait confirmer :)

Posté le

android

(56)

Répondre

En France, il est possible pour chaque commune d'inscrire dans leur PLU (Plan Local d'Urbanisme) des arbres "remarquables". C'est ce qu'a fait ma commune pour limiter les gros projets immobiliers. Interdiction d'y toucher sauf danger pour la population ou maladie. Cela a permis d'éviter la construction de plusieurs projets d'envergure, dans une ville principalement pavillonnaire.

Posté le

android

(101)

Répondre


Tous les commentaires (15)

Un peu comme les cactus en Arizona... ^^

Posté le

android

(110)

Répondre

En France, près des littoraux, certains pins font également l'objet de protections il me semble. En Vendée par exemple, certains particuliers ont des pins dans leur jardins qu'ils ne peuvent enlever comme ils veulent.
Je n'ai pas de source officielles ( Mon père? ) Si quelqu'un pouvait confirmer :)

Posté le

android

(56)

Répondre

En France, il est possible pour chaque commune d'inscrire dans leur PLU (Plan Local d'Urbanisme) des arbres "remarquables". C'est ce qu'a fait ma commune pour limiter les gros projets immobiliers. Interdiction d'y toucher sauf danger pour la population ou maladie. Cela a permis d'éviter la construction de plusieurs projets d'envergure, dans une ville principalement pavillonnaire.

Posté le

android

(101)

Répondre

En Tunisie c'est la même réglementation mais juste qu'elle est respectée sur tout le territoire à plus de 90%

C'est je pense aussi pour éviter d'importer des insectes, comme le Charençon rouge. Sur la côte est de la corse, ils ont quasiment décimé tous les palmiers.

En Suisse tous les arbres d'une certaine dimension (cela dépend de la commune, mais ne général entre 10 et 15cm de Ø du tronc) sont protégés… il est donc interdit au propriétaire de l'abattre sans une autorisation de la commune ou du service cantonal, abattage qui est souvent soumis à un remplacement de la plante… il est également nécessaire d'avoir une autorisation pour y pratiquer un élagage…

En outre, il y a des « spécimens » qui font partie d'une liste et par là même d'une protection particulière…

Résident à Marrakech, je connais la malheureuse technique employée par les promoteurs. Comme ils peuvent enlever les palmiers morts, ils arrosent avec de l eau salée les palmiers vivants ! Quelques mois après, ils sont morts....vive le respect de la nature ! !

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Résident à Marrakech, je connais la malheureuse technique employée par les promoteurs. Comme ils peuvent enlever les palmiers morts, ils arrosent avec de l eau salée les palmiers vivants ! Quelques mois après, ils sont morts....vive le respect de la nature ! ! Je pense que l anecdote parle du fait de déraciner des palmiers vieux de plusieurs dizaines d années pour les replanter sur des nouveaux sites immobiliers . Un grand palmier de plusieurs dizaine d années.... Ca demande du temps or c est maintenant que les promoteurs les veulent sur leurs sites . Et c est là. La raison d être d un trafic illégal.

a écrit : En France, près des littoraux, certains pins font également l'objet de protections il me semble. En Vendée par exemple, certains particuliers ont des pins dans leur jardins qu'ils ne peuvent enlever comme ils veulent.
Je n'ai pas de source officielles ( Mon père? ) Si quelqu'un pouvait confirmer :)
je suis vendéenne et je confirme, je ne sais pas si c est toute la Vendée mais ou je suis, nous protegeons les pins maritimes, ils disparaissent à cause d une maladie qu il y a eu, ils sont remplacé naturellement par des chênes. Mais on plante des pins.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Résident à Marrakech, je connais la malheureuse technique employée par les promoteurs. Comme ils peuvent enlever les palmiers morts, ils arrosent avec de l eau salée les palmiers vivants ! Quelques mois après, ils sont morts....vive le respect de la nature ! ! il y a encore beaucoup de boulot à faire sur l ecologie au maroc meme si ca avance petit à petit

Posté le

android

(2)

Répondre

Voir le reportage très instructif Les Mille et une nuit de Marrakech (YouTube).

a écrit : C'est je pense aussi pour éviter d'importer des insectes, comme le Charençon rouge. Sur la côte est de la corse, ils ont quasiment décimé tous les palmiers. Pas que l EST de la Corse
Tout le bassin méditerranéen est touché
Et le charançon rouge n est pas le seul ravageur du palmier Phoenix
Il y a également le papillon paysandisa archon qui fait des ravages
En france, il est obligatoire de traiter et de faire abattre les palmiers impactés sou peine de très forte amendes de la part de la DRAAF.

Posté le

android

(6)

Répondre

Pas qu'au Maroc c'est exactement la même chose à Nice, ou le palmier est symbole de la ville

Posté le

android

(1)

Répondre

Au mexique, couper un arbre sans autorisation est passible de 10 ans d'emprisonnement.

Tout comme en Tunisie, chaque palmeraie est protégée par un sage qui, est chargé de sa maintenance. La Tunisie a la seule Palmeraie Maritime du Monde!